Tous les articles par Catucia

Comment passer son code de la route à Madagascar ?

Le code de la route désigne l’ensemble des savoir-vivre, des règles, des lois ainsi que des conventions internationales permettant d’assurer l’harmonie entre tous ceux qui emploient une voie publique. Le code de la route à Madagascar est un code législatif et l’infraction de ce code peut mener à des sanctions telles que le paiement d’amende, voire la peine de prison. Dans cet article, nous allons voir comment passer son code de la route à Madagascar. Mais d’abord, voyons les généralités sur le code de la route à Madagascar. Puis  comment faire pour passer son code.

Image venant d’internet

Code de la route à Madagascar : généralité

Le code de la route est, tout comme le cas des voitures ambulanciers qui sont prioritaires ou le cas des panneaux de signalisation, universel. Bien évidemment, son application est soumise à des ajustements et  à des exceptions selon le pays.

Divisé en 8 titres dont chacun comporte deux ou plusieurs chapitres, voici les points essentiels évoqués par la loi n° 2017-002 portant code de la route à Madagascar :

  1. Les principes généraux et dispositions générales.
  2. Les règles applicables aux usagers de la route.
  3. Les règles applicables aux conducteurs.
  4. Les règles applicables aux véhicules.
  5. Les manifestations, épreuves et compétitions sportives.
  6. La responsabilité des usagers de la route en cas d’infraction du présent code de la route.
  7. Les repressions aux infractions du présent code de la route.

L’âge légal pour avoir un permis de conduire et/ou pour avoir une voiture à Madagascar est de 18 ans. Il est pourtant possible pour un mineur de plus de 16 ans d’obtenir un permis de conduire, à condition que cela soit avec le consentement d’un adulte par exemple un parent ou un tuteur.

S’inscrire aux auto-écoles pour apprendre et pratiquer le code de la route à Madagascar

Pour passer son code de la route à Madagascar, la première étape à suivre est de trouver une auto-école. Une auto-école, également connue sous l’appellation école de conduite, est un établissement d’enseignement qui offre une formation à la fois théorique et pratique aux apprenants pour les permettra d’avoir certaines compétences telles que :

  • Le respect des codes sur la route ;
  • La circulation dans des conditions normales et difficiles ;
  • La maîtrise du maniement d’une voiture dans un trafic nul ou faible ;
  • La conduite autonome et économique d’un véhicule ;
  • Le comportement vis-à-vis des autres usagers sur la route ;
  • La protection contre les dangers de circulation.

L’étude à l’auto-école est en effet une étape logique et bien évidemment obligatoire pour passer l’examen du code de la route et donc avoir son permis de conduire.

Critères de choix d’une auto-école

Ci-dessous quelques critères à tenir en compte afin de choisir la bonne auto-école.

Un établissement agréé

Une auto-école agréée dispose d’un numéro d’agrément et celui-ci doit figurer sur toute la publicité ou documentation de la structure. Il faut tout de suite s’en passer des auto-écoles qui n’en disposent aucun.

Une bonne réputation

Il existe plusieurs moyens pour vérifier la réputation d’une auto-école : le bouche-à-oreille, les avis sur les réseaux sociaux, les forums, etc.

Une équipe disponible

Privilégiez les auto-écoles qui proposent des séances animées avec des formateurs. Apprendre uniquement les codes de la route avec des tests audiovisuels ou des livres et sans formateur sera insuffisant si l’on souhaite une formation de qualité.

Une formation compatible à son mode de vie

Il ne faut pas négliger le critère “proximité” de l’école ainsi que les horaires et lieux de rendez-vous des leçons de conduite.

Il est bon de noter qu’hormis l’inscription à une auto-école, il est aussi possible d’apprendre en ligne les codes de la route. Il suffit de toer sur internet “Code de le route à Madagascar “ et télécharger ensuite le fichier.

Passer son examen de code de la route et obtenir son permis de conduire

Image venant d’internet

Après avoir suivi environ un mois de cours théoriques et pratiques chez les auto-écoles, l’apprenant doit passer un examen auprès d’une auto-école qui paie des droits d’examens auprès de l’agence des Transports Terrestres.  L’examen théorique repose sur la connaissance du code de la route et le pratique un vrai test de conduite pour vérifier si l’apprenant est apte ou pas à conduire un véhicule.

Une fois l’apprenant réussit l’examen de code et de conduite, il doit déposer auprès des auto-écoles les dossiers suivants :

  • Une copie d’acte de naissance
  • 5 photos d’identité
  • Un certificat de résidence
  • Une copie légalisée de sa carte d’identité nationale

L’auto-école va ensuite fournir un bordereau d’envoi à l’apprenant et son rôle s’arrête là. L’apprenant doit récupérer lui-même son permis au Centre d’immatriculateur Ambohidahy et le bordereau d’envoi lui permet de prendre un rendez-vous afin d’éviter les queues interminables. Le droit se demande de permis de conduire auprès du CIM s’élève actuellement à 38.000 ariary.

Quelles sont les marques d’assurance habitation à Madagascar ?

Avoir une assurance, c’est assurer la sécurité de vos biens, mais aussi de votre famille en cas d’accident. Que vous soyez locataire ou propriétaire d’une maison, le souscrire à une assurance vous permet donc de vous protéger, mais aussi de protéger vos biens grâce à la garantie de celle-ci. Quelles assurances habitation alors souscrire à Madagascar ? Afin de répondre à cette question, nous allons voir les différentes compagnies d’assurance qui propose une offre d’assurance habitation.

Image venant d’internet

Quelles sont les compagnies d’assurances qui offrent une assurance habitation ?

À Madagascar, il existe de nombreuses compagnies d’assurances qui proposent une assurance habitation. On y cite :

La compagnie ARO ou Assurance Réassurance Omnibranche

Cette compagnie offre une assurance incendie, mais également une assurance multirisque habitation. L’assurance incendie protège votre maison ou vos biens en cas d’incendie partiel ou total. Que la source de l’incendie vienne de chez vous ou de l’extérieur. La compagnie évaluera les dégâts causés par le feu et vous indemnisera en fonction de la valeur du bien que vous louez ou possédez.

Pour l’assurance habitation multirisque, c’est la couverture la plus complète si vous souhaitez couvrir au mieux votre habitation ainsi que vos responsabilités vis-à-vis des tiers. Pour tout accident, la compagnie évaluera les dégâts et vous proposera ensuite une indemnisation équivalente.

L’assurance Ny havana

Cette compagnie propose également de nombreuses offres de couverture. Concernant l’assurance habitation, elle propose aussi une assurance incendie et une assurance pour bien immobilier et mobilier. Ces offres sont d’ailleurs destinées à tout le monde, que vous soyez un particulier, une entreprise ou un professionnel. Il propose également l’assurance multirisque habitation qui comporte de nombreuses garanties, tel que :

  • Incendie ;
  • Inondation ;
  • Tremblement de terre ;
  • Foudre ;
  • Dégâts des eaux ;
  • Cyclone, tempête, ouragan, vent violent.

SAHAM Madagascar

La compagnie SAHAM Madagascar propose également une assurance multirisque habitation qui vous permet de protéger vos biens. Cette assurance a de nombreuses garanties comprises dans le contrat, tel que :

  • Incendie, explosion, chute de la foudre
  • Vol par effraction et/ou escalade des locaux
  • Dégâts des eaux
  • Tempêtes, Ouragans, Cyclones
  • Bris de Glace
  • Dommages électriques
  • Responsabilité civile chef de famille

Allianz Madagascar

Pour protéger vos biens, Allianz propose aussi une assurance multirisque habitation. Cette couverte comporte une large gamme de garanties tel que :

  • Incendie, foudre, chute de grêle, explosions
  • Dégâts des eaux
  • Dommages électriques
  • Bris de glace
  • Vol des biens, meubles

Pour l’indemnisation de ses sinistres, une indemnisation équivalente à la valeur du bien ou du mobilier estimé vous sera versée pour le sinistre que vous avez subi.

Comment choisir une assurance habitation ?

Bien choisir son assurance habitation, c’est assurer la sécurité de sa maison. En effet, il est important de bien le choisir afin de mieux couvrir votre maison et d’avoir les garanties essentielles pour le protéger. Afin de bien choisir la vôtre alors, voici quelques conseils qui pourront vous aider.

Le choisir en fonction de vos besoins

En effet, pour ne pas souscrire n’importe quelle assurance, il est important de tenir en compte votre besoin. Vous pourrez vous poser des questions sur vos besoins réels et choisir ensuite l’offre de couverture qui vous convienne le mieux.

En fonction de votre profil

En effet, il serait dommage de payer dans votre contrat d’assurance des garanties qui ne correspond pas à vos besoins. Choisissez votre couverture donc en fonction de votre budget, de vos besoins, mais aussi du prix et des garanties comprise dans celui-ci. Si vous ne savez pas quoi choisir, vous pourrez comparer les différentes offres de l’assureur et choisir celle qui correspond le mieux à votre profil et vos besoins.

En fonction des garanties

Les garanties sont les plus importantes dans votre choix d’assurance habitation. En effet, dans une assurance, il y a des garanties essentielles et des garanties complémentaires. Mais si vous souhaitez être mieux protégé, le mieux c’est de souscrire une assurance multirisque habitation.

Toutefois, la majorité des Malgaches lors du choix de leur assureur se porte sur la recommandation de leur connaissance et l’ancienneté de l’assureur. D’autres vont souscrire dans des établissements qui selon eux pourront leur indemniser en cas de sinistre. D’autres dans celle qui propose des primes pas chères et d’autres en fonction du montant de l’indemnisation inscrite dans le contrat.

Quels sont les assureurs les plus prisés des Malgaches ?

Image venant d’internet

La première de la liste, c’est l’assurance MAMA appelé aussi la Mutuelle d’Assurance Malgache. La majorité des assurés de Madagascar sont souscrits chez l’assurance MAMA. À la seconde place se trouve l’assurance ARO, puis Ny Havana, ensuite Allianz Madagascar. Le moins connu de tous c’est SAHAM Madagascar.

Le type de contrat le plus contracté est l’assurance automobile qui représente 69 %. Cette dernière est suivie par l’assurance santé, puis l’assurance vie, l’assurance retraite et le moins contracté, c’est l’assurance habitation, elle n’est que de 4 %. D’ailleurs, l’assurance habitation la plus prise est l’assurance incendie.

L’assurance à Madagascar est encore méconnue par la majorité des citoyens. Rares sont les personnes qui se souscrit à une assurance habitation et pour ceux qui sont inscrits rares sont ceux qui déclarent leur sinistre à leur assureur.

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires à ce thème, cliquez ici.

 

Combien coûte un saut en parachute à Madagascar ?

Vous avez envie d’une bonne dose d’adrénaline, pour quoi ne pas faire un saut en parachute. En effet, le saut en parachute est un sport extrême qui permet de vivre des sensations fortes. Ce sport est l’une des activités les plus prisées par les touristes à Madagascar à part le snorkeling ou le kit surf. Dans cet article, nous allons vous donner un devis du prix d’un saut en parachute, mais également tous les éléments à savoir concernant cette discipline.

Image venant d’internet

Quel est le prix d’un saut en parachute à Madagascar ?

Concernant le prix d’un saut en parachute, nous n’avons pas trouvé beaucoup d’informations. Nous avons seulement pu voir que le prix d’un saut en parachute d’un centre de parachutisme à Madagascar s’élève à 1 290 000 ariary du lundi au vendredi et de 1 090 000 ariary le weekend.

Ce centre de parachutisme propose également des baptêmes de l’air de 40 minutes à bord d’un avion à 150 000 Ar. On retrouve ce centre à l’aéroport Arivonimamo, RN1 km d’Antananarivo. Il propose aussi d’autres offres telles que les offres photos et vidéos pour immortaliser vos moments en forte sensation.

Voici un récapitulatif de leur offre :

Tarif du saut en parachute tandem le temps d’un week-end :

Le tarif est de 1 090 000 Ar comprenant l’accueil, le briefing, un saut à 10 000 fT ou 3000 m environs 30 secondes de chutes libres, puis 6 minutes d’évolution sans voile avant atterrissage plus remise de diplôme.

Tarif du saut en parachute Tandem en semaine

Le prix est de 1290000ar pour cette offre. Vous pourrez faire des baptêmes de chute libre du lundi au vendredi. Elle comprend, l’accueil, le briefing du saut en parachute, la durée est environs 30 secondes de chute libre puis 6 minutes d’évolutions sous la voile avant l’atterrissage complet et remise de diplôme.

Pour le tarif de formation jusqu’à l’autonomie

Le prix de formation d’un parachute accompagné avec moniteur s’élève à 2 500 000 Ar. C’est pareil pour un parachute à ouverture automatique. Quant à l’encadrement à la chute libre, le tarif de formation jusqu’à l’autonomie s’élève à 6 990 000 ariarys.

L’essentiel à savoir sur le parachutisme

Le saut en parachute est un moyen le plus simple de découvrir les sensations fortes et le plaisir de faire de la chute libre.

Les conditions nécessaires pour pouvoir faire un saut en parachute

Pour pouvoir faire du parachute,

  • il faut être au moins âgé de 15 ans minimum.
  • Vous devrez avoir une bonne condition physique
  • Ne pas avoir eu récemment un accident
  • Ne pas suivre un traitement médical,
  • Ne pas souffrir de problèmes aux membres inférieurs à la colonne vertébrale
  • Ne pas avoir des problèmes cardiaques,
  • ORL ;
  • Épilepsie ;
  • Ne pas avoir consommé de l’alcool ou substance illicite durant les 48 heures précédant le saut ;
  • Avoir un poids de 90 kg max ; un tarif de 40000ar sera majoré pour les personnes avec une masse corporelle supérieure à 90 kg ;
  • Disposer d’un certificat de non-contre-indication ;
  • Ne pas porter une chaussure à crochets ;
  • En cas de port de lentille de contact, le client doit avertir le moniteur ;
  • À plus de 95 kg, vous ne pourrez effectuer le saut en parachute sauf si l’instructeur l’autorise.

Les matériels nécessaires pour faire du parachutisme

Pour un saut en parachute, avoir un équipement de qualité est primordial, que ce soit pour votre sécurité ou l’activité lui-même. Parmi les matériels nécessaires à utiliser, il y a le parachute. La pièce maitresse pour faire un saut en parachute. Votre parachute devra être équipé d’un harnais et d’un sac. Le harnais est nécessaire pour assurer votre maintien sous la voilure, tandis que le sac contient la voile.

Il vous faudra aussi le voilier principal, mais également de la voilure de secours. Cette voilure de secours est rarement utilisée, mais il est important d’en avoir.

Pour l’exercer aussi, vous devrez porter les vêtements adaptés à un saut en parachute, tels qu’une combinaison spéciale parachutiste et un gant. Ce vêtement permet de vous protéger du froid. Il vous faudra également des accessoires, comme des lunettes, mais aussi un altimètre. Ce dernier est essentiel en parachute.

Comment se déroule un saut en parachute ?

Image venant d’internet

Pour faire un saut en parachute, cela commence toujours par un briefing de 15 minutes environ. Pendant ce temps, l’instructeur vous explique le déroulement du saut, commençant par la sortie en avion, l’ouverture du parachute, la position à prendre en sortant de l’avion, lors de la chute, mais aussi de l’atterrissage.

En effet, à une hauteur entre 3000 à 4000 mètres d’altitude, vous ferez un saut, une chute libre de 45 secondes vous entrainant dans la verticale. Quelques instants qui vous permettent de vivre un maximum d’émotion forte jusqu’à l’ouverture de votre parachute à une distance de 1500 mètres. Le vol sous la voile peut durer plusieurs minutes avant d’atterrir sur le drop zone. Pour l’atterrissage, vous serez guidé par un moniteur, alors écouté le pour assurer un atterrissage en douceur.

 

Comment se passe l’annulation d’une croisière Ponant ?

Partir en croisière avec la compagnie française est toujours une expérience exceptionnelle à vivre dans la vie de croisiériste.  En effet, partir en vacances en visitant les destinations de vos rêves dans un cadre luxueux est toujours excitant.  De plus à bord d’un yacht à taille humaine avec un service 5 étoile, de quoi vous faire rêver. Toutefois, si vous êtes confronté à certaines situations qui vous empêchent de partir. Il est important que vous sachiez ce que vous devrez faire. Découvrez alors comment se passe l’annulation d’une croisière Ponant ?

Image venant d’internet

Quelles sont les conditions d’annulation d’une croisière ponant ?

Lors de l’annulation d’une croisière Ponant, le voyageur doit informer le CDP par tous les moyen afin de recevoir un accusé de réception.  Pour l’obtenir, il a le choix entre contacter l’agence par téléphone ou le contacter par mail. Pour obtenir leur numéro, vous pourrez contacter le service client, il vous redirigera vers le service concerné qui pourra prendre en charge votre demande.   Toutefois, il est important de connaitre que toute annulation de réservation ou tout élément de celui-ci entraine des frais administratifs qui s’élève à 100€ par cabine en plus des pénalités des compagnies.

Quels sont les frais à payer en cas d’annulation croisière Ponant ?

Voici d’ailleurs, les frais que vous devrez payer si vous avez annulé votre réservation :

Aucun frais ne sera retenu au cas où vous effectuez votre demande d’annulation dans les délais de 15jours suivant la réservation.

  • Dans les 364 jours avant le départ du bateau de croisière, un frais de 150€ par passager et par croisière sera retenu comme frais des services de croisière.
  • un montant qui s’élève à 10 % de la valeur totale du service sera retenu en cas d’annulation qui est faite entre 364 jours et 211 jours avant le départ du bateau de croisière.
  • un montant équivalent à 25% du montant total de la croisière sera retenu à titre de frais d’annulation, si la demande se fait entre 210 jours à 121 jours avant le départ de la flotte.
  • Entre 120 et 91 jours avant le départ du bateau, 50% du montant total de la prestation est retenu a titre de frais d’annulation.
  • A moins de 91 jours avant le départ de la croisière, vous serez obligé de payer le montant  total de la prestation.

Les autres prestations seront-elles remboursées ?

Les autres avantages, tels que les prestations d’assurances, ne sont pas remboursables et ne peuvent être annuler. de plus,   il n’y a aucun remboursement possible pour l’annulation de vol ou de transport terrestre incluse dans le contrat.  Ceci s’applique aussi à tous les services qui font partie de la croisière et quel que soit le motif d’annulation.

Sauf en cas de force majeure ou décès du voyageur,  le contrat prend fin lorsqu’il est déclaré par le voyageur ou ses ayants avant le début de l’exécution du contrat. Au-delà, CDP a droit à un quart du prix du contrat. La même condition s’applique au membre de la famille du voyageur qui ne peuvent venir lors de la date de la croisière à cause de l’évènement qui s’est produit.

les voyageurs qui ne se présentent pas au départ d’une croisière ou qui ne peuvent partir pour une raison quelconque  que ce soit retard d’acheminement ou autre ne peut prétendre à un remboursement. Une fois la prestation commencées, le voyageur sera obligé de payer la totalité du montant du voyage, quels que soient les motifs qui le conduisent à y renoncer.

Que dit la loi concernant l’annulation d’une croisière ?

Image venant d’internet

Conformément à l’article L.121-21 du Code de la consommation, les voyageurs sont informés qu’ils ne bénéficient pas du droit de rétractation prévu à l’article L.121-17 du Code de la consommation. Cette loi s’applique en cas d’annulation ou de modification du contrat par le voyageur, sauf accord préalable de CDP. Dans ce cas, le voyageur a le droit de modifier les prestations prévues au contrat.

Un accusé de réception  sera envoyé pour  l’annulation de la réservation. Une fois cette confirmation reçue, la date d’envoi du document sera retenue comme date de facturation des frais d’annulation. Sauf pour le Grand Amiral et les commodores du Ponant Yacht Club. Pour ces statuts, une demande de modification sera considérée comme une demande d’annulation et entraînera des frais, sauf pour le premier changement. Pour ce dernier, il n’y aura aucun frais appliqué si la demande est faite dans un délai supérieur ou égal à 90 jours avant le départ prévu du bateau.

Ce délai va jusqu’à 150 jours pour la croisière d’expédition. Une nouvelle date de départ sera prévue 12 mois après le départ initialement prévu. Seule la première modification est gratuite. Au-delà de la première modification, toute demande sera soumise aux conditions générales de vente applicables par défaut, même pour les statuts Grand Amiral et les Commodores.

Comment visiter la côte Amalfitaine ?

La côte Amalfitaine est un endroit qui se situe en Italie. C’est une destination unique au monde avec des paysages magnifiques et des villages hors du commun, un vrai paradis sur terre. En effet, cet endroit figure parmi les meilleures destinations de l’Italie. Il est considéré comme un des joyaux de la ville. Si vous envisagez donc de visiter la côte Amalfitaine. Découvrez nos conseils pour vivre un voyage exceptionnel dans le littoral de la méditerranée. Dans cet article, nous allons vous transporter dans cette destination hors pair pour vivre la meilleure expérience de votre vie dans l’un des plus beaux côtés de l’Italie.

Image venant d’internet

L’essentiel à savoir sur la côte Amalfitaine

La côte Amalfitaine est une destination qui se localise dans une Campanie en Italie et à Naples. La côte s’étend à partir de la ville Sorrente jusqu’à la ville Salerne, des vraies pépites de la méditerranée et les plus connus au Sud de l’Italie. Ce sont des villages accrochés à des falaises abruptes, un véritable balcon de mer.

La côte amalfitaine possède également l’une des routes côtières les plus célèbres du monde. Cette dernière a été réalisée en 1840. Elle traverse les villages qui se situent dans la région de Campanie et se tend sur 50 km des côtes au sud de la péninsule de Sorrento.

La côte amalfitaine est également célèbre pour ses petites plages sauvages et ses villages perchés tantôt colorée ou de blanc immaculé. Le village est jalonné par de nombreuses maisons entre la montagne et la mer. Ce qui est souvent comparé à la Côte d’Azur. Toutefois, cette dernière est très différente. Elle est beaucoup plus authentique et plus spectaculaire. D’ailleurs le site est classé comme patrimoine mondial de l’UNESCO.

Comment visiter la côte Amalfitaine ?

Pour visiter la côte Amalfitaine, il existe plusieurs possibilités qui s’offre à vous. Si vous arrivez depuis l’aéroport de Naples, soit vous louez une voiture, soit vous prenez un train depuis la gare jusqu’à la ville de Sorrente. En effet, Sorrente est le point de départ de la côte Amalfitaine. A partir de cette ville, vous pourrez prendre un bus et jalonner les différents villages de la côte.

Vous pouvez également prendre un bateau pour visiter la côte Amalfitaine. Ce moyen de transport est l’idéale si vous souhaitez admirer la plage de la côte. Ainsi, vous découvrirez le village sous un autre angle. Toutefois, la meilleure façon d’explorer la ville est en voiture. Vous pourrez ainsi vous balader sur la côte amalfitaine sans vous en tenir aux horaires d’un bus. De plus, avec une voiture à votre disposition, vous pouvez vous arrêter quand vous voulez et à chaque coin et recoin auquel vous souhaitez immortaliser tout au long de votre voyage.

Cependant, il est conseillé d’être prudent le long de la route, car elle est assez étroite. De plus, de nombreux véhicule et bus traversent cette même route. Soyez donc très attentive pour éviter les accidents.

Que voir sur la côte Amalfitaine ?

Image venant d’internet

Vous ne vous lasserez jamais de la côte amalfitaine. C’est une vraie merveille. Vous y trouverez des églises, de beaux villages toute en haut des montagnes, des restaurants, mais aussi une vue magnifique de la ville. De plus, on y trouve les plus beaux villages de la côte Amalfitaine, tels que :

Positano

Le village de Positano est l’un des plus belles villes de la côte. En arrivant dans ce village, vous serez étonné de voir l’incroyable panorama qui s’offre à vous le long de la falaise. Vous adorerez les magnifiques paysages de cette ville, les maisons, la cascade menant à la mer, les ruelles ombragées et les terrasses cachées de la ville. Vous serez émerveillé d’observer chaque détail et chaque recoin de la ville, une vraie pépite.

Praiano

Un village juste à côté de Positano. Ce village est beaucoup plus calme que Positano. C’est un vrai bonheur de se balader dans ce village. Vous y découvrirez deux plages magnifiques accessibles depuis un escalier du centre et à la sortie du village.

Amalfi

Ne pas manquer cette destination, si vous visitez la côte Amalfitaine. Elle est appréciée de tous par son charme et par ses panoramas idylliques. Elle est entouré de petites ruelles pavées, d’amphithéâtre et des maisons aux couleurs immaculées. C’est également un vrai labyrinthe qui mène jusqu’à la majestueuse cathédrale de Sant Andrea Apostolo, appelé aussi Duomo.

Autres activités

Vous pourrez aussi faire une road trip en parcourant le Sentier des Dieux. C’est aussi l’un des meilleurs endroits pour faire de la randonnée en Italie, si vous ne souffrez pas de vertige. Sur chaque sentier qui parcourt la colline, vous pourrez profiter du passage et admirer le panorama unique de Praiano et Positano.

Quelle est la plus belle ville de Madagascar ?

Madagascar, connu comme une des meilleures destinations de l’Afrique. Il se trouve dans la côte ouest de l’Océan Indien et regorge de nombreuses richesses naturelles. Un vrai hot spot de la biodiversité. Autres que sa faune et sa flore, il possède également de plusieurs destinations de rêve qui attire de nombreux visiteurs chaque année. En effet, les touristes sont fascinés par les histoires et les lieux idylliques que renferme la grande île. Si vous êtes donc un passionné de voyage et que vous cherchez de nouvelles destinations à découvrir. Madagascar est faite pour vous, il saura répondre à toutes vos attentes.

Image venant d’internet

Quels sont les plus beaux sites à découvrir dans la grande île ?

Madagascar possède de nombreuses destinations que vous pourrez visiter si vous voyagez dans la grande île. Voici quelques listes des destinations à ne pas manquer :

Antananarivo

Vous pourrez commencer par la partie centrale de l’île, en découvrant la capitale. En effet, le centre-ville possède de nombreux sites que vous pourrez découvrir, comme l’hôtel de ville, le rova de Manjakamiadana ou le palais de la reine.

Tamatave

Tamatave, une des plus belles villes de Madagascar par ces paysages magnifiques et la plage de foulpointe. Il regorge aussi de nombreux lieux touristiques à visiter, tel que la belle place de l’indépendance ou encore ces plages.

Nosy Be

Nosy Be est celle qui attire le plus de visiteurs chaque année. C’est d’ailleurs le meilleur archipel de la grande île, avec ces belles plages au sable blanc et les différentes îles qui le constituent comme Nosy Iranja, Nosy Komba, Nosy Tanikely et Nosy sakatia. Un vrai petit paradis.

Morondava

Si vous voyagez vers le cap Sud de la grande île, Morondava est aussi une destination à ne pas manquer. Elle attire de nombreux vacanciers pour son célèbre allée de Baobab, mais aussi pour ces jolies plages de Kimony, qui offre une belle occasion de se détendre et de profiter de son voyage dans une destination unique.

Tuléar

La partie sud de l’île possède aussi de nombreuses destinations idylliques telles qu’Anakao, cap Sainte-Marie. Vous pourrez vous relaxer à la plage et vivre toute l’année au bord de la mer au soleil. En faisant aussi un petit détour dans dans le Sud, vous pourrez visiter la ville de Tuléar ; le parc arboretum Antsokay ; ainsi que la plage d’Ifaty qui est une destination à ne pas rater dans cette partie de l’île.

Quelle est la plus belle ville de Madagascar ?

Parmi les meilleures destinations de Madagascar, Majunga ou Mahajanga en malgache est considéré comme la plus belle ville. Cette appréciation est due au fait que le climat de Majunga est plutôt favorable toute au long de l’année. En effet, de nombreuses destinations en valent le détour, mais la ville de Majunga est à ne pas rater si vous visitez la grande île. En plus de ses paysages paradisiaques, mais aussi pour sa population cosmopolite et ses belles plages. Tous les atouts pour vivre un dépaysement total.

D’ailleurs, cette ville portuaire de Madagascar a tout à vous offrir. Que ce soit pour la découverte de son vestige ou encore ses magnifiques plages au sable blanc, c’est une vraie merveille. Cette ville attire aussi chaque année de nombreux visiteurs et de nombreux vacanciers, surtout en été. Toutefois, le considéré comme la plus belle ville de l’île est plutôt subjective. Cela dépend aussi du goût de chacun. Quelqu’ un peut trouver que c’est la ville de Diégo qui est la plus belle ville de Madagascar ou encore celle de Nosy Be ou Morondava. Tout dépend donc de l’appréciation de chacun pour considérer une ville comme la plus belle ou non.

Pourquoi Majunga est-elle considérée comme la plus belle ville de Madagascar ?

Image venant d’internet

Majunga est considéré par de nombreuses personnes comme la plus belle ville de la grande île par son climat qui est très favorable. Il fait toujours chaud la plupart du temps dans cette région. Son quartier central culturel et commercial font aussi de cette destination la meilleure de Madagascar. Il possède aussi les plus beaux sites de la grande île, comme le village touristique, le grand pavois ainsi qu’Antsanitia qui est la plus belle plage de Majunga. Il y a également le cirque rouge, les grottes d’Anjohibe, ainsi que le lac Mangatsa.

La présence de son parc national fait aussi la beauté de cette ville. Vous pourrez y découvrir la faune et la flore qui se trouve la partie ouest de l’île. D’ailleurs, de nombreuses espèces endémiques de la grande île abritent dans le parc national d’Ankarafantsika, dont : les lémuriens ; différentes espèces d’oiseaux, des crocodiles, des tortues, ainsi que des caméléons.

Bref, grâce à sa beauté, Majunga est une destination unique qui permet aussi de renforcer le tourisme à Madagascar.

Téléphoné depuis un bateau de croisière est-il autorisé ?

Le téléphone est un des objets à ne pas oublier lorsqu’on part en voyage, où que vous y allez, que vous partiez en avion, en voiture ou en bateau.. En effet, ce dernier vous permet de communiquer avec vos proches, mais vous permet aussi d’immortaliser vos moments favoris avec votre famille et vos amies. Toutefois, si c’est depuis un bateau de croisière, il vous sera peu difficile d’appeler à partir de votre téléphone. Mais téléphoné depuis un bateau de croisière est-il autorisé. Pour en savoir plus, nous allons voir dans cet article s’il est possible de téléphoner depuis un bateau de croisière et si utiliser un téléphone mobile est aussi possible.

Image venant d’internet

Est-il autorisé de téléphoner depuis un bateau de croisière ?

Il est tout à fait faisable de téléphoner depuis un bateau de croisière, mais cela comporte des coûts. En effet, grâce à l’existence d’un téléphone satellite à bord du bateau, il est maintenant possible d’effectuer des appels vers l’extérieur du navire. Toutefois, la tarification des appels effectués à bord d’un bateau est assez onéreuse . Certaines compagnies le facturent jusqu’à 9 euros par minute.

Vous pourrez également passer des appels avec votre téléphone, mais si vous vous trouvez à plus de 2 milles marins, il n’y aura pas de réseau et vous devrez utiliser la connexion satellite du navire. Toutefois, l’utilisation de cette dernière comporte également des coûts. Mais comparer aux appels effectués depuis un téléphone fixe d’un navire, cette option est plus avantageuse. Le tarif est moins élevé par rapport à ce dernier. Elle est presque la moitié du prix des tarifications d’appel sur les postes fixes de la cabine. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la plupart des voyageurs utilisent leur propre smartphone pour appeler leurs proches.

De plus, les bateaux sont aujourd’hui équipés de sa propre couverture GSM ou d’une antenne relais satellite. Tout cela diminue les problèmes de réseau à bord du navire. Ainsi, même si le bateau navigue au large, loin des côtes, il est toute à fait possible d’émettre et de recevoir des appels.

Il est à noter que l’usage d’un téléphone portable à bord d’un bateau peut entrainer des frais d’itinérance internationale ou autres frais. Avant de partir en mer donc, renseignez-vous sur les tarifs pour éviter les mauvaises surprises, car le prix peut être différent d’une compagnie à une autre.

Quelles sont les précautions à prendre pour l’utilisation d’un téléphone en zone maritime ?

Si vous prévoyiez utiliser votre téléphone lors de votre prochaine virée en mer, vous devrez prendre certaines précautions concernant son utilisation. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous tout d’abord sur la tarification des téléphones dans la zone maritime. Demandez à votre opérateur d’adapter votre forfait si besoin. Renseignez-vous aussi si certains opérateurs proposent des options spécifiques beaucoup plus avantageuses. D’ailleurs, si le forfait prépayé proposé à bord est plus intéressant, vous pourrez changer votre forfait à celle de la flotte. Quels que soient aussi votre destination et votre opérateur, sachez que l’utilisation d’un téléphone à bord peut être coûteuse. Il est donc conseillé de couper vos données mobiles, pour éviter de vous retrouver avec une grosse facture de téléphonie à votre retour de vacance.

Que vous effectuez ou recevez des appels, vous serez toujours factures ! Toutefois, si vous souhaitez réduire votre facture, penser a envoyé des SMS ou des MMS à la place des appels. Ainsi, votre coût de communication sera plus abordable et plus rapide comparer aux appels. Le mieux aussi c’est de n’utiliser votre téléphone que lorsque vous êtes à terre. Ainsi, vous pourrez profiter des connexions WiFi dans les restaurants ou autres que lieu qui propose un forfait WiFi gratuit.

Dans le cas où vous devrez tout de même utiliser votre téléphone à bord. Vous pouvez utiliser les forfaits WiFi mis en place par votre compagnie de croisière, ainsi vous pourrez utiliser votre téléphone sans problème.

Quand est-il des smartphones ?

Si vous utilisez un téléphone portable, soyez plus vigilante, car certaines applications comme le Skype, Viber Whatsapp ou Hangout peuvent vous coûter la peau des fesses. En effet, ces applications sont connues pour permettre d’effectuer des appels gratuitement, mais pas en mer.

Lorsque vous êtes à bord d’un navire aussi, il est possible que votre téléphone se connecte automatiquement au réseau du bateau. Cela peut alourdir vos frais si vous ne faites pas attention.

Il est également important de savoir que les communications mobiles à partir de 2 miles nautiques du rivage sont transmises via le réseau du navire et non via l’antenne de communication mobile de votre opérateur téléphonique.

À savoir :

  • 1 mille marin ou nautique équivaut à 1852 mètres.
  • Évitez d’être tout le temps connecté, cela faire mal à votre porte-monnaie. Parce que cela peut vous coûter très cher.

Est-il possible de passer des appels internet ?

Image venant d’internet

Sur la plupart des grands navires, il est parfaitement possible de passer des appels téléphoniques via Internet. En effet, dans ces navires, il existe un forfait internet auquel vous pourrez souscrire. Ainsi, vous pourrez passer vos appels internet. Certains bateaux de croisière proposent même des packs internet qui comprennent la VoIP. Vous permettant ainsi d’appeler via Skype, FaceTime, Whatsapp et Hangout. Certes, la tarification pour ce genre d’appel peut être coûteuse, mais c’est une occasion de passer tous vos appels. La qualité de réseau est aussi variable lors d’une croisière, la communication peut donc être mauvaise selon le réseau.

Qui appeler pour réparer son moteur de volet roulant somfy à Madagascar ?

Le moteur de votre volet roulant smofy est tombé en panne et vous souhaitez le faire réparer. Toutefois, vous êtes à Madagascar et vous ne savez pas à qui faire appel pour le réparer. Découvrez alors dans cet article, à qui faire appel pour réparer le moteur de votre volet roulant Smofy à Madagascar. Mais avant cela, voyons d’abord quelles sont les différents types de pannes d’un volet roulant smofy et comment les réparer.

Image venant d’internet

Comment savoir que son volet roulant est défectueux ?

Avant de procéder à la réparation de votre volet roulant, il est important de connaitre et d’identifier les différentes pannes possibles ainsi que leur cause. Voici les différentes pannes que l’on peut rencontrer lorsqu’on utilise un volet roulant.  Avec un volet roulant manuel, il se peut que  la manivelle de votre volet se tourne dans le vide ou que le volet roulant soit bloqué.

Ces différents signes permettent de savoir que votre appareil est défectueux. Il est aussi possible que vous n’arriviez pas à la remonte. Si ces différents problèmes se produisent, soit  il y a des lames endommagées qui bloquent l’axe de roulement, soit des lames se sont détachées des rails. Il se peut que vos rails nécessitent d’être graissés ou qu’un tablier soit endommagé.

Dans le cas d’un volet roulant électrique, cela peut être causé par une panne du moteur. Dans tous les cas, smofy met déjà à votre disposition un outil de diagnostic en ligne, vous permettant ainsi d’identifier la source de panne de votre volet roulant. Vous n’aurez donc qu’à vous informer un peu en ligne pour connaitre la cause de la défaillance.

Quelles sont les solutions pour réparer un volet roulant Smofy ?

En cas de panne ou en cas où vos volets roulants nécessitent une intervention d’urgence. Deux options s’offrent à vous. Soit vous le réparer rapidement vous-même. Ce qui vous permettra de ne pas débourser pour le dépannage. Soit vous faites appel à des professionnels et dépanneurs qui pourront vous aider à le réparer.

Pour la première option, vous devrez bien vérifier l’état de vos lames, graisser les rails ou ouvrir le coffre afin de vérifier que l’axe d’enroulement n’est pas bloqué. Si la panne vient du moteur du volet, vous pourrez le remplacer vous-même si vous avez les outils nécessaires pour le faire, en plus de savoir exactement ce que vous faites. Sinon, recourir à un artisan est la meilleure solution.

Qui contacter pour réparer le moteur d’un volet roulant smofy à Madagascar ?

À Madagascar, il est rare de trouver de vrais professionnels qui pourrez dépanner ou réparer un volet roulant. Toutefois, il existe tout de même des entreprises qui œuvrent dans ce domaine et qui sont fiables. Des professionnels qui pourront réaliser la réparation et le dépannage de toute sorte de menuiserie. Vous pourrez faire appel à leur service si vous envisagez de réparer le moteur de votre volet roulant. Si cela nécessite le remplacement du moteur, ce dépanneur se chargera de trouver la pièce de rechange qui sera compatible avec votre volet roulant smofy.

Vous pourrez aussi contacter un menuisier, il saura vous dépannez en réparant le moteur de votre volet roulant et de le changer si besoin. Vous pourrez également contacter Ted Madagascar, une entreprise qui œuvre dans la vente et l’installation de nombreux produit de la marque Smofy. S’il y a un problème avec le moteur, ils pourront surement vous aider à le réparer. L’entreprise FDC œuvre également dans la maintenance, l’entretien et l’installation de volet roulant. Vous pourrez aussi les contacter si vous souhaitez réparer le moteur de votre volet roulant smofy à Madagascar.

 

Quelles sont les marques d’assurance automobile à Madagascar ?

Vous avez une nouvelle voiture et vous souhaitez souscrire une assurance automobile à votre auto. Découvrez dans cet article quelles sont les différentes marques d’assurance automobile à Madagascar. En effet, nul n’est à l’abri des accidents. Il est toujours important d’avoir une assurance, car les accidents ne peuvent se prévoir. Voici alors une liste des compagnies qui proposent des offres d’assurance automobile à Madagascar.

Image venant d’internet

Assurance ARO

L’Assurance Réassurance Omnibranche est une société d’assurance et de réassurance qui est installée à Madagascar depuis 1975 après la nationalisation de la société française « la préservatrice ». Cette dernière a été à Madagascar depuis 1935. Cette compagnie d’assurance propose de nombreuses gammes de produits, y compris une assurance automobile. Vous pourrez donc choisir cet assureur si vous souhaitez souscrire une assurance automobile à Madagascar.

De plus, l’Assurance ARO est la seule compagnie d’assurance qui soit certifiée ISO 9001 en 2015. Cette certification ISO est synonyme de qualité de service et donc satisfaction du client. Il est même noté de « AA » par le Global Crédit Rating », une agence sud-africaine. Cette note reflète un très haut niveau de performance de la gestion des sinistres attribués à la compagnie d’assurance et de réassurance Africaine. Cette excellente notation positionne la compagnie d’Assurance Aro comme étant l’une des sociétés d’assurance la plus solide du continent Africain

L’assurance auto de la compagnie ARO

L’assurance auto proposée par la compagnie ARO comporte plusieurs couvertures, dont l’assurance à responsabilité civile, ainsi que des garanties d’incendie et de vol.  Mais pour bénéficier d’une indemnisation rapide en cas de dommage causé par des accidents, vous pourrez choisir pour tout ou une partie de garantie facultative et complémentaire. Tel que : dommages ; tierce collision, tierce collision aménagée, Bris de glace, dommages aux pneumatiques ou encore perte totale.

Pour souscrire votre assurance auto chez ARO, vous pourrez vous rendre au siège de la compagnie qui est sis à Antsahavola.

Assurance NY HAVANA

Ny HAVANA est une compagnie malgache d’assurance et de réassurance crée en 1968 à l’initiative du gouvernement malgache et des agentes ainsi que des délégations des compagnies d’assurance qui opèrent à Madagascar. C’est la première compagnie d’assurance et de réassurance à Madagascar.

La compagnie NY HAVANA est également un acteur économique qui œuvre dans le développement de Madagascar, surtout par ces placements et ses investissements. Depuis ses nombreuses années d’existence, la compagnie NY HAVANA a proposé de nombreuses gammes de produits et service d’assurance, allant de la responsabilité civile aux besoins les plus complexes des entreprises et particuliers.

L’assurance automobile de NY HAVANA

L’assurance auto de la compagnie NY HAVANA se décline en deux formules, dont :

  • L’assurance automobile individuelle
  • L’assurance flotte automobile

La première formule d’assurance est réservée pour les particuliers et commerçants tandis que la deuxième s’est destinée pour les entreprises. Ces assurances comprennent la formule de base c’est-à-dire la responsabilité civile, mais la compagnie propose également des garanties supplémentaires et optionnelles. Ces derniers vous permettent d’avoir une offre sur mesure en matière de couverture.

Allianz Madagascar

C’est une filiale d’Allianz Africa. Elle fait partie d’une compagnie d’assurance mondiale de premier plan. Fondée en 2006 à Madagascar, cette assurance propose aujourd’hui une large gamme de produits pour les particuliers et les professionnels ainsi que pour les entreprises.

L’assurance automobile d’Allianz Madagascar

La compagnie Allianz Madagascar propose aussi des assurances auto que ce soit pour les particuliers, les professionnels ou pour toute entreprise qui souhaite souscrire une assurance automobile. En souscrivant à leur assurance, vous pourrez conduire en toute sécurité. Il propose une couverture complète à votre voiture en cas d’accident routier. Elle vous propose de nombreuses garanties selon le type d’assurance que vous avez choisi, tel que : la responsabilité civile en cas de dommage au tiers ; les frais de réparation de votre voiture en cas de dommage ; ou les frais médicaux en cas de dommage corporel.

SANLAM Madagascar

Fondé sous le nom de Colina Madagascar en 2005 suite à la libéralisation du marché malgache des assurances. Colina Madagascar a été la première compagnie d’assurance privée qui a été agréée le 29 décembre 2005. Il propose aujourd’hui de nombreuses prestations vie décès, capitalisation retraite et dommage que ce soit incendie, accident et autres risques.

L’offre d’assurance auto de SANLAM Madagascar

La compagnie SANLAM propose également des offres d’assurance auto. Leur offre s’adresse aux particuliers ainsi qu’aux professionnelles, à l’instar de l’assurance flotte automobile qui s’adresse aux entreprises. Il propose également plusieurs garanties pour avoir une couverture plus complète que ceux par la simple responsabilité limitée, telle que : la garantie d’incendie ; la garantie de vol ; la garantie bris glace ; tierce collision ; remboursement anticipé et bien d’autres encore.

Comment choisir une assurance auto à Madagascar ?

Image venant d’internet

Pour choisir la meilleure offre d’assurance à Madagascar, vous devriez tout d’abord bien cibler vos réels besoins ainsi vous ne payerez que l’essentiel et non vous surchargez d’options inutiles. Le mieux aussi c’est de vous souscrire à une compagnie d’assurance auprès de laquelle vous êtes déjà client.

Avant de choisir n’importe quel type de compagnie aussi, vous devrez demander un devis de leurs offres. Puis faire une étude comparative des devis obtenus ainsi vous pouvez choisir celle qui vous convienne le mieux et bien délimiter les franchises.

Si cet article vous a plu, je vous invite à lire d’autres articles similaires à ce thème en cliquant ici.

Quels sont les T-shirts typiques de Madagascar ?

Vous cherchez des vêtements typiques de la grande île à porter lors de votre séjour dans la grande île. Pourquoi ne pas opter pour les T-shirts ? Simple, légers et peuvent parfaitement parfaire vos vêtements d’été. Pour vous faciliter la tâche dans votre recherche, voici une liste des marques de T-shirt typique de la grande île.

image venant d’internet

T-shirt Maki

Le T-shirt maki est un des T-shirts typiques de Madagascar. Il est conçu par l’entreprise Maki compagny. Cette compagnie est une marque de référence dans la conception de T-shirt et prêt-à-porter à Madagascar.

Les dessins qu’il imprime sur leur produit sont très originaux et représentent la culture de la faune de Madagascar, surtout le maki. L’animal emblématique de l’île. Cette compagnie existe depuis 13 ans maintenant et emploi plus de 80 personnes. On retrouve également plus de 50 points de vente de T-shirt Maki à Madagascar, mais on le retrouve aussi en ligne dans leur boutique.

T-shirt baobab Madagascar

Baobab compagny est une marque de T-shirt très connu dans la grande île. Elle produit de nombreux T-shirts aux couleurs tropicales. Elle dispose de plusieurs antennes de vente partout à Madagascar, mais aussi aux Seychelles, à l’île Maurice, à la réunion, à Mayotte, aux Caraïbes et en Afrique.

Le T-shirt baobab est très apprécié dans l’île que ce soit par les résidents ou les visiteurs. Que soit pour la qualité dont tissu qui est 100 % coton, soit pour les dessins et le style décontracté et graphique des collections. Leur T-shirt est de couleur vive et chaude, tel que rouge, blanc, jaune, orange, marron et bleu. Une incarnation de l’état d’esprit des peuples malgaches qui sont chaleureux et conviviaux.

T-shirt Aloalo

Cette marque de vêtement est aussi un produit typique de l’île. Confectionnez par Aloalo compagny Madagascar. Vous pourrez le retrouver dans tout Madagascar. Ces T-shirts aloalo sont confectionnés dans toutes les tailles et dans plusieurs couleurs distinctes. Imprimez avec des dessins et textes très tendance qui reflète la culture de la grande île.

T-shirt Tishanaka

Tishanaka est un fabricant de T-shirts imprimés à Madagascar. Il produit également des prêt-à-porter, mais aussi de nombreux articles de mode. Ce qui différencie cette boutique, c’est qu’il est possible de commander des articles personnalisables chez eux. Il produit ainsi différents styles de T-shirts selon le besoin de leur clientèle.

Tishanaka possède de nombreux points de vente à Madagascar. Ces derniers se trouvent à Antananarivo, à Diégo, à Tamatave, mais également à Fianarantsoa et à Tuléar. Il confectionne de nombreux modèles de T-shirt de tout genre, des T-shirts avec ou sans manche courte ou longue. La majorité des T-shirts est avec des motifs à expressions. C’est-à-dire avec des images ou figures qui reflètent une émotion, une pensée ou une façon d’être, mais également des animaux qui vivent sur la grande île.

T-shirt la sobika

La sobika est aussi une marque de vêtement très connu à Madagascar. Elle confectionne des T-shirts tendance urbaine avec des dessins particuliers ou seulement la signature de leur marque. On retrouve de nombreuses images et texte sur la majorité des T-shirts. Des dessins et textes qui représentent la culture de la grande île. Leur T-shirt est aussi fait en coton, un matériau de qualité pour un T-shirt à Madagascar.

Si vous souhaitez d’autres articles similaires a ce thème, vous pouvez cliquer ici.

Quelles sont les agences immobilières à Madagascar ?

Vous êtes étranger ou expatrié à Madagascar et vous souhaitez trouver une villa ou un appartement à louer ou à vendre. Pas de panique, vous êtes sur la bonne page. Nous allons vous donner une liste des agences immobilières qui se trouve à Madagascar.

Image venant d’internet

Quelles sont les agences immobilières à Madagascar ?

Voici les adresses incontournables si vous cherchez une agence immobilière fiable à Madagascar.

Assistelio Immo à Madagascar

C’est une agence immobilière qui s’est implantée à Madagascar. Il est spécialisé dans la location et dans la vente de bien immobilier à Madagascar. Cette agence possède un site internet à jour où vous pourrez trouver les différentes offres et biens qu’il vende ou loue avec la description bien détaillée du bien en question.

D’ailleurs cette agence est la filiale d’un groupe suisse. Cela vous garantit donc leur professionnalisme, vous pourrez donc en toute confiance travailler avec cette agence. En plus de vous aider à trouver votre bien, il donnera aussi des conseils pour acheter un bien en tant qu’étranger à Madagascar.

Contact : +261 32 05 583 80 et 032 68 080 39

Site : https://www.assistelio-immo.mg/

Promo Tana

C’est une agence immobilière spécialisée dans la location de villa et d’appartement de standing dans toute la ville d’Antananarivo. Leur adresse se trouve au Lot F2 77 rue Rainandriamampandry, Madagascar Antananarivo

Contact : 032 07 809 28.

Site : http://www.promotana.com 90

Innova Immobilier Madagascar

C’est une agence qui propose de nombreuses annonces et de services immobiliers dans tout Madagascar. Leur adresse se trouve au Lot IB 8 Isoraka, 5, 101 Lalana Raveloray, Antananarivo

  • Contact : 034 22 273 82.

Gye Hoquet

C’est une agence immobilière qui se trouve à Antananarivo. Son adresse est le Zone Tana Waterfront, Ambodivona. Cette agence est très intéressante. Elle a la renommée internationale. Elle propose de nombreuses prestations de service très varié qui va de la vente, de la location d’appartement, de villa, de studio, de maison, mais également de terrain, de local, d’immeuble, des hangars et bien d’autres. Elle fait aussi de la gestion locative, mais aussi la gestion de copropriété et de syndic. Elle emploie des équipes expertes qui pourront répondre à toute votre demande. Ils peuvent également réaliser des estimations et devis des propriétés.

  • Contact : 020 22 345 89
  • Site : https://www.guyhoquet-madagascar.com 46

Soft Immo

Il est une des plus anciennes agences immobilières de Madagascar. En termes d’expérience et de fiabilité ,donc, cette agence est le mieux placer. Elle se spécialise dans la réalisation de projet, de vente de lotissements, la promotion de bien immobilier. Leur adresse c’est le Lot II L 111 ED enceinte Le Grillon Ankorondrano Antananarivo

  • Contact : 0340277000.
  • Site : http://www.softimmo-madagascar.com 59.

PACKIMMO SA

C’est une agence et un promoteur immobilier. Elle est spécialisée dans la vente, la location de bien immobilier, mais aussi dans la gestion de patrimoine.

Son adresse c’est Établissement Ranohisoa 1er étage, route des hydrocarbures Ankorondrano

  • Contact : 020 26 305 96
  • Site : https://www.packimmo.mg 42

OFIM immobilier

Une agence immobilière qui se trouve à Ivandry Antananarivo dans l’Immeuble Discovery. Il est composé de 25 agences immobilières implantées dans toute l’ile. Cette agence est spécialisée dans la vente de terrain, mais aussi dans la vente et location de maison, de villas et de local. L’agence effectue également des travaux de gestion locative, mais aussi l’estimation de valeur d’une maison.

  • Contact : 034 98 671 10
  • Site : https://www.ofim.mg 33.

Roche-terre immobilière

Une agence immobilière qui se trouve également à Antananarivo. Un cabinet qui propose de nombreuses offres de service dans le secteur immobilier. En effet, il vous donne des conseils immobiliers, mais effectue également de la vente, location, promotion, construction, mais aussi dans la gestion de patrimoine. Son adresse est perspective business center Lot II 47 M Bis Analamahitsy

  • Contact : 034 20 483 63
  • Site : https://www.roche-terre.com 43.

Zone IMMO

Une agence immobilière spécialisée dans la location. Elle propose ses services pour la négociation et le conseil et la recherche de biens immobiliers. Leur adresse est 33 Lalana General Gabriel Ramanantsoa

  • Contact : 034 20 290 14.
  • Site : http://www.zoneimmo-mada.com 52

Garden Immobilier

C’est une agence immobilière qui se trouve à Antananarivo. L’agence est spécialisée dans la vente et de location de bien immobilier, mais aussi dans la promotion immobilière. Elle permet à ces clients d’accéder à divers types de logements que ce soit une maison traditionnelle ou moderne, une villa ou un appartement ou encore un local commercial.

Comment choisir une agence immobilière à Madagascar ?

Image venant d’internet

Vous ne savez pas quelle agence choisir à Madagascar, découvrez nos conseils pour vous aider à choisir une agence fiable à Madagascar. Premier point important avant de choisir une agence quelconque et de vérifier si l’agence est formelle ou non. Actuellement, vous trouverez dans les réseaux sociaux de nombreuses agence immobilière, mais seul quelque un d’entre eux est de vraies agences immobilières constituées en société. Si vous ne souhaitez pas vous faire arnaquer donc, éviter de travailler avec des agences non formelles pour votre sécurité surtout.

Demandé à l’agence de votre choix de vous fournir une copie de leur NIF et STAT, ainsi, vous serez rassuré que l’agence travaille en toute légalité. Bien étudier aussi les conditions d’adhésion, ainsi, vous saurez à quoi vous attendre en travaillant avec l’agence.

Éviter aussi de choisir une agence qui vous demande des droits de visite, c’est signe que c’est une agence travaillant dans l’illégalité, vous risquerez de vous faire arnaquer. Méfiez-vous également des agences qui proposent des milliers de biens à vendre ou à louer. Il est possible que leur listing ne soit pas à jour.

Bref, vous n’aurez donc qu’à contacter une de ces agences si vous souhaitez investir dans l’immobilier. Ils sauront comment vous aider.

 

Quelles sont les meilleures agences web à Madagascar ?

Le secteur digital connaît actuellement un grand succès à Madagascar. En effet, chaque année, de nombreuses agences ouvrent leurs portes et de nombreuses entreprises françaises, voire mondiales, font appel à leur service afin d’améliorer et assurer la réussite de leurs stratégies digitales. Si vous êtes à la recherche d’agence web à Madagascar, nous avons regroupé ici les meilleurs qui se trouvent à Madagascar.

Image venant d’internet

Les meilleures agences web à Madagascar

Trouver une agence web sérieuse et reconnue à Madagascar n’a rien de difficile. En effet, il existe maintenant dans le pays de nombreuse professionnelle de confiance qui œuvre dans le web. Vous n’aurez donc qu’à faire appel à leur service si vous avez besoin d’externaliser vos tâches.

Voici d’ailleurs une liste de meilleures agences web à Madagascar, à savoir :

Bocasay

C’est une des meilleures agences web de Madagascar. Cette agence c’est fixé une objective de répondre tous les besoins de toute taille en matière digitale. Il œuvre dans la gestion de projet, le développement web.

DIDACWEB

Cette agence figure parmi les meilleures agences web à Madagascar. Il est spécialisé dans le marketing digital et dans la création de site web et publicité sur internet. Avec plus de 300 clients satisfaits et 700 projets réalisés.

Orion Digital Business

Une agence web qui se situe dans le centre-ville à Antananarivo. Il œuvre surtout dans la conception du site web et du marketing digital.

Créa web agency

Créa web agency est une agence qui se spécialisé dans la rédaction de contenu, la création de site web et marketing digital. Leur agence se trouve dans la ville d’Antanarivo.

Shaft Information Technology

Une agence de renom dans la conception des sites web, maintenance applicative et marketing d’entreprise. Il se situe dans la ville d’Antananarivo. Pour la maintenance de vos applications ou pour gérer et mettre en place une stratégie digitale, Shaft Information Technology saura répondre à vos attentes.

Thirty One

Une agence web qui se trouve également dans la ville d’Antananarivo. Son champ de compétence est dans le développement web et mobile, dans le marketing digital et dans la rédaction de contenu, outsourcing et transcription. Pour toute activité du web, vous pourrez donc faire appel à Thirty One.

Mada créative agency

Mada Créative Agency est une agence web qui se trouve dans la ville d’Antananarivo et qui œuvre dans le développement web et mobile, le marketing digital et la rédaction de contenu. Pour la rédaction de contenu pour votre site ou n’importe quel projet qui nécessite la compétence d’un développeur web, vous pourrez faire appel à leur service.

Webtoo

Une agence web qui œuvre dans la création de trafic sur le web. Il fait également de la sous-traitante de nombreux projets web et éditeurs de sites français. Son champ de compétence s’étend aussi à la gestion de projet web, netlinking, rédaction web, mais aussi audit SEO et netlinking.

Madagascar internet

Une agence web qui font la conception de site web, refonte web, certificat SSL et l’hébergement web. Si vous avez donc besoin d’une agence qui est spécialisé dans la refonte web ou dans le certificat SSL, vous pourrez faire appel à leur service.

Agence web à Madagascar

Connu aussi sous le sigle AWM. C’est une agence web qui se situe dans la ville d’Antananarivo. Son champ de compétence va de la conception de site web, le marketing digital et la rédaction web. Si vous souhaitez optimiser la visibilité de votre site web ou créer un site, vous n’aurez qu’à contacter cette agence.

YourTarget

Une agence web qui se trouve à Madagascar. Son champ de compétence va du social médias, social selling et contenu marketing. Pour un projet qui necessite la competence d’un social media, YourTarget est la meilleure adresse.

ECS informatique

Une agence web professionnelle qui œuvre dans la création de site internet des entreprises, des sites web des administrations et des sites web des collectivités ainsi que des particuliers. ECS figure parmi les meilleures agences de la grande île.

HEMERA média

Une agence web qui œuvre dans la création de site web et dans le développement d’application web et mobile.

Bref, ce ne sont que quelques exemples, mais il existe encore de nombreuses agences web qui œuvrent dans la digitale à Madagascar.

Pourquoi faire appel à leur service ?

Image venant d’internet

Madagascar regorge de nombreux professionnels qui œuvrent actuellement dans le web. La majorité des agences à Madagascar sont fiables et dignes de confiance. Vous y trouverez ce dont vous avez besoin. Que ce soit un développeur, un webdesigner, d’un référenceur, ou d’un rédacteur. En faisant, appel à leur service, vous pourrez donc profiter d’une assistance professionnelle sur mesure qui saura répondre parfaitement à votre exigence.

Ces agences vous proposeront également des solutions adéquates qui seront mieux appropriées à la taille de votre société et à votre activité.  De plus, vous gagnerez du temps pour gérer d’autres tâches. Ils proposent un meilleur rapport qualité prix. Leur tarif est abordable par rapport au tarif sur le marché. De quoi aussi vous permettrez d’avoir une marge.

 

Les caméléons de Madagascar

La faune de Madagascar regorge de plusieurs espèces endémiques. Parmi ces espèces, se trouve le caméléon, dont la majorité ne se trouve que sur l’ile de Madagascar. Dans le monde, on compte plus de  150 espèces de caméléons, dont plus de la moitié d’entre elle sont endémique à Madagascar. Dans notre article, nous allons nous centrer sur les caméléons de Madagascar. On va faire un zoom sur ces espèces et voir quelles sont les différentes espèces de caméléons qui vivent sur la grande île.

Image venant d’internet

Tout savoir sur le caméléon de Madagascar

Les caméléons sont des espèces endémiques à Madagascar. On compte plus de 18 espèces vivant dans la grande île, dont les plus petits caméléons du monde. En effet, Madagascar est un vrai coffre à trésor pour les amateurs de caméléons. On y trouve presque la moite des espèces de caméléons qui existe au monde. Pour être plus précis, on abrite plus de 97 espèces de caméléons dont 59 d’entre elle ne trouve nulle part ailleurs qu’à Madagascar parmi les 150 espèces qui existe dans le monde. Ce qui représente 40 % des caméléons du monde.

Cette espèce est aussi unique en son genre. En effet, en plus d’entre endémique à l’ile, la capacité de changer de couleur fait la spécificité de cette espèce. Elle peut virer du blanc, en rouge, en vert, en jaune et en brun. Elle arrive parfaitement à se fondre dans son environnement grâce à sa grande discrétion.

La croyance selon laquelle les caméléons peuvent imiter les couleurs du cercle chromatique est complète fausse. Car, ces dernières changent de couleur seulement pour communiquer entre eux et pour exprimer leur envie, non dans le but de se camoufler.

Ses espèces sont aussi des reptiles ovipares, diurnes et qui mangent généralement des insectes. Leurs systèmes de défense sont leurs yeux qui peuvent se mouvoir indépendamment de l’autre et de leur capacité de changer de couleur pour s’adapter à leur environnement. Un vrai champion de mimétisme. Il se déplace lentement et saccadé, mais lorsqu’il se sent menacé, il restera figé et inerte.

Quelles sont les différentes espèces de caméléons qui se trouvent à Madagascar ?

Image venant d’internet

Les caméléons de Madagascar se répartissent en trois genres, dont :

  • Le Furcifer est la plus grande espèce de caméléons de l’île ;
  • Le calumma : une espèce avec des cornes ;
  • Et la dernière le Brookesia est qui est le plus petit des caméléons au monde.

Citons quelques-uns de ses espèces pour mieux le connaitre.

Le caméléon panthère

Connu aussi sous le nom scientifique Furcifer pardalis. C’est une des espèces endémiques de Madagascar, mais on le retrouve à l’île de la Réunion depuis plusieurs années. Il figure parmi les plus grands caméléons qui existent au monde. Sa taille peut atteindre jusqu’à 55 cm queue comprise. Son espérance de vie est de 3 ans pour la femelle et de 5 ans pour le mâle.

La particularité de cette espèce réside dans sa capacité de changer de peau. En effet, le caméléon panthère présente diverses colorations. Les femelles sont de couleurs assez ternes alors que les mâles ont une couleur spectaculaire. Il est de couleur vert et bleu turquoise dans l’île de Nosy Be ; coloré de blanc et rouge à Tamatave ; vert brillant avec des bandes verticales rouge foncé avec une ligne horizontale blanche à chaque flanc à Diégo-Suarez ; de couleur vert kaki et rouge foncé à Maroantsetra ; et de couleur rose vif dans le sud de Madagascar. Comme alimentation, il se nourrit de divers insectes qui se trouvent à sa portée.

Le brookesia nana

C’est un caméléon endémique de l’île. Des chercheurs ont retrouvé récemment cette espèce dans la forêt Sorata qui se trouve au nord de la grande île. Il est le plus petit des caméléons du monde. Mesurant seulement de 21,6 millimètres y compris la queue. Cette espèce est vraiment minuscule, elle est capable de se tenir au bout du doigt.

Brookesia micra

C’est aussi un caméléon miniature qui est présent dans la grande île. Il est un peu plus grand que la brookesia nana. Sa taille est de 16 mm de long sans sa queue. Il rivalise avec le gecko, une espèce endémique à l’île, au titre du petit reptile au monde.

Où habitent les caméléons de Madagascar ?

On trouve généralement les caméléons dans les régions pluvieuses dans la forêt. Sa lenteur et sa capacité de camouflage font la réputation de cet animal. Son allure ressemble à un dragon, on dirait un animal tout sorti de la préhistoire. Il est totalement inoffensif et semble se fondre parfaitement dans son environnement par son infinie discrétion.

On le trouve presque dans toute l’ile, dont :

  • le parc national d’Ankarafantsika pour le Furcifer angeli ;
  • à Ranobe PK 32 et Mikea pour le Furcifer antimena ;
  • dans la réserve nationale de Manongarivo ;
  • pour le Brookesia bekolosy ;
  • dans la montagne d’Ambre pour le Calumma amber ;
  • et dans le parc National d’Andringitra pour le Furcifer campani.

On les retrouve partout donc du nord à l’extrême sud de la grande île.

Quels sont les pays traversés par le Mékong ?

Le Mékong est un fleuve avec de nombreuses richesses naturelle et culturelles. Ceci le classe parmi l’une des destinations de choix lorsque vous partez à la découverte de l’Asie du Sud-Est. En effet, durant votre passage, vous pouvez visiter de nombreux sites touristiques qui se trouvent le long de ce fleuve. C’est d’ailleurs pourquoi plusieurs bateaux de croisières passent sur ce cours d’eau majestueux. Vous permettant ainsi de découvrir de nombreux sites archéologiques et des paysages magnifiques. Mais quels sont les pays qui sont traversés par le Mékong ? Découvrez la réponse dans notre article.

Image venant d’Internet

Tout savoir sur le fleuve Mékong

Le Mékong est un des fleuves le plus long de l’Asie du Sud-Est et le dixième (10e) plus long fleuve du monde. Il mesure plus de 5000 km et prend sa source de la province chinoise du Qinghai dans l’Himalaya. Il irrigue ensuite vers la région du Tibet, avant de passer dans la Province de Yunnan. Il passe par la suite sur la frontière entre Laos et Birmanie sur 200 km. Puis, il rejoint son affluent le Ruak au niveau du Triangle d’or pour se jeter ensuite dans la mer de Vietnam. Le Mékong est aussi le septième (7e) plus long fleuve d’Asie avec ses 4350 km. En termes de débit, il est le quatrième (4e) fleuve de l’Asie.

Les pays traversés par le fleuve Mékong

On compte 6 pays traversés par le fleuve Mékong. En effet, en partant de Chine, le Mékong poursuit sa course en traversant plusieurs pays dont :

  • la Birmanie ;
  • le Laos ;
  • la Thaïlande ;
  • le Cambodge ;
  • et se termine dans la mer du Vietnam.
Image venant d’Internet

La Chine

La source de Mékong se trouve sur les terres du Mont Guonzongmucha, dans la province du Qinghai, en Chine. Il traverse ensuite la province de Yunnan avant de se jeter en Birmanie. En effet, la plus grande partie de Mékong se trouve en Chine. on y trouve plusieurs barrages sur ce fleuve. Ce barrage est d’ailleurs l’origine de plusieurs conflits avec les autres pays qui vivent des richesses de ce fleuve.

Ce barrage permet à la Chine de produire de l’énergie. Ce barrage empêche aussi les poissons de migrer dans les autres partie du fleuve. Ce qui impacte négativement la pêche et aux ressources alimentaires de la population locale.

La Birmanie

Le fleuve Mékong est plus discret en Birmanie. Il ne traverse que quelques kilomètres de la terre de ce pays.

Le Laos

Le fleuve Mékong sert de frontière entre le Laos et la Birmanie ainsi que la Thaïlande. Ces trois pays forment le Triangle d’or. Il est rejoint ensuite par la rivière Nam Khan dans la ville de Luang Prabang. Cette dernière est un haut lieu de la spiritualité bouddhiste. D’ailleurs, cette ville se démarque par la présence de nombreux temples et de pagodes sur ses terres. Vous y trouverez aussi à Laos, de nombreux animaux tel que les éléphants, ses richesses aquatique et son environnement naturel préservé.

La Thaïlande

Le passage du fleuve Mékong se fait moins spectaculaire et plus rural en Thaïlande. Si vous allez séjourner dans ce pays, vous aurez l’occasion de découvrir la vie et les coutumes locales en contemplant ces rizières à perte de vue.

Dans la ville de Beung Kan, vous découvrirez également un petit temple. Il est étonnant par son emplacement qui se trouve au sommet d’un piton rocheux. D’ailleurs, si vous avez de la chance, vous pourrez aussi voir des éléphants sauvages.

Le Cambodge

Le fleuve de Mékong est une richesse naturelle pour Cambodge. Il traverse le pays du Nord au Sud à plus de 180 km. Si vous êtes donc de passage dans ce pays, vous  pourrez en profiter pour visiter les temples d’Angkor. Ces derniers se situent à proximité du fleuve de Mékong. En effet, ces temples sont des lieux incontournables à Cambodge. Ils figurent parmi les sites archéologiques les plus exceptionnel du pays et qui est aussi classé comme le patrimoine de l’UNESCO. Ce qui fait de ce site un précieux témoignage de l’architecture khmère.

Le fleuve passe également dans la capitale du Cambodge, par Phnom Penh. Dans cette ville, vous avez également la possibilité de visiter le Palais Royal et la pagode d’argent de la ville mais aussi de visiter le plus grand marché du monde : « Phsar Thmey ».

N’oubliez pas aussi de visiter les célèbres grottes de Pak Ou qui abritent une centaine de statues de Bouddha.

Le Vietnam

Le fleuve Mékong se termine en Vietnam où il se jette dans la mer de Chine méridionale. Ce fleuve se subdivise en 9 branches. D’où l’on le surnomme « le Fleuve des neuf dragons ».  Il forme aussi le Delta du Mékong. D’ailleurs, les eaux du fleuve qui est un peu turbulente se transforme en eau beaucoup plus calme dans le Delta du Mékong.

En Vietnam, vous aurez aussi la possibilité de découvrir de nombreux paysages magnifiques.  Se rendre sur le Delta vous permet d’admirer le vaste labyrinthe de rivières, les marais et les iles du pays. Le fleuve accueille également le marché flottant, les pagodes khmères et des villages entourés de rizière.

Bref, le long de ce fleuve, vous aurez donc l’occasion d’admirer de nombreux paysages magnifiques jusqu’au delta Mékong où le fleuve se ramifie en 9 branches formant les neuf dragons.

Mantasoa

Mantasoa est un lieu touristique qui se situe à quelques kilomètres de la capitale. Il a de quoi vous émerveiller si vous souhaitez partir dans cette partie centrale de Madagascar. En effet, le lac de Mantasoa attire de nombreux visiteurs chaque année, surtout pour les amateurs de sport nautique et des balades en bateau. Si vous faites partie de ces personnes donc, n’oubliez pas de visiter ce lieu. Afin de mieux vous repérer dans ce lieu touristique de Madagascar, découvrez dans cet article quels sont les sites à ne pas manquer dans cette partie de l’île. Suivi d’une petite histoire du pays pour que vous puissiez connaitre l’histoire de ville.

Image venant d’internet

Tout savoir sur Mantasoa

Mantasoa est une ville unique et pleine de charme. Il fait partie des endroits à ne pas manquer si vous êtes à Madagascar. En effet, il est impossible de ne pas succomber au charme de ce village avec ces magnifiques paysages. Se localisant seulement quelques kilomètres de la capitale, vous pourrez faire un détour le temps d’un weekend pour découvrir ce site. Un lieu avec un style authentique du XIXe siècle associé au mode d’installation industrielle pendant le temps de Jean Laborde. Il y a de quoi faire fasciner les visiteurs. Mantasoa se trouve également dans un coin bien éloigné de la ville. Ce qui vous permet de vous détendre loin de la pollution et du bruit de la ville. De quoi donc vous faire profiter du calme et d’un séjour de détente et plein de sérénité le temps d’un week-end.

Quel nom est associé à Mantasoa

Quand on parle de Mantasoa, le nom de Jean Laborde est inséparable à la ville. En effet, Jean Laborde a construit plusieurs œuvres dans cette ville. C’est à Mantasoa qu’il a construit sa cité industrielle et où on trouve également son tombeau. Connu sous le nom de « soamandrakizay » traduit en français comme le bonheur éternel. Ces endroits sont les principales attractions de ce village. Mais afin de découvrir la ville, il est important avant tout de connaitre la vraie source de ces merveilles.

À l’époque de la royauté, un industriel, aventurier et négociant français était venu pour s’installer à Madagascar. C’était Jean Laborde. Sa mission était de propager l’influence française dans toute la grande île. Pendant la Reine Ranavalona Ière, il est devenu l’architecte et le constructeur de la reine. C’est ainsi qu’il a transformé la ville de Mantasoa en Cité industrielle. Il y réalise de nombreuses œuvres, mais ces derniers furent détruits à cause des évènements qui ont bouleversé le royaume de Madagascar. Seuls quelques vestiges des œuvres qu’il a construit sont actuellement disponible dans le site, tel que le haut fourneau, le four à cimenter, les ruines des fours à poterie, le four a chaud et l’atelier de fonderie.

Le complexe industriel construit par Jean Laborde

Pendant la reine Ranavalona 1er, Jean Laborde a réalisé son souhait en construisant un cité industriel à proximité du lac Mantasoa. La cité ouvrière était toute aussi magnifique que le lac artificiel qu’il a construit. La cité industrielle en structure monumentale qui est devenue l’une des meilleures attractions de la région d’Analamanga.

La cité est nommé par Jean Laborde comme « Soatsimanampiovana » ou beauté immuable, formée par de nombreuses usines. La plus remarquable était l’usine de porcelaine, mais on y trouve également de nombreux ateliers et fourneaux qui ont servi à la fabrication de canons, de fusils, les sabres et toute sorte de munitions utilisés à l’époque du 18e siècle.

Ces ateliers servaient également à la fabrication de tuile, des savons, d’acides et de peinture ainsi que de nombreux produits. La résidence d’été de la reine a été construite au milieu de la cité, mais aujourd’hui, il ne reste plus que des souvenirs de cette maison. D’ailleurs, la

majorité des maisons construite par Jean Laborde sont faite en brique, en bois et en pierre. Des maisons au style authentique de sa région d’origine.

Le fameux lac de Mantasoa

Le lac de Mantasoa est une des attractions touristiques de la ville. En effet, ce lac est purement artificiel, mais il fait toute la beauté de ses paysages. Ce lac a été construit en 1937 à partir du barrage de régulation du cours de la rivière d’Ikopa. Il peut contenir jusqu’à 125 millions de mètres cubes d’eau.

Actuellement, ce lac est devenu une des attractions qui attire le plus les visiteurs ainsi que les passionnés de balade en bateau et de nombreuses activités nautiques. Ces activités sont le pédalo, le sky nautique ou aussi le kayak. De plus, l’odeur des forêts de pins qui entoure la ville procure une sensation de bien-être en pleine nature et cette sensation est complétée par les chants doux et mélodieux des cigales.

La réserve de Mandraka : un autre site aux alentours de Mantasoa

À quelques kilomètres de la bifurcation pour Mantasoa se trouve la réserve de Mandraka. Cet endroit est le lieu idéal pour combler les passionnés de la faune et de la flore de Madagascar. Si vous partez à Mantasoa, n’hésitez pas donc à faire un petit tour dans cette réserve Mandraka. Vous pourrez y découvrir les diverses biodiversités de l’île telles que les caméléons, les papillons et les insectes qui s’éparpillent un peu partout au milieu de la végétation du site. Vous y trouverez également des crocodiles, des tortues, des serpents, mais surtout des sifakas et quelques lémuriens qui ne se trouvent que sur la grande île.

 

Comment passer son permis de conduire à Madagascar ?

Savez-vous qu’à Madagascar, il faut avoir un permis pour pouvoir conduire une voiture comme dans de nombreux pays d’ailleurs. Si vous souhaitez donc obtenir votre permis de conduire à Madagascar. cet article vous permettra de découvrir tout ce qu’il faut savoir pour son obtention, les dossiers nécessaires pour l’obtenir, les examens à passer ainsi que les frais à payer.

Image venant d’internet

L’âge minimum pour passer son permis de conduite à Madagascar

À Madagascar, l’âge minimum pour avoir un permis de conduire est 18 ans. En effet, à cet âge, la personne est considérée comme majeure. Il peut donc avoir le droit de conduire une voiture. Toutefois, un mineur de 16 ans peut aussi avoir un permis de conduire. Si seulement si ses parents ou une adulte donnent son consentement.

Ce qu’il faut savoir pour passer son permis de conduire à Madagascar

Pour passer son permis de conduire à Madagascar, vous devrez passer par plusieurs phases, dont :

Trouver une auto-école

C’est la première étape pour obtenir un permis. Pour commencer, il est important de trouver une auto-école pour vous apprendre l’essentiel à savoir sur la conduite telle que le code et la pratique de ces derniers sur la route. En effet, vous devrez savoir comment fonctionne une voiture. Quelles sont les règles à respecter sur la route, mais aussi les bons signes à faire à un policier et les codes de la route à respecter.

L’examen théorique

Une fois que vous avez appris, vous devrez maintenant passer un examen théorique. Réussir cet examen est une première étape pour passer votre permis de conduire. Pour le réussir, vous devrez savoir toutes les connaissances du Code de la route et savoir répondre à la question posée par votre examinateur. Si vous échouez à ce premier test, vous devrez attendre un mois pour pouvoir refaire l’examen.

L’examen pratique

Ce deuxième examen est fait seulement si vous avez réussi à la première. Pendant cet examen, vous serez mis à l’épreuve sur terrain où vous serez évalué si vous êtes capable ou non de conduire une voiture. Cet examen est la dernière étape à passer si vous voulez obtenir votre permis. Si vous réussissez cet examen, vous pourrez maintenant obtenir votre permis et avoir une autorisation d’essai de conduire à Madagascar.

Les dossiers à fournir pour obtenir son permis

Image venant d’internet

Les dossiers à fournir pour obtenir un permis de conduire dépendent généralement de la catégorie de permis que vous souhaitez obtenir.

Pour la catégorie A et A’ »

Les dossiers à fournir sont

  • une carte d’identité scolaire pour les moins de 18 ans ;
  • 5 photos d’identité ;
  • Une copie d’acte de naissance ;
  • Un droit d’examen de 10 000 Ar ;
  • Ainsi qu’un certificat de résidence.

Pour la catégorie B

Les dossiers sont :

  • Une copie de la carte d’identité nationale certifiée ;
  • 5 photos d’identité ;
  • Une copie d’acte de naissance ;
  • Un droit d’examen de 10 000 Ar ;
  • Ainsi qu’un certificat de résidence.

Pour les autres catégories,

Les dossiers sont :

  • Une copie de la carte d’identité nationale certifiée ;
  • 5 photos d’identité ;
  • Une copie d’acte de naissance ;
  • Un droit d’examen de 15 000 Ar ;
  • Un certificat médical délivré par la BMH ou bureau municipal d’hygiène.
  • Une copie certifiée du permis de conduire catégorie B
  • Ainsi qu’un certificat de résidence.

Comment faire pour passer du permis rose au permis biométrique ?

Les dossières sont les mêmes que celle citée en haut pour l’obtention de permis biométrique. Mais en plus de ces dossiers, il faudra fournir une copie certifiée du permis rose. Pour cette demande, c’est vous en personne qui doit faire la demande. Il est à noter que le dossier est directement adressé au CIM après une prise de rendez-vous de votre part. Les auto-écoles se chargent seulement des frais d’examen théorique et pratique. Mais c’est vous qui se chargera des demandes pour l’obtention de votre permis biométrique.

En effet, la demande pour l’obtention du permis biométrique est la responsabilité de l’apprenant. L’apprenant devra donc payer un frais de demande de permis de valeur de 38 000 Ar pour obtenir son permis de conduite définitive. Le CIM vous donnera ensuite un délai de 15 à 20 jours pour la récupération. Ce délai peut aller plus d’un mois en moyenne. Mais cela peut être plus d’un mois voire un an. Il faudra donc que vous soyez patiente pour obtenir un permis de conduire à Madagascar.

À combien s’élèvent les frais de cours de l’auto-école ?

Pour pouvoir suivre les cours dispensés par les auto-écoles, leurs apprentis devront payer le prix de 100 000 Ar pour les cours d’obtention du permis A et A ’. Pour les autres catégories, les frais sont de 150 000 Ar. Toutefois, ces prix ne sont qu’à titre indicatif, car selon l’auto-école ces frais peuvent être différents, voire un montant beaucoup élevés.

Bref, on peut dire que l’obtention d’un permis de conduire est plus ou moins facile à Madagascar, il suffit juste de savoir les codes de la route et savoir tenir le volant pour son obtention.

Si vous souhaitez lire d’autres article de Madagascar, vous pourrez consulter vol-direct.net.

Que propose une croisière Ponant ?

Une croisière Ponant est une compagnie de croisière qui propose depuis des années du Yachting de croisière. C’est-à-dire un voyage de luxe effectué à bord de navires à tailles humaines. En effet, cette compagnie de croisière est réputée pour offrir les meilleures expériences de voyage à ces clients. Si vous souhaitez donc découvrir de nouveaux horizons dans un cadre de vie luxueux. Vous êtes sur la bonne voie, car cette compagnie pourra répondre à tous vos besoins. Une compagnie qui saura répondre à toutes vos attentes. Mais que propose réellement une croisière Ponant ? Découvrant la réponse dans cet article.

Image venant d’internet

La croisière Ponant : c’est quoi ?

La croisière ponant est une compagnie de croisière française lancée à Nantes en 1988. Il a été créé par Jean-Emmanuel Sauvée, Philippe Videau, Bruno Delisle ainsi que par de nombreux officiers de la marine marchande. C’est à partir de l’année 1991 que le premier navire de cette compagnie flotte le long des côtes pour le plus grand plaisir de ses voyageurs.

La cadre est toute simplement le luxe à la française, avec la cuisine raffinée accompagnée des meilleurs vins français. Avec cette compagnie, les employés parlent en français, c’est surtout l’art de vie à la française qui est mise en valeur sur les bateaux de la compagnie Ponant.

C’est d’ailleurs une flotte luxueuse à taille humaine qui propose une prestation de luxe avec des services de qualité qui sera à la hauteur de son passager. Leurs personnelles assureront aussi le bien être de chaque voyageur avec des services impeccables. Leur service est de 5 étoiles avec un équipage qui répond à toutes vos demandes. De plus, votre intimité sera préservée tout au long du trajet.

Pourquoi choisir la croisière Ponant ?

La compagnie Ponant est une des compagnies de croisière qui vous offre la possibilité de partir en vacance dans les meilleures conditions. Si vous souhaitez voir plusieurs destinations en même temps, il pourra vous les offrir.

Avec cette compagnie, vous pourrez également vivre des séjours exceptionnels au bord d’un bateau de luxe. De plus, pendant le voyage, vous n’aurez plus à vos souciées de rien puisqu’il se charge de l’intégralité de vos vacances et assurera votre confort le long de votre séjour. Vous pourrez ainsi profiter d’un repos total en sillonnant la mer pour découvrir de nombreuses destinations de rêve.

Vous pourrez donc vivre un merveilleux voyage en mer en choisissant la compagnie ponant pour votre virée en mer. De plus, vous avez le choix entre les différentes destinations proposées par la compagnie. Tout ne dépendra donc que de vous, de votre envie et de la destination que vous avez choisie.

Le plus avec cette compagnie de croisière, c’est qu’elle vous permet de vivre une aventure merveilleuse à bord d’un bateau de luxe. Vous pourrez ainsi profitez du confort de votre cabine, mais également des différents services et lieu que la compagnie met à votre disposition : tel que les restaurants, les bars, la salle de sport, la piscine ou encore les discothèques.

Quelles sont les différentes destinations proposées par la croisière ponant ?

Cette compagnie offre une croisière de luxe n’importe où dans le monde. Voici d’ailleurs une liste non exhaustive de la différente destination de croisière offerte par la compagnie ponant :

  • une croisière en Arctique ;
  • Une croisière en Antarctique
  • Une croisière en Amérique, en Alaska, au Canada, en Amérique du Nord et en Amérique centrale ;
  • Une croisière en Méditerrané ;
  • Une croisière en Europe ;
  • Une croisière en Asie
  • Une croisière dans la mer rouge et en Afrique.

Que propose une croisière Ponant ?

Image venant d’internet

La compagnie Ponant propose à son client une croisière de luxe au bord d’un bateau luxueux. Vous pourrez découvrir de nombreuses destinations avec cette compagnie. De plus, ces personnels sont au petit soin. En plus de vous offrir une destination hors du commun, vous y trouverez également au bord du navire de nombreux restaurants avec une gastronomie raffinée et des plats digne d’un grand chef étoilé. De quoi vous faire régaler.

Cette compagnie est également la référence des croisières de luxe à la française. À bord de ces bateaux, c’est comme si vous êtes sur votre propre Yatch. Elle propose également de nombreuses offres de croisière que ce soit pour découvrir l’Antarctique ou pour découvrir la méditerranée, il assure à ses clients un confort exceptionnel dans n’importe quel navire.

On peut dire donc que la croisière Ponant veille à l’excellence de leurs services afin de satisfaire les besoins de ses clientèles. Il promet à la fois bien-être et détente. En plus d’un voyage qui vous permet de partager de bons moments en familles et des rencontres 5 étoiles.

Bref, il propose donc une offre sur mesure afin d’offrir une expérience exceptionnelle à sa clientèle et de leur promettre un total repos à bord de ses bateaux.

 

Comment s’habiller pour une croisière Costa ?

Savez-vous qu’en croisière, il y a des codes vestimentaires à respecter ? En effet, quand on parle de croisière c’est associé au raffinement, à la détente et à la découverte. Certaines normes ont été donc établies par chaque compagnie afin de se différencier des uns des autres. C’est pareil pour la croisière Costa. Il y a des dress codes à adopter à bord du bateau. Mais comment savoir ce qu’il faut emporter dans ces valises pour partir en croisière Costa ? Dans cet article, nous allons vous donner une idée de quoi emporter si vous ne savez pas quoi porter lors d’une croisière Costa.

Image venant d’Internet

Quel vêtement apporter pour une croisière Costa ?

Voici un check liste des vêtements que vous devrez avoir pour une croisière Costa. En effet, que vous partiez pour une excursion, au bord de la mer ou à une soirée, il est important que vous ayez la tenue adéquate à chaque occasion et en fonction des activités à entreprendre.

Une tenue de soirée

Sur un bateau de croisière, vous allez surement à un gala ou une soirée, n’oubliez pas donc d’apporter des tenues chics et élégantes pour ces soirées. D’ailleurs, les grandes compagnies comme Costa sont réputées pour ces soirées à thème. Généralement, ces soirées se tournent autour d’une soirée à bulle, une soirée » black& gold” ou encore soirée blanche. Apporter donc des vêtements qui soient adéquats à chaque thème. Il y a aussi les soirées classique, vous devrez lors de ces soirées porter des tenues un peu plus formelles.

Pour les sorties au restaurant, n’oubliez pas d’apporter des vêtements plus formels aussi, sinon, vous pourrez mettre des tenues un peu plus habillées. Quelque chose de chic et sobre à la fois. De plus, dans certains lieux et certaines situations comme celle citée en haut. Les tenues formelles sont très recommandées même si ce n’est pas une obligation. Mieux vaut quand même se fondre dans la masse.

À bord de chaque croisière, il y a aussi une soirée commandant. Lors de cet évènement, les chemises hawaïennes couplées aux claquettes sont à oublier pour une chemise, cravate et pantalon smoking. Il est important de venir à cette soirée avec des vêtements les plus chics de votre garde-robe.

Une tenue décontractée

mage venant d’Internet

Sur un bateau de croisière, vous entreprendrez beaucoup d’activité. Pensez donc à apporter une tenue décontractée qui soit adaptée à toute occasion. Par exemple lors d’une excursion. Apporter des vêtements qui vous mettent à l’aise puisque vous allez marcher. Évitez donc les vêtements trop serrer et prévoir des tenus expédition dans votre valise telle que des chaussures de marche, ou basket, un legging de sport ou d’autres tenu décontracté qui vous met à l’aise. N’oubliez pas d’apporter un sac pour mettre vos papiers d’identité et une bouteille d’eau pour vous hydrater lors de la marche.

Le mieux est donc de ne pas vous promenez dans un restaurant avec du maillot de bain ou d’aborder le tenu Adam et Eve sur le ponton. Opter surtout donc pour une chemise, un polo, un pantalon, une robe ou autre tenu décontracté que vous ayez.

Un maillot de bain pour la piscine et une tenue sportive

Le maillot de bain est également une tenue indispensable pour la plage et en piscine. En effet, en croisière, vous devrez toujours apporter vos affaires de plage, que ce soit maillot, lunette de soleil, crème solaire et le chapeau. Puisque vous serez à bord d’un bateau.

Si vous aimez faire du sport, n’oubliez pas d’apporter votre tenue de sport, car à bord du bateau, vous pourrez effectivement pratiquer du sport. N’oubliez pas donc d’apporter votre tenu favori et votre basket. Même si vous n’avez pas l’habitude de faite du sport, il est toujours agréable d’avoir la possibilité d’aller à la salle de sport d’un bateau ou participer à une activité sportive. En apportant une tenue de sport, vous aurez la possibilité d’être habillé pour cela si l’occasion se présente. Sinon, vous pouvez toujours le porter pour vos excursions pédestres prévues lors des escales.

Les chaussures

Il est important que vous ayez des chaussures qui soient adaptées à chaque situation. Si vous allez à une soirée, apporter une chaussure qui soit adaptée à cette situation. À la plage, n’oubliez pas vos sandales ni vos chaussures de sport pour vos séances de gym. N’oubliez pas aussi vos chaussures de randonnée qui sera confortables pour tout type de randonnée aussi courte soit-elle.

Toutefois, pour savoir exactement à quoi vous attendrez à bord d’une croisière ? Chaque compagnie va vous fournir une liste des activités qui se dérouleront à bord du navire. Vous saurez ainsi quels vêtements apporter en fonction de chaque activité. Ainsi, vous serez bien préparé avant votre départ. De plus, quelle que soit la compagnie de croisière que vous avez choisie. Certains tenus vous seront toujours exigé. Que vous y allez à une croisière de luxe, en croisière polaire ! Le plus important c’est surtout d’apporter des vêtements adoptés à la saison et à votre destination sans oublier les tenus chics et formels.

Bref, vous savez maintenant quoi mettre dans votre valise si vous souhaitez partir en croisière Costa. Tout de même, essayez de limiter votre bagage, car, son poids sera limité de 20 kg pour chaque passager. Il vous sera donc impossible de transporter plusieurs bagages qui dépassent les 20 kg.

Combien coûte le plein d’un bateau de croisière ?

Les croisières sont des expéditions qui se font au bord d’un bateau ou d’un yacht, or pour le faire fonctionner, il faut une grande quantité de carburant que l’on appelle aussi mazout. Le mazout est un terme utilisé pour désigner le carburant qu’utilisent les bateaux. Vous vous demandez surement à combien peut-on faire le plein d’un bateau de croisière. Découvrez la réponse dans cet article ainsi que les facteurs qui peuvent influencer le prix de ce carburant, mais aussi le type de carburant ont utilisé pour un bateau de croisière.

Image venant d’internet

Quel est le prix d’un plein d’un bateau de croisière ?

Le carburant est un des postes qui nécessite la dépense la plus importante d’un bateau de croisière. Toutefois, le prix dépend de nombreux critère tel que la taille du bateau :

·         Pour un petit bateau

On parle de petit bateau pour les paquebots qui a une capacité d’accueil de 1000 passagers. Pour faire le plein dans ce petit paquebot, il faut en moyenne dépenser entre 700 € à 10 000 €.

·         Pour un grand paquebot

Ces grands bateaux sont généralement utilisés pour faire des expéditions de luxe. Sa capacité d’accueil est de 3000 à 4000 passagers. Pour faire le plein de leur réservoir, ce grand bateau dépense en moyenne en moyen la somme de 300 000 € à plus de 900 000 €.

Ce prix dépend aussi d’autres facteurs, découvrons ces autres facteurs.

Quels facteurs peuvent varier le prix du plein pour les bateaux de croisière ?

Le prix d’un carburant de bateau peut aussi varier en fonction d’autres critères autre que la taille du navire. Il peut changer en fonction :

  • du prix sur le marché ;
  • du type de carburant acheté ;
  • de la station d’approvisionnement que vous choisissez ;
  • l’endroit où navigue votre navire ;
  • ainsi qu’a la capacité de réservoir du navire ;
  • Sans oublier la vitesse.

Ces critères influents grandement au prix d’un plein d’un bateau de croisière. Surtout la vitesse du bateau. C’est un des facteurs le plus importants qui affectent grandement la consommation carburant.

Quels sont les différents types de carburant pour bateau ?

Le type de carburant utilisé par les bateaux de croisière est sous le nom de fioul lourd. Il s’agit d’un carburant épais et lourd qui ressemble à du goudron qu’à une essence. Il existe d’ailleurs plusieurs types de carburant que vous pourrez acheter pour alimenter un bateau de croisière, à savoir :

  • L’essence ;
  • Le diesel ;
  • Le biocarburant avec huile végétale ;
  • Le Biodiesel ;
  • Le biogaz ;
  • Les GPL et le GNC ;

Toutefois, le meilleur carburant pour un bateau de croisière est le diesel. Il est le plus utilisé et le plus reconnu pour être adapté au navire de croisière.

Quel type de carburant utilisé par les navires de croisière ?

Nous savons tous que les bateaux fonctionnent avec des carburants. En effet, c’est avec du carburant que les bateaux peuvent avancer et traverser la mer. Il existe de nombreux carburants que l’on peut utiliser dans un bateau, mais les principaux carburants utilisés par les navires de croisière sont le diesel. Plus particulièrement le carburant Light Marine Diesel. Il s’agit d’un gazole qui est utilisé par les bateaux qui sont équipés d’un moteur diesel. Ce carburant est reconnu mondialement et fait pour les bateaux de plaisance. Ce carburant à un taux de 0,1 % ne souffre dont les caractéristiques de tenues au froid sont saisonnalités. Ce type de moteur à diesel consomme moins comparer à un bateau à essence. Le type de carburant utilisé avec un bateau à moteur essence est l’essence bleue de type SP98. Toutefois il est aussi possible d’utiliser du Fioul lourd ou le Heavy fuel.

Faut-il beaucoup de carburant pour alimenter un navire ?

Image venant d’internet

Oui, il faut beaucoup de carburant pour alimenter certains navires qui sont énormes. En effet, en fonction de la taille du bateau, il peut consommer une quantité assez conséquente de carburant lorsqu’il se déplace en mer ou sur les eaux. La vitesse de déplacement de bateau influe également à cette dépense. Plus le bateau déplace vite, plus il peut consommer beaucoup plus de carburant qu’à la normale. De plus, plus votre navire est grand, plus il lui faudra plus d’énergie pour s’avancer. C’est pourquoi les dépenses de carburant pour chaque bateau de croisière sont différentes. Toutefois, en moyenne, un bateau consomme 500 litres de carburant par heure pour un bateau de 70 mètres.

Bref, la vitesse et la taille de navire sont les facteurs plus importants qui influence le prix du plein d’un navire de croisière. Il faudra donc savoir quelle sera la quantité de carburant nécessaire à un navire pour fonctionner pour évaluer le coût de plein de votre navire.

J’espère que cet article vous a plu, je vous invite maintenant à lire d’autres articles de même thème sur Vol-direct. net.

 

Quel est le prix d’une croisière en Antarctique ?

L’Antarctique est un des endroits les plus reculés du monde et le plus sauvage, mais qui ont charmé beaucoup de monde par ses plus beaux paysages. En effet, qui n’a jamais rêvé d’aller au bout du monde pour faire de belles expériences et de nouvelle découverte dans sa vie. Partir en croisière en Antarctique est une chance inouïe pour vous. Ce pays où règnent le silence et les déserts de glace qui était auparavant un lieu inaccessible est actuellement un des lieux les plus convoités de ceux qui ont soif d’aventure. Mais quel est le prix d’une croisière en Antarctique ? Voici ce que vous devrez savoir sur le prix de ce voyage.

Image venant d’Internet

Pourquoi partir en croisière en Antarctique ?

Même si c’est un des endroits les plus inaccessibles au monde, l’Antarctique figure parmi les lieux les plus convoités des voyageurs qui ont soif d’aventure. En effet, ce pays du pôle sud a un charme particulier avec ces déserts de glace à perte de vue. Toutefois, si vous partez en croisière vers cette destination, vous aurez la possibilité de vivre des expériences inoubliables tant aux nouvelles rencontres qu’aux nouvelles aventures que vous vivrez. Vous apprendrez de nouvelles choses, vous vivrez un dépaysement total au bord d’un bateau à l’autre bout du monde.

Aussi incroyable qu’elle soit, vous vivrez une aventure unique. Quel que soit la compagnie de voyage que vous choisir, vous aurez l’occasion d’admirer les richesses de l’environnement marin au bord d’un bateau de croisière. Mais vous pourrez aussi voir la faune qui est présente dans ce lieu et tous les endroits que vous visitez le long de votre trajet vers l’Antarctique.

Combien coûte une croisière en Antarctique ?

Image venant d’internet

L’antarctique est un endroit exception qui attire beaucoup de voyageurs. En effet, ces paysages spectaculaires sont un vrai défi pour les explorateurs. Voyager en Antarctique est assez unique. Cela nécessite beaucoup d’effort et d’organisation pour pouvoir visiter ce pays. De plus, vous serez obligé à faire face à des conditions extrêmes et au cout élevés du trajet. Mais à combien coute une croisière en Antarctique ? Le prix dépendra de nombreux critère ainsi qu’au type de voyage que vous souhaitez pour découvrir l’Antarctique. Mais en moyenne c’est à ne partir de 2000 € à plus de 25 000 € à part personne. Ce prix sera différent en fonction du type de croisière que vous choisissez ainsi que de la compagnie de voyage choisi.

Quel type de voyage pour partir en croisière en Antarctique ?

Image venant d’Internet

Voici 3 types de voyage que vous pourrez choisir pour partir en croisière en Antarctique :

Pour une croisière pas chère

Pour ce type de voyage, l’avantage c’est que vous pourrez profiter au maximum de votre voyage et ne pas trop dépenser. En effet, pourquoi payer plus cher pour voir les mêmes choses à mini prix ? En partant en croisière a mini prix en Antarctique, vous pourrez tout autant profiter de la splendeur de cette région du globe et vous aurez plus d’argent à consacre a un prochain voyage. Pour le voyage, votre cabine vous coutera entre 2700 € à 4000 €. Il est à noter que les vols et les dépenses exceptionnels au bord du navire ne seront pas compris dans ce tarif. Vous devrez donc faire pays pour ces frais.

Pour une croisière d’exploration

Si vous aimez apprendre plus de choses sur le continent austral, c’est partir en croisière d’expédition qui est faite pour vous. En effet, si vous comptez explorer l’Antarctique sur une croisière d’exploration, vous aurez l’occasion d’explorer la zone le plus reculée du monde. Grâce à cette expédition, vous aurez l’occasion de voir de près la faune et la flore de la région. Sur une croisière spécialisée en exploration vous profitez de l’expertise des spécialistes de l’Antarctique qui vous transmettront leur savoir sur les populations et le mode de vie des habitants du continent. Pour le prix, en moyenne c’est entre les 5000 € à 10 000 € pour une personne. Comme pour la croisière à ni prix, le vol ainsi que les dépenses exceptionnelles sont non compris avec ce tarif.

Pour une croisière de luxe

Si vous aimez être chouchouté et qu’on prend soin de vous, ce qu’il vous faut c’est une croisière de luxe. Vous pourrez profiter d’un service de haut de gamme en choisissant une croisière de luxe. Vous profiterez d’un confort exceptionnel digne des grands hôtels. Dans ce genre de croisière, le prix est à partir des 10 000 € à plus de 25 000 € selon la compagnie que vous avez choisie.

C’est sûr qu’en rentrant de voyage, vous serez totalement détendu. De plus, partir en vacance au bout du monde tout en étant chouchouté est l’idéal pour se détendre. En plus d’admirer les nombreux paysages de votre voyage, vous profiterez du paradis en mer et la découverte des espèces présente dans l’antarctique.

Il est à noter que ce prix inclut seulement la nourriture, le frais de la cabine et certaines prestations offertes par la compagnie de voyage. Le billet de vol ainsi que certaines activités sont à votre charge, car ces dépenses sont non compris au tarif.

 

Quels sont les animaux les plus dangereux à Madagascar ?

Madagascar regorge d’animaux endémiques qui habitent sur son territoire. En effet, il est d’ailleurs considéré comme le point chaud de la biodiversité. Vous y rencontrerez de nombreuses espèces de tout genre. Mais parmi ces animaux, y a-t-il des animaux dangereux à Madagascar ? Si oui, quels sont ces animaux ? Dans notre article, nous allons voir quels sont les animaux les plus dangereux à Madagascar.

Image venant d’internet

Le crocodile du Nil

Le crocodile du Nil est le seul animal qui soit réellement dangereux pour l’homme à Madagascar. En effet, ce crocodile est à la fois craint et vénéré par les peuples malgaches. Cependant, il est actuellement devenu rare et se fait un peu plus discret sauf celle qui habite dans la partie ouest du Pays et celle du Nord. Dans l’ile, les crocodiles sont des animaux sacrés. Ils se font rares aujourd’hui suite à des chasses d’extermination et la collecte massive de leurs œufs.

Ces crocodiles habitent généralement dans des régions difficiles d’accès, dans les lacs et dans la grande cour d’eaux. On les retrouve aussi dans les grands complexes marécageux, mais aussi dans des grottes et dans des sites sacrés comme Lac d’Anivorano ou la grotte d’Ankarana.

Le serpent

Image venant d’internet

À Madagascar, on retrouve plusieurs espèces de Boa parmi les 4 espèces de Boa qui se trouvent dans le monde. Ces boas sont des serpents, souvent considérés comme dangereux à cause de leur taille et de leur apparence. Or, ce sont des animaux inoffensifs. Il ne représente aucun danger pour les êtres humains.

Il y a certains serpents qui ont des glandes venimeuses à Madagascar, mais ils sont positionnés dans la partie postérieure de la mandibule. On appelle d’ailleurs ces derniers « opistoglyphes ». Ils sont aussi inoffensifs.

Au total, Madagascar abrite plus de 60 espèces de serpents. Mais tous sont inoffensifs pour l’homme. Ces serpents sont presque présents dans toute l’île. On les retrouve dans le foret oriental et autour du parc national de Marojejy.

La menarana inspire également une crainte injustifiée, car tout comme le Boa, ce serpent est aussi inoffensif. Celle qui est venimeuse n’est pas dangereuse pour l’homme, mais fatale pour certains animaux tels que les rongeurs et les grenouilles.

La scolopendre

Image venant d’internet

Cette dernière est aussi un des animaux dangereux présents dans l’île. Il se faufile en zigzaguant sur le sol et au moment où vous y attendez le moins, il se retrouve sous vos draps. Elles sont de couleur sombre avec de nombreuses pattes et elles sont vénéneuses. On le confond souvent avec les mille pattes. En effet, ils le même caractéristique, mais face au danger les scolopendres s’enfuit alors que les milles pattes se tourne sur elle-même.

On le rencontre le plus souvent au Nord de la grande île, plus précisément à Diego mais elle est aussi présente presque dans toute l’île. On le connait aussi sous le nom scolopendre subspinipes ou trambo en Malgaches. Leurs morsures est très douloureuses. D’ailleurs, la scolopendre est considéré comme dangereuse à cause de leur venin. Toutefois, leur morsure ne cause pas une nécrose cutanée ou la mort. Mais il faut quand même faire attention pour ne pas être mordu par cet animal surtout pour les enfants.

Les scorpions

Les scorpions sont aussi des animaux endémiques de Madagascar. Tout comme la scolopendre, le venin des scorpions sont aussi dangereux. À Madagascar, on recense plus de 1300 espèces de scorpions, dont 52 espèces entre eux ont la piqure douloureuse, mais non mortelle. Les scorpions ont deux grands pédipalpes sous forme de pinces qui contiennent leur venin. Il l’utilise le plus souvent pour tuer leur proie et aussi pour se défendre. Ces derniers n’attaquent pas donc tant qu’elle ne se sent pas en danger.

Toutefois, leur piqure peut être vraiment mortelle. Vous pourrez sentir de nombreuses sensations de douleur qui provoque du malaise, la diarrhée, de grosses sueurs, les pieds et les mains sont froids. Une douleur importante est ressentie au niveau de la piqure. La zone piquer peut se nécroser d’où la nécessité d’intervention chirurgicale en cas de piqure de scorpion ?

Les araignées

Madagascar possède aussi de nombreuses araignées les plus venimeuses que l’on puisse trouver dans le continent africain. Parmi ces espèces se trouve assassin araignée. Découverte en 2006. On a attribué ce nom à cause de son apparence très effrayant. Ils sont dangereux pour leur semblable, mais pas pour les être humaines. Quant à  la latrodectus Menavodi, il ressemble à la race d’araignée veuve noire. La femelle de ces espèces est dangereuse pour les humains, mais pas mortelles. Leur morsures produit une douleur intense au niveau de la morsure, en plus de la nausée et de la suffocation et réaction de choc pour certains. Le latrodectus obscurior est aussi dangereux pour les humains. Tout comme la latrodectus Menavodi, les femelles de cette araignée sont les plus dangereux. Evitez donc de vous faire mordre par ces animaux.

Malgré le fais que la majorité des attaques des animaux de Madagascar ne sont pas mortelle. Evitez quand même de vous faire mordre ou piquer par ces animaux.

Où partir en croisière depuis la Méditerranée ?

La méditerranée attire chaque année de nombreux voyageurs de croisières qui souhaitent profiter de la mer et des cotes ensoleillées. En effet, la mer méditerranée borde des cotes les plus belles qui vous permettent une promesse d’un voyage magnifique.   Chaque cote est remplie de paysage incroyable. Vous donnant la possibilité de profiter de la mer et des belles plages. Mais où partir en croisière depuis la méditerranée. Découvrons la réponse dans cet article.

Image venant d’internet

Où partir en croisière depuis la méditerranée

Marseille est le point de départ idéal pour partir en croisière depuis la méditerranée. En partant depuis ce lieu, vous bénéficiez d’un tarif attractif en exclusivité. En effet, le prix est plus accessible si vous choisissez Marseille comme point de départ. Ce qui vous fera une économie considérable pour votre virée en Mer. Le lieu de départ pour cette ville est depuis la gare de croisière de Marseille, qui se trouve dans le vieux port de la ville.

D’ailleurs, cette ville est nommée capitale culturelle de l4europe en 2013. Vous avez donc le privilège n’embarque dans une excursion maritime dans une ville plein d’histoire et de culture. Vous serez en plein cœur de la cité phocéenne. Cependant, vous pourrez aussi partir à partir de Nice, de Monaco, de Cannes et Savone et de Toulon. Ce port accueille de nombreuses compagnies de croisière. Vous n’aurez pas besoin de prendre de l’avion donc pour votre destination, mais partir de ces ports pour aller visiter les meilleures destinations de la méditerranée.

Quand partir en croisière en méditerranée ?

Afin de profiter pleinement de sa virée maritime, il est important de bien choisir la période de l’année idéale pour partir. Pour la méditerranée, la période idéale pour partir en croisière est le mai à septembre. En effet, vous pourrez profiter du temps radieux et de la température élevée. Cependant, pendant ce temps, le navire sera beaucoup plus rempli. C’est la période de l’année ou il y aura plus de monde et on comptera beaucoup plus de famille nombreuse. Par contre, pour les autres mois de l’année, la température sera beaucoup plus douce, mais vous profitez beaucoup plus d’espace et du calme à bord de votre bateau. C’est d’ailleurs le meilleur moyen de faire une bonne affaire, car une croisière en méditerranée est beaucoup moins chère. Dans tous les cas, vous descendrez dans la région sud de la méditerranée ou la température est chaude pendant toute l’année.

Quelle est la meilleure destination de croisière en Méditerranée ?

Image venant d’internet

Le corse est l’une des meilleures destinations en Méditerranée. Vous partir de Nice ou de Marseille pour ensuite rejoindre l’ile de beauté. C’est d’ailleurs la croisière la plus prisée et l’une des plus belles de la méditerranée. Vous pourrez ainsi profiter de la ville de Corse et de ses belles plages somptueuses et même de son festival Calvi si vous partez de la bonne période.

Vous pourrez aussi profiter des belles plages de Santorin ou d’Ibiza, mais aussi d’admirer les ruines de Rome pour plonger ensuite en plein cœur des couleurs de Barcelone et vivre des traditions locales. Mais il y a également les autres destinations telles que la Silice, La Grèce, Venise, Italie, etc. De plus, vous aurez la possibilité de voir tous ces pays le temps d’un seul voyage. Partir à une croisière Méditerranée vous offre donc de découvrir de nombreux pays en sillonnant les bassins méditerranéens.

Quelle compagnie de croisière choisir pour partir en Méditerranée ?

Il existe de nombreuses compagnies de voyage qui propose la meilleure offre pour une croisière en Méditerranée. Pour vous faciliter le choix, nous avons listé les meilleurs qui vous promettent de profiter de la meilleure expérience en mer.

La compagnie Costa Croisière

Une des meilleures compagnies de voyage pour partir en Méditerranée. En effet, cette compagnie connait parfaitement la région méditerranéenne. Vous pourrez ainsi profiter de nombreuse croisière au départ de Nice, de Marseille pour passer à travers l’Italie, la Grèce, la Croatie pour terminer en Espagne. De plus, cette compagnie a des navires de qualité et vous offre des services de qualité à bord de son bateau. En plus des nombreuses prestations et activités qu’il vous offre à bord.

La compagnie MSC

Connu pour ce service proposé qui est d’une qualité supérieure. Elle représente aussi une meilleure option si vous souhaitez profiter d’une croisière en Méditerranée. Leur bateau a aussi un design moderne et sophistiqué. Ce qui vous promet de profiter d’une virée en mer en tout confort. De plus, il propose d’innombrables activités qui feront ravir petit et grands. Avec cette compagnie, vous aurez la possibilité de visiter la Grèce et l’Italie en partant de Nice ou de Marseille.

Bref, quelle que soit la ville où vous partirez pour la découverte de la Méditerranée. Ce sera toujours une expérience magnifique de partir en croisière en Méditerranée. Vous aurez la possibilité de visiter la belle plage de chaque pays comme Rome, la Grèce, la Corse, la Sicile ; la Tunisie et l’Espagne. Profitez donc d’une belle vacance en choisissant l’aventure méditerranéenne.

 

Découverte d’une nouvelle tortue géante dans la Grande île.

Récemment, une nouvelle espèce de tortue géante a été découverte à Madagascar. En effet, des scientifiques ont trouvé des traces de nouvelles espèces de tortue géante éteinte qui habitait dans la grande île il y a environ 1000 ans. La découverte a été faite suite à une étude sur la lignée des tortues géantes qui habitaient Madagascar et les autres îles de l’ouest de l’océan Indien. Cette découverte a été assez spéciale et remarquable puisque le spécimen est encore une espèce inconnue, jusqu’ici. Quelles informations on a réellement sur cette nouvelle tortue géante de la grande île ! Dans notre article, on va essayer de comprendre cette nouvelle découverte.

Image venant d’internet

 

Une nouvelle espèce de tortues géantes identifiée

Madagascar autrefois abrite de nombreuses espèces de tortues géantes endémiques à l’île. En effet de nombreuses espèces de ces reptiles parcouraient la terre. Mais ces dernières furent éteintes à l’arrivée des humains et il n’en reste plus que quelques-unes de ces espèces. Afin de connaitre le rôle de ces espèces sur l’écosystème. De nombreuses spécialités ont étudié leur histoire afin de connaitre exactement le mode de vie, l’habitat et la cause de l’extinction de cet animal. De nombreuses espèces ont déjà été découvertes.

Cependant, récemment, des équipes de paléontologie ont fait une étude à partir de plusieurs fossiles de tortues dont la plupart avaient déjà daté une centaine d’années. À l’aide de certaine donnée déjà récolté et après avoir analysé l’ADN nucléaire et mitochondrial d’un tibia, les scientifiques ont pu identifier une nouvelle espèce de tortue.

Comment a été découverte cette nouvelle tortue géante ?

Cette nouvelle tortue géante a été découverte suite à une étude faite concernant la lignée de la tortue vivant à Madagascar ainsi que sur les autres îles de l’ouest de l’océan indien. Les chercheurs ont trouvé un tibia appartenant à une tortue. Il a fait une analyse à l’aide des techniques modernes sur ce tibia, et on découverte que c’est une nouvelle espèce de tortue géante. L’analyse ADN nucléaire et mitochondrial sur ce tibia a bien montré que c’est une nouvelle espèce.

D’ailleurs, on lui a donné le nom «  astrochelys rogerbouri » pour rendre hommage à Roger Bour, une herpétologie française et spécialiste des tortues géantes de l’ouest de l’océan indien. Les chercheurs n’ont pas pu donner la date exacte ou cette espèce s’est réellement éteinte. Cependant, selon leur estimation, cette espèce de tortue aurait vécu il y a environ 1000 ans.

Des technologies qui ont permis de réaliser une découverte remarquable

Image venant d’internet

Astrochelys rogerbouri est la nouvelle espèce découverte par des équipes paléontologues. Le fossile qui a été utilisé pour identifier cette nouvelle espèce a été découverte il y a plus de 100 ans. Mais à l’époque les chercheurs pensaient que c’était un os juvénile de la tortue géante. Cependant, les avancés de la technologie moderne, à permis à ces chercheurs d’identifier cette nouvelle espèce.

Karen Samonds a expliqué que : « au fur et à mesure qu’ils auront une technologie améliorée, ils seront en mesure de fournir différents types de données qui changent leur point de vue. D’ailleurs Karen Samonds est très enthousiaste face à cette nouvelle découverte.

Les tortues géantes de l’ouest de l’océan indien

Plus de 100 000 espèces de tortues géantes habitaient encore Aldabra, un atoll au nord-ouest de Madagascar. Ces espèces se nourrissaient d’environ 11,8 millions de végétaux par an. La majorité de ces espèces de tortues géantes qui habitaient la grande île déjà disparue il y a plus de mille ans. Mais le scientifique cherche à comprendre le mode de vie de ces espèces ainsi que leur histoire. Tout ceci grâce à leur ADN qu’il analyse pour comprendre la vie préhistorique de ses animaux.

De plus, ils ont expliqué que si nous voulons savoir à quoi ressemblaient les écosystèmes insulaires a l’origine, nous devons inclure les tortues géantes de grand membre disparues de l’écosystème qui ont repris le rôle souvent occupé par les grands mammifères herbivores. C’est d’ailleurs la réponse qu’a fait Karen Samonds, un co-auteur de l’étude et professeure au département des sciences biologiques de la Northern Illinois Universuty en réponse à sciences en direct.

D’ailleurs, à partir du moment où les explorateurs ont commencé à collecter les fossiles de tortues géantes au 17e siècle, la population indigène de tortue géante de Madagascar avait déjà été éteinte depuis longtemps. La cause de leur disparition est encore méconnue jusqu’ici. mais on suppose que leur disparition peut être suite à la colonisation des peuples indo-malais il y a 1000 ans ou encore par le fait que ces animaux pourraient être victimes d’habitant de l’île et des activités humaines.

Bref, cette découverte est une bonne nouvelle pour beaucoup de chercheurs, car même si les paléontologues ont encore du mal à reconstituer l’histoire de ces tortues disparue. ils sont actuellement sur la bonne voie sur la découverte de l’histoire de ces lignées de tortue géante.

 

 

Le Fossa : le plus gros prédateur de Madagascar

Partez à la découverte de Madagascar et découvrez sa richesse faunistique. En effet, la grande île abrite des centaines d’animaux endémiques. Quand on mentionne l’animal emblématique de Madagascar, les gens vont surtout penser aux lémuriens. Toutefois, peu de gens savent que le destin des lémuriens est lié au fossa. Un des plus gros prédateurs et carnivores de la grande île. Auparavant, on a pu observer de nombreux fossas à Madagascar. Mais actuellement, leur effectif, en diminuer pour de nombreuses raisons. On le considère comme l’un des animaux les plus menacés de la grande île. Afin de mieux connaitre alors cet animal, découvrant l’essentiel à savoir sur lui, son mode de vie et son habitat.

Image venant d’internet

Tout savoir sur le fossa

Le fossa est un gros prédateur peu connu de Madagascar. Il est connu sous le nom scientifique Cryptoprocta ferox. Il figure aussi parmi les plus gros mammifères carnivores de l’île. Comme la majorité des animaux qui se trouve à Madagascar. Le fossa est endémique et ne se trouve nulle part ailleurs qu’à Madagascar. Ce sont des animaux rares et que l’on ne peut observer facilement dans la nature.

Concernant leur morphologie, sa taille est de 70 à 80 cm de long partant du museau jusqu’à la base de sa queue. Avec une que de 60 à 70 cm tout aussi longs que son corps. Lui permettant ainsi de se maintenir en équilibre et de sauter d’arbre en arbre. Il pèse aussi à plus de 10 kg voire plus.

Le fossa ressemble aussi de très près à une panthère et a une civette. Il est doté d’une puissante griffe qui lui permet de chasser et de grimper sur les arbres. Sa principale nourriture est les lémuriens et les tenrecs. À cause de la destruction de l’habitat de cet animal, on compte maintenant que 2500 fossas dans la grande île.

De quoi se nourrissent les Fossas ?

Le fossa est connu pour être un gros prédateur. Pour se nourrir, il chasse les autres espèces qui se trouvent à Madagascar tel que les lémuriens. En effet, grâce à ses griffes et sa queue, cet animal est un redoutable prédateur. Ces parties de son corps lui permettent d’avoir l’équilibre nécessaire pour chasser et tuer leur proie. D’ailleurs, d’après une étude faite par quelques chercheurs à Madagascar, il a été révélé que le fossa est l’un des principaux responsables de la disparition des groupes de familles de lémuriens dans la grande île. Il figure d’ailleurs parmi le prédateur qui maintient le nombre de populations de leur proie à un niveau que leur habitat peut supporter. Il se débarrasse généralement des proies malades et celle qui est faible. Pour compléter leur alimentation, il mange également des oiseaux, des grains, des fruits, mais aussi des poules, des chèvres et d’autres animaux domestiques.

Comment se passe la reproduction de cet animal ?

Les organes reproducteurs du fossa ont une similarité avec les hyènes et des félins. Le sexe des mâles est long et épineux tandis que la femelle a une taille de clitoris considérable. D’ailleurs, cet animal est très particulier, il est l’un des mammifères dont la femelle sexuellement immature traverse une période de masculinisation transitoire. C’est-à-dire que pendant cette phase, le sexe du fossa femelle s’agrandira et ressemblera à un pénis du fossa mâle. Les chercheurs pensent que cette masculinisation transitoire est surtout dans le but d’éviter l’attention agressive des mâles à la recherche des femelles pour s’accoupler.

Mais à la maturité, la femelle se poste dans un arbre pour appeler les mâles pour venir la courtiser. Ensuite les deux s’accouplent pour donner ensuite naissance à 2 ou 4 petits qui restera cacher dans leur tanière jusqu’à l’âge de 4 mois. Leur accouplement peu dur des heures dans les arbres sur une branche horizontale.

L’habitat de ce prédateur dans la grande île

Image venant d’internet

L’habitat naturel des fossas est dans le foret de Madagascar. On la retrouve presque dans toute l’île sauf dans le centre de la grande île. Il abrite surtout dans les forêts sèches du Nord et de l’ouest de la grande île. Cet animal vit également dans les forêts humides tropicales.

Le plus souvent, cet animal vit en solitaire et ne sort que la nuit. Leur territoire se mesure entre 13 à 17 km2 pour les femelles tandis que pour les mâles ont un territoire beaucoup plus grand et qui chevauche celui de plusieurs femelles. Pour délimiter leur territoire, le fossa utilise sa glande anale.

Pour les protéger, la majorité de la population des fossas habite actuellement dans les aires protégées. Masoala Makira est celle qui abrite le plus de fossa victime de chasse et perte d’habitat à Madagascar. D’autres sites devraient aussi être considérés pour abrite cet animal afin de préserver cet animal endémique de l’île.

 

Billet retour avec Onward Ticket, ne rater pas votre avion pour 12 € !

Achetez un billet retour avec Onward Ticket est la solution idéale pour ne pas rater son avion ? En effet, en ayant ce billet, vous ne risquez pas de subir un refus d’embarquement. Pour ne pas avoir la poisse de rater son vol donc, le mieux c’est de se munir de billet retour. Mais où trouver ce billet retour. Découvrons la réponse.

Pour ceux qui veulent directement visiter le site :

Quand est-ce qu’un billet retour est réclamé ?

Quand vous partez faire un long voyage, il vous sera demandé au moment de votre embarquement un billet retour. Ce dernier est une preuve pour vérifier si vous comptez revenir dans votre pays ou voyager dans une autre pour pouvoir entrer sur certains territoires. En effet, certaine compagnie aérienne vous empêcherez d’embarquer si vous ne disposez pas de ce billet retour. Cette vérification dépend surtout du pays d’embarquement. Certains pays comme l’Amérique latine, les États-Unis ou la Thaïlande exigent ce billet pour vous laisser séjournent dans leur territoire.

Est-il obligatoire de voyager avec un billet retour ?

La réglementation de certains pays oblige aux voyageurs de fournir un billet retour pour pouvoir entrer sur leur territoire. En effet, cette preuve est réclamée par la compagnie aérienne par la douane au moment de l’embarquement. Mais si le voyage ne dispose pas de ce document, il risque de rater son vol en cas de refus d’embarquement.

Ce refus d’embarquement concerne surtout le voyageur qui voyage par voie aérienne. Cette restriction ne s’applique pas généralement pour les voyageurs par voie terrestre. Les contrôles sont beaucoup plus souples pour le voyage par voie terrestre. Dans certains cas, un ticket de bus ou une réservation d’hôtel peut suffire.*

Au cas où je vous conseil de prendre un ticket ici :

Billet retour onward ticket pour ne pas rater son vol

Pour acheter ce billet retour, vous pourrez vous le procurer avec onward Ticket. Pour l’obtenir, vous n’aurez qu’a payé la somme de 12 €. En effet, sur le site getonwardticket, un billet retour. Sur ce site toute réservation est accompagnée d’un numéro PNR et peut se vérifier à n’importe où dans le monde. Pour l’obtenir, vous n’aurez qu’à aller sur le site Getonwardticket. Une fois sur la page d’accueil, vous aurez à votre disposition tous les informations que vous souhaiterez avoir. Vous n’aurez ensuite qu’à réserver votre billet de retour sur leur plateforme. Leur tarif est à partir de 12 €. De plus, leur réservation de vol se fait par l’intermédiaire de leur partenaire accrédité. Vous pourrez être sûr d’avoir un vrai billet vérifiable à l’aéroport. Ainsi, vous pourrez sortir dans n’importe quelle destination que vous souhaitez.

Image venant d’internet

Getonwardticket : une plateforme de réservation de billet de continuation

Getonwardticket est une plateforme conçue par des nomades qui croie que les voyages ne devraient pas être limités. Il est aussi construit par les nomades à garder leur voyage flexible tout en respectant la réglementation. Il est maintenant donc beaucoup plus facile de voyager grâce à cette société.

Toutefois, si vous souhaitez avoir plus d’informations concernant cette plateforme et son mode de fonctionnement. Vous pourrez contacter leur service clientèle.

 

Quelles sont les différentes races de tortues qui existent à Madagascar ?

Madagascar est un hot spot de la biodiversité. En effet, il abrite dans son territoire de nombreuses espèces végétales et animales qui sont endémiques de l’île. Parmi ces animaux se trouvent les tortues. Ils figurent parmi les espèces plus menacées de la grande île. On recense 16 espèces de tortues à Madagascar dont 5 d’entre eux sont endémiques. Découvrons alors dans cet article ces différentes espèces de tortues qui habitent l’île de Madagascar. Tout d’abord nous allons voir les tortues terrestres ensuite les tortues de mer.

Image venant d’internet

Tortue radiata

La tortue radiata, connu aussi sous l’appellation tortue rayonnée ou tortue étoilée. Cette tortue est endémique de Madagascar. Elle se trouve dans la région sud de la grande île, sur quelque kilomètre du cap Sainte-Marie. Son nom scientifique est Astrochelys Radiata. Elle fait partie de la famille des testudinidae c’est-à-dire les tortues qui peuvent passer toute leur vie sur la terre ferme. Ce reptile a une espérance de vie de plus de 100 ans.

Concernant ces caractéristiques, sa carapace est bombée comparée aux tortues de mer. Elle pèse environ 20 kg et mesure entre 30 à 40 cm à l’âge adulte. Sa couleur est noire, mais on aperçoit des taches jaunes sur sa carapace qui forme des rayons comme des étoiles. D’où son nom tortue radiée ou tortue étoilée.

Tortue-araignée

La tortue-araignée connue sous le nom scientifique Pyxis arachnoïde. Cette tortue de Madagascar tire son nom des motifs d’ornement de sa carapace.   En apparence, cette tortue ressemble beaucoup à la tortue-araignée. Elle vit d’ailleurs dans le même milieu naturel que cette dernière. C’est-à-dire dans le sud-Est de Madagascar dans les broussailles et épineux.

Concernant les caractéristiques de cette tortue-araignée. Comme la tortue radiata, elle fait partie de la famille des Testudinidae. Sa taille est de 20 cm et elle pèse 20 kg environ. Par rapport aux tortues radiata, son espérance de vie est beaucoup plus courte, seulement de 70 ans. Actuellement, cette tortue est classée par l’IUCN comme en danger critique d’extinction.

Tortue à soc ou Tortue angonoka

Son nom scientifique est Astrochelys yniphora. Cette tortue a soc est d’originaire de la baie de Baly dans le Nord-ouest de Majunga. Comme le genre Astrochelys, cette tortue terrestre fait partie de la famille des Testudinidae. Elle est appelée tortue à choc dû à la présence d’un gulaire similaire à un choc de charrue à l’avant de sa carapace. Ce reptile est le plus grand des tortues vivant sur l’île allant jusqu’à 48,5 cm.

En effet, cette tortue a une morphologie impressionnante. Sa carapace est particulièrement arrondie et montre sur la partie dorsale des bandages plus ou moins réguliers de couleur noire. La couleur de la carapace de cette tortue varie selon son âge. Il vire de beige au marron. C’est pareil pour la tête de cette dernière. Pour son poids, il varie de 5, 5 kg à 18 kg. Sa taille est entre 31 à 48 cm. Il est aussi menacé d’extinction comme les deux autres tortues de Madagascar. Ceci est surtout dû aux trafics et au braconnage fait par les habitants de l’île.

Pyxide à queue plate ou tortue à queue plate

Cette tortue à queue plate est une espèce endémique de Madagascar. Elle est connue sous le nom scientifique Pyxis planicauda. Ce reptile se trouve sur la côte sud-ouest de Madagascar. Il est aussi connu sous le nom kapidolo. D’ailleurs, cette tortue fait partie de la famille des testudinidea comme la majorité des tortues terrestres de Madagascar.

Le kapidolo ou tortue à queue plate est une petite tortue. Elle mesure de 13,4 cm de long et pèse de 400 à 600 g selon le genre. Le mâle de cette tortue est beaucoup plus léger que la femelle. La carapace de cette espèce est oblongue et légèrement aplatie au niveau du dos. La couleur de cette tortue est de marron et noir avec des taches jaunes de forme variable. Comme les autres espèces de l’île, la population de cette espèce est aussi fortement menacée à cause du braconnage. De plus, son habitat naturel ne cesse de se dégrader.

La tortue verte

La tortue verte ou tortue franche, connue sous le nom scientifique Chelonia Mydas. C’est l’unique représentant du genre Chelonia, de la famille des Cheloniidae. Cette espèce est une tortue marine. Elle est la plus grande des Cheloniidae. Sa carapace mesure en moyenne 115 cm. Elle pèse entre 80 à 130 kg, d’autres spécimens atteignent même les 300 kg pour ceux qui ont une carapace de 1,5 m.

La carapace de cette tortue est aplatie, ce qui lui permet une meilleure hydrodynamique. Cette tortue est aussi la seule des tortues de mer qui sort de l’eau pour prendre un bain de soleil. Elle est aussi la plus rapide des tortues marines. Elle peut atteindre une vitesse de 35 km/h pour trouver cette tortue, vous pourrez aller sur la côte nord-ouest de l’île dans les récifs coralliens, herbiers et mangrove.

 

Combien coûte croisière tour du monde ?

Qui n’a jamais rêvé de partir à faire le tour du monde. En effet, c’est une expérience exceptionnelle et une aventure riche en découvertes de partir découvrir les autres pays. Vous aurez l’occasion de vous ouvrir aux autres, mais aussi de s’ouvrir au monde, à leur culture, mais aussi à leur tradition. Tout cela est possible grâce à la croisière tour du monde. Toutefois, comme la majorité des voyages, cela comporte un coût. Combien coûtent alors une croisière tour du monde. On vous dit dans cet article toutes les informations importantes pour une croisière tour du monde.

Image venant d’internet

Quel est le prix d’une croisière tour du monde ?

Le prix d’une croisière tour du monde est différent selon la compagnie de voyage que vous contacter, mais en moyenne, elle commence à partir de 4000 € à plus de 13 000 € pour une personne. Une croisière dure généralement 115 jours et à ce prix vous bénéficierez d’un repas complet, d’un forfait boisson et de 15 excursions offertes, en plus d’un forfait internet et d’une réduction pour blanchisserie.

Le tarif sera aussi différent en fonction du nombre de jours de voyage, mais aussi selon la catégorie de cabine que vous avez choisie. Il sera aussi possible que vous ne bénéficierez pas de tous les services de l’agence, mais qu’une prestation supplémentaire vous sera ajoutée aux frais de votre voyage.

De plus, si vous choisissez une compagnie de luxe pour l’organisation de vos tours du monde. Le tarif sera aussi un peu plus élevé qu’à la normale. Mais vous bénéficierez de tous les services inclus dans leur formule de voyage.

Tout ce qu’il faut savoir sur une croisière tour du monde

Si vous souhaitez partir en vacance pour plusieurs jours pour vivre de nouvelle aventure. Pourquoi ne pas partir en croisière pour découvrir de nouveaux paysages ? En effet, partir en croisière vous permettra de vous découvrirez de nouvelles cultures, de visiter de nouveau pays et de rencontrer de nouvelle personne. Avec une croisière tour du monde, vous aurez l’occasion de profiter de vos vacances en visitant de nombreuses destinations différentes tout en évitant les contraintes de voyage.

De plus, au lieu de courir de moyen de transport en moyen de transport. Vous serez sur un bateau en profitant du soleil et de la vue sur la mer ainsi que tout le plaisir qu’offre une croisière. Pour dire que c’est le voyage parfait pour se détendre et se reposer.

Vous vivrez donc un voyage extraordinaire et une expérience unique, en partant en croisière tour du monde. Vous aurez surement plein de souvenirs inoubliables tout au long de votre séjour. De plus, vous profitez du grand confort qu’offre votre compagnie de voyage tout au long du voyage. Que ce soit du paysage panoramique, le spa, les boutiques, les bars et restaurants. Tout ce qu’il vous faut pour ne pas vous ennuyer en attendant votre prochaine destination.

Si cet article vous a plu, je vous invite à lire d’autres de même thème sur Vol-direct.

 

Tout savoir sur le billet de continuation ou billet retour

Avez-vous déjà entendu parler du billet de continuation ou billet de retour. Savez-vous ce que c’est et à quoi il sert ? Sinon, vous êtes sur la bonne page. On vous dit tout dans cet article, la raison de sa mise en place. Quels sont les pays concernés comment l’obtenir et qui sont les responsables qui le contrôlent.

Vous pouvez visiter le site Get On Ward Ticket pour trouver des vrais tickets retour pour 12$  seulement !

Qu’est-ce qu’un billet de continuation ou billet de retour ?

Un billet de continuation ou un billet de retour est un titre de transport pour un vol au départ lorsque vous allez visiter un pays. Il sert comme preuve que vous n’allez pas rester dans le pays au-delà du délai de séjour autorisé. Ces billets sont donc une preuve pour le pays que vous allez retourner dans votre pays d’origine une fois que la durée de vos séjours expire ou que vous allez voyager dans un autre pays.

Quels sont les pays qui demandent un billet de retour ou billet de continuation ?

Voici une liste non exhaustive des pays qui demande le billet de continuation et de retour pour pouvoir entrer dans son territoire :

  • Tous les pays de l’Amérique centrale  tels que les États-Unis et Canada ;
  • Les pays de l’Amérique Centrale ;
  • Quelques pays d’Asie à l’instar de la Birmanie, l’Indonésie, La Philippine, La Malaisie et la Thaïlande ;
  • En Océanie.

Ces nombreux pays imposent à ces visiteurs de se munir d’un billet de retour ou de continuation pour être autorisés à séjourner dans le territoire.

Image venant d’internet

Qui contrôle ce billet de continuation pour être valide ?

La vérification et le contrôle de ces billets sont faits par les agents de la compagnie aérienne ou par l’agent de douanes. Pour être valable, ce document doit satisfaire toutes les conditions dictées par les pays visités.

Vous pouvez visiter le site Get On Ward Ticket pour trouver des vrais tickets retour pour 12$  seulement !

Pourquoi se munir d’un billet de continuation ou d’un billet de retour

Afin d’éviter les refus d’embarquement, il est important d’avoir en sa possession un billet de retour ou d’un billet de continuation. En effet, ces billets sont exigés par certains pays afin de savoir si le visiteur compte bien sortir du pays avant l’expiration de la durée du séjour autorisé. Ceci est surtout fait dans le but d’éviter les immigrations clandestines.

Que faire en cas de non-possession de ces billets ?

Si vous voyagez, mais que vous ne connaissez pas la date exacte de votre retour. O, r le billet de retour ou le billet de continuation est obligatoire dans le pays où vous souhaitez séjourner. Voici quelques choix qui s’offrent à vous.

  • Soit acheter un billet modifiable, c’est-à-dire que les dates du vol peuvent être changées après réservation partie ou sans frais.
  • Soit un billet ouvert c’est-à-dire sans date pour le vol retour.
  • Un billet tour du monde c’est-à-dire que l’ensemble des itinéraires est fixé à l’avance, mais les vols peuvent être réservés au fur et à mesure de votre voyage.
  • Soit vous allez sut le site Getonwardticket, là  vous pourrez faire une réservation de billet de continuation. Ce service permet de vous procurer un billet de continuation vérifiable à seulement 12 €. L’avantage à ce service est que c’est vérifiable avec un PNR et n’importe où dans le monde.

Si vous souhaitez recourir à cette option, je vous invite à cliquer ici pour faire votre réservation.

Tout sur la pétanque à Madagascar

La pétanque est un des sports les plus pratiqué à Madagascar. En effet, Madagascar possède les meilleurs joueurs de pétanque au monde. Il a participé à de nombreux championnat du monde depuis plus d’une décennie.  Afin de mieux connaitre ce sport, voyons dans cet article ce que c’est que la pétanque, les règles de ce jeu ainsi que l’histoire de la pétanque de Madagascar ainsi que son actualité.

Image venant d’internet

Qu’est-ce que la pétanque ?

La pétanque est un sport qui se joue avec des boules en acier et un cochonnet. Ce dernier est une bille de 3 cm de diamètre, que l’on appelé également but ou petit.  Le but dans ce jeu est de placer les boules le plus près possibles du cochonnet. Une fois que c’est au plus près, vous marquer des points.  Pour gagner la partie, il faut avoir 13 points. On appelle aussi la pétanque comme un sport de précision.

Ce jeu se joue à un contre un ou en équipe de deux ou trois personne. que vous soyez entre famille ou entre amis ou même entre club. D’ailleurs, ce jeu se pratique en loisir et même en compétition. Ce sport se joue généralement dans un boulodrome mais ce n’est pas forcement, vous pouvez le jouer n’importe où. Que ce soit sur une terre battue, ou sur des gravillons.

Si vous débuter dans ce jeu, le mieux c’est de choisir un terrain plat et sablonneuses. Cela évite que les boules roulent trop loin. De plus, sur ce terrain, il est beaucoup plus facile de jouer par rapport à un terrain caillouteux.

Les règles de la pétanque

Pour jouer à la pétanque, il vous faut d’abord :

  • un terrain bien plat d’environ 13 à 15 mètre de long.
  • Deux équipes qui s’affrontent.
  • Pour commencer, il faut tracer un cercle au sol.
  • L’un des joueur commencer la partie et se place à l’intérieur du cercle.
  • A partir du cercle qu’il lance le cochonnet. Ce dernier doit être visible et doit se trouver à une distance entre 6 à 10 mètre du cercle.
  • Le joueur qui lance le cochonnet, lance la première boule de manière a être plus proche du cochonnet.
  • Ensuite, l’adversaire essaye à son tour de manière être plus près du but ou en pointant la boule de l’autre joueur.
  • Tirer signifie déplacer la boule de l’adversaire pour l’éloigner du cochonnet et prendre le point. Pointer signifie placer la bout le plus près du cochonnet que la boule de son adversaire.
  • Le jeu s’enchaine et la première équipe qui marque les 13 points gagne.

Histoire de la pétanque à Madagascar

Image venant d’internet

La pétanque a été introduite à Madagascar par les français depuis bien longtemps.  En effet, pendant des années la pétanque à Madagascar a été dominée par les étrangers français et indiens mais un grand tireur malgache a renforcé leur équipe  sur la scène internationale.  Ce tireur s’appelle RACHARLES.

C’est à l’année 1970 que les malgaches ont formé leur première équipe nationale. Composé de 3 personnes dont Rabeony, Aime d’Antsirabe et Désiré Randrianarizafy. Ils ont remporté tous le titre en tant que championnat d’Antananarivo et Championnat de Madagascar. Ils ont été ensuite sélectionnés pour représenter Madagascar au championnat du monde au Maroc, mais malheureusement, à cause de l’évènement que le pays a traversé, ils leur sont donc impossibles de quitter la zone franche et de sortir à l’extérieur. Toutefois, cette épreuve n’a pas empêché les joueurs malgaches à continuer à jouer à la pétanque.

De nombreuse joueur ont continu à jouer et d’autres ont remporté de nombreux titre que ce soit pour titre national ou international. A l’exemple de Désiré Randrianarizafy qui a quitté le pays pour rejoindre la France. Il a remporté de nombreuses coupes. De nombreux équipe national ont ensuite participé à de nombreux championnat du monde et même des équipe féminin.

L’actualité de la pétanque à Madagascar

Madagascar a gagné une vingtaine de médailles depuis la création de la compétition de la pétanque jusqu’à son dernier compétition.  En effet, il a gagné 8 médailles d’or, 10 médailles d’argent et 9 médailles de bronze. Actuellement, les joueurs malgaches sont privés de compétitions internationales pendant un an. En effet, suite au frais de séjour non payé par l’équipe nationale lors des mondiaux de novembre 2021 en Espagne. L’équipe nationale ne pourra pas participé aux compétitions internationales pendant un an. Ils sont privés de compétition jusqu’à ce que le gouvernement ait remboursé les frais de séjours de son équipe nationale. C’est une vraie humiliation pour l’équipe nationale.

Les fans de pétanque n’ont pas caché leur amertume face à cette situation. Ce fut le 17 mars que le gouvernement honore ses impayés. Toutefois, on se demande si la sanction sera levée ou non. Rien est encore sur jusqu’à nouvel ordre. Les joueurs sont encore privé de participé au mondial en Mai au Danemark et aussi aux jeux des îles de l’océan indien qui se tient cette année.

Bref, on peut donc constater que suite à la négligence du gouvernement, les boulistes malgaches ont été sanctionnés. Ils ont donc payé fort cette négligence, puisqu’ils n’ont pas pu jouer a de nombreuses compétitions.

Tout savoir sur la tortue rayonnée de Madagascar

Madagascar est riche en biodiversité. En effet, elle n’est pas seulement connue pour ses paysages magnifiques et ses plages idylliques, mais aussi pour ses faunes et ses flores. Il renferme dans son territoire de nombreuses espèces endémiques et qui ne se trouvent que sur l’île. Parmi les animaux endémiques de Madagascar figure la tortue rayonnée. Connu aussi de tous par l’appellation tortue radiata. Un animal endémique de l’ile qui vit en captivité. Dans notre article, afin mieux connaitre cet animal, on va faire un zoom sur ce dernier, sa description, son mode de vie, son habitat et tout ce qui concerne cet animal de Madagascar.

Image venant d’internet

Description de la tortue rayonnée de Madagascar

La tortue rayonnée connut aussi sous l’appellation tortue radiée ou tortue étoilée. On le connait aussi sous le nom scientifique Astrochelys radiata. C’est un des espèces de tortues qui est d’originaires de Madagascar. On le retrouve surtout dans le sud de Madagascar, dans la zone aride et peu couverte de végétal. C’est un animal avec une carapace sombre et des rayures pour l’orner. Il est composé de cinq plaques vertébrales, quatre plaques marginales et de plaque marginale ornée de bande claire formant des rayons solaires.

La patte et la tête de la tortue rayonnée sont de couleur jaune. Sauf le dessus de sa tête qui est de couleur noire. Sa carapace est aussi de couleur noire, mais avec des rayons jaunes, d’où l’origine de son nom. D’ailleurs, le pastron muni d’éperon gulaire est différent chez les mâles et les femelles. Il est concave chez les mâles. D’ailleurs cette forme beaucoup plus creuse facilite l’accouplement entre les deux tortues.

Caractéristique de la tortue radiata ou tortue rayonnée

La tortue rayonnée a un aspect particulier avec sa carapace. Le fond de cette dernière est d’un fond noir et sombre orné de motif clair en rayon. C’est surtout des rayures jaunes. La peau de la tête ainsi, la queue et les pattes de cet animal est de couleur beige ou jaune. Concernant sa taille, il peut mesurer environ 40 cm et pèse jusqu’à 20 kg.

Concernant le sexage et le dimorphisme sexuel, le mâle possède une queue plus longue et plus épaisse par rapport à la femelle. Il possède aussi des écailles gulaires plus prononcées comparées à la femelle en plus d’être beaucoup plus imposantes que la dernière. Pour son alimentation, il mange généralement des herbes, mais aussi des fruits. Voici un récapitulatif des caractéristiques de la tortue rayonnée.

  • Classe : Sauropsides
  • Ordre : Chéloniens
  • Famille : Testudinindés
  • Espèce : Astrochelys Radiata
  • Espérance de vie : 60 jusqu’à plus de 100 ans en captivité
  • Taille : 30 à 40 cm
  • Poids : 10 kg pour la femelle et 20 kg pour les mâles
  • Incubation : 5 à 8 mois, 3 à 12 œufs ;
  • Habitat naturel : forêt sèche ;
  • Régime alimentaire : Végétarien, herbe, fruit ;
  • Pays d’originaire : Madagascar ;
  • Statut de conservation : CR, en danger critique d’extinction.

Les tortues de Madagascar sont actuellement victime du commerce illégal. Ceci à cause de sa beauté ainsi qu’aux croyances locales. Il est aussi consommé par certains habitants de l’île. C’est pourquoi cet animal est l’une des espèces les plus menacées de la grande île.

Le mode de vie des tortues rayonnées

Image venant d’internet

Une espèce dont la longévité en captive peut dépasser les cent ans. En effet, le mode de vie des tortues rayonnées est assez simple. Lorsque la température monte dans le sud de l’ile, cet animal creuse un terrier profond pour s’abriter. Il y reste surtout lors de la saison sèche pour se protéger du soleil. De plus le trou lui offre de l’ombre et de l’humidité. Même si ces tortues supportent très bien les écarts de chaleurs, lorsqu’il fait trop chaud, elle s’abrite dans des broussailles ou creuse des trop pour s’abriter.

Pendant, la période de reproduction, les les tortues mâles se battent pour les femelles. Les plus forts retournent leur adversaire sur le dos pour avoir le champ libre. Lors de l’accouplement, le mâle de la tortue émet de bruyantes vocalises qui s’apparentent à un râle et de loin on entend les chocs des carapaces des deux tortues.

Habitat et alimentation de la tortue rayonnée de Madagascar

L’habitat de cet animal est dans les forets secs. En effet, on le retrouve que dans la région sud de Madagascar dans la partie sud et sud sont. Ces tortues rayonnées vivent en captivité sur une bande de terre d’environ 200 km entre Amboasary et Morombe. Dans la région elle ne fréquente que les forets secs, surtout dans les savanes sablonneuses couvertes de buissons épineux, de plantes succulentes et d’europhobe. Ces plantes les servent de nourriture. Toutefois, on peut aussi les voir sur les hauts plateaux que sur les dunes en bordure d’océan.

Les tortues rayonnées sont généralement des herbivores, mais elles se nourrissent aussi d’insectes de petit mammifère, mais aussi de fèces et de charognes.

Liste des meilleurs restaurant de l’ile de Sainte Marie

Quoi de mieux que de trouver la bonne adresse pour gouter à la gastronomie d’un pays. En effet, si vous êtes a Sainte marie et que vous cherchez une bonne adresse pour manger. Dans cet article, nous allons vous fournir une liste des meilleurs restaurants de l’ile de Sainte-Marie.

Image venant d’internet

La cirque

Ce lieu se trouve dans le Nord-ouest de Sainte Marie. La cirque se trouve dans un cadre paradisiaque qui dispose de plusieurs bungalows et d’une très bonne cuisine. Vous pourrez en plus de manger, profiter de la vue que vous offre cet endroit ou faire  une petite baignade dans un environnement exceptionnel.

Le prix des plats dans ce lieu est très abordable et on y sert toute sorte de plat avec le produit local, avec de la viande et du poisson. Leur plat est simple mais très bon.

Analatsara

C’est un Eco Lodge qui se trouve à l’ouest de l’île aux Nattes. Il est reconnait pour sa bonne cuisine. C’est un lieu atypique et emblématique de l’île. C’est aussi le meilleur endroit pour déguster des excellents plats. C’est aussi le bon endroit pour déguster des langoustes.

De plus le gérant est incroyable. Il saura vous accueillir si vous passez quelques jours dans l’île. De plus, le service offert dans cet Eco Lodge est impeccable et le prix des plats est raisonnable. Pour un plat complet avec du vin et un apéritif, le prix s’élève à 18 €.

Bohara village

C’est un excellent coin pour déguster des excellents crabes à l’entonnoir. Ce restaurant se trouve au plein cœur de la côte est de Sainte-Marie. L’accès de ce restaurant est assez difficile, mais c’est une table qui se mérite. Vous ne serez pas déçu des plats proposés dans ce restaurant.

L’endroit où se trouve ce restaurant est aussi magnifique. Il est surplombé de lagon et vous avez une magnifique vue de l’île sur la terrasse. De plus, le service est de qualité et le prix est raisonnable par rapport à leur service et le lieu.

Ce lieu est surtout très connu par son crabe à l’entonnoir. Des crabes cuits au feu de bois avec un entonnoir enfoncé dans sa carapace. Vous vous demandez surement à quoi sert l’entonnoir, c’est pour verser la sauce afin que la chair de la caisse devienne tendre. Son gout est tout simplement parfait, une vraie tuerie.

Idylle Beach

Se trouve au sud de Sainte Marie. C’est aussi une très bonne table, vous pourrez y aller pour savourer un délicieux cocktail au coucher du soleil. Pour les fins gourmets, c’est un excellent endroit pour déguster de nombreuses plates gastronomiques typiques de l’île.

Image venant d’internet

Princesse Bora

Un excellent restaurant dans un hôtel de luxe de Sainte Marie. Elle est réputée pour sa bonne cuisine. Vous pourrez donc y faire un saut pour gouter à ses plats et pourquoi ne pas aussi profiter de son spa.

Vous pourrez de nombreuse spécialité de l’île. Des plats faits avec des produits locaux, mais aussi des plats mêlent malgache, créole, Européenne et Française.

Chez Hortensia

C’est une gargote typique de l’île qui se situe en plein de cœur de l’île aux Nattes. Un excellent endroit pour manger à Nosy Bohara.

Il se trouve en plein centre-ville. Vous pourrez donc venir à tout moment si vous séjournez dans le centre de l’île. Le tarif dans ce restaurant est très abordable.

Chez Samson

Un excellent endroit pour s’attabler. Son chez est un ancien chef de Princesse Bohara. Il est un des meilleurs chez de l’île de Sainte marie, mais aussi le plus réputé à Madagascar.

Parmi les meilleurs restaurants de l’île, chez Samson est aussi le meilleur endroit pour déguster des langoustes et des crabes.

La bigorne

Une très bonne adresse de resto. Vous pourrez déguster son plat savoureux et joliment présenté. Comme presque la majorité des restaurants de l’île. La Bigorne se trouve dans un cadre charmant. Il propose une variété de cuisines à base de fruits de mer fraichement pêche.

Restaurant la varangue Sainte-Marie

Le bon endroit pour la bonne cuisine. En effet, ce restaurant vous propose de nombreux plats ensoleillés avec les produits frais apportés par les villageois de l’île. Leurs plats sont très savoureux et joliment présentés. C’est d’ailleurs, un lieu incontournable pour profiter d’une bonne cuisine et régaler votre famille.

Les lémuriens

Une des meilleures adresse si vous êtes à Sainte-Marie et si vous souhaitez profiter d’un bon restaurant en famille ou avec vos amis. En effet, les lémuriens sont un Lodge très connu dans l’île. Il est situé au sud de l’île aux nattes. Son restaurant s’appelle le Lémurien Gourmand. Un très bon coin de passage pour de nombreux touristes.

Ce restaurant propose de nombreux plats qui viennent surtout des produits locaux, des produits de la mer, des légumes et de la viande. D’ailleurs, dans ce restaurant, vous pourrez gouter les meilleurs plats de l’île dans un cadre tout à fait charmant et des prix raisonnables. Leur prix pour une entrée, n plats et un dessert est d’environ 14 € par personne.

 

Quels sports nautiques pratiquer dans la grande île ?

Vous aimez les sports nautiques et souhaite vivre un dépaysement total dans un lieu paradisiaque. Pourquoi ne pas choisir Madagascar comme destination ? En effet, la grande île est réputée comme étant une des meilleures îles paradisiaques, vous permettant d’avoir des souvenirs incroyables. Il vous offre plein de mystère, de plaisir et de découverte passionnante. Vous permettant aussi de faire de nombreuses activités comme l’exploration, le trekking et même de pratiquer du sport nautique. Mais quel sport nautique peut être pratiqué dans la grande île ! Découvrons dans ce guide la réponse à cette question, mais avant cela, voyons d’abord ce que c’est que le sport nautique.

Image venant d’internet

Qu’est-ce qu’on entend par sport nautique ?

On entend par sports nautiques tous les sports qui se pratiquent dans l’eau ou sur l’eau, tel que la plongée, la natation, le surf, le canoë, l’aviron, et la voile, etc. on l’appelle aussi sport aquatique puisque la majorité de ses sports se fait soit dans l’eau soit sur l’eau. Il existe d’ailleurs de nombreux sports nautiques à savoir :

  • la planche à voile,
  • le surf,
  • le kite surf ;
  • le windsurf ;
  • le water-polo ;
  • la pêche sportive,
  • la plongée ;
  • la natation ;

Etc.

Ce ne sont que quelques exemples, mais il existe de nombreux sports aquatiques qui n’ont pas été mentionnés sur cette liste.

Quels sports nautiques pratiquer dans la grande île ?

Parmi la multitude de sports nautiques existe au monde, voici quelques sélections des sports nautiques que vous pourrez pratiquer dans la grande île.

Image venant d’internet

Le kite surf

Cette activité est très tendance à Madagascar. En effet, l’île est réputée pour être le meilleur spot de plongé et de kite surf au monde. Rien de mieux que de profiter d’une pure sensation de glisse et de puissance sur une planche de kite surf. Ce sport nécessite un peu de technique pour la pratique au début, mais une fois que vous en savez jouer, c’est un pur plaisir de la glisse. Vous pourrez ainsi profiter du sport tous en vous construisant un souvenir incroyable dans l’île.

Les meilleurs sites pour faire du kite surf est d’ailleurs dans le Nord de l’île a Diégo-Suarez dans la baie de Sakalava et la mer émeraude. Ces sites figurent parmi les plus sécurisés.

Le windsurf

Vous souhaitez profiter des sensations fortes qu’offrent les sports nautiques. Quoi de mieux que le windsurf pour se faire plaisir ? En effet, Madagascar possède d’incroyables terrains de jeu pour les amateurs de sport de glisse. Grâce au vent continu qui souffle le long des côtes du Nord de l’île. Vous pourrez faire du Windsurf et de nombreux sports nautiques dans et sur les eaux de la grande île.

La plongée

Partez à la découverte des fonds marins de Madagascar en faisant de la plongée. En effet, si vous avez envie de vous initier à la plongée. Madagascar possède des spots exceptionnels pour le faire. Les eaux turquoise de Madagascar vous permettent des rencontres incroyables sous ses fon marins. Vous y trouverez de nombreuses espèces de poissons exotiques, mais aussi des tortues de mer, des grands crustacés et des raies mantas.

Vous pourrez donc profiter de la plongée pour découvrir les richesses marines de la grande île qui possède un écosystème hors du commun. Parmi les plus spot de plongé les plus pratiques, on distingue le foret de Gorgone à Nosy Be, l’un des meilleurs spots de plongée du monde. Après Nosy Be se trouve Diégo-Suarez. C’est madascaph, un des sites de plongée qui respect la norme internationale.

La pêche

Madagascar est un lieu incontournable pour faire de la pêche que ce soit de la pêche traditionnelle ou la pêche sportive. En effet, vous pourrez profiter des nombreux spots de pêche qui se trouve à Madagascar surtout dans le nord-ouest de la grande île. À l’aide d’un bateau ou d’une pirogue, vous pourrez partez en excursion de pêche et harponner votre meilleure prise.

Parmi ces sites se trouve l’archipel des Mitsio ainsi que Radama. Ce sont de véritable paradis pour pêche. Ces eaux sont peuplées de poisson vous permettant ainsi d’avoir de très belles prises. Vous pourrez y pêcher des thons, des bonites, des espadons-voilier, mais aussi des barracudas.

Le surf

Peu pratiquer dans l’île, mais c’est aussi un des sports nautiques que vous pourrez faire lors de votre séjour à Madagascar. Vous pourrez trouver aux quatre coins de l’île de nombreux spot auquel vous pourrez faire du surf. Il vous suffit de trouver votre vague et profiter de la sensation forte que vous offre ce sport. Les lieux qui offrent les meilleurs vagues pour profiter de ce sport de glisse et à Tuléar surtout à Anakao et Ifaty. Mais il y a aussi le Lac de Vinanibe à Fort Dauphin, le spot d’Andraoka et la baie de Mahambo.

Le kayak

Vous pourrez vous faufiler le long des rochets du littoral de Madagascar. Vous pourrez donc profiter de la mer et pagayer le long de ses cotes. Vous pourrez aussi en profiter pour vous baigner, mais aussi de profiter de la vue que vous offre la plage de l’île.

Bref, vous avez de nombreuses possibilités d’activité aquatique que vous pourrez pratiquer si vous êtes de visite dans l’île. Vous pourrez ainsi profiter de votre voyage tout en vous amusant.

 

Quel est le symbole de Madagascar ?

Le symbole de Madagascar ou l’emblème de Madagascar est représenté par un disque doré qui possède la silhouette de la grande ile au milieu. Décoré par un arbre voyageur. Sur l’arbre, vous pourrez voir la légende « republikan’i Madagascar ou République de Madagascar. Vous y trouverez aussi une tête de zébu dans la partie inférieure ainsi qu’une rizière. Et en bas de ceci se trouve des épis de riz que l’on trouve de chaque côté la devise en malgache : « Tanindrazana, Fahafahana, Fandrosoana ». Traduit comme Patrie, Liberté et Progrès. Il y a aussi les six barres qui représentent les six provinces qui constituent la grande île. Découvrons dans ce texte les différentes significations de ces emblèmes de l’ile.

Image venant d’internet

Le zébu

Le zébu est l’emblème culturel de Madagascar. En effet dans le pays le zébu est synonyme de richesse et d’abondance. Leur existence ne date pas d’hier, on trace leur présence depuis le 8e siècle. Cela a été révélé par des fouilles archéologiques mais dans le sud de la grande île ainsi que sur les hautes terres. Les chercheurs affirment que les premiers zébus présents sur l’île étaient de petite taille et n’avaient pas de bosse.

Cependant, c’est au fil du temps et des nouvelles races en mis le pied sur la grande île. Cette dernière race s’est imposée peu à peu jusqu’à devenir les nouvelles races de zébu à Madagascar. En plus d’être un symbole de richesse, ce dernier est aussi symbole de puissance et de prospérité. C’est pourquoi on le retrouve parmi les emblèmes de Madagascar.

Aujourd’hui, on retrouve dans presque les quatre coins de l’île cet animal. Il est déterminé même aujourd’hui la richesse d’un homme, surtout dans la partie sud. Plus un homme possède plus de zébu, plus il est considéré comme un homme riche et puissant.

Dans certaines régions de l’île, comme dans l’ethnie Mahafaly, lorsque le propriétaire des zébus meurt, la majorité de ces détaillés sont abattus pour l’honorer. On exhibe ensuite les cornes sur le tombeau de la famille pour montrer sa richesse.

Dans les rituels malgaches, le zébu est aussi considéré comme sacré. Dans les cérémonies les plus importantes, on offre le plus souvent le zébu comme offrande ou comme sacrifice.

Le riz

C’est la base de l’alimentation malgache. En effet, cette denrée est vitale pour l’ile. Il constitue sa principale source d’alimentation. Dans le pays, la culture de se denrée est le centre de son activité économique. Elle représente plus de 10 % de son PIB. On observe d’ailleurs que presque la moitié de la surface cultivable à Madagascar est utilisée pour la production du riz.

En moyenne, un Malgache mange plus de 12 kilos de riz par mois. On constate que la population malgache est donc de gros mangeur de riz puisque c’est l’élément essentiel de son alimentation. Il accompagne presque tous les repas des Malgaches que ce soit au quotidien, soit pendant les jours de fête. Par exemple, lors du famadihana pour célébrer l’événement, les Malgaches mangue du vary be menaka. C’est surtout du riz servi avec de la viande bien grasse. Lors de l’alahamady, il mange aussi du riz au lait et au miel pour célébrer le Nouvel An. Sans oublier les repas au quotidien, on l’on sert cette denrée avec divers accompagnements.

L’arbre voyageur ou Ravinala

L’arbre voyageur représente aussi le sceau de l’île. En effet, ce dernier figure parmi les emblèmes culturels de Madagascar. C’est un arbre de 10 à 20 mètres de hauteur que l’on reconnait par sa forme en éventail. À Madagascar, on le connait sous l’appellation « ravinala ». Connu sous le nom scientifique Ravenala madagascariensis. Au début, cet arbre a été endémique de Madagascar, mais actuellement on le retrouve presque dans toutes les iles de l’équateur.

Cet arbre est considéré comme un véritable kit de survie. Tout ce qui le constitue vous apporte à la fois de la nourriture, de l’eau et un toit. En effet, ces tiges conservent de l’eau de plus, si vous avez soif donc vous pouvez boire l’eau qu’il conserve. Son tronc permet aussi se recueillir plus d’un litre d’eau. La sève contenue dans le tronc a le gout qui se rapproche de l’eau. Concernant ces feuilles. Ils sont utilisés dans la région côtière comme toit. On appelle d’ailleurs ces maisons des « trano falafa ». Le tronc peut aussi servir de plancher. Quant au cœur du ravinala, elle est comestible. On l’accompagne habituellement par du riz. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle, elle est choisie comme étant l’emblème de l’île.

Le drapeau malgache

Image venant d’internet

Le drapeau malgache peut aussi être considéré comme symbole de l’île. Car ce dernier symbolise l’Etat Malgache. On reconnait le drapeau de l’ile par ces trois couleurs : blanc rouge et vert. Chaque couleur a leur signification propre. Pour le rouge, il symbolise la souveraineté ainsi que la force de l’Etat Malgache et le patriotisme. Quant au blanc, c’est symbole de pureté du cœur et de loyauté. Le vert quant à elle est synonyme d’agriculture, de biodiversité et d’espoir.

 

Comment on cultive du riz à Madagascar ?

Dans la grande île, le riz joue un rôle important dans la culture et l’alimentation malgache. En effet, cette denrée est la première alimentation de l’île. Les Malgaches en mangent au moins 3 fois par jour. De ce fait, la plupart des Malgaches cultivent du riz et sont même des agriculteurs. Mais comment cultive-t-on le riz à Madagascar ? Découvrez la réponse dans notre article. Voyons quelles sont les différentes techniques pour la culture de riz et les différentes périodes de récolte.

Image venant d’internet

Tout sur la culture de riz

Le riz est une culture que l’on a pratiquée depuis les temps ancestraux. On observe cette culture presque dans toute l’île à l’exception du sud de Madagascar. L’aliment de base des Malgaches repose essentiellement sur cette denrée, c’est pourquoi il est devenu un véritable pilier de l’économie de la grande île.

On l’observe surtout cette culture dans les hautes terres de Madagascar ainsi que dans la région de Fianarantsoa ou l’on trouve les plus belles rizières en terrasse et à flanc des collines. D’ailleurs, la culture de riz occupe presque la moitié des terres cultivables de la grande île. Elle apporte chaque année deux à trois récoltes de riz selon la variété de riz.

Les rizières à Madagascar sont entourées de diguette afin de maintenir l’eau. Les rizières les plus spectaculaires se trouvent dans le pays des betsileo où ces dernières forment des gradins qui sont accrochés au flanc des collines les plus escarpés. Et qui épousent parfaitement les courbes.

Parmi les régions qui cultivent du riz, c’est dans la région de lac alaotra que l’on trouve le plus important grenier de riz. Elle est suivie par la celle de la plaine agricole de Marovoay ainsi que Tsaratanana sur les contre forts du Massif.

Comment cultive-t-on le riz à Madagascar ?

Image venant d’internet

Le riz pousse généralement dans l’eau. En effet, à Madagascar, pour cultiver le riz, on doit passer par plusieurs étapes. Pour commencer, il faut semer les grains de riz dans de petits carrés que les Malgaches appelés tanin-ketsa ou encore pépinières de riz. On le laisse pousser pendant deux semaines. Pendant ce temps, il est important de préparer la rizière avant de cultiver ces riz. Les Malgaches labourent et retournent manuellement le sol de la future rizière. Ensuite, il introduit l’eau. Puis il utilise ensuite une charrue et une herse tirées par le zébu pour bien préparer le sol et afin d’obtenir une boue liquide qui permet le repiquage.

Une fois, les deux semaines passées, il est temps de retirer les jeunes plantes et de le replanter dans la rizière. Il est important que leur hauteur atteigne les 15 à 20 cm pour le repiquage. On prend donc les jeunes plantes puis on le replante de manière bien espacée dans la rizière déjà préparée. C’est ce qu’on appelle repiquage ou « manetsa » en malgache. On le laisse pousser jusqu’au mois de moisson. C’est le plus souvent entre 5 à 6 mois environ. Lors de la moisson, on commence à récolter le riz on le coupant avec de la faucille. À cette période, le riz semble déjà bien mûr et atteint même les 50 cm de hauteur.

Une fois que les riz sont coupés, on passe maintenant au battage. La technique traditionnelle se fait à la main. Mais actuellement cela peut se faire soit à la machine soit avec de grosses pierres. C’est surtout fait dans le but de séparer les grains ou les paddy des tiges. Il faut ensuite les faire sécher au soleil avant de les piller pour avoir des grains bien blancs à cuire. Pour les piler, les Malgaches utilisent du mortier ou ont recours à des machines.

La saison de récolte à Madagascar

La saison rizicole est généralement déterminée par la période de récolte. En effet, la majorité de la moisson se fait à partir du mois d’avril et de juin. C’est pourquoi la récolte peut se faite en janvier, en mars, en juin, en juillet ou en septembre. Toutefois, la moisson peut dépendre aussi du type de riz cultivé.

Pour les « vary aloha » et les « vary asara », le riz se récolte entre le mois de janvier et en mars. Cette première moisson constitue 12 % de la production rizicole. Dans certaines régions de Madagascar, la saison de récolte se fait entre le mois de juillet et le mois de septembre. C’est le cas de Marovoay. On appelle d’ailleurs le riz récolter pendant cette période est le « vary jeby ». Dans la région de lac alaotra, leur récolte se fait en mois d’avril et juin. C’est le riz vakiambiaty que l’on récolte. Cette dernière représente d’ailleurs 90 % de la production de la région. Pour certains agriculteurs qui pratiquent la pluri-récolte, ils peuvent produire deux fois plus de riz en une année.

Masikita : des brochettes incontournables au quotidien

Masikita ou brochette de viande grillée est un plat que l’on retrouve dans toute l’île. Que ce soit au bord de la plage ou fait par les gargotes de fortune. En effet, les brochettes sont les formes de grillade le plus appréciée de la grande île. C’est une des recettes le plus faciles à réaliser, il vous suffit seulement de quelques épices, de la viande et le tour sont joués. Mais comment vraiment le préparer ? Dans cet article, nous allons vous expliquer comment prépare-t-on ce fameux masikita ainsi que la sauce aux cacahuètes qui l’accompagne. Cette sauce est aussi appelée sauce voanjo dans l’île.

Image venant d’internet

Tout ce qu’il faut savoir sur les masikita ou brochette de zébu

Une recette faite avec du filet de zébu cuit en barbecue. À Madagascar, on mange le plus souvent cette recette en apéro, mais elle peut aussi accompagner le riz et le rougail de tomate que l’on appelle aussi sauce voanjo ou sauce aux cacahuètes ou tout simplement avec de l’achard et du pakopako un plat très connu dans les régions côtières de Madagascar. On l’appelé aussi mosakiky ou tsakitsaky à Madagascar.

Pour préparer cette recette, vous n’aurez besoin que de quelques épices de votre choix. Seuls l’ail et le gingembre et l’huile sont obligatoires pour rehausser le gout de ce dernier. Dans certaines recettes, on utilise d’autres épices pour agrémenter ce plat, mais cela dépend entièrement de votre choix. Quand on parle aussi de masikita, cela englobe déjà les brochettes, la sauce ainsi que les autres ingrédients pour accompagner cet apéro. Dans cet article donc, nous allons voir toutes ces recettes pour réussir la préparation de notre masikita.

Recette de masikita

Il existe de nombreuses façons de concocter des brochettes de viande, mais voici une recette rapide et facile à réaliser.

Image venant d’internet

 

Les ingrédients

Voici ce dont vous aurez besoin pour réaliser cette brochette de viande :

  • Viande de bœuf pour masikita ;
  • gras
  • Oignons,
  • Du miel
  • Du poivron.
  • 2 cuillères à soupe de sauce de soja ;
  • I cuillère à soupe d’huile d’olive ;
  • 2 gousses d’ail ;
  • du gingembre râpé ;
  • du thym ;
  • de la feuille de laurier ;
  • du sel ;
  • et du poivre.

Étape de préparation :

  1. Commencer par préparer la viande. Découpez-les en petits dés. Faite de même pour les poivrons et les oignons et les gras.
  2. Préparer ensuite la marinade, mélanger les différents ingrédients puis ajouter la viande de bœuf et les gras dans la mixture.
  3. Malaxez le tout. Puis couvrez-le avec du film alimentaire.
  4. Laissez reposer pendant au moins une heure. Si vous avez du temps l’idéal c’est de le laisser reposer toute la nuit.
  5. Une fois, le délai passé, sortez votre préparation du frigo.
  6. Laissez dégeler un peu avant de les disposer sur les brochettes en bois ou pique pour brochettes.
  7. Altérez chaque viande avec du poivron et de l’oignon et les gras.
  8. Allumez ensuite vos barbecues et faites chauffer le grill.
  9. Puis faites cuire vos brochettes de viande et laissez-les s’imprégner de la fumée de charbon.
  10. Le temps de cuisson peut être de 2 à 5 minutes selon l’épaisseur de la viande.
  11. Une fois que c’est prêt, réservez et faites de même pour toutes vos brochettes.

Recette de sauce voanjo

Cette recette est faite pour accompagner vos brochettes de viande. D’ailleurs, pour le réaliser, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

Les ingrédients :

  • 3 grosses tomates bien mûres ;
  • 2 gros oignons ;
  • 100 gr de cacahuète ;
  • 1 piment ;
  • ¼ cuillère à café de gingembre moulu ou râpé ;
  • du poivre ;
  • de la fleur de sel.

Étape de préparation

  1. Pour préparer cette sauce, commencer par écraser les gousses d’ail.
  2. Pelez et émincez les oignons.
  3. Laver, puis couper grossièrement les tomates.
  4. Sur un feu doux, faites revenir les ails avec de l’huile.
  5. Rajoutez ensuite l’oignon et remuez de temps en temps.
  6. Lorsque les oignons deviennent translucides, rajoutez les tomates.
  7. Ajoutez un peu d’eau à la préparation pour que la sauce soit légèrement liquide.
  8. Une fois que les tomates sont cuites, laissez-le refroidir.
  9. Ajoutez maintenant la sauce dans un blender ?
  10. Rajoutez les cacahuètes, le poivre, le gingembre ainsi que le sel. Mixer ensuite le tout jusqu’à l’obtention d’une purée.
  11. Une fois, que vous obtenez une sauce bien onctueuse, vous pourrez arrêter de mixer.
  12. Mettez la préparation dans un bol.
  13. Goutez-le et rectifiez l’assaisonnement si besoin.

Puisque la sauce est faite, vous pouvez maintenant le déguster avec vos brochettes de viande.

Bref, nous vous avons déjà donné toutes les informations pour réussir cette recette de masikita. N’hésitez pas donc à le reproduire chez vous afin que vous puissiez gouter à cette fameuse recette de la grande île.

Quels sont les animaux qui vivent sur la grande île ?

Madagascar est une île riche en biodiversité. En effet, elle fait rêver de nombreux explorateur cette biodiversité. Il abrite diverses espèces faunistiques variées et des animaux incroyables, dont la plupart sont endémiques. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, il est considéré comme le point chaud de la biodiversité. Partir sur cette île vous permet donc à découvrir les plus beaux spécimens de la nature et du monde animalier de Madagascar. Mais quels sont les animaux que l’on peut voir sur cette île ? Nous allons vous donner une liste des quelques espèces les plus connues qui vivent à Madagascar.

Image venant d’internet

Le fossa

C’est un prédateur le plus redouté par les lémuriens. Cet animal est aussi un animal endémique de Madagascar. C’est un grand félin et le plus grand carnivore de l’ile. Il vit généralement en solitude et chasse de jour comme de nuit. Il est plus petit que le puma. Il ne mesure que de 70 cm de long et ne peser que 10 kg.

Les crocodiles

Les crocodiles sont considérés comme l’un des animaux les plus dangereux à Madagascar. Cette espèce vit généralement dans les rivières de la grande île. On observe surtout les crocodiles du Nil à Madagascar C’est un des plus gros spécimens de Madagascar. Son poids dépasse une tonne et il peut mesurer jusqu’à 5 mètres de long. Cet animal est un très bon nageur. On le retrouve surtout dans les marécages, les rivières, les laces, mais aussi dans les lagunes.

Le lémurien

Un animal emblématique de Madagascar. On recense plus d’une centaine de lémuriens dans la grande île. En effet, cet animal est endémique à Madagascar. On ne le retrouve que sur la grande île. Parmi les différentes espèces qui abritent l’ile, il y a les makis catta. Très connu de tous, c’est d’ailleurs l’emblème de Madagascar. Il y a aussi les indri-indri, le plus grand des lémuriens au monde. On y recense aussi le sifaka, l’aye-aye, la vari roux et bien d’autres que l’on ne va pas citer ici.

Image venant d’internet

Le caméléon panthère

Le caméléon panthère figure parmi les nombreuses espèces de reptiles qui vivent sur la grande île. Ce reptile est un des plus grands caméléons du monde. Il mesure environ 60 cm de long, c’est pourquoi vous pourrez facilement apercevoir cet animal. Il vit généralement bien caché dans les forêts. En effet, il est capable de prendre 25 couleurs différentes afin de s’adapter à son environnement.

Les tortues étoilées

Les tortues font partie des merveilles de la grande île. En effet, on y trouve de nombreuses espèces de tortues. Parmi ces espèces que l’on recense l’un des plus remarquables : c’est la tortue étoilée. Il est doté d’une magnifique carapace avec des rayés jaune. On le retrouve surtout dans le sud de la grande île. On affirme que les tortues étoilées peu vivent jusqu’à cent ans, pourtant, ils sont actuellement en voie de disparition.

Fuligule de Madagascar

C’est un des canards le plus rares au monde qui vit à Madagascar. Cet animal est endémique et vit dans les lacs d’eau douce de la grande île. Cette espèce a été considérée comme éteinte, mais étonnamment, on a découvert en 2006 ses animaux au bord du lac de Mastsaborimena

Scarabée girafe.

C’est un des insectes avec un aspect étrange à Madagascar. Il est endémique de la grande île et habita dans la forêt de Madagascar. On l’appelle scarabée girafe à cause de son long cou. D’ailleurs, cet insecte mesure de 2 à 3 cm de long. Il figure parmi les insectes les plus gros de la famille de charagnon.

La grenouille tomate

Une espèce endémique de la grande ile. La grenouille tomate doit son nom à leur peau vibrante de couleur orange et rouge. C’est sans doute l’animal le plus coloré de la grande île. On reconnait la grenouille mâle par sa couleur orange brunâtre et la femelle par sa couleur tomate. On ne les trouve que dans les forêts.

Le gecko satanique

Un des reptiles endémiques de Madagascar, un maitre des camouflages. Ce lézard est incroyable, il peut changer de peau pour ressembler à une feuille morte. Il est difficile à observer à cause de son incroyable capacité de camouflage. Ce qui le permet de fondre parfaitement dans son environnement.

Le coua bleu

Le coua bleu est un des oiseaux endémiques de Madagascar. En effet, si vous visitez la grande île, vous aurez l’occasion de voir ce magnifique oiseau. On la retrouve surtout dans la partie est de Madagascar.

Les dauphins

Les dauphins sont des espèces aquatiques qui vivent dans les eaux de Madagascar, notamment à Nosy Be. Ce dernier figure parmi les animaux qui vivent sur la grande puisqu’ils sont présents dans ses eaux tout au long de l’année.

Les tortues marines

Tout comme les dauphins, les tortues marines sont aussi très présentes dans les eaux de la grande ile. Ils figurent donc parmi les animaux qui vivent à Madagascar.

 

Quelles sont les causes de l’insécurité alimentaire à Madagascar ?

Madagascar dispose de tous les atouts pour devenir le grenier de l’océan indien, pourtant, le taux d’insécurité alimentaire au sein de son territoire atteint les 47 %. Un des taux les plus élevés du monde. En effet, près de la moitié de la population malgache est atteinte de l’insécurité alimentaire. Il touche surtout les enfants. Mais quelle est la cause de cette insécurité alimentaire à Madagascar ? Découvrons la réponse dans cet article. Voyons quelles sont les causes de cette insécurité alimentaire. Les personnes les plus touchées par la crise ainsi que les solutions à adopter pour y remédier à cette insécurité alimentaire.

Quelles sont les causes de l’insécurité alimentaire à Madagascar ?

L’absence d’action de l’État malgache est une des causes principales de l’insécurité alimentaire à Madagascar. En effet, il n’existe aucune politique de lutte contre l’insécurité alimentaire mise en place par gouvernement. Il y a aussi le changement climatique actuel, les terres ne sont plus cultivables à cause de la sècheresse. Surtout dans le sud, la sécheresse prédomine depuis des décennies. C’est pourquoi la population du sud de Madagascar est fortement touchée par la malnutrition.

Les familles malgaches ont actuellement du mal à nourrir leur famille à cause de l’érosion et la dégradation du sol ainsi que la rareté de pluie. Ce qui rend l’agriculture presque impossible. Il n’y a plus assez de terre cultivable à cause de la condition climatique et la culture sur brulis. Ce qui diminue la capacité d’approvisionnement de produits agricoles au sein du pays. Et le peu de récolte cultivé n’arrive pas à subvenir au besoin de la population.

De plus la mauvaise récolte ne fait qu’accentuer la situation. Plus, les producteurs locaux n’arrivent plus à approvisionner les besoins locaux, ce qui oblige l’État à importer. De plus, même les aides alimentaires et financières faites par les différentes organisations non gouvernementales n’arrivent pas à combler le manque. D’où le pays risque d’une grave crise alimentaire.

Qui sont les plus touchés par la famine ?

Plus de la moitié de la population malgache sont touchés par l’insécurité alimentaire surtout les enfants. En effet, la situation de famine à Madagascar empire de jour en jour et devient actuellement très inquiétante. Il compte actuellement plus d’un demi-million d’enfants souffrant d’insuffisance alimentaire. On retrouve la majorité des personnes souffrant de malnutrition dans le sud de Madagascar dont la sécheresse ne fait qu’accentuer cette insuffisance alimentaire. Il n’y a plus assez de récolte pour parvenir à subvenir au besoin de la population d’où la majorité de la population souffre d’insécurité alimentaire. Or, à cause de cette situation, la vie des enfants dans cette partie sud de l’île est en danger. Il risque d’être victime d’une malnutrition aigüe.

Quelle solution pour lutter contre l’insécurité alimentaire à Madagascar ?

Image venant d’internet

Pallier l’insécurité alimentaire à Madagascar est un vrai défi, mais comment assurer la sécurité alimentaire à Madagascar ? Voici quelques suggestions :

Avoir une meilleure productivité

Comme Madagascar est un pays à vocation agricole, il est donc beaucoup plus facile d’instaurer une politique de production afin d’avoir une meilleure productivité. Pour cela, il est important de bien former la population et améliorer leur technique de production. D’ailleurs, si l’État met en place une politique agricole qui est favorable aux producteurs malgaches, cela pourrait en effet, l’encourage est produire plus. Plus ces producteurs ont plus de récolte, plus l’état pourrait diminuer leur importation du riz et assurez ainsi son autosuffisance alimentaire.

Mettre en place un grenier de riz comme réservoir

Avoir un grenier de riz en réserve pour assurer l’approvisionnement de tout le pays. En effet, le gouvernement doit mettre en place ce réservoir que ce soit centraliser ou décentraliser au sein des producteurs. Instaurer ce grenier de riz n’est pas simple vu le taux d’humidité dans le pays. De plus, il faut aussi lutter contre le pillage pour assurer la sécurité alimentaire.

Améliorer les infrastructures

L’impossibilité pour les producteurs de faire parvenir aux consommateurs leurs productions agricoles à cause des routes mal entretenues est aussi une des causes de l’insécurité alimentaire à Madagascar. Comme solution donc, il faut entretenir ces routes afin que ces produits agricoles puissent être livrés en ville. Ainsi, le paysan pourra parvenir à subvenir à certains besoins alimentaires de la population malgache.

La méconnaissance des besoins nutritionnelle et l’habitude alimentaire. Pour de bon nombre de malgache, il se nourrit surtout de riz, de manioc ou de maïs. Ils ont surtout du mal à adopter d’autres formes d’alimentation pour pallier le manque comme les fruits et légumes. Cela est surtout dû aux habitudes alimentaires du pays.

Actuellement, la seule solution dont l’État a recours c’est les aides alimentaires en plus des importations. Or ceci ne fait qu’accentuer le fait que Madagascar est un pays pauvre. Il s’endette chaque année en recourant aux aides et financements étrangers. Quand parviendra donc Madagascar à sortir de la pauvreté et assurer son autosuffisance alimentaire. Cela reste à voir et il y a encore du long chemin à parcourir pour y parvenir.

 

Les lémuriens : une des espèces emblématiques de Madagascar

Le lémurien est une espèce endémique et emblématique de Madagascar. En effet, on ne le retrouve qu’à Madagascar, c’est pourquoi on utilise le plus souvent le terme « lémurien de Madagascar. Il s’agit surtout des petits primates qui vivent dans la grande île. On retrouve le plus petit jusqu’au plus grand primate au monde. On recense d’ailleurs plus d’une centaine de lémuriens à Madagascar. Afin de connaitre un peu plus ces primates de Madagascar, découvrons dans cet article les différentes espèces de lémuriens que l’on peut observer à Madagascar, le mode de vie ainsi que leur habitat naturel.

Image venant d’internet

Quelles sont les différentes espèces de lémuriens observés à Madagascar ?

Madagascar abrite plus de 101 espèces de lémuriens dans son territoire. On ne pourra pas toute les citer, mais voici quelques espèces et sous-espèces de lémuriens que vous pourrez trouver dans la Grande  île.

Le lémur catta

le plus emblématique de tous les lémuriens de la Grande île. Il est auss connu sous l’appellation de « maki ». On le reconnait par sa queue annelée en noir et blanc. Il vit généralement en groupe de vingtaine d’individus comportant des mâles et des femelles. On le retrouve surtout au Sud de l’île dans les savanes arbustives. Il est facile à reconnaitre et son cri ressemble  de près au miaulement d’un chat.

L’indri indri

Le plus gros primate de la Grande île et le plus gros de tous les lémuriens. Il mesure entre 75 à 90 cm de long pour un poids de 8à 12 kilos. cet animal a une esperence de vie de 40 ans. On le retrouve généralement dans les forêts pluviales. il y a de nombreux sites où l’on peut l’observer, mais le plus connu c’est la réserve d’Analamazaotra et Andasibe.

Le sifaka ou le propithèque

Le sifaka est un des plus évolués des lémuriens. c’est un animal qui vit en groupe de 3 à 5 individus et pèse ebtre 3,7 à 4,3 kilos.

Le lémur fauve ou l’eulemur fulvus fulvus

Il figure parmi les lémuriens qui s’adaptent à la vie captive. c’est aussi l’une des espèces le plus répandue dans la Grande île. Il vit dans les forêts sèches dans l’ouest de l’île. On le reconnait facilement par son pelage qui est assez court et sa longue queue qui est légèrement touffu.

Le vari noir et blanc

Appelé aussi varecia variegata variegata. Ce lémurien est l’un des plus gros lémuriens après les indri-indri. Comme les indris indri, ce dernier vit aussi dans les forêts humides dans la côte est de Madagascar. On le retrouve surtout dans le cap Masoala. Ce lémurien vit en groupe de 6 à 8 individus. On le reconnait par son pelage magnifique qui est beaucoup plus long et plus touffu de toutes les autres espèces de lémuriens.

Le lepilémur septentrional

C’est le lémurien le plus menacé de Madagascar. En 2012, on a recensé que 19 individus de cette espèce. Il est fortement menacé lors qu’aucun programme de conservation n’a été mis en place pour la protection de son habitat. Ce lémurien est surtout un lémurien nocturne et il mesure plus d’une vingtaine de centimètres avec une queue beaucoup plus longue. On le retrouve dans la forêt sèche dans le nord de la grande île.

Quel est le mode de vie de ses primates et où il habite ?

L’habitat naturel des lémuriens est les forêts, on les trouve généralement dans 6 habitats différents dans la grande île. Il y a ceux qui vivent dans les forêts des basses terres dans la côte est de la grande île. Il y en a aussi ce qui est dans le pointe Nord et nord-ouest de la grande île dans les forêts sèches. D’autres espèces évoluent dans les fourrés épineux du sud. D’autres dans les mangroves ainsi que dans les forêts subhumides et forêts claires.

La plupart des lémuriens mangent des feuilles, mais cela peut aussi varier selon l’espèce. La plupart sont des végétariens mais mange aussi de fruits et de feuilles. Il y a ceux qui vivent dans les arbres ce que l’on appelle lémuriens arboricoles et d’autres qui vivent au sol. Parmi eux, il y a aussi ceux qui mené une vie diurne et d’autres qui sont nocturnes.

Où peut-on observer les lémuriens de Madagascar ?

On peut observer les lémuriens presque aux quatre coins de l’île de Madagascar, mais si vous souhaitez voir de près ces animaux c’est dans ces quatre sites que vous devrez visiter. Il figure parmi le meilleur site pour observer les lémuriens.

Image venant d’internet

La réserve Anja

Dans ce site touristique, vous avez la possibilité de voir un grand nombre de lémuriens tel que le maki catta ou lémur catta, ainsi qu’autres espèces qui abrite le site.

La réserve de lokobe

Ce site se trouve à Nosy Be. Dans la forêt primaire de cette réserve, vous avez la possibilité d’observer de nombreux animaux endémiques de l’île. Dans ce site, vous aurez l’occasion de voir des lémuriens nocturnes et diurnes tels que le macaco ainsi que le lépilémur. Ce dernier est actuellement en voie de disparition.

La réserve du palmarium

Il s’agit d’un petit foret niché autour du lac Ampitabe. Dans cette forêt il existe de nombreuses espèces de lémuriens qui sont faciles à approcher. En effet, le lémurien de ce site ne vous sautera pas déçu. Vous aurez donc la possibilité de l’approcher de près. On y trouve surtout des indri indri, le sifaka ou le propithèque, les microcèbes ainsi que l’aye ay et le leur coronatus spécifique du Nord de l’île.

Le parc national d’Andasibe

Cette réserve est surtout connu pour abriter les indri indri, le plus grand des lémuriens. Ces indri indris sont d’ailleurs facilement reconnaissables grâce à leurs cris stridents. Ce site abrite aussi d’autres espèces de lémuriens ainsi que quelques reptiles et des multitudes d’oiseaux.

Recette de piments à la malgache

Le piment est une épice fortement piquante que l’on manque généralement avec de nombreux plat. Souvent associé avec de nombreux condiments que l’on prépare pour obtenir une pâte de piments. En effet, quel que soit le plat, ce condiment est un accompagnement idéal pour rehausser le goût de vos mets. Elle se marie parfaitement avec du potager, du poisson, avec des recettes asiatiques, mais aussi avec divers plats de grillade et de salade. Mais comment préparer cette recette, découvrons dans ce guide.

Image venant d’internet

Tout ce qu’il faut savoir sur cette recette

Dans les habitudes alimentaires malgaches, la pâte de piment est un condiment incontournable à table. En effet, cette recette est tant appréciée par sa saveur fortement piquante, mais aussi pour son parfum. Accompagner avec certains plats, cette recette ne fait que relever le goût de tous vos mets. La plupart du temps, la pâte de piment est surtout servie afin de stimuler l’appétit des plus téméraires. Elle ne s’ajoute pas directement dans le plat, mais servi comme accompagner pour laisser le choix aux convives. Ceci est aussi fait afin de ne pas léser ceux qui ne supportent pas les piments. De plus, le mode de consommation de piments est différent selon la personne. On ne l’ajoute à un plat que dans ce plat spécifique qui nécessite du piment.

En général, cette recette de pâte de piment se fait avec des piments frais, associé avec certaines épices tels que le gingembre, l’oignon, le poivre sauvage de Madagascar, de l’huile et du sel. Les piments les plus utilisés sont le pili-pili ou le piment habanero. Ces derniers sont surtout appréciés pour son goût fruité et piquant. Ce qui relève le goût de vos mets et parfume vos repas en chatouillant les papilles.

Recette de la pâte de piment à la malgache

La façon de préparer cette recette de pâte de piment est différente pour chaque famille et à chaque restaurant. Mais voici une version que vous pourrez adopter si vous souhaitez tester cette recette de piment à la malgache chez vous.

Image venant d’internet

Les ingrédients :

Pour le faire, vous aurez besoin de :

  • 125 gr de pili-pili ou du piment habanero frais ;
  • 1 gingembre frais ou 1 cuillère à café de gingembre moulu ;
  • le jus d’un citron ;
  • le zeste de 1/4 du zeste de combava ;
  • 5 gousses d’ail ;
  • 5 cuillères à soupe d’huile ;
  • 1 cuillère à café de baies roses ;
  • du poivre vert ;
  • 1 cuillère à café de fleur de sel.

Les ustensiles :

Pour préparer cette recette, vous aurez besoin de quelques ustensiles pour faire la purée de piments. Vous aurez surtout besoin d’un robot mixé pour le rendre en purée. Des gants pour éviter que vos mains s’imprègnent du goût de piment.

La préparation :

Le faire se fait en quelques étapes faciles. Pour commencer :

  1. Nettoyer les piments. Si vous souhaitez que votre pâte soit moins piquante, vous pourrez épépiner les piments.
  2. Placez ensuite ces piments dans un robot mixer ou si vous n’en avez pas vous pourrez utiliser du mortier.
  3. Puis pelez le gingembre et découpez-le en plusieurs morceaux avant de le mettre dans le robot ou le mortier.
  4. Épluchez les gousses d’ail et ajoutez-le dans le piment.
  5. Pour finir la pâte de piment, ajoutez les autres ingrédients. C’est-à-dire les grains de baies roses, la poudre du zeste de combava, le jus de citron, l’huile, les poivres verts ainsi que le sel.
  6. Mixer ensuite le tout pour les réduire en purée. Une fois que vous avez obtenu la consistance que vous souhaitez, vous pourrez arrêter le robot.
  7. Mettez ensuite votre piment dans un pot stérilisé pour le conserver.

À savoir :

  • Cette pâte de piment peut être conservée pendant plus d’un mois dans le réfrigérateur.
  • L’huile aide fortement à conserver cette pâte de piment.
  • Le pot ou le bocal que vous utilisez pour conserver cette pâte de piment ne doit pas contenir de l’eau pour éviter que cela se périme le piment. Bien le nettoyer donc et sécher le à l’air.

Que peut-on déguster du piment ?

Image venant d’internet

Il existe une multitude de plats que vous pourrez déguster avec du piment. En effet, on peut déguster divers mets avec ce condiment. Par exemple, vous pourrez le manger avec du haricot blanc et de la saucisse ou encore avec du poulet sauce, avec de la soupe aux légumes et bien d’autres encore. En remarque aussi que dans le restaurant et fast food, quelques soit le plat servi. Ce dernier est toujours accompagné par du ramequin de pâte de piment. Ceci permet de laisser le choix à l’hôte de déguster son plat ou non avec ce condiment. On le trouve aussi dans certaines salades comme la salade de mangue ou l’achard de mangue. Il y a aussi ceux qui le dégustent avec des grillades, des brochettes et de l’achard.

Bref, il y a mille et une façons donc de déguster ce condiment. Le choix dépend donc de la personne s’il souhaite ou non le déguster. Toutefois, autant nous en raffole de cette pâte de piment, il est toute fois importante de savoir qu’il faut le pas en abuser. Mangez-le donc avec modération, car il est à consommer avec beaucoup de précautions.

 

Marinade et poulet au barbecue

La saison de barbecue arrive, rien de mieux que de préparer des recettes de viande grillée pour sublimer votre été. En effet, la grillade rappelle la journée au bord de la mer ou dans le jardin où l’on prépare des poulets grillés. Cependant, pour apporter de la saveur et plus de goûts à ces grillades, rien de mieux que la marinade. Que ce soit pour de la viande de zébu, du poisson ou du poulet, la marinade permet de donner plus de goût à votre recette. Dans cet article, on va plus parler de la marinade pour le poulet au barbecue. Découvrons alors comment faire de la marinade pour le poulet au barbecue.

Image venant d’internet

Recette de marinade pour le poulet au barbecue

La marinade est une préparation de plusieurs épices et quelques herbes aromatiques que l’on ajoute au poulet pour le donner plus de goût. En effet, ces épices vont s’incorporer à la chair du poulet et s’imprégner des saveurs de ces derniers une fois qu’on les laisse se reposer pendant des heures.

Voici d’ailleurs une recette de marinade de poulet au barbecue que vous pourrez réaliser chez vous.

Les ingrédients :

Pour le faire, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • 10 cuisses de poulet ;
  • de l’huile végétale ;
  • du vinaigre de cidre ;
  • 1 œuf ;
  • 1 cuillère à café de paprika en poudre ;
  • 1 cuillère à café d’herbe de Provence ;
  • 1 cuillère à café de poivre ;
  • 1 cuillère à café d’ail en poudre ;
  • 1 cuillère à café de sel.

La préparation :

  1. Dans un plat creux doté d’un couvercle, faites mélanger les ingrédients suivants : l’huile végétale, l’œuf, l’ail en poudre, le paprika, les herbes de Provence, le sel, le poivre et le vinaigre de cidre.
  2. Déposez ensuite la cuisse de poulet dans le plat creux et arrosez-les avec la marinade. Puis couvrez-le avec du papier film.
  3. Réservez ensuite votre préparation dans le réfrigérateur pendant au moins 8 heures.
  4. Préchauffez ensuite le gril de votre four et faites chauffer votre barbecue à haute température.
  5. Déposez ensuite les cuisses de poulet mariné sur la grille et huile-le avec la marinade.
  6. Faites cuire les cuisses de poulet de chaque côté pendant 20 minutes. Jusqu’à ce que ces cuisses de poulet puissent cuire parfaitement, vous pourrez enduire le poulet de la marinade à l’aide d’un pinceau.
  7. Une fois que c’est prêt, vous pouvez déguster.

Une autre recette de marinade et de poulet barbecue

Pour la saison estivale, rien de mieux que de la marinade de poulet en barbecue pour raviver vos papilles. En effet, cette recette peut se faire de mille et une façons, mais voici une façon particulière dont on prépare le barbecue à Madagascar. Ce qui différencie cette recette des autres recettes de marinade de poulet, c’est l’utilisation de la sauce huitre dans la préparation. On n’utilise pas seulement le sel et le poivre, mais avec de l’huile, du vinaigre, des légumes de saison et de la sauce huitre.

Image venant d’internet

Les ingrédients :

  • 10 cuisses de poulet ;
  • 1 cuillère à café d’échalote en poudre ;
  • ½ cuillère à café d’herbe de Provence ;
  • ½ cuillère de piment ;
  • 1 cuillère à café de fenugrec ;
  • 1 cuillère à café de poudre de gingembre ;
  • 1 cuillère à soupe de moutarde ;
  • 2 cuillères à soupe d’huile ;
  • 1 cuillère à soupe de sauce huitre ;
  • 1 cuillère à soupe de sauce yakitori ;
  • du poivron jaune ;
  • de la courgette ;
  • des tomates bien mures ;
  • des oignons ;
  • du sel.

La préparation

  1. Tout d’abord, placer les ingrédients suivants dans un bol : le sel, le piment, le gingembre moulu, le fenugrec, les herbes de Provence, les échalotes.
  2. Ajoutez ensuite la sauce huitre, le yakitori ; la moutarde, et l’huile.
  3. Bien mélanger ces ingrédients jusqu’à ce qu’il forme une pâte bien homogène. Puis réservez.
  4. Enduire ensuite les cuisses de poulet de la marinade en pratiquant des incisions ou déposer la viande de poulet dans la marinade.
  5. Recouvrez-le ensuite de film alimentaire et laissez macérer pendant 20 minutes.
  6. Entre temps, allumer le barbecue.
  7. Déposer ensuite les cuisses de poulet mariné sur la grille du barbecue.
  8. Laisser cuire pendant 10 minutes et enduire la cuisse de la marinade pour qu’elle ne se brule pas.
  9. Faite de même de chaque côté en couvrant le barbecue.
  10. 10 minutes avant la cuisson finale de votre barbecue, déposez les légumes sur le grill.
  11. À la fin, ajoutez la sauce yakitori sur les morceaux de poulet.
  12. Enlevez-le ensuite du grill et servez-vous.

NB :

  • Vous pouvez servir votre grillade avec de la salade que ce soit de la carotte, du concombre, du chou ou de la salade de mangue.
  • Si vous êtes fan de piment, vous pouvez aussi le déguster avec de la pâte de piment.

 

Recette de banane flambée au rhum arrangé

La banane flambée est un des desserts les plus faciles et le plus rapides à réaliser. Mais une banane flambée au rhum arrangé est un mets qui prend une tout autre dimension. En effet, le paroxysme exotique est atteint lorsqu’on associe la banane avec le rhum arrangé. Comment réalise-t-on cette recette de banane flambée au rhum arrangé ? Découvrons la réponse dans ce guide.

Image venant d’internet

Tout ce qu’il y a à savoir sur la recette de bananes flambées au rhum arrangé

La banane flambée est un dessert des îles tropicales. Cette recette d’une simplicité de réalisation et qui ne coute pas cher. La banane flambée peut accompagner de nombreux entremets que ce soit chaud ou glacé. On l’utilise le plus souvent comme garniture des crêpes Chandeleur, mais aussi dans d’autres recettes de dessert comme la glace. On accompagne la banane flambée avec des boules de glaces à la vanille. C’est un vrai régal dans la bouche.

Pour rehausser le gout de ce dessert, vous pourrez ajouter quelques épices avec cette banane. Vous pourrez par exemple ajouter de la vanille. Elle ajoute une note particulière à votre dessert. La cannelle aussi est un ingrédient incontournable pour une recette de bananes flambées, elle donne une sensation envoutante à la douceur des fruits. Et pour finir, le rhum, c’est la touche qui permet de relever la saveur de la banane. Avec ces ingrédients, recette sera un dessert inoubliable.

Comment cuisiner la banane flambée ?

Voici une recette facile que vous pourrez adopter pour cuisiner de la banane flambée. Dans cet article, nous allons concocter une recette de dessert pour 4 personnes. Pour le préparer, vous n’aurez besoin que de 5 minutes et le temps de cuisson est de 10 minutes seulement.

Les ingrédients

Les ingrédients nécessaires pour préparer de bonnes bananes flambées au rhum arrangé.

  • 4 bananes bien mûres ;
  • ½ ananas moyen ;
  • 15 g de beurre ;
  • 10 cl de rhum arrangé fruité ;
  • 1 gousse de vanille de Madagascar ;
  • 1 cuillère à café de cannelle en poudre ;
  • du sucre.

Étape de préparation :

La préparation de cette recette se fait en 7 étapes bien distinctes.

  • 1erétape :

Commencez par éplucher les bananes et coupez-les en deux dans le sens de la longueur.

  • 2eétape :

Pelez ensuite l’ananas et récupérez quatre tranches moyennes et pas trop fines.

  • 3 étapes :

Entre temps, prenez une poêle et faites y fondre du beurre à feu moyen. Puis saupoudrez de la cannelle en poudre sur la poêle.

  • 4eétape :

Ajoutez de la gousse de vanille fendue en deux puis faites revenir les tranches de fruits dans la poêle.

  • 5eétape :

Saupoudrez aux dessus des fruits du sucre, puis recouvrez la poêle pour laisser le sucre se caraméliser.

  • 6eétape :

Retournez les morceaux de fruits pour que chaque côté puisse être bien doré.

  • 7eétape :

Pour la finition, versez le rhum arrangé fruité sur les bananes et les ananas caramélisés puis flambez.

Une fois que c’est prêt, servez-vous.

Bon appétit !

Une autre recette de banane flambée au rhum arrangé

Une recette créole traditionnelle facile à faire. En effet, cette recette de banane flambée au rhum ne nécessite aucune compétence particulaire en cuisine. Il vous faut seulement quelques minutes pour le réaliser, rien qu’en suivant nos astuces pour la préparation de cette recette. Voici alors comment préparer cette recette.

Image venant d’internet

Les ingrédients :

  • 8 bananes bien mûres ;
  • 10 cl de rhum ;
  • le jus d’un demi-citron ;
  • 4 cuillères à soupe de sucre roux ;
  • 1 verre de jus d’orange ;
  • 1 pincée de cannelle en poudre ;
  • 1 gousse de vanille ;
  • 20 g de beurre ;
  • 1 pincée de poudre de muscade ;
  • 1 cuillère à soupe d’huile.

Étape de préparation :

  1. Tout d’abord, pelez les bananes et faites bien attention de bien enlever les filasses.
  2. Incorporez le jus d’orange et le jus de citron avec la poudre de cannelle, la poudre de muscade et la gousse de vanille.
  3. Ajoutez avec cette mixture les 4 cuillères à soupe de sucre roux.
  4. Maintenant, prenez une poêle et faites fondre le beurre avec de l’huile sur le feu doux.
  5. Faites ensuite frire les bananes pendant quelques minutes jusqu’à ce que vous obteniez des bananes frites bien dorées.
  6. Une fois que c’est bien doré, vous pouvez verser la mixture que vous avez préparée.
  7. Laissez mijoter un peu avant d’ajouter le rhum par-dessus.
  8. Puis faites flamber le tout.

Il vous suffit donc qu’un quart d’heure pour la préparation de cette recette. En une espace de quelques minutes seulement, vous pourrez réaliser une délicieuse recette de dessert à votre famille. N’hésitez pas donc à suivre notre recette si vous comptez reprendre cette délicieuse recette de banane flambée.

 

Salade exotique à la mangue

Quoi de mieux que de préparer de la salade pour accompagner ces mets à la maison ? En effet, les salades sont des plats qui peuvent être associés à divers mets. Dans cet article, on va se centrer sur la mangue. On va vous faire découvrir différentes recettes de salade exotique à la mangue et différentes façons de le concocter. Sans plus attendre, découvrons ces recettes.

Image venant d’internet

Que peut-on cuisiner avec de la mangue

On peut aussi appeler cette recette l’achard de mangue. En effet, la mangue est un ingrédient facile à trouver à Madagascar. On le retrouve presque dans les 6 provinces de l’île. En cuisine, on peut concocter de nombreuses recettes avec ce fruit, que ce soit une recette de dessert, ou de salade. En dessert, on mange ce fruit soit directement, soit en salade de fruits, soit avec de la glace. En met d’accompagnement, il se déguste surtout en salade. On peut donc dire que l’on peut trouver la mangue aussi bien dans une recette salée que sucrée. Dans cet article, on va voir vous donner ces deux recettes. Ainsi, vous pourrez concocter des recettes variées si vous avez des mangues chez vous.

Recette de salade exotique à la mangue avec de la carotte et de tomate

Cette recette de salade est une recette salée. On le sert le plus souvent avec des grillages ou pour accompagner les mets avec du riz et du piment. Dans les street-food à Madagascar, on le sert pour accompagner les brochettes de viande ainsi que les grillades.

Découvrons maintenant comment concocter cette recette de salade exotique à la mangue et les ingrédients nécessaires pour le réaliser.

Les ingrédients :

Vous aurez besoin de :

  • Mangue verte ou des mangues à peine mûres ;
  • 2 grosses tomates bien mûres ;
  • 2 ou 3 carottes moyennes ;
  • 1 échalote ;
  • du poivre moulu ;
  • du jus d’un demi-citron ;
  • du vinaigre ;
  • du sel ;
  • du piment (facultatif).

La recette

  1. Pour commencer, lavez les mangues, les carottes et les tomates. Ensuite, pelez les deux premiers.
  2. Avec une mandoline, râpez les mangues et faites des tranches régulières qui ne soient pas trop fines. Faites pareil pour les carottes puis disposez-les sur un plat.
  3. Découpez ensuite des tranches régulières de tomates et posez-les sur le même plat que les carottes et les mangues.
  4. Préparer maintenant la sauce vinaigrette et le citron. Prenez un bol, mélangez le vinaigre et le citron dedans.
  5. Émincez ensuite l’échalote ainsi que les oignons et versez-les dans le bol de la vinaigrette. Réservez quelques lamelles d’échalote pour la décoration.
  6. Ajoutez ensuite du poivre dans la préparation.
  7. Une fois que la vinaigrette terminée, versez la sauce sur la salade exotique et parsemer le d’échalote et quelques grains de poivre sauvage écrasé.
  8. Voilà, vous avez votre jolie salade exotique à la mangue. Vous pouvez maintenant le déguster soit avec des brochettes ou d’autres mets de votre choix.

Si vous aimez les piments, vous pouvez ajouter de la pâte de piment à cette salade exotique à la mangue.

Recette de salade exotique à la mangue et avocat

Une recette de salade pleine de fraicheur et d’exotisme. Une association sucrée salée que vous pourrez concocter chez vous. Une recette à base de mangue et d’avocat associé avec du fromage et de l’oignon rouge. L’ensemble est tout simplement délicieux. Une recette idéale comme entrée, mais aussi pour accompagner les barbecues.

Image venant d’internet

Les ingrédients :

Pour réaliser cette salade, vous avez besoin des ingrédients suivants :

  • 2 mangues bien mûres ;
  • 2 avocats ;
  • 1 concombre ;
  • 1 boule de fromage mozzarella ;
  • ½ oignons rouges ;
  • 1 citron ;
  • de l’huile d’olive ;
  • du vinaigre ;
  • du sel ;
  • du poivre.

La recette

  1. Tout d’abord, épluchez le concombre et coupez-le en 4 dans le sens de la longueur. Puis épépiner.
  2. Coupez-les ensuite en petits cubes et faites-le dégorger pendant 30 minutes avec une pincée de sel.
  3. Éplucher puis découper les avocats en petit cubes. Réservez-le dans un bol en l’arrosant avec du jus de citron.
  4. Épluchez ensuite les mangues et taillez-les en dés.
  5. Épluchez également les oignons puis émincer le finement.
  6. Coupez le fromage mozzarella en dés puis réservé
  7. Prenez maintenant un saladier et mélangez dans ce récipient la mangue, le fromage mozzarella, les oignons, ainsi que les concombres.
  8. Préparez ensuite la vinaigrette en mélangeant le jus de citron et le vinaigre ainsi que le sel et le poivre.
  9. Ajoutez l’avocat et mélangez délicatement la préparation. Puis arroser le tout avec la vinaigrette.
  10. Rectifier l’assaisonnement si besoin, vous pourrez rajouter du sel et du poivre. Sinon, vous pouvez vous servir et gouter à votre délicieuse recette de salade exotique à la mangue et à l’avocat.

Bon appétit !

Recette de steak de thon à la sauce citronné

Recette de steak de thon, vous vous demandez surement pourquoi on parle de steak de thon, c’est parce que l’aspect de ce dernier ressemble de près au filet de viande, d’où l’appellation de steak de thon. Cette recette est toute simple et pourrez faire une bonne idée de plateau repas. C’est un plat à base de thon et de la sauce citronné. Avec ce plat, vous pourrez faire régaler vos convives rien qu’en dégustant cette recette. Découvrons alors comment préparer-on cette recette.

Image venant d’internet

Steak de thon à la sauce citronné

On retrouve cette recette presque partout dans le monde. Mais ici à Madagascar, on le sert en tant que plat de résistance, un mets d’accompagnement. On le déguste surtout avec du riz et du rougail de tomate.

Voici d’ailleurs comment prépare-t-on cette recette de steak à la sauce citronné :

Les ingrédients :

Voici les ingrédients dont vous avez besoin si vous préparez du steak de thon à la sauce citronné.

Image venant d’internet

Pour le steak de poisson

  • 2 pavés de thon ;
  • ½ cuillère à café d’ail en poudre ;
  • ½ cuillère à café d’herbes de Provence ;
  • 1 cuillère à café de poivre moulu ;
  • de l’huile d’olive ;
  • du sel.

Pour la sauce au citron

  • 10 cl de jus de citron ;
  • 1 cuillère à soupe de moutarde ;
  • 1 cuillère à café de maïzena ;
  • 2 cuillères à soupe de crème fraiche ;
  • quelques feuilles de ciboulette ;
  • du sel ;
  • du poivre.

Pour le rougail de tomate

  • 5 tomates bien mures ;
  • du sel ;
  • des feuilles de ciboulettes ;
  • du vinaigre ou du citron ;
  • un peu d’huile d’olive.

Pour la pâte de piment

  • 125 gr de piment frais ;
  • du gingembre frais ;
  • du jus de citron vert ;
  • du poivre ;
  • 5 cuillères à soupe d’huile ;
  • 5 gousses d’ail ;
  • du sel.

Étape de préparation

La préparation de cette recette se fait en plusieurs étapes.

Pour la préparation du steak de poisson

  1. Badigeonner de l’huile sur la poêle ou le gril que vous allez utiliser.
  2. Mettez-le ensuite sur le feu pendant deux minutes pour le préchauffer.
  3. Entre temps, bien assaisonner votre thon avec du sel, de l’ail et l’herbe de Provence.
  4. Déposez-le ensuite sur le gril ou la poêle pendant cinq (5) minutes pour bien cuire la face du poisson, puis retourner pour faire cuire l’autre face.
  5. Pour finir, bien écrasez du poivre sauvage de Madagascar et saupoudrez-le sur le poisson au gril.
  6. Enlevez-le ensuite du feu et réservez.

Pour la préparation de la sauce au citron

  1. Pour le faire, versez du jus de citron dans une casserole.
  2. Ajoutez aussi la moutarde, la crème fraiche ainsi que la maïzena.
  3. Puis ajoutez du sel et du poivre dans la préparation.
  4. Mettez le tout sur le faux et bien remuez jusqu’à ce que ma sauce devient bien épaisse.
  5. Une fois que vous avez obtenu la consistance que vous souhaitez, vous pouvez arrêter le feu.
  6. Ciseler ensuite la feuille de ciboulette au-dessus de la préparation et bien le mélanger avec la sauce.

Pour la préparation du rougail de tomate

  1. Lavez les tomates et coupez-les en dés.
  2. Mettez les tomates ensuite dans un bol et salez-les.
  3. Hachez les ciboulettes et ajoutez-le dans le bol.
  4. Ajoutez un peu de jus de citron ou du vinaigre à votre préparation ainsi qu’un peu d’huile.
  5. Réglez l’assaisonnement puis réservez-le au frais avant de le servir.

Pour la préparation de la pâte de piment fait maison

  1. Commencez par nettoyer les piments et épépinez-les.
  2. Placez-les ensuite dans un mixeur pour le mixer.
  3. Pelez le gingembre frais, découpez-les en plusieurs morceaux avant de les ajouter dans le mixeur.
  4. Épluchez les gousses d’ail et ajoutez-le dans le robot.
  5. Ajoutez de l’huile et du jus de citron et ajoutez du sel avant de mixer tous les ingrédients. Mixer les pendant 3 à 5 minutes.
  6. Une fois que tous les ingrédients sont bien écrasés et que vous avez obtenu la consistance de purée que vous souhaitez et arrêté le robot.
  7. Vous pouvez le mettre dans un pot stérilisé.

Une fois que vous avez fini de tout préparer, vous pourrez déguster votre steak de thon avec du riz, la sauce au citron, le rougail de tomate et avec la pâte de piment maison.

NB : la sauce moutarde et citron ne fait que relever le gout de votre steak le rendant beaucoup plus savoureux. De plus, le gras du pavé de thon est plus allégé à la dégustation grâce à ces ingrédients.

Si cette recette de steak à la sauce citronné vous a plu, je vous invite à le tester chez vous.

 

Quels sont les centres commerciaux de Madagascar ?

Un centre commercial, connu aussi sous l’appellation shopping center ou mall est une galerie marchande qui abrite plusieurs enseignes dont la plupart sont des hypermarchés qui œuvrent dans la vente d’aliments et d’autres produits nécessaire au quotidien. En récence d’ailleurs plusieurs centre commerciaux à Madagascar mais la majorité se trouve à Antananarivo. Dans cet article, nous allons vous faire découvrir quels sont les différents centres commerciaux à Madagascar.

Image venant d’internet

La city Ivandry

La City est un des plus grands centre commercial d’Antananarivo. Il compte plus de 80 enseignes. Vous y trouverez dans ce centre commercial, un lieu de détente, de restauration, de shopping et de divertissement divers. D’ailleurs, ce centre commercial figure parmi les lieux de rendez-vous les plus prisés des Tananariviens ainsi que les résidents francophone et anglophone.

Dans ce centre commercial, vous pourrez aussi trouver tout ce dont vous avez besoin au quotidien. Il dispose d’une dizaine de restaurants variés où vous pourrez découvrir la cuisine du monde, que ce soit asiatique, européenne, orientale et bien évidemment la cuisine traditionnelle malgache. Il y a aussi les Food-court : une aire de restauration rapide à laquelle vous pourrez manger tout ce que vous voulez.

Tana Water Front

Un autre centre commercial qui se trouve à Ambodivona. Il dispose de nombreuse boutique d’habillement et de chaussure, des restaurants et encore beaucoup d’autres. Ce lieu est ouvert tous les jours de 9 heures à 18 heures 30 sauf le dimanche ou l’horaire est seulement de 9 heures à 13 heures. Il regroupe plus de 25 boutique et restaurants. Vous y trouverez aussi le magasin U, une nouvelle grande surface qui a remplacé shoprite.

CAP 3000 Andraharo

Ce centre commercial regroupe plusieurs boutiques de vêtements, d’appareil électroménager et des bureaux professionnels. Il se situe à Andraharo. Vous y trouverez à l’intérieur de ce centre commercial Baobab + groupe microcred, CMH une boutique de prêt à porter et Domeau ainsi que BGFI.

Arkadia Analakely,

C’est un des centres commerciaux qui se trouve en plein cœur d’Antananarivo. Il se situe à l’avenue de l’indépendance à Analakely.

Smart tanjombato

Ce centre commercial comporte plus de 50 boutiques. On le trouve à Tanjombato. Il est ouvert tous les jours de 9 h à 20 heures sauf le dimanche ou les horaires sont de 9 heures à13 heures.

Centre commercial AVOTRA

Ce centre commercial se trouve à Ambodivona derrière la station TOTALE.

Santilo

Un centre commercial qui se trouve à Anosizato Andrefana. Il est ouvert de 9 h à 20 h 30 sauf le dimanche ou il est ouvert de 3 heures à13 h.

Akoor Digue

Image venant d’internet

Un centre commercial qui se trouve à Andotapenaka. Ces horaires d’ouverture c’est de 8 h à 19 h 30 et de8 h à 13 h 30 le dimanche.

Galerie Zoom

Elle se trouve dans l’Enceinte de Jumbo Ankorondrano. Ses horaires d’ouverture sont de8h30 à 18 h 30 sauf le dimanche de 9 h à 12 h 30.

Le MALL Nosy Be

Le premier centre commercial qui se trouve à Nosy Be Hell ville. Il est situé à proximité du centre-ville. Il est composé d’une vingtaine de magasins, des banques, une galerie marchande et du supermarché Leader Price. Vous pourrez trouverez dans ce lieu les divers services dont vous avez besoin.

Vous y trouverez aussi l’opérateur téléphonique Telma, une pizzeria et des dizaines de boutique de prêt à porter, des boutiques de vente appareil électroménager et produit high tech ainsi que des boutiques de vente de déco maison et produit gourmand.

Centre commercial SOTEMA ou Majungasaurus Mall

Un centre commercial qui est implanté dans la ville de Majunga. Il est situé dans la même zone que l’Hôpital Saint-Jean Paul II et l’église Ekar Feon’ny Fanahy Masina Antanimalandy. Vous trouverez dans cet endroit des zones commerciales et des bureaux. Il y a également des supermarchés, des centres d’appel et des agro-entreprises.

Les locataires actuels de ce parc sont d’ailleurs :

  • Air Austral
  • Access Banque Madagascar
  • Alliance Française
  • BMOI
  • Boutique CB
  • Canal +
  • Codismag
  • Ecole privée Arc-en-ciel
  • Holcim
  • Homeodisma
  • IRD (Institut de recherche pour le développement)
  • Ouest Sucre Namakia
  • SOCTAM
  • Shoprite
  • Jumbo Score
  • Green Impex
  • Royal Impex

WiStore

Un centre commercial qui sera bientôt ouvert à Majunga. Wimmo est qui a investi pour lancer ce projet de centre commercial à Majunga sous le label WiStore.

Baobab City

Un autre centre commercial de Majunga. Il y a peu d’information sur ce centre commercial à part sa localisation qui est à Tsararano Majunga. Il compte aussi plusieurs boutiques et quelques supermarchés dans son local tel que Shoprite, Canal+, Orange et Homeopharma. Paositra Malagasy et passion beauté et Amazones.

Miray center

C’est un centre commercial qui se situe à proximité du marché Bazary Be et de l’église FJKM Tranovato Fitiavana.

La plupart des provinces de Madagascar, on ne trouve que jumbo score. Un des grandes surfaces qui se trouve presque dans toute la province. Il remplace les centres commerciaux et c’est dans cette grande surface que la plupart des résidents de Madagascar et les touristes font leurs achats.

Si vous souhaitez connaitre un peu plus Madagascar, je vous invite à lireQuels sites historiques visiter dans la grande île ?

Quelles sont les étapes pour créer une entreprise à Madagascar ?

Parfois, on se sent plus à l’aise à travailler dans sa propre entreprise qu’en tant qu’employer. En tout cas, ceci dépend de la personne. Mais entant qu’entrepreneur, il est important d’avoir sa propre société. Pour cela, la priorité est d’avoir un bon projet de création et la somme nécessaire pour la concrétiser. De cela se succède la création d’entreprise. Découvrez dans ce texte les différentes étapes de la création d’entreprises.

Image venant d’internet

Quelles sont les étapes pour créer une entreprise à Madagascar ?

Il est maintenant un peu plus facile de créer une entreprise à Madagascar, il vous suffit seulement d’avoir en votre possession les documents nécessaire à sa création et de vous enregistrer auprès des autorités compétentes. En général, la création d’entreprise se fait à l’EDBM (Economic Development Board of Madagascar) dans un guichet unique. Voici les quelques étapes à suivre :

La préinscription et constitution de votre dossier

En premier, vous devez faire la préinscription. Ceci consiste à s’informer à l’EDBM des documents nécessaires que vous devez préparer. Vous pouvez aussi faire des recherches en ligne, cela peut grandement vous aider. De plus, l’EDBM a un site web dont vous pouvez les contacter directement ou voir dans ce site les listes de documents nécessaires.

Une fois la préinscription faite, il faut maintenant constituer ses documents. Vous pouvez aussi télécharger ses documents en ligne. Sinon, il faut vous déplacer et les demander auprès du guichet d’EDBM à Antaninarenina.

Dépôt du dossier auprès de l’EDBM et enregistrement.

En second, une fois que vous avez constitué votre dossier, vous devez maintenant les remettre à l’EDBM. Ceci se fait par prise de rendez-vous en ligne, après confirmation, c’est là que vous pouvez vous déplacer. Le dossier que vous allez déposer est un exemplaire, dont l’EDBM doit consulter et vérifier au cas où il y a modification à faire. Ou bien, s’il y a document supplémentaire à ajouter.

Après vérification, vous allez faire l’enregistrement de votre dossier. Ceci consiste à déposer votre dossier final, payer les droits de création. Et le plus important à ne pas oublier est de faire une demande de Numéro d’Identification Fiscale. Ce dernier se fait également aussi sur place.

Finalisation

Pour terminer les étapes de création de votre société, vous devez être inscrit auprès des registres de commerce et des sociétés. Ceci est dans l’obligation de l’EDBM. Vous aurez ainsi votre carte statistique et le numéro d’identification fiscal. Ainsi, pour clore le tout, vous avez déjà les documents qui rend légale votre société, c’est là que l’on peut dire que votre entreprise est créée.

Quels sont les documents à fournir auprès de l’EDBM ?

Image venant d’internet

Comme on en avait parlé, il y a des documents que vous devez préparer pour la création de votre société. À savoir, l’EDBM a besoin de 4 copies de votre carte d’Identité nationale ou passeport. Il vous faut également donner 8 exemplaires du statut de votre entreprise (document que vous pouvez télécharger en ligne) rempli et signé par vous et les personnes associés. Il faut aussi inclure 2 certificats de résidence et 5 exemplaires du contrat de bail ou de la location, car c’est là que doit être votre siège social.

De ces documents, il faut aussi ajouter :

  • une copie de titre de propriété (certificat de situation juridique [- 3 mois]
  • un plan de repérage visé auprès de la mairie
  • une lettre de procuration bien légalisée et carte d’identité de la personne mandataire [en deux exemplaires].
  • Un investissement des capitaux
  • Une fiche d’identification entreprise et patente
  • Cinq [5] exemplaires de déclaration d’existence
  • Une déclaration de constitution d’une personne morale et l’intercalaire s’il y a cogérance [B1 et B1 bis]

S’il y a gérance ou cogérance de l’entreprise, vous devez fournir également une attestation de filiation et une déclaration de non-condamnation des gérants. Pour la création de bureau ou agence, il y a également d’autres documents que vous devez procurer. Vous pouvez voir tout cela en ligne via site de l’EDBM. En cas de question, n’hésitez pas à les contacter.

Comment sont les frais de création d’entreprise ?

En effet, il y a des frais que vous devez payer si vous allez créer une entreprise à Madagascar. À savoir, il y a les frais de procédure, les frais d’enregistrement, les frais pour les immatriculations, l’acompte sur l’impôt sur les revenus, et les frais de procès-verbal et procuration.

En ce qui concerne les frais de procédure est d’environ 0,5 % de votre capitale sociale. Pour faire l’enregistrement de bail en terme commercial, les frais équivalent à 2 % de votre loyer pendant la période de votre bail.

Toutefois, il y a d’autres frais qui concernent les immatriculations au registre de commerce et statistique soit de 16 000 Ar et de 40 000 Ar s’il n’y a pas changement. Vous pouvez quand même obtenir la somme exacte auprès de l’EDBM. Ces frais sont à payer à l’EDBM dans son département de Fiscalité.

Le manque d’approvisionnement d’eau potable dans les hautes terres centrales

L’eau est primordiale pour l’homme, sans eau il est difficile pour l’homme de vivre et d’effectuer ses tâches au quotidien. Normalement, dans le haut plateau de Madagascar, il ne devrait pas y avoir des manques d’eau. Bizarrement, ce cas existe actuellement dans différents quartiers de certaines villes. Découvrons quelles en sont les causes de ce manque ?

Image venant d’internet

Quels sont les moyens d’approvisionnement d’eau dans les hautes terres de Madagascar ?

À Madagascar, il y a une entreprise qui se charge de l’approvisionnement d’eau dans toute l’île. Par exemple, pour le cas de la capitale, à chaque commune, il y a un site d’approvisionnement. Ce qui est connu de tous est le site Jirama Mandroseza. C’est dans ce lac que l’on appelle Mandroseza que l’entreprise Jirama puise et traite l’eau pour le distribuer dans quelques villes d’Antananarivo. Et d’autres sites supplémentaires ont été mis en place pour l’approvisionnement des autres lieux. C’est aussi cette société qui se charge de l’approvisionnement en électricité dans ce pays. La distribution de l’eau se fait principalement via les robinets domestiques et il y a aussi les robinets publics où la population fait la queue et paye la somme qui correspond à la quantité d’eau qu’elle a pris.

Cependant, il y a également d’autres moyens qui permettent à la population d’avoir de l’eau. C’est la mise en place de puits. En général, pour ceux qui ont des puits, ces eaux sont utilisées pour le lavage et les toilettes. C’est aussi très utile d’en avoir surtout quand l’approvisionnement d’eau du jirama est coupé.

Comment est l’état d’approvisionnement d’eau potable dans les hautes terres centrales de Madagascar ?

Comparées aux autres régions de Madagascar, les hautes terres centrales ont plus facilement accès à de l’eau potable grâce à l’existence d’infrastructures qui sont implantés dans ces lieux. On peut dire également qu’il y a beaucoup d’eau de surface sur les hautes terres que la Jirama peut facilement traiter. Malheureusement,  l’approvisionnement d’eau à Antananarivo et Fianarantsoa a changé récemment. On constate maintenant des jours de coupure, il y arrive que les familles manquent d’eau à cause de cela. On peut dire que ceci est surtout à cause des changements climatiques, il y a des saisons sèches, d’où la manque de pluie à Madagascar, ce qui fait que la hauteur des eaux baisse et cela réduit en même temps les stocks d’eau potable du jirama. À cause de cela, le jirama est obligé d’instaurer un système de partage des eaux traité. En tout cas, ceci influence grandement l’approvisionnement d’eau dans les hautes terres de la grande île.

Quelles sont les raisons qui causent le manque d’approvisionnement d’eau potable dans les hautes terres du pays ?

Image venant d’internet

Nombreux sont les raisons qui causent la manque d’approvisionnement d’eau dans les hautes terres. Parmi ces cause, la saison sèche. Ce dernier entrave l’approvisionnement suffisant d’eau potable de la jirama. Cependant, on observe également qu’il y a d’autres éléments qui perturbent cet approvisionnement. À savoir, la jirama utilise des appareils qui sont anciens, ces appareils ne fonctionnent plus comme avant ce qui ralentisse le temps de traitement. Il y a aussi les matériels qui sont gâtés, et nécessite remplacement ou réparation telle est le cas du site d’Andekaleka. Ce site n’est pas encore opérationnel jusqu’à présent. Par conséquent, peu d’appareils fonctionnent alors que la demande en eau et électricité augmente. C’est normal qu’il y ait problème d’approvisionnement.

D’un autre côté, les tuyaux de distributions de la ville vers les consommateurs sont, dont la majorité, très vieille. Il y en a ceux qui sont bouchés et qui empêchent les eaux de monter vers les consommateurs. On constate aussi des fuites d’eau dans certain endroit et qui attende les réparations. Le temps où le jirama arrive dans ces lieux, des mettre cubes d’eau sont déjà perdu, perte pour la société, mais autant pour la population.

Quelles sont les solutions proposées pour résoudre ses problèmes d’approvisionnement d’eau potable à Madagascar ?

En effet, les coupures d’eau dans les hautes terres de Madagascar ont été fréquentes en 2021 et jusqu’à maintenant, il y en a encore. Cependant, l’état et l’entreprise jirama ont mis aux points des systèmes pour résoudre ses pannes. En vous promenant dans certains endroits publics d’Antananarivo, vous remarquerez qu’il y a de grandes cuves d’eau où les gens peuvent puiser le temps où l’eau revient dans les robinets publics. Ces cuves sont remplies constamment par les Camions transporteurs d’eau de la jirama et ils répondent en moyen les demandes en eau dans chaque fokotany.

Il y a aussi les réparations des pannes, des fuites d’eau et la mise en place de nouvelle tuyauterie pour remplacer les usées. En ce moment même, après l’incident qui s’est passé à Andekaleka, l’état est entrain de contribuer pour la réparation de ce site de pompage et de traitement d’eau de la Jirama. Dès que ce sera opératoire, cela va aussi résoudre en partie les coupures d’eau dans les hautes terres, mais également les coupures d’électricité.

Comment faire pour monter une association caritative à Madagascar ?

La création d’une association caritative est une activité très courante à Madagascar. En effet, face aux problèmes économiques et sociaux que subit le pays, de nombreuses associations sont mises en place afin de faire face à l’insuffisance d’actions prises par l’État. Mais comment monter ses associations caritatives ? Dans cet article, nous allons vous expliquer ce que c’est qu’une association caritative et comment monter cette association à Madagascar ?

Image venant d’internet

Qu’est-ce qu’une association caritative ?

Une association caritative est définie par la loi 96 030 du 14 aout 1997 comme étant un groupement de personnes physique ou morale autonome, privé et structure qui exercent des activités sous forme de prestation de service permanente à vocation humanitaire. C’est une organisation à but non lucratif qui a pour mission de venir en aide aux personnes démunies. Ces organisations sont composées de plusieurs bénévoles qui apportent leur aide en étant membres de l’association sans être rémunérés. Le rôle de ces membres est de faire diverses missions dans le but d’aider des personnes défavorisées. Leurs missions de ces associations sont différentes en fonction de la cible de ces dernières ainsi que leur but.

Une association caritative est aussi une association qui agit pour des causes humanitaires. Ces objectifs principaux sont considérés comme étant de nature charitable et qui est exclusivement au service du public. Ces associations sont donc association de bienfaisance et ne peut viser à faire des bénéfices ou quelque chose qui n’est pas défini comme révélant la bienfaisance, ni fournir de bénéfice privé à quiconque.

Comment créer une association caritative ?

Image venant d’internet

Créer une association caritative c’est bien beau, mais implique certaine règle. En effet, sa création nécessite que vous suiviez ces règles. Dans un premier temps, il vous faudra choisir le type d’association que vous allez monter.

Par une déclaration préalable

En effet, vous devrez faire une déclaration auprès du bureau d’immatriculation de la région du siège social de votre association caritative. Un récépissé de la déclaration d’existence vous sera ensuite fourni. Vous devrez ensuite faire agréer votre association. Ceci se fait auprès du bureau d’Immatriculation de la région où vous créer votre ONG.

Voici les documents que vous devrez préparer si vous souhaitez monter une association caritative :

  • Une déclaration préalable statut de l’association
  • Un récépissé de la déclaration d’existence ;
  • Le procès-verbal de constitution ;
  • Une fiche de renseignement sur les administrateurs légalisée ;
  • Le résumé de l’activité par secteur sur 5 ans ;
  • Un plan détaillé de l’activité par secteur sur 5 ans ;
  • Un règlement intérieur de l’association caritative ;
  • Deux photocopies du CIN de tous les administrateurs de l’association. À légaliser pour la ou la présidente.
  • Les moyens que dispose l’association pour bien fonctionner ;
  • Un certificat de résidence pour chaque administrateur ;
  • Un contrat de bail avec signature légalisée du président de l’association ;
  • Ainsi qu’un plan de repérage visé du fokontany du lieu d’implantation du siège.

Une fois que vous avez fini d’enregistrer votre dossier de déclaration d’existant et reçu l’arrêté d’agrément. Vous pouvez considérer que votre association est créée.

Immatriculation et publication

Il vous faudra aussi demander une carte NIF auprès du centre fiscal pour l’immatriculation de votre ONG. Pour le faire, vous aurez besoin des documents suivants :

  • Une photocopie du dossier récupéré auprès du bureau de province ;
  • Une fiche que vous devrez rendre auprès du centre fiscal du siège de l’association qui sera à faire viser auprès du fokontany.
  • Deux photocopies CIN légalisées ainsi que 2 certificats de résidence moins de 3 mois du président de l’association.
  • Deux plans de repérages du siège social visé auprès du fokontany :
  • Ainsi que deux contrats de bail légalisé ou location verbale
  • Une fiche hetraonline.

Les frais administratifs pour la demande de carte NIF sont de 2000 Ariary. Le dossier sera traité en un jour et vous sera ensuite délivré.

Il vous sera ensuite nécessaire de récupérer une carte statistique pour votre ONG auprès de l’INSTAT. Pour le récupérer, vous aurez besoin de ces documents que vous devrez déposer auprès de l’INSTAT. Ce sont :

  • Une photocopie de dossier récupéré auprès du bureau de province
  • Un statut de l’ONG ;
  • Une photocopie CIN légalisée du président de l’association ;
  • Un procès-verbal de la constitution de l’association ;
  • Et enfin une photocopie de l’arrêté d’agrément reçu du bureau de la province.

Les frais administratifs pour cette demande sont d’environ 40 000 Ar et le traitement de dossier se fait en une heure environ.

Combien coute la création d’une association caritative ?

Il est déjà mentionné en haut que la création d’une association caritative comporte des frais, surtout des frais administratifs. Pour le créer donc, vous devrez prévoir 102 000 Ar environ. Ceci sera nécessaire pour le dépôt et la récupération de la déclaration d’existence auprès du bureau de Province, pour l’enregistrement du contrat de bail au niveau du centre fiscal et pour la récupération de la carte statique au bureau de l’INSTAT.

 

Recette de crevette à la malgache

Madagascar est une île aux mille facettes. En effet, il renferme dans son territoire de nombreuses richesses qui fascinent la majorité des visiteurs qui visitent l’île. Cela se reflète aussi au niveau de sa gastronomie où chaque région de la grande île possède ses propres spécialités culinaires. Parmi ces recettes figurent d’ailleurs les crevettes. Elles constituent un véritable ambassadeur de la grande île dans la cuisine du monde. Dans cet article, nous allons vous faire découvrir comment cuisine-t-on les crevettes à Madagascar avec les différentes recettes de chaque région de la grande île.

Image venant d’internet

Comment cuisine-t-on les crevettes à Madagascar ?

Les plats locaux à Madagascar se cuisinent de nombreuses façons selon la région de la grande île. En effet, la façon de cuisiner les crevettes sur les hautes terres est différente de celle des régions côtières de Madagascar. Si vous visitez la grande île donc, vous avez la possibilité de découvrir mille et une façons de préparer la crevette. Ainsi vous pouvez gouter à ces différentes recettes préparées avec la crevette.

Dans les hautes terres, on cuisine cet ingrédient sauce, frit ou en bouillon avec de la brède mafane. Lorsqu’on cuisine des crevettes sauce, on ajoute que les oignons, les tomates et quelques épices pour agrémenter le plat. Quant à la crevette frite, on fait frire seulement les crevettes et à la fin on y ajoute du zeste de citron pour le rendre beaucoup plus appétissant. Pour le bouillon de crevette aux brèdes mafane, on fait sauter la crevette puis on ajoute de l’eau dans la préparation, on le porte en ébullition et une fois que c’est fait on ajoute les brèdes mafane. On prépare surtout cette recette en hiver.

Quant à la région côtière, leur façon de cuisiner les crevettes est différente à celle des hautes terres. Les leurs sont beaucoup plus exotiques. En effet, afin de sublimer leur recette, il ajoute du lait de coco dans leur préparation. Ce qui donne à la recette un gout unique et une saveur inégalable. Rien qu’en mentionnant leur recette, cela vous donne de l’eau à la bouche. Vous n’aurez donc pas besoin d’être un fin gourmet pour apprécier leur recette

Recette de crevette sauce.

Une recette qui vous donnera surement de l’eau à la bouche.

Les ingrédients :

Pour réaliser cette recette, vous aurez besoin de :

  • ½ kg de crevettes ;
  • 5 oignons ;
  • 3 tomates bien mûres ;
  • de l’huile ;
  • du gingembre ;
  • de l’ail ;
  • du citron ;
  • et du sel.

Étape de préparation

  • 1reétape :

Pour commencer, lavez les crevettes avant de les décortiquer et d’ajouter du sel.

  • 2eétape :

Préparez ensuite les autres ingrédients à savoir, les oignons, les tomates, le gingembre, et l’ail. Épluchez les oignons et émincez. Couper les tomates en dés et râper le gingembre et l’ail.

  • 3eétape :

Faites la sauce. Prenez une poêle et ajoutez de l’huile pour sauter les tomates, les oignons ainsi que l’ail et le gingembre râpé.

  • 4eétape :

Une fois que la sauce prête, ajoutez les crevettes et faites-les sauter en ajoutant du zeste de citron dans la préparation.

  • 5eétape :

Une fois que votre plat prêt, vous pourrez l’enlever du feu et le servir avec du riz et de l’achard ou d’autres préparations de votre choix.

NB :

  • il est à noter que vous n’aurez pas besoin de l’eau pour concocter cette recette.
  • Consommer ce plat au chaud, c’est beaucoup plus savoureux.

Recette de crevette au lait de coco

Image venant d’internet

Une recette que l’on retrouve surtout dans le nord de la grande île. C’est une recette estivale et colorée qui reflète la culture de la grande île.

Les ingrédients :

Vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • ½ kg de crevettes ;
  • 1 gousse d’ail ;
  • 3 grosses tomates ;
  • du lait de coco ;
  • de la pâte de piment ;
  • 1 gousse de vanille ;
  • d’huile végétale ;
  • du poivre ;
  • du sel ;
  • du riz blanc ;
  • du bouillon de poulet.

Étape de préparation :

  1. Prenez un saladier, assaisonnez les crevettes avec du sel ainsi qu’avec de l’ail. Bien les mélanger.
  2. Prenez ensuite une poêle et faites y chauffer de l’huile à feu moyen.
  3. Puis ajoutez les crevettes et faites-les sauter quelques minutes jusqu’à ce qu’elle soit bien rose.
  4. Ajoutez les tomates, ainsi que le lait de coco, la pâte de piment et la gousse de vanille.
  5. Laissez mijoter pendant quelques minutes jusqu’à ce que la sauce soit bien crémeuse.
  6. Puis retirez-le du feu.
  7. Rajouter du sel et du poivre pour rectifier l’assaisonnement.
  8. Servez votre plat avec du riz blanc et avec le bouillon de poulet.

NB : Vous pouvez aussi l’accompagner avec du rougail de tomate ou avec de l’achard légumes.

Quelles sont les principales causes de déforestations à Madagascar ?

Avant Madagascar a été une île verte, maintenant ce n’est plus le cas. Le major parti des forêts de Madagascar a été détruit. Surtout pour cette année 2022, les alertes à la déforestation ont été alarmantes. Mais quelles sont les principales causes de déforestations à Madagascar ? Comment faire pour lutter contre cette déforestation ?

Image venant d’internet

Quelle est l’importance de la forêt pour les êtres humains ?

L’homme et la nature sont interdépendants. Surtout l’homme, il a besoin de la nature pour bien vivre. La faune et la flore ont donc un rôle crucial dans sa survie. Sans les plantes et les animaux, l’homme n’aura pas à manger. Les forets contribuent également à la protection du sol et la présence de forêt permet aux animaux de biens vivre. C’est aussi leur refuge

Une des raisons qui cause le changement climatique dans le monde est la destruction de ce foret. Le sol devient aride, beaucoup d’animaux et de plantes sont en voie de disparition. Et il y a les effets de serre qui impacte grandement sur la santé de tous. Le foret était là pour nous protéger des rayons ultraviolets. Maintenant qu’il n’y a presque plus, le bien être de l’homme et des autres êtres vivant sont à craindre.

Quelles sont les principales causes de déforestations à Madagascar ?

Malgré le fait que 20 % des terres de Madagascar sont composés de forêts. Ce chiffre a aujourd’hui diminué. Les raisons sont nombreuses, dont chacun contribue à la déforestation de ce pays. Un est l’utilisation du bois dans le quotidien, un autre les anciennes pratiques en agriculture. Mais pas loin de cela, il y a également des trafics forestiers qui impactent grandement sur la forêt de Madagascar.

Image venant d’internet

Le bois dans le quotidien des Malgaches

En effet, la population malgache utilise beaucoup de bois dans sa vie quotidienne. L’utilisation de bois de chauffe est une pratique qui se fait depuis des décennies. Cette pratique est utilisée principalement pour la cuisson, mais les Malgaches n’ont pas trop besoin pour chauffer la maison en période d’hiver. Ce genre de pratique se passe surtout dans les zones rurales de Madagascar. Cependant, dans les zones urbaines du pays, le charbon de bois est également utilisé. Ce qui fait que toutes ses pratiques favorisent les abats des arbres dans l’île.

D’un autre côté, il y a également l’utilisation du bois pour la construction de certains objets nécessaire au quotidien, mais également pour la construction. Les travaux de construction nécessitent beaucoup de bois même si la maison est faite en brique. Il y a également des maisons fait en bois.

Pratique ancien dans l’agriculture

Une des anciennes pratiques agricultural que les Malgaches utilisent est le « tavy » ou culture sur brulis. Cela consiste à battre les arbres ou ce qu’il y a dans l’espace à cultiver et à les bruler après pour obtenir des cendres. Ce sont ces cendres qui vont fertiliser le sol. Cependant, quand cette pratique se fait constamment, cela n’a plus d’effet sur la terre à cultiver. Ce qui fait que l’agriculteur cherche d’autres terres idéales pour sa culture et dont il peut y pratiquer le tavy.

À ce terme, beaucoup d’arbres seront détruits. Il arrive même que les villageois n’arrivent pas à maitriser le feu et ce dernier se répand partout augmentant ainsi le dégât sur la nature. Non seulement, la flore qui est détruite à cause de cela, mais également, les animaux sont aussi victime.

Trafics forestiers illégaux

Ce ne sont pas seulement l’utilisation de bois de chauffe, de charbon de bois et la pratique de tavy qui cause la déforestation à Madagascar, mais il y a aussi les trafics illégaux de bois précieux. Ces bois se vendent très cher et ils sont idéals pour la fabrication des objets de décoration et meubles de maison. Les trafiquants sont prêts à tous pour obtenir ses arbres. Ce sont les bois de rose, les palissandres qui sont les plus convoités.

Comment faire pour lutter contre cette déforestation ?

Vu le changement climatique qui se passe dans le monde, il est vraiment plus que recommander de trouver des solutions pour arrêter cette déforestation. Pour le cas de Madagascar, l’état a déjà mis en place des aires protégées et de parcs nationaux pour la conservation de la biodiversité. Il y a également des autorités qui luttent contre les trafics de bois précieux. Et des sanctions sont aussi mises en place pour les personnes qui pratiquent le tavy.

Cependant, l’état ne peut pas être partout, chacun devrait prendre comme sa responsabilité la protection de la biodiversité. Pour cela, il faut que tout le monde fasse des gestes écoresponsables. Par exemple, au lieu d’utiliser du charbon de bois, pourquoi ne pas utiliser des gaz.  N’achetez pas des meubles faits avec des bois précieux s’il n’y a pas de papier justifiant l’exploitation. Il faut aussi faire des campagnes de sensibilisations pour avertir les villageois des dangers de la pratique abusée du tavy.

Les difficultés d’accéder aux universités publiques de Madagascar

Beaucoup de jeunes bacheliers rêvent d’entrer dans les grandes universités publiques de Madagascar, mais peu d’entre eux y arrivent. Tout cela est en raison du fait qu’il est assez difficile d’entrer dans ces universités publiques. On se demande pourquoi. Comment faire pour assurer aux jeunes d’accéder à ses grandes écoles ? Découvrez nos conseils dans cet article.

Image venant d’internet

Quelles sont les universités publiques de Madagascar ?

Dans chaque région de Madagascar, il y a des universités publiques dont la plus grande se trouve au centre : l’université d’Antananarivo. Parmi ces universités, il y a différentes facultés : celle des sciences sociales et économiques, celle des lettres et sciences humaines, facultés des sciences. Il y a également les grandes écoles agronomiques et polytechniques. L’entrée dans les universités publiques de Madagascar de fait par voie de concours et par sélection de dossiers. Les formations ne sont pas payantes, il y a seulement les frais des dossiers. Les avantages d’entrer dans les universités publiques de Madagascar sont surtout nombreux, il y a la qualité de l’enseignement, le poids du diplôme et les formations gratuites. Et en même temps, les étudiants reçoivent des bourses d’études.

Quelles sont les difficultés qui empêchent les jeunes d’accéder aux universités publiques de Madagascar ?

Chaque année, beaucoup de jeunes réussissent à avoir leur baccalauréat et poursuivent leur rêve d’entrer dans une des universités publiques de Madagascar. Cependant, ce n’est pas tout le monde qui arrive à y entrer. Les raisons de cela sont plusieurs : le choix de la filière, la difficulté lors des concours d’entrée.

Image venant d’internet

Le choix de la filière

Pour pouvoir entrer dans une des universités publiques de Madagascar, les bacheliers doivent choisir parmi les filières proposées dans les facultés. Déjà là, c’est un problème pour ses étudiants. Malgré le fait qu’il y a les salons des étudiants chaque année, beaucoup des nouveaux bacheliers manquent quand même d’orientation. Nombreux sont ceux qui ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent faire et font le choix des filières au hasard.

Pour le cas de la sélection de dossiers, on regarde surtout les notes des étudiants pour les sélectionner. Ce qui n’est pas du tout favorable pour ceux qui ont envoyé leur dossier dans les filières au hasard. Puisque ces bacheliers ne se rendent pas compte qu’il est possible, qu’ils n’ont pas la moyenne requit dans cette faculté vue ses notes. Par exemple, si l’étudiant envoie son dossier dans le département de mathématique alors qu’il est série D au baccalauréat et couronner le tout il n’a pas de bonne note en math. C’est normal qu’il ne soit pas sélectionné. Il est donc important de faire e bon choix.

La difficulté lors des concours

En effet, le concours est aussi une des barrières qui empêche les étudiants d’entrer dans une université publique à Madagascar. On entend dire que les concours sont difficiles, certes c’est exact pourtant il y en a ceux qui réussissent. La raison pour laquelle c’est difficile c’est que l’examen n’est pas au niveau du candidat. C’est-à-dire que le candidat n’a pas bien choisi une filière qui est en accord à ses capacités, à ces notes.

Par exemple, pour le concours d’entrée en économie, il y a des épreuves de mathématique et de culture générale. Les étudiants qui ne sont pas doués en math peuvent échouer, de même pour ceux qui ne sont pas cultivés. D’ailleurs, dans les différents concours ou examens, la préparation est importante. Chaque candidat doit être bien préparé avant de passer aux épreuves.

Comment faire pour assurer aux jeunes d’accéder à ses grandes écoles ?

Pour chaque concours, il y a un niveau moyen à avoir pour pouvoir y passer. Et de même, cela est aussi en relation avec le choix de la filière. Une étudiante doit connaitre quelle filière correspond à son diplôme de baccalauréat. Dans ce cas, cela peut augmenter ses chances d’entrer dans l’université de son choix. Par conséquent, avant même d’avoir son diplôme, l’élève doit connaitre dans quelle école il veut étudier plus tard et faire tout son possible d’avoir des bonnes notes. S’il n’a pas encore d’idée, il faut qu’il s’informe avant de choisir une filière pour ne pas se tromper. Évitez le choix au hasard, regardez toujours vos notes et choisissez des filières qui vous parlent.

Par exemple, pour le cas du département de mathématique, si l’on veut entrer dans ce département, il faut du moins avoir un baccalauréat série scientifique et de très bonnes notes en mathématique. Si l’on veut étudier le tourisme, il faut qu’on ait de bonnes notes en matières littéraires, mais également avoir de bonnes bases en culture générale.

Pour les concours d’entrée, il est possible que les bacheliers n’aient pas les niveaux requis pour réussir les examens d’accès. Dans ce cas, avant même de passer le concours, ils devraient faire des cours de renforcements. Cela augmenterait leur chance de réussir et d’accéder à l’école de son choix.

Si cet article vous a plu. Voici un autre article qui pourrait vous intéressé : Pourquoi est-il difficile de trouver du travail une fois les études supérieures terminées ?

 

Recette d’achards aux légumes malgache

L’achard est incontournable pour accompagner les plats traditionnels dans de nombreuses cuisines, telles que la cuisine créole, la cuisine indienne et celle de Madagascar. En effet, l’achard de légume est une recette peu couteuse et facile à faire. On peut le concocter de nombreuse façon avec de nombreux légumes de votre choix. Que ce soit avec des carottes, de choux blancs ou des choux rouges ou un mélange entre les carottes, les choux blancs et les haricots verts. Pour le réaliser, il vous faut seulement quelques légumes et quelques épices pour ajouter de la couleur et du parfum à votre recette. Dans notre article, nous allons vous fournir quelques recettes d’achards aux légumes malgaches. Découvrons alors ces différentes recettes.

Recette de l’achard de légumes

Une salade de légume semi-cuit. Une recette de crudité facile à réaliser et peu couteuse.

Image venant d’internet

Les ingrédients :

Pour concocter cette recette, vous aurez besoin de :

  • 1 petit chou blanc ;
  • 5 carottes ;
  • 200 g de haricot vert ;
  • 2 gros oignons rouges ;
  • 1 cuillère à café de curry ;
  • du jus de citron ;
  • du sel ;
  • du poivre ;
  • de l’huile ;
  • du piment (facultatif).

Les ustensiles à utiliser

  • un couteau,
  • une râpe ;
  • une casserole ou un wok ;
  • une spatule ;
  • un saladier.

Étape de préparation

  1. Pour commencer, nettoyer et hacher les carottes et le chou.
  2. Ébouter et couper les haricots verts.
  3. Prenez une casserole et portez 2 litres d’eau à l’ébullition puis salez.
  4. Versez ensuite les carottes et attendez une minute environ avant d’ajouter les haricots verts.
  5. Au bout d’une minute, ajoutez le chou blanc.
  6. Arrêtez ensuite le feu et égouttez le tout.
  7. Émincez ensuite les oignons.
  8. Dans un wok, faites chauffer de l’huile et faites mijoter les oignons.
  9. Ajoutez ensuite le curry puis remuez jusqu’à ce qu’elle devient translucide.
  10. Versez ensuite les légumes déjà égouttés et remuez sans discontinuer.
  11. Lorsque le temps prend la couleur jaune, versez-y du citron. Saler puis poivrer.
  12. Bien mélanger. Lorsque c’est bon, vous pouvez servir votre achard de légume malgache.

Salade de carotte

Une autre recette d’achards de légume, mais avec seulement de la carotte. Cette recette est facile à réaliser.

Image venant d’internet

Les ingrédients :

  • ½ kg de carottes ;
  • 2 gros oignons ;
  • du persil ;
  • des grosses tomates ;
  • du vinaigre ;
  • de l’huile ;
  • du poivre.

Les ustensiles à utiliser

  • un couteau,
  • une râpe ;
  • une spatule ;
  • un saladier.

Étape de préparation

  1. Lavez et épluchez les carottes puis râpez-les avec une mandoline ou taillez-le en julienne.
  2. Émincez ensuite les oignons déjà épluchez.
  3. Prenez un saladier, faites la vinaigrette.
  4. Mélanger ensuite les oignons, les tomates, ainsi que les carottes râpées dans le saladier.
  5. Bien remuer afin de bien mélanger la préparation.
  6. Laissez reposer un peu avant de le servir.

Recette de salade de choux rouge

Une autre recette d’achards de légumes. Idéale pour faire une entrée, mais se mange aussi pour accompagner des mets. Voici comment le concocter.

Image venant d’internet

Les ingrédients

Pour le réaliser, vous n’aurez besoin que de quelques ingrédients au quotidien facile à trouver sur le marché. Ce sont :

  • 1 chou rouge ;
  • 1 gros oignon ;
  • 1 botte de persil ;
  • 1 pincée poivre ;
  • 1 citron ;
  • Du sel.

Les ustensiles à utiliser

  • un couteau,
  • une spatule ;
  • un saladier.

Étape de préparation

  1. Commencez par laver le chou rouge.
  2. Enlevez la première feuille, puis hachez-le finement.
  3. Épluchez ensuite l’oignon et émincez-le.
  4. Lavez et coupez finement les persils.
  5. Coupez le citron en deux et pressez le jus dans un saladier puis réservé.
  6. Préparez la vinaigrette avec de l’huile de noix et le jus de citron.
  7. Salez puis poivrez avant de verser tous les ingrédients dans le saladier.
  8. Mélangez-les avec des couverts à salade.
  9. Réservez au frais, jusqu’au moment de le servir.

Quelques conseils

  • Pour cette recette, ajouter un peu de sucre a la vinaigrette pour adoucir son acidité.
  • Il est aussi préférable de manger cette salade crue.
  • Si vous souhaitez revisiter cette salade, vous pourrez ajouter d’autres ingrédients avec votre recette telle que du fromage, du maïs doux, de la charcuterie, de la mayonnaise et un peu de moutarde.

Comment déguster les achards de légumes ?

Les achards de légume se mangent généralement avec diverses grillades comme le masikita, le samossa, les pakopako. Associer avec un peu de piment, c’est encore meilleur. On peut aussi ajouter un peu de sauce à l’ail dans certaines recettes.

On le mange aussi avec du pain en sandwich que l’on appelle dans le pays « mofo lasary ». Une sorte de collation très appréciée par les enfants. Il peut également se manger comme condiment avec du riz et quelques mets salés. La plupart du temps, il est aussi servi en entrée ou on le sert avec le fameux « composé ».

Pour épater vos convives alors, vous avez une multitude de choix entre ces différentes recettes d’achards légumes à la malgache. N’hésitez pas donc à le reproduire chez vous.

L’embouteillage dans la ville d’Antananarivo

Un des problèmes que l’on rencontre à Madagascar est le problème de circulation dans la ville d’Antananarivo. Ceci à des impacts sur le rythme des travailleurs, mais également celle des élèves et étudiants. Que peut-on dire des embouteillages à Antananarivo ? Quelles sont les causes de ses embouteillages ? Quelles sont les solutions proposées par l’état pour résoudre ces problèmes ?

Image venant d’internet

Que peut-on dire des embouteillages à Antananarivo ?

Antananarivo est la capitale de Madagascar, tous les bureaux ministériels sont centrés dans cette ville. De même, il y a également beaucoup d’écoles et d’universités. Les moyens de transport dans la capitale sont des bus, des taxis et les motos. Le matin, les bureaux sont ouverts à 8 heures ce qui fait que tout le monde sort de chez eux pour aller travailler ou étudier suivant leur routine quotidienne. Vu que l’heure d’ouverture son similaire, chacun sort donc à la même heure. Ce qui favorise encore plus la présence de trafic circulaire.

Les embouteillages à Antananarivo deviennent vraiment stupéfiants. Trop de trafic en route qui causent des heures de retard au travail et à l’école. C’est toujours comme cela dans cette ville le matin, à midi et le soir aux sorties du boulot. De plus, les embouteillages peuvent même durer deux heures. Pour éviter d’être entrainé dans cet embouteillage, il fallait sortir deux heures plutôt pour ne pas être en retard. Chacun est entrainé par cette routine et au final, on voit que la population commence à s’adapter.

Quelles sont les causes de ses embouteillages à Antananarivo ?

En général, les raisons des embouteillages à Antananarivo sont surtout à cause de la route qui est trop étroite alors que bon nombre de voitures sortent à la même heure. Quand il pleut également, la quantité d’eau sur la route empêche la circulation de ses transports publics. Et cela entraine des heures d’embouteillage jusqu’à ce que la hauteur de l’eau descende.

D’un autre côté, comme les moyens de transport public sont les bus, les arrêts fréquents qu’ils font sont en partie une des causes des trafics à Antananarivo. Il y en a parfois ceux qui ne respectent pas les arrêts imposés ce qui ajoute encore une raison au problème cité.

Outre cela, on a également remarqué que certains habitants de la ville, les commerçants ambulants, vendent sur les trottoirs. Ce qui fait que les passagers sont obligés de marcher sur la route causant ainsi des embouteillages, car les cars ne peuvent pas rouler normalement. Les chauffeurs doivent toujours faire bien attention.

Quelles sont les solutions proposées par l’état pour résoudre ce problème d’embouteillage ?

Image venant d’internet

Face à ces problèmes de trafic, effectivement l’état malgache a pris des perspectives à fin de réduire du mieux ces embouteillages. Toutefois, cela ne supprime pas complètement ce dernier. Il faut savoir que ce n’est pas seulement l’état qui doit prendre en charge ce genre de problème, chacun a aussi son devoir dans cela. Voyons alors quelles sont les solutions proposées par l’état et les devoirs de la population.

Solutions proposées par l’état malgache

Comme les communes sont en charge de ce qui se passe dans son secteur, chacun a donc instauré un plan d’urbanisation qui permet d’éviter que les canaux d’évacuation d’eau ne soient pas bouchés. Ceci aidera par la suite à réduire les trafics en période de plus. Mais également, l’état a décidé de déplacer certain arrêt de bus à fin de mieux ouvrir la circulation. Il y avait également eu un travail de construction de bâtiment à fin de déplacer les marchands ambulants qui occupent les trottoirs. Effectivement, bon nombre de ces travaux ne sont pas encore terminés, mais on remarque que dans certains endroits de la ville les trafics ont bien diminué.

Les devoirs de la population malgache

L’état a beau tout faire pour réduire les embouteillages, mais si tout le monde ne s’y met pas, ça ne va jamais changer. Effectivement, chacun a un devoir pour lutter contre ce trafic, à savoir, il faut respecter le plan d’urbanisation instauré par l’état. Comme les canaux d’évacuation sont importants pour la circulation d’eau, la population devrait éviter de jeter les ordures dedans et n’importe où, pour éviter que ces canaux soient bouchés.

De même, pour les conducteurs de transport public, ils devraient respecter les arrêts bus imposés par la commune. Mais également, il faut respecter les règles de la route, car les accidents causent aussi des embouteillages.

Ceci s’adresse aussi au commerçant ambulant, certes, la vie est difficile à Madagascar. Vous avez besoin de travailler pour subvenir à vos besoins. Toutefois, le fait d’effectuer ce travail dans un endroit inapproprié ne fait que rajouter des problèmes au trafic de circulation à Antananarivo. Les commerçants devraient donc travailler dans un endroit approprier à ses activités. Comme ça, ils n’auront pas des problèmes avec la commune, mais également c’est pour leur sécurité dans leur travail.

Démotivation des enseignants malgaches

Depuis ces quelques années, on remarque sur les réseaux sociaux et les journaux des affirmations qui stipulent que les enseignants malgaches sont démotivés. Chacun exprime leur raison en espérant que l’état malgache les entend. On se demande quelles sont les raisons de cette démotivation ? Et quelles solutions pensons-nous proposer pour résoudre ce problème ?

Image venant d’internet

Quelles sont les raisons de la démotivation des enseignants à Madagascar ?

Le métier d’enseignant est un métier très noble et les personnes qui le pratiquent méritent d’être respectées. Puisque c’est de ses personnes que sont nés les grands hommes. Sans eux, il n’y a pas les médecins qui nous guérissent. On peut dire également qu’être enseignant n’est pas du tout facile, il faut beaucoup de discipline et faire preuve de beaucoup de savoir-faire pour transmettre ses savoirs. Malheureusement, les enseignants d’aujourd’hui se sentent démotivés. On remarque surtout cela dans les écoles primaires et secondaires. La raison majeure est la rémunération. Mais il y a également la non-reconnaissance.

La rémunération des enseignants malgache

Le niveau de vie à Madagascar augmente chaque année et avec leur faible rémunération, les enseignants malgaches n’arrivent pas à subvenir complètement aux besoins de sa famille. Ceci ne concerne pas seulement les fonctionnaires. Il y a également les enseignants dans les collèges et lycée privé qui ont mêmes problèmes. Leur taux horaire sont trop bas comparé au nombre d’effort qu’ils font dans leur travail. Pour les fonctionnaires, il y a également le retard de payements. Au finale, les enseignants se sentent non-valorisés et incompris, d’où cela les rendent encore plus démotivés.

Il y a aussi le manque de matériels nécessaire pour le bon déroulement de leur travail. Ces enseignants sont obligés de sortir l’argent de leur poche pour le bon fonctionnement de son métier. Ce qui affaiblit encore leur salaire qui affecte leur besoin.

Image venant d’internet

Le manque de reconnaissance sur les enseignants malgache

Il faut vous mettre à la place d’une personne qui passe ses jours à travailler pour le bien de vos enfants et au final, même pas de merci quand vos enfants ont réussi leur examen. C’est un exemple plus clair de ce qu’est le manque de reconnaissance aux enseignants à Madagascar. Ceci ne s’adresse pas vraiment à des personnes particulières, mais c’est juste un exemple concret de ce qui se passe dans le pays. Vu que l’enseignant ne se sent pas valorisé dans son environnement de travail, il peut penser qu’il ne fait pas bien son métier ce qui devient une pression psychologique dans son esprit. Un enseignant a besoin de voir qu’il a bien fait son travail, ce n’est pas seulement à travers les notes de ses élèves qu’il voit cela. Mais également, il saura qu’il a bien travaillé si les parents et son employeur lui montrent un peu de reconnaissance. Et cette reconnaissance deviendra une force qui le pousse à s’améliorer et à donner encore le meilleur de lui-même.

Quelles sont les conséquences de la démotivation des enseignants sur la qualité de l’éducation à Madagascar ?

On dit que pour qu’une entreprise fructifie, il faut que ses employés travaillent bien. Or un bon travail ne peut sortir que des personnes qui sont bien motivées dans ce qu’ils font. On peut en dire de même pour les enseignants malgaches. Si ces enseignants perdent leur motivation dans leur travail. Ils peuvent perdre aussi ce feu qui les anime à bien transmettre leur savoir.

Vu que dans le premier besoin dans la pyramide de Maslow est le besoin physiologique, les enseignants ont aussi ce besoin à satisfaire. Or si le salaire ne convient pas, ce besoin ne sera jamais complet. Ce qui fait que les enseignants sont maintenant dans l’obligation de subvenir à ce besoin avant son épanouissement. Dans ce cas, on peut dire que son travail devient seulement une obligation ce qui peut affecter grandement leur capacité à enseigner. Bien évidemment, cela aura aussi des impacts sur les niveaux scolaires des enfants.

L’absentéisme est aussi une des conséquences de la démotivation. Il peut arriver que l’enseignant commence à laisser son travail parce que cela ne lui convient plus. Seul celui qui a l’amour pour son métier peut rester et bien faire son travail.

Quelles peuvent être les solutions qui pourraient remotiver les enseignants malgaches ?

La raison majeure de la démotivation est la rémunération. Par conséquent, pour rallumer le feu qui fait travailler les enseignants malgaches, il faut résoudre leur problème d’indemnisation. Ceci s’adresse donc à leur employé et à l’état malgache. Il faut du moins considérer leur niveau d’étude et les travaux ainsi que les efforts qu’ils font.

Normalement, quand il est question d’argent, il est souvent très difficile de résoudre cela rapidement. Toutefois, il y a également d’autres moyens psychologiques de redonner motivation à quelqu’un.

Vu que les enseignants font beaucoup d’effort pour inculquer ses valeurs à ses élèves, le minimum des choses est de leur montrer de la reconnaissance. Il faut également améliorera leur lieu de travail à fin d’alléger un peu leur travail. Et qu’ils se sentent bien à l’aise dans son environnement de travail.

Le riz au lait et au miel, un plat servi lors des heureux évènements

Le riz, le lait et le miel, trois aliments que l’on observe toujours dans les différents évènements culturels de Madagascar. De même, on les utilise également dans les recettes de tous les jours. Ces trois aliments sont classés parmi les plats typiques du pays découvrons pourquoi et comment fait-on pour les préparer ?

Image venant d’internet

Quels sont les plats typiques que l’on sert lors des grands évènements à Madagascar ?

À Madagascar comme dans les autres pays, il y a toujours un plat ou des plats traditionnels que l’on sert durant les grands évènements. Ces derniers sont soit pour les mariages traditionnels, les fêtes culturelles ou durant l’Alahamady Be. Mais il y a également d’autres occasions où l’on partage ses plats.

L’Alahamady be est le Nouvel An malgache, cette date est différente du Nouvel An que l’on connait. C’est à ce moment qu’il y a le partage d’un plat symbolique. Ce plat est le riz au lait et au miel, parfois il y a de la viande de bœuf. Outre le fait d’être un repas symbolique, le riz au lait peut être aussi mangé comme dessert ou bien petit déjeuner. Cet évènement est également accompagné de musique traditionnelle : « le hira gasy » et des habits traditionnels aussi.

On peut voir le riz au lait dans les mariages, avec d’autres plats comme le samotraka ou varanga, le ravitoto sy henakisoa. Il y a également le mofo gasy (gâteau au riz), le koba (riz, arachide, sucre) et bien d’autres encore.

Le riz est toujours omniprésent dans les recettes traditionnelles de Madagascar, voyons quelle en est la raison.

Pourquoi le riz au lait et miel sont-ils toujours présents dans les grands évènements malgaches ?

Le riz et le zébu font partie des emblèmes culturels de Madagascar. Par conséquent, dans tous ses grands évènements, il doit y avoir au minimum un d’entre eux. Mais si on regarde au plus profond, le fait qu’il y ait toujours riz dans les plats Malgaches signifie que le riz est son alimentation de base. Et ce pays est également un producteur traditionnel de riz. Si un évènement manque de riz, c’est comme si le pays n’a pas fait abondance durant l’année de production. Et l’évènement est loin d’être malgache s’il n’y en a pas.

Le lait et le miel sont aussi présents dans leur culture. Le lait symbolise l’abondance, une maison qui contient toujours du lait est considérée comme plein de bénédiction. Quant au miel, c’est sucré et les choses sucrées sont synonymes de bonnes choses pour les Malgaches. Le fait donc de partager du riz au lait et au miel signifie pour eux le partage des bonnes choses, des abondances loin de l’amertume. On partage le riz au lait et au miel durant l’Alahamady be pour que ce Nouvel An soit plein de prospérité pour tous

Comment prépare-t-on le riz au lait et du miel ?

Image venant d’internet

Comme le riz fait partie des aliments de base de la population malgache, ils ne vous seront pas difficiles d’en trouver si vous voulez cuisiner. De même, Madagascar est un pays où l’agriculture et l’élevage sont en premier rang, ils ne vous seront pas difficiles de vous procurer du lait frais et du miel au marché.

Pour préparer le riz au lait et au miel, il vous faut d’abord :

  1. cuisiner le riz, vous pouvez soit choisir du riz blanc soit du riz rouge, cela peut faire toujours l’affaire. Pour le cas du riz rouge, ce genre de riz est un peu sucré donc c’est idéal si vous voulez sentir son goût savoureux dans votre mets final.
  2. Une fois le riz choisi, il vous faut chauffer ensuite l’eau et ajouter le riz après. La cuisson peut durer 30 à 60 min, cela va dépendre de la quantité.
  3. Une fois que le riz soit prêt, il faut que vous y verser le lait de vache à la quantité que vous préférez. Toutefois, n’en faites pas trop. Pour donner le goût un peu sucré, c’est là que l’on ajoute un peu de miel. Si vous n’avez pas de miel, vous pouvez le remplacer par du sucre. Une fois le plat prête, vous pouvez le servir pour le petit déjeuner.

Sachez qu’il y a plusieurs façons de cuisiner le riz au lait, celle qu’on a présentée est la plus simple. Mais vous pouvez également cuire le riz avec de l’eau et du lait directement. Il faut être seulement méticuleux pour que la solution ne se mousse pas trop et ne se verse pas durant la cuisson.

Une fois le mélange prêt, vous pouvez encore ajouter des additifs dans le riz selon votre gout. Un riz au lait parfumé à la vanille peut faire l’affaire pour un bon dessert que vous pouvez mixer ou glacer selon votre préférence.

Recette de saucisse aux haricots blancs

Les haricots blancs sont une recette très appréciée à Madagascar. Que ce soit cuisiner seul ou avec d’autres ingrédients, son gout reste inégalé. Elle est surtout appréciée le plus par les hommes malgaches, mais cela ne signifie en aucun cas que les femmes ne les apprécient pas. En effet, son gout inégalé fait unanimité auprès de tout ce qui le mange. Comme cette recette tient une place importante dans la cuisine malgache, découvrons alors comment peut-on cuisiner cette recette et les différentes astuces pour le réussir.

Image venant d’internet

Comment préparer les succès aux haricots blancs ?

Cette recette d’originaire de Madagascar est facile à préparer. Cependant, il faut prévoir du temps pour la cuisiner, car la cuisson des haricots secs est un peu longue. Voici d’ailleurs comment réaliser cette recette.

Pour le concocter, vous aurez besoin de ces quelques ingrédients que vous pourrez trouver au quotidien.

  • 1 kg de saucisse fraiche ;
  • 200 g de haricot blanc secs
  • 1 cuillère à café de curry de Madagascar ;
  • 2 gros oignons ;
  • 2 grosses tomates ;
  • du thym ;
  • du gingembre ;
  • ½ cuillère à café de poivre ;
  • du sel.

Étape de préparation :

  1. Pour préparer cette recette, la veille de la préparation, faites tremper les haricots secs dans un gros bol d’eau froide.
  2. Le lendemain, égoutter les haricots avant de la mettre dans une marmite.
  3. Ajoutez de l’eau dans la marmite et portez-les en ébullition. Puis jetez la première eau de cuisson.
  4. Versez de nouveau de l’eau puis laissez votre haricot cuire pendant 2 heures.
  5. Une fois que vous obtenez la cuisson désirée, enlevez-le du feu et préparez la sauce.
  6. Prenez une poêle, et faites sauter la saucisse en les dorant de chaque côté.
  7. Rajoutez ensuite les oignons déjà éplucher et émincer. Laissez mijoter jusqu’à ce qu’elle devient translucide.
  8. Versez ensuite les tomates déjà coupées en cube.
  9. Ajoutez le curry, le poivre, le gingembre ainsi que les gousses d’ail déjà écrasent.
  10. N’oubliez pas le sel ainsi que le thym.
  11. Remuez jusqu’à ce que le mélange imprègne mutuellement du parfum.
  12. Laissez mijoter pendant 5 minutes pour bien incorporer les ingrédients.
  13. Une fois la sauce terminée, ajoutez-la dans la marmite de haricots déjà cuits.
  14. Couvrir la marmite et laisser votre plat se mijoter quelques minutes à feu doux.
  15. Puis, servez-le avec du riz une fois que c’est prêt.

Bon appétit !

Comment déguste-t-on les saucisses aux haricots blancs ?

Dans l’habitude alimentaire malgache, cette recette est considérée comme un plat de résistance. Il le mange généralement avec du riz ainsi que de l’achard, que ce soit avec du rougail ou de l’achard de légume. On l’accompagne aussi avec de la pâte de piments. Ces plats associés sont des vraies régalés dans la bouche. En effet, à Madagascar tous les mets salés sont accompagnés de riz. Ce dernier est donc incontournable à table.

Autre façon de cuisiner les saucisses et haricot blanc

Comme de nombreux plats de la grande île, il existe de nombreuses façons de cuisiner chaque recette selon la région et selon la préférence de chacun. Dans certaines recettes, on ajoute de la brède à la recette pour apporter du goût poivré et piquant au plat. Dans d’autres, il utilise du lait de coco pour ajouter plus de saveurs au plat.

Découvrons ci-dessous ces deux recettes revisitées :

La recette de saucisses aux haricots blancs et de la brède mafane

Image venant d’internet

Vous aurez besoin de :

  • 1 kg de saucisse fraiche ;
  • 2 oignons rouges
  • ¼ bottent de thym ;
  • 3 grosses tomates ;
  • De l’ail ;
  • Du gingembre ;
  • De la brède ;
  • Du sel et de l’huile.

Étape de préparation

  1. Faites cuire les haricots blancs dans une marmite.
  2. Pendant ce temps, découpez les oignons en lamelle. Faites-le sauter avec les saucisses en ajoutant un peu d’huile.
  3. Ajoutez ensuite les tomates ainsi que le thym et remuez le mélange régulièrement jusqu’à ce que les tomates deviennent des purées.
  4. Ajoutez ensuite la gousse d’ail ainsi que le gingembre.
  5. Salez et poivrez le tout.
  6. Une fois que les haricots sont cuits, rajoutez la sauce avec les saucisses et laissez-le se mijoter.
  7. Rajoutez ensuite la brède mafane dans le bouillon de haricot.
  8. Laissez mijoter pendant 5 minutes. Puis servez-le au chaud.

Recette de saucisse au haricot blanc et du lait de coco.

Les ingrédients sont les mêmes que la recette avec de la brède mafane, mais à la place de la brède mafane on utilise du lait de coco.

Étape de préparation

  1. Faites cuire les haricots jusqu’à ce qu’elle atteint la cuisson que vous souhaitez.
  2. Faites ensuite la sauce avec de la saucisse, le sel, le poivre, l’ail, le gingembre et la tomate.
  3. Bien remuer pour que les saveurs puissent être bien incorporées.
  4. Une fois la sauce terminée, versez-le dans la marmite de haricot.
  5. Laissez mijoter pendant quelque minute, puis ajoutez le lait de coco.
  6. Bien remuer pendant 5 minutes, puis enlever votre plat du feu.
  7. Servez-le ensuite au chaud avec du riz blanc ainsi que de la pâte de piment.

Bref, n’hésitez pas à reproduire ces recettes chez vous.

Recette d’achards de mangue

Une recette originaire de Madagascar et de l’océan indien. Il s’agit surtout d’un acra de mangue verte. Une autre forme de rougail que l’on retrouve dans la grande île. Pour le faire, on choisit surtout des mangues vertes. Le gout du fruit est acidulé ce qui permet à cette recette d’être accompagné par de nombreuses recettes de grillade. D’ailleurs, à Madagascar, on reconnait une femme enceinte à travers ses envies de mangues vertes. Mais à part cela, de nombreuses personnes aiment cette préparation, car elle passe presque comme condiment un peu comme le rougail et la pâte de piment. Découvrons alors dans cet article comment prépare-t-on de l’achard de mangue verte. Mais avant de voir cette recette, découvrons d’abord ces bienfaits sur la santé ?

Image venant d’internet

Quels sont les avantages de manger ce fruit ?

Manger de la mangue verte apporte de nombreux bienfaits pour la santé. En effet, ce fruit est une source exceptionnelle de vitamine C. c’est aussi un excellent remède contre de nombreuses infections telles que :

  • Les troubles gastro-intestinaux : en consommant la mangue verte avec du sel et du miel, il peut être utilisé pour traiter de nombreux problèmes gastro-intestinaux comme la diarrhée, la dysenterie, les hémorroïdes, les nausées matinales ainsi que la constipation et les indigestions.
  • Il est aussi un excellent remède contre les problèmes de foie. En effet, les acides contenus dans les mangues vertes augmentent la sécrétion de bile et agissent comme antiseptique intestinal. Il aide également à purifier le sang et agit comme tonique hépatique. La mangue verte associée avec du miel et du poivre, peut d’ailleurs soigner les maux d’estomac du a une mauvaise digestion.
  • Autre que ces bienfaits mentionnés, la mangue verte peut aussi soigner les maladies du sang, grâce à la forte teneur de vitamine C qu’elle contient. Ce qui améliore l’élasticité des vaisseaux sanguins et augmente la formation de nouvelles cellules sanguines. Elle aide également à absorber le fer et diminue le saignement.

Cependant, bien que ce fruit apporte de nombreux bienfaits pour la santé, il est quand même conseillé de manger ce fruit avec modération. Éviter donc de manger plus d’une mangue verte par jour. Vous en abusez risque de donner l’effet inverse que celle que vous souhaitez. De plus, il risque de vous causer une irritation de la gorge et de l’indigestion. Éviter aussi de boire de l’eau froide après avoir mangé de la mangue verte, car la sève se coagulerait et augmente ainsi le risque d’irritation.

Comment prépare-t-on l’achard de mangue ?

Une recette de salade facile à faire qui ne nécessite que de 20 minutes de préparation.

Image venant d’internet

Pour le réaliser, vous n’aurez besoin que de :

  • 3 mangues vertes ;
  • 2 piments verts
  • 2 gros oignons
  • 2 grosses tomates
  • 2echalotes ;
  • du sel ;
  • du vinaigre ou du citron vert ;
  • de l’huile ;
  • du poivre.

Préparation de l’achard de mangue

  1. Commencez par laver et épluchez les mangues vertes.
  2. Prenez un saladier et râpez le fruit vert avec une mandoline pour en faire de fines hachures.
  3. Peler ensuite les échalotes et émincer en fine lamelle afin de respecter l’aspect général de l’achard.
  4. Épluchez et coupez finement les oignons.
  5. Couper également la tomate en dés ou selon la forme de votre choix.
  6. Épinez les piments verts et coupez aussi ces derniers en lamelles.
  7. Puis ajoutez-les dans le saladier de mangue, les échalotes, les tomates, les oignons ainsi que les piments verts.
  8. Ajoutez ensuite du sel, du poivre ainsi que deux cuillères à soupe d’huile et une cuillère à soupe de vinaigre.
  9. Laissez reposer au frais pour que les différentes saveurs puissent se marier à merveille.

Quels plats peut-on accompagner avec de l’achard de mangue verte ?

L’achard de mangue verte peut être accompagné par de nombreux grillages. Vous pourrez le manger avec des brochettes de zébu, des brochettes de poulet, des brochettes de poissons et même avec des brochettes de fruits de mer. Il se mange aussi avec du samossa, du pakopako et même avec du riz et un plat de viande.  Dans ce cas, on l’utilise comme condiment comme le rougail ou l’achard de légumes.

Voici d’ailleurs une recette de grillade d’encornet que vous pourrez accompagner avec votre salade de mangue verte.

Les ingrédients

  • 800 g d’encornet ;
  • ½ cuillère de piment ;
  • Du sel ;
  • Du poivre ;
  • De l’huile d’olive ;
  • Du curry ;
  • 1 c a/s de sauce de soja
  • ½ c à c d’ail en poudre.

La préparation de l’encornet

  1. Portez l’eau à l’ébullition
  2. Plongez ensuite les encornets et laissez-les se mijoter pendant 3 minutes dans la marmite.
  3. Égouttez puis placez-les dans un bol.
  4. Assaisonnez votre encornet avec du piment du carry ainsi qu’avec de l’ail et du poivre.
  5. N’oubliez pas le sel.
  6. Puis versez de la sauce soja dans le bol et mélangez le tout avant de les laisser mariner pendant une dizaine de minutes.
  7. Prenez ensuite une poêle et faites chauffer de l’huile pour faire griller l’encornet.
  8. Une fois que c’est prêt, vous pourrez napper votre plat de l’achard de manger et placer les rondelles d’encornet grillé en dessus.

Les différentes recettes de grand-mère

La cuisine malgache se caractérise par leur variété. Elle représente de nombreuses spécialités des régions de la grande île, mais aussi la culture qui cohabite et forme Madagascar. Dans cet article, nous allons grouper quelques recettes de grand-mère à Madagascar.

Recette de poulet au gingembre

Une recette vieille comme le monde. C’est un plat facile à faire. Une recette de soupe de poulet au gingembre. En effet, cette recette est très prisée à Madagascar et figure parmi le plat le plus mangé dans la grande île que ce soit lors des fêtes ou au quotidien. À Madagascar, tout est prétexte pour manger cette soupe de poulet au gingembre. Il existe même un dicton malgache très populaire qui témoigne bien l’exagération des prétextes pour consommer du gingembre. Ce dicton c’est : « Sery vitan’ny sakamalao tsy hamonoana vantotr’akoho » ce qui signifie : » pourquoi sacrifier un coq lorsqu’on peut soigner le rhume avec seulement un bout de gingembre ? ». En effet, le gout du gingembre ressemble de très près au gout de la soupe de poulet. À Madagascar, le gingembre est appelé sakamalao ou sakay tany. On reconnait d’ailleurs sa valeur en tant qu’épice dans de nombreuses recettes et toute sorte de sauce.

image venant d’internet

Les ingrédients

La soupe de poulet au gingembre figure parmi les meilleurs remèdes pour lutter contre le froid. On le mange le plus souvent lorsqu’on a attrapé le rhume ou lorsqu’on se sent malade. En effet, c’est un excellent remède. Le gingembre contient des actifs antioxydants : des propriétés analgésique et anti-inflammatoire qui sont libérées durant la cuisson. Voici d’ailleurs comment la préparer :

Pour le concocter, vous aurez besoin de :

  • 1 poulet entier ;
  • du gingembre ;
  • de l’eau ;
  • ciboulette ;
  • du sel.

La préparation

La préparation de cette recette se fait étape par étape.

  1. Pour commencer, préparer le poulet. Découpez-le et salez.
  2. Ajouter ensuite le gingembre râpé ou de la poudre de gingembre selon votre choix. Vous pouvez abuser sur la quantité, cela ne ferait qu’améliorer le gout de votre recette.
  3. Bien macère le poulet puis laissez-le se reposer pour qu’incorporer les ingrédients.
  4. Entre temps, lavez les ciboulettes et hachez-les finement.
  5. Portez ensuite de l’eau à ébullition et plongez les morceaux de poulet assaisonné dans la marmite.
  6. Laissez le poulet se mijoter pendant une heure à feu moyen.
  7. Une fois que c’est prêt, servez-le au chaud en l’agrémentant avec de la ciboulette hachée.

Recette de soupe aux légumes

La soupe aux légumes figure parmi les différentes recettes de grande mère les plus courantes à Madagascar. Une recette simple qui reflète le savoir-faire de la grande île. Voici d’ailleurs comment réaliser cette recette de soupe aux légumes. Une recette de grande mère facile à faire :

Image venant d’internet

Les ingrédients :

Vous aurez besoin de :

  • 1 gros oignon ;
  • 1 tomate bien mure ;
  • 4 carottes ;
  • 4 pommes de terre ;
  • 2 tiges de poireaux ;
  • 2 courgettes ;
  • 1 tranche de citrouille ;
  • 1 bouquet garni
  • du sel.

La préparation :

  1. Commencer par laver tous les légumes. Épluchez-les et coupez en morceaux.
  2. Épluchez et émincez l’oignon.
  3. Prenez une marmite, ajoutez de l’huile, l’oignon émincé ainsi que les poireaux déjà coupés.
  4. Faites-les sauter dans l’huile jusqu’à ce qu’elles soient cuites puis ajoutez les tomates déjà découpées en dé.
  5. Ajoutez ensuite les carottes et les pommes de terre ainsi que les courgettes et la tranche de citrouille.
  6. Ajoutez ensuite de l’eau et laissez cuire pendant 30 minutes.
  7. Une fois que ces derniers sont bien cuits, enlevez-le du feu.
  8. Servez-les aux chauds avec du riz, c’est beaucoup plus succulent.

Recette de « ravitoto sy hen’omby »

Une recette que l’on retrouve surtout dans la haute terre de Madagascar. Dans les régions côtières, on associe cette recette avec du « voanio » appelé aussi coco.

Les ingrédients

Pour préparer cette recette, vous aurez besoin de :

  • 1 kg de viande de bœuf bien gras ;
  • Du ravitoto ou de la feuille de manioc pilée ;
  • Du lait de coco ;
  • 3 gousses d’ail ;
  • De l’huile ;
  • Du sel.

La préparation

  1. Mettez dans une marmite les viandes de bœuf coupées en morceaux.
  2. Laissez mijoter avec 75 cl d’eau.
  3. Une fois l’évaporation totale de l’eau, ajoutez de l’huile et faite sautez la viande.
  4. Ajoutez ensuite de l’ail écrasé ainsi que les feuilles de manioc pilées.
  5. Rajoutez de l’eau et laissez-la cuire au feu moyen pendant trente minutes.
  6. N’oubliez pas de saler votre préparation selon vos convenances.
  7. À la fin de cuisson, ajoutez le lait de coco et laissez mijoter pendant plus de quinze minutes pour que cet ingrédient soit bien incorporé avec les autres ingrédients.
  8. Une fois la cuisson terminée, servez votre plat avec du riz blanc.

Bon appétit !

Bref, ce ne sont que quelques exemples de différentes recettes de la grande île. Si vous cherchez d’ailleurs des plats typiques malgaches. Vous pouvez cliquer ici pour voir d’autres recettes.

 

Quelle commission prend une agence de voyage ?

Une agence de voyage est une intermédiaire entre les compagnies aériennes,  les prestataires de service qui œuvre dans le tourisme. En effet, vous pouvez acheter des billets d’avion, loué des chambres d’hôtel grâce à l’intermédiaire de ces agences. Mais quelles sont les commissions que touchent ses agences. Découvrez dans notre article la réponse à cette question. Mais avant cela, découvrons d’abord ce que c’est qu’une agence de voyage ? Comment fonctionne-t-elle ? Quels sont leur rôle ainsi que les avantages de faire appel à leur service.

Image venant d’internet

Qu’est-ce qu’une agence de voyage ?

Une agence de voyage est une entreprise qui organise et propose de nombreuses offres de voyages de vol, d’hôtel et de séjours à leurs clients. Ce sont des intermédiaires entre un voyageur et les différents prestataires de service qui sont présentes sur le marché du tourisme. On appelle les personnes qui travaillent dans ces agences de voyage des conseiller de voyage. Ce sont ces conseillers qui sont en contact direct avec le client ou le voyageur avant les prestataires de voyage.

Comment fonctionne une agence de voyage ?

Voici les principales fonctions d’une agence de voyage :

Assure la fonction d’organisateur de voyage. En effet, cette entreprise s’occupe de la gestion des voyages commençant par la gestion et réservation de transport, la location de transport et la recherche de logement pour le séjour de son client.

Mise en place de marketing pour attirer plus de clients : ces entreprises proposent des offres spécialisées afin d’attirer plus de clients dans leur agence. Ces offres  sont élaborées afin de répondre au désir de leur clientèle.

Elle s’occupe aussi de leur client en cas d’accident imprévu et d’incident. Ces agences vous accompagnent pour gérer ces incidents. Ces cas peuvent être perte de document, de bagage, de maladies ou rapatriement, etc.

Quels sont les rôles d’une agence de voyage ?

Une agence de voyage joue un rôle d’intermédiaire et d’agrégateur de service entre les clients et les différents prestataires de services sur le marché du tourisme. Que ce soit pour une compagnie aérienne, pour les hôteliers, les loueurs de voiture ainsi que les compagnies d’assurances.

En d’autres termes, c’est une entreprise qui a pour vocation de vendre des offres de voyages à ces clients en jouant le rôle intermédiaire  entre les voyageurs et les organisateurs de voyages. Ces différents organisateurs de voyages sont : les tour-opérateurs, les compagnies aériennes, les loueurs de voitures et les prestaires de service qui œuvre dans le tourisme.

Une agence de voyage a aussi un rôle de conseiller. Puisqu’elle est en relation étroite avec les voyageurs, elle a le rôle d’informer et de conseiller et d’avertir les voyageurs des différentes formalités à accomplir avant tout voyage. Elle établit également les meilleures offres à leur client et établit même des offres personnalisées pour répondre aux attentes de leur clientèle.

Quelle commission prend une agence de voyage ?

Image venant d’internet

Avant de déterminer quel somme reçoit une agence de voyage pour cette prestation, découvrons d’abord ce que c’est qu’une commission. Par définition une commission est un pourcentage que reçoit un organisme ou une entreprise qui ont participé à l’élaboration d’un billet d’avion. Les agences de voyage reçoit en effet un pourcentage d’argent en fonction de chaque vente d’offre qu’elles effectuent. Pour une vente de billet d’avion par exemple, une agence de voyage reçoit en moyen 8 % du prix du public et entre 9 à 15 % de tout ce qui est prestation, que ce soit séjour ou circuit.

En effet, les agences de voyages sont payées par commission sur les prestations de voyage qu’elles ont vendues. Leur rémunération ne vient pas directement des fournisseurs qu’ils trouvent, mais de leurs clients qui doivent payer une honoraire de conseil et de réservation.

Quels sont les avantages de faire appel à une agence de voyage ?

Contacter une agence de voyage pour organiser son voyage à ces avantages. En effet, ces agences sont des experts dans le domaine de l’organisation de voyage et ils sont surtout spécialisés dans l’organisation de circuit. Elle connait aussi les meilleurs prestataires de services. Elles pourront donc vous conseiller de meilleurs prestataires à appeler si vous comptez voyager. Elle vous conseillera aussi sur le meilleur hôtel à choisir pour votre séjour. Elle garantit aussi de vous offrir les meilleurs services. Elles pourront aussi vous organiser un voyage sur mesure ou prendre en charge de toute la totalité de votre séjour. Ce qui facilitera votre voyage. Vous n’aurez qu’à simplement profiter de votre séjour, le reste sera préparé par votre agence.

En d’autres mots, une agence voyage a donc une bonne connaissance de destination, elle pourra donc se charger de votre voyage pour vous. Elle pourra aussi traiter votre voyage de A à Z et de rechercher les meilleurs services pour vous. Ce qui rend votre voyage beaucoup plus facile.

 

Quels sont les différents remèdes naturels qu’offrent les plantes médicinales ?

Madagascar est une île qui renferme plusieurs types de biodiversités. Parmi ses richesses, cette île regorge aussi différentes plantes médicinales dont la médecine locale utilise toujours. Que peut-on dire des traitements aux plantes médicinales à Madagascar ? Quels sont les différents remèdes naturels qu’offrent ses plantes médicinales ?

Image venant d’internet

Que peut-on dire des traitements aux plantes médicinales à Madagascar ?

Madagascar comme les autres pays en voie de développement utilise encore la médecine folklorique. C’est-à-dire utilisation des plantes pour traiter différente maladie. Vu alors que Madagascar renferme de multitudes de biodiversités, la recherche de remède naturelle n’est pas du tout difficile dans ce pays. Tout cela, parce qu’il y a les grands-parents qui connaissent les noms de plantes que leur parent a utilisés pour les soigner ainsi que leur mode d’utilisation. Et ces grands-parents partagent leur connaissance à ses descendants. Ce savoir se perpétue de génération en génération.

Si vous êtes ensuite à la recherche de ses plantes, il vous suffit de connaitre le nom vernaculaire et demander aux revendeurs. Vous pouvez trouver ces vendeurs dans chaque région du pays. À Madagascar, on appelle ses vendeurs les « mpivarotra tapa -kazo ». Dans la capitale par exemple, vous pouvez en trouver dans un quartier d’Isotry appelé petite vitesse.

À part les astuces de grandes mères, il y a également des guérisseurs qui prescrivent à leur patient des plantes médicinales pour leur traitement. Mais aussi, on peut trouver aussi l’utilisation de ses remèdes naturelle dans les salons de bien-être partout dans le pays. D’ailleurs, il y a un institut très connu de tous à Itaosy qui produit des remèdes naturels à base de plante.

Quels sont les différents remèdes naturels qu’offrent les plantes médicinales ?

En effet, les plantes ont plusieurs vertus sur la santé des hommes. D’ailleurs c’est scientifiquement prouver si l’on regarde les articles qui parlent de la pharmacologie des plantes. Ceci n’est non seulement à Madagascar, mais on voit partout dans le monde.

Si l’on entre un peu plus profond dans le cas de Madagascar, on voit que beaucoup de ses plantes sont des remèdes naturels contre les problèmes d’estomac, les maux de ventre et la grippe. Et récemment, il y a également le fameux remède naturel nommé CVO que la population malgache utilise contre le corona. Ce remède est fait à base de plante médicinale du pays.

Toutefois, pour garantir l’efficacité de la plante, il faut néanmoins respecter son mode d’utilisation. Par exemple pour le cas des remèdes contre l’estomac, il y a la plante que l’on appelle vahona (genre : Aloe). Ils prennent une cuillère de son gel, mélangé avec une cuillère de miel et prennent le mélange le matin avant de manger pour le traitement de l’estomac. Cette plante est également utilisée comme gel cicatrisante, mais aussi pour la cosmétique (la peau et les cheveux).

On connait également le dingadingana (genre : Psiadia) efficace contre la toux et la guérison des plaies, encore utiliser pour traiter le rhumatisme et le psoriasis. Et le ravintsara (Ravesara aromatica, Cinnamonium camphora), utilisé pour le traitement de la grippe et la sinusite.

Est-ce que tout le monde peut utiliser les plantes pour se soigner ?

Image venant d’internet

Certes, quand on est malade, on peut vouloir tout essayer pour soulager nos maux. Dans ce cas, il arrive que des patients utilisent des médicaments et des remèdes naturels en même temps. Cependant, il est important de connaitre si tout le monde peut se servir de ces plantes médicinales comme traitement.

Même si c’est naturel, il est toutefois déconseillé de prendre abusivement les plantes médicinales comme traitement. L’excès est l’ennemie de tout le monde, si on prend donc un remède que l’on considère comme inoffensif, il peut devenir fatal pour nous. C’est surtout pour cela que l’on déconseille d’utiliser trop les plantes comme traitement. Par exemple, il y a la goyave qui est un excellent remède contre la diarrhée, mais si vous en prenez trop, il est possible que vous ayez la constipation.

Toutefois, la base est simple, s’il vous arrive de prendre des remèdes naturels pour vos maux, il est impératif de respecter la dose. Ce n’est pas seulement les médicaments aux pharmacies qui ont des effets secondaires, mais les remèdes de grand-mère aussi. Il faut également que vous vous renseigniez des précautions à prendre avant l’utilisation. Par exemple, il est possible que la plante soigne la toux, mais à des impacts sur le foie si la personne a des problèmes de foie. Par conséquent, il est conseillé de bien se renseigner sur les effets secondaires de la plante avant d’en prendre. Néanmoins, tout le monde peut se faire soigner à partir des remèdes naturels, mais veilliez à ne pas en faire trop. De plus, c’est moins cher par rapport aux prix des médicaments à la pharmacie et c’est à la porter de tous.

Pourquoi est-il difficile de trouver du travail une fois les études supérieures terminées ?

Normalement, quand on décide d’étudier quelque chose, c’est qu’on veut travailler dans le secteur qui correspond à cette formation. Pourtant, on constate que la majorité des diplômés à Madagascar ne travaille pas dans le domaine de leur choix. On se demande alors : pourquoi il est difficile de trouver du travail une fois les études supérieures terminées ? Découvrons la réponse dans notre article.

Image venant d’internet

Quelles sont les différentes formations qui se trouvent à Madagascar ?

À Madagascar, les hommes et les femmes ont le même droit d’étudier, chacun fait donc leur choix dans quelle filière elle ou il veut œuvrer. Pour cela, les jeunes bacheliers ont par conséquent plusieurs options. À savoir, ils peuvent choisir les universités publiques, les instituts et universités privés ou le télé-enseignement. Toutefois, le plus convoiter sont les universités publiques de Madagascar dans l’accès se fait soit par concours soit par sélection de dossiers. Les jeunes choisissent donc d’aller dans l’un des facultés et instituts. Par exemple, il y a la faculté des sciences humaines, la faculté des sciences, la faculté des sciences sociales et économiques et la faculté des médecines. Il y a également les instituts agronomique et polytechnique.

Les formations à Madagascar ont une durée de deux ans à cinq ans, allant donc du DTS au Master II. Il y a aussi les formations en doctorat pour ceux qui veulent élargir leur étude.

Pourquoi, il est difficile de trouver du travail une fois les études supérieures terminées ?

En effet, il est vraiment difficile pour les jeunes diplômés de trouver du travail ceci à cause de plusieurs raisons. Et en même temps, ces jeunes rencontrent souvent des problèmes dans leurs quêtes de l’emploi.

Image venant d’internet

Les problèmes rencontrés par les jeunes diplômés de nos jours

En premier lieu, une fois le diplôme obtenu, les jeunes commencent à préparer leur curriculum vitae et l’envoient aux entreprises de leurs choix. Malheureusement, ce n’est pas tout le monde qui aura des réponses de ces entreprises. Parfois même, ils attendent des mois sans réponse avant de passer à autre chose. Il y en a ceux qui reçoivent des réponses qui dans les majorités échouent à l’entretien et les tests. Et le peu recruté commence à travailler en période d’essai. Au final, les autres ont passé trop de temps à attendre l’emploi sans chercher autre chose.

En second lieu, une fois qu’ils ont perdu espoir de travailler dans les entreprises de leur rêve, les jeunes commencent à postuler pour des travaux qui ne sont même pas à l’équivalent de leur diplôme. Il y en a ceux qui n’arrivent pas à en trouver et deviennent des marchands ambulants, des paysans qui laissent de côté leur diplôme. Ils ont passé en moyenne 3 années de leur vie à se former à l’université et au final ils sortent sans garantie de trouver un poste à leur hauteur. On se demande alors pourquoi leur situation est comme cela ? Quelles en sont les raisons ?

Les raisons qui rendent difficiles de trouver du travail

Normalement, si les entreprises émettent une annonce de recrutement, c’est qu’elles ont besoin d’une personne qualifiée pour ce poste. Si on regarde donc la qualification des jeunes diplômés d’aujourd’hui, ce n’est pas tout le monde qui est dans le tableau. Tout cela parce que la plupart ont seulement des expériences théoriques, mais la pratique en manque. Or, dans la majorité des annonces, elles cherchent des personnes ayant au moins deux ans d’expérience.

On peut aussi évaluer les jeunes diplômés par leur dossier. La première chose que les entreprises regardent c’est leur CV. Et c’est surtout la contenue ou la forme qui est la raison à laquelle on ne les contacte pas. Puisque la société ne voit pas dans le dossier le profil qu’elle cherche. Les jeunes n’arrivent dons pas à mettre en exergues leur qualité dans leur CV en accord avec le profil rechercher.

D’un autre côté, on constate aussi que Madagascar est peu industrialisé, ce qui rend le secteur de l’emploi assez difficile à accéder. La probabilité d’une personne à être recruté pour une poste vacante est minime.

Comment faire si on veut réussir à obtenir un emploi qui correspond à nos formations universitaires ?

Pour éviter alors de laisser de côté les diplômes, il est important que les jeunes modifient un peu leur façon de faire. Comme une des raisons qui les empêchent de trouver un emploi est l’expérience, ils devraient donc faire des stages avant de songer à une poste. Du moins, dans les entreprises ils pourront se former avec le temps durant ses périodes de stage.

D’un autre côté, les étudiants devraient aussi apprendre comment rédiger le curriculum vitae et la lettre de motivation pour attirer l’attention du recruteur. Ils devraient savoir quoi dire durant l’entretien. Chose que tous les jeunes diplômés n’ont pas tous la maitrise.

Comme l’emploi devient rare, l’option entrepreneuriat est aussi accessible à Madagascar. Les jeunes ne peuvent pas rester là sans rien faire à attendre une poste libre. Ils peuvent eux-mêmes créer leur propre emploi en se basant à ses acquis théoriques et aux pratiques qu’ils ont faits.

Recette de caca pigeon aux épices

Laissez nous vous transporter vers Madagascar à travers cette recette croquante de caca pigeons aux épices de Madagascar. En effet, cette recette est un des gouters les plus appréciés de la grande île. C’est une croquette que l’on sert le plus souvent comme apéro ou lors du gouter. On le prépare généralement de sans épices mais lorsqu’on ajoute quelques épices cette recette, le gout dernier est dans égale. Cette croquette devient incontournable. Mais comment prépare-t-on du caca pigeon. Découvrons dans cet article comment réaliser cette recette de caca pigeons aux épices.

Image venant d’internet

C’est quoi le caca pigeon ?

Le caca pigeon est un des snacks les plus populaires à Madagascar. C’est une recette à base de farine, du sel et des œufs : c’est la recette classique. Toutefois, on peut l’associé avec du fromage et aux épices. Ce snack malgache est une recette locale incontournable à Madagascar. Des croquettes qui sont tant appréciés comme le samossa. On le sert lors des fêtes mais il se mange aussi à n’importe quelle heure de la journée. La recette est simple, des lanières de pâte frite, très addictive si vous aimer le grignotage.

Selon les dire, le nom du caca pigeons viendrait du temps des colons. C’était l’histoire d’une nounou malgache qui aurait été surprise par les enfants en train de grignoter en cachette. Les enfants lui demandaient ce qu’elle mangeait. Afin de dégouter les enfants, elle répond qu’elle mange du caca pigeon. Sauf qu’au lieu de faire fuir ces enfants, ces derniers ont cherché et ont trouvé la cachette de la nounou. Ils ont gouté à ce fameux caca pigeon et l’ont aimé. Et depuis, on appelle cette recette caca pigeon.

Comment réaliser la recette de caca pigeons aux épices ?

Comme le titre indique, cette recette est une recette de caca pigeons aux épices. Elle se diffère un peu donc de la recette classique qui n’utilise aucun n’épice seulement de la farine, des œufs et du sel. Dans certaine recette, il n’utilise pas d’œuf mais seulement de la farine, du sel et de l’eau. Cependant, avec cette recette, on va ajouter des grains de cumin ainsi que du curcuma dans la recette.

Les ingrédients

Voici d’ailleurs les ingrédients pour préparer cette spécialité malgache. Vous aurez besoin de :

  • 500 gr de farine ;
  • ½ sachet de levure chimique ;
  • 4 œufs ;
  • 1 cuillère à café de curcuma ;
  • 1 cuillère à café de graines de cumin ;
  • du sel ;
  • de l’eau ;
  • de l’huile de friture.

Les ustensiles à utiliser

  • Un saladier ;
  • Une machine à pâte manuelle ;
  • Une écumoire à friture ;
  • Un wok ;
  • Une spatule.

La préparation

  1. Prenez un saladier et versez-y de la farine.
  2. Creuser ensuite un puits au milieu de la farine et versez de l’huile, du sel, de l’eau tiède.
  3. Puis mélanger le tout avec une spatule en rajoutant petit à petit de l’eau.
  4. Puis continue avec la main pour bien pétrir et bien travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle soit bien homogène.
  5. Couper la pâte en deux et ajouter les épices puis mélanger.
  6. Puis filmer la pâte avec du papier film et laisser se la reposer pendant 2 heures ou plus.
  7. Une fois le délai passé, séparer la boule de pate en plusieurs morceaux, repétrir légèrement.
  8. Prenez ensuite votre laminoir et passez dans la partie lisse d’une machine à pâte manuelle pour les aplatir et former un ruban.
  9. Coupez ensuite chaque ruban en bande longue et en morceaux de votre choix. En général, on le coupe de 4 à 5 cm de longueur.
  10. Puis faites frire votre pâte dans une wok avec de l’huile pas trop chaude et assurer qu’elle soit bien dorée.
  11. Une fois que c’est bien doré, sortez les de l’huile puis égouttez à l’aide d’un papier absorbant pour éliminer l’excès d’huile.

Quelques conseils pratique

  • Frire par petite quantité pour que vos caca pigeons soit bien dorés.
  • Cette croquette peut être conservée pendant un mois dans une boite hermétique.
  • Pour étaler la pâte, vous pourrez aussi à la place de la machine à pâte utiliser un rouleau à pâtisserie.
  • Les caca pigeons à l’ail sont les plus trouvés à Madagascar.

Bonus : une recette de caca pigeon au fromage

Image venant d’internet

Cuisiner cette recette est le même que celle avec des épices. Seulement à la place des épices, vous les remplacez par du fromage. Vous ajoutez donc à votre préparation du fromage râpé. En effet, une fois que vous aurez obtenu une pâte bien homogène. Faites un trou au milieu et ajoutez les fromages râpés. Refermer la boule et assurer que les fromages soient bien couverts. Vous n’aurez ensuite qu’à étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Puis découper en plusieurs bâtonnets de 4 à 5 cm.

Vous pouvez donc constater que la préparation de cette recette est toute aussi simple. Que vous utilisez une machine à pate ou un rouleau à pâtisserie, vous obtiendrez les même bâtons de caca pigeons. Le goût reste aussi exquis et tout aussi croquant.

Où acheter des coffrets de dégustation de Rhum Malgache ?

Vous aimez le rhum et vous êtes actuellement à la recherche d’un coffret de dégustation de Rhum Malgache pour vous faire plaisir ou pour l’offrir à vos proches. Pas de panique, vous êtes sur la bonne page. En effet, les rhums malgaches sont des véritables trésors aux goûts exquis. Si vous comptez alors acheter ou offrir un coffret de dégustation de rhum à vos amis. N’hésitez pas à acheter des coffrets de dégustation de rhum Malgache. Vous serez surement satisfaite de votre achat. Dans notre article, nous allons vous montrer où vous pourrez acheter ces coffrets de dégustations de Rhum Malgache. Mais avant cela découvrons d’abord ce que c’est qu’un coffret Rhum ? Puis où acheter des coffrets de dégustation de Rhum Malgache ?

image venant d’Internet

C’est quoi un coffret Rhum ?

Un coffret Rhum est un petit coffre, un emballage rigide et élégant qui contient un ou des bouteilles de rhum avec des verres de dégustation ou sans. Ces coffrets peuvent aussi être accompagnés de nombreux accessoires divers et variés.

Un coffret de rhum est avant tout un coffret cadeau, un écrin à l’effigie d’une marque de rhum, d’une distillerie. Les coffrets rhum les plus classiques sont des boites en cartons ou en métal. Il y a aussi celle en bois. Ces emballages sont aux couleurs de la distillerie qui les fabrique et contient la bouteille phare de ce dernier avec deux verres de dégustation. Il y a ceux qui ajoutent dans les coffrets une cuillère de bar, un moule à glaçon et un tampon à glace. Il peut aussi contenir un ou plusieurs fioles de dégustation en verre ainsi qu’un livret qui renferme l’histoire de chacun des produits.

Bref, chaque coffret rhum a donc divers accessoires qui l’accompagnent. Ces derniers dépendent fortement de leur fabricant.

Où acheter des coffrets de dégustation de Rhum Malgache ?

Vous pouvez trouver des coffrets de dégustation de Rhum Malgache dans de nombreux sites de vente en ligne. Il existe actuellement des prestataires de service sur le Net qui œuvre dans la vente de boissons alcoolisées telles que le vin et le Rhum qui provient de Madagascar. Dans ces sites, vous avez un large choix sur le type et la forme de coffrets Rhum que vous allez choisir. De plus, la majorité des bouteilles de Rhum contenu dans ces coffrets sont des bouteilles de rhum de qualité supérieure.

Si vous êtes au pays, vous pouvez aussi vous procurer ces coffrets de dégustation de Rhum dans les magasins de vente de l’île. En effet, il existe de nombreux cave et de magasin de vente de coffret de Rhum à Madagascar. Vous pourrez par exemple faire quelques petites recherches sur le net sur les différents Magasins de vente de Rhum à Madagascar. Vous trouverez surement dans les résultats de votre recherche Royal spirit & Cie, Nicolas Madagascar, La maison de rhum arrangé Malagasy by J&K ainsi que cave Nicolas Ambatobe. Ce ne sont que quelques exemples seulement il existe d’autre adresse de magasin de vente de rhum dans le pays.

Recette de bajia à la Malgache

Le bajia ou Badia est une recette végan de la grande île, inspirée de la préparation comorienne. Le bajia est une recette très prisée dans la partie Nord-Ouest de Madagascar. Dans le pays, on réalise le plus souvent cette recette avec du voanemba ou des grains de Amba ou haricot œil noir, mais d’autres utilise des lentilles, du pois chiches et autres grains secs pour le réaliser. Découvrez Madagascar à travers sa cuisine. En effet, chaque plat qui reflète la culture de la grande île est à la fois copieux et riche. Dans cet article, nous allons vous montrer comment prépare-t-on le bajia. Que peut-on déguster avec du bajia. Et comme bonus, une recette de rougail aux pistaches.

Image venant d’internet

Que peut-on déguster avec du bajia ?

Cette boulette végétarienne à base de voamaina ou grains secs peut être mangée avec du riz, avec du pain, avec du composé ou sans accompagnement. En effet, elle est très aimée par les Malgaches grâce à son gout qui est tout simplement savoureux.

Vous pouvez aussi déguster ce beignet avec du rougail de pistache. Cette sauce a du gout légèrement acidulé, ce qui donne plis de saveur à votre bajia. Plus sa texture craquante et son gout épicé ne font que raviver la papille des gourmets et pour le grand plaisir de tous.

Comment réaliser la recette de bajia à la malgache ?

Image venant d’internet

Le bajia est une recette que l’on peut manger comme accompagnement ou comme collation. Sa préparation est simple. Vous pourrez parfaitement le refaire chez vous.

Les ingrédients pour réaliser du bajia à la malgache

Pour concocter cette recette, vous aurez besoin de quelques ingrédients, dont :

  • 500 g de grains d’amba ou du voanemba en malgache ;
  • 2 gousses d’ail ;
  • 1/2 c-à-c de bicarbonate de soude ;
  • 1 gros oignon ;
  • 1 c-à-s de curcuma ;
  • 1 botte de persil ou de la coriandre ;
  • du thym ;
  • de l’huile de friture ;
  • du sel.

La préparation de la recette

Une recette facile et rapide qui se fait en quelques étapes seulement. Pour commencer :

  1. Préparer la veille les grains d’amba dans de l’eau froide.
  2. Le lendemain, jeter l’eau de trempage et placer ensuite les grains dans un mixeur pour les attendrir.
  3. Ajoutez ensuite les autres ingrédients tels que le bicarbonate, le curcuma, le poivre ainsi que du sel.
  4. Entre temps, préparez les oignons. Épluchez et découpez-les en dés avant de les mettre dans le mixer avec les grains d’amba et les autres épices.
  5. Ajoutez aussi le thym et le persil frais ainsi que les gousses d’ail.
  6. Mixer ensuite le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
  7. Prenez ensuite une casserole assez profonde et ajoutez l’huile de friture.
  8. Faites bien chauffer l’huile, puis à l’aide d’une cuillère former une boule avec la pâte avant de le déposer dans la casserole.
  9. Ajoutez au fur à mesure les tas de bajia jusqu’à ce que la poêle soit bien remplie.
  10. Puis laissez cuire pendant 5 à 8 minutes pour que ces derniers soient bien dorés.
  11. Une fois cuit, enlevez-le bajia et égouttez-les. Puis déposez vos beignets sur un papier absorbant pour éliminer l’excès d’huile restant.

NB : vous pouvez rajouter d’autres épices pour accentuer le goût de votre recette.

Autres recettes qui caractérisent la grande île

Voici une recette de rougail à la pistache qu’on vous offre comme bonus pour accompagner vos beignets végétariens. En effet, on accompagne généralement le rougail de pistache avec de nombreux aliments tel que les brochettes ou grillade de viandes, la grillade de poissons ou autres fruits de mer. On l’accompagna aussi avec certains plats tels que le cœur de veau ou avec du steak de poisson.

Les ingrédients

Pour le faire, les ingrédients suivants vous seront utiles :

  • des cacahuètes
  • tomates bien mûres et juteuses ;
  • de l’huile d’olive ;
  • de la fleur de sel ;
  • de l’oignon ;
  • des piments ;
  • quelques feuilles de ciboulette.

La préparation

  1. Laver et équeuter et découper les tomates en dés.
  2. Écrasez ensuite dans un mortier ou avec un mixer les cacahuètes. Pilez-les jusqu’à l’obtention d’une pâte sans grains.
  3. Coupez l’oignon en petits morceaux.
  4. Coupez aussi finement les piments.
  5. Mélangez ensuite les tomates avec les cacahuètes, les oignons et les piments.
  6. Puis salez
  7. Coupez finement les feuilles de la ciboulette et ajoutez-les dans le mélange pour la finition.

Ces recettes ressemblent sur plusieurs points à celle de nos voisins de l’océan indien. Toutefois, elle reste authentique. Le fait que les cacahuètes soient bien pilées fait de cette recette un bon accompagnement pour n’importe quelle recette.

Bref, si vous souhaitez donc tester cette nouvelle recette, je vous invite à le reproduire chez vous.

 

Quel est le meilleur moment pour partir à Maevatanana ?

Voyager nécessite une préparation et une bonne organisation afin que le voyage soit une réussite. En effet, il est important de prendre en compte de certains critères pour bien organiser votre séjour, tel que : la réserver votre hôtel en avance ; lister votre activité lors votre séjour ; prévoir un budget de voyage ; mais surtout choisir le moment propice pour voyager. Voyager au mauvais moment risque de gâcher votre vacance, car si vous y allez en saison de pluie, vous ne pourrez pas profiter pleinement de votre voyage. Quel est alors le meilleur moment pour partir à Maevatanana ? Découvrez la réponse dans notre article. On va tout d’abord connaitre un peu plus Maevatanana ainsi que son climat. Puis on verra quel est le moment propice pour visiter la ville.

Image venant d’internet

Tout sur Maevatanana

Maevatanana est un beau village qui se trouve l’une des villes les plus chaudes de Madagascar, dans la région de Betsiboka. Ce village compte plus de 30 000 habitants. Maevatanana est une ville qui se trouve sur l’axe Antananarivo et Mahajanga. Avant d’aller à Mahajanga, vous pourrez faire une escale à Maevatanana.

On connait surtout Maevatanana comme étant l’un des centres de négoce de l’or de la grande ile. Cette ville est aussi entourée par Ikopa et peuplée par les merina, les betsileo ainsi que les sakalava.

Comment faire pour réussir votre voyage à Maevatanana ?

Image venant d’internet

Vous pourrez visiter Maevantanana en une journée, mais pour le faire, il faudra que vous soyez bien préparé. Prenez donc le temps de bien préparer à l’avance votre voyage afin que ce dernier puisse être une réussite. Commencer par trouver un hôtel ou une maison de vacance pour vous héberger si vous comptez rester plusieurs jours à Maevatanana. Pensez à choisir des hotel abordables au niveau du prix, mais qui se trouve a au centre de la ville de Maevatanana ? Cela vous simplifiera la vie lors de votre séjour. Renseignez-vous sur les moyens de transport de la ville. Généralement dans cette partie de l’île, les moyens de transport sont surtout des bajaja. En optant pour ces véhicules, vous ne manquerez aucun recoin de la ville de Maevatanana.

Listez aussi les activités que vous souhaiterez faire lors de votre séjour et qui correspondra a votre emploi du temps de vacance. Cela va vous permettre a passer de bon moment tout au long de votre voyage. Poçurque ce soit une réussite aussi n’oublier pas de consulter la météo de la région. Cela vous évitera des surprises et vous pourrez ainsi adapter votre journée en fonction de la condition météorologique de la région. Mais comment sont généralement les conditions climatiques locales ? Découvrons le climat de la région de Maevatanana

quel est le climat de la région ?

Afin que vous puisiez, passer un bon moment lors de votre voyage a Maevatanana. On va vous donner un petit aperçu du climat de la région. Généralement, Maevatanana possède un climat de savane avec un hiver sec. Les précipitations dans cette région sont beaucoup plus importantes pendant la saison de pluie et lors de la période de cyclone.

La température moyenne de cette région est de 27 °C avec une précipitation de 1280,1 mm. La température maximale de cette région peut aller même jusqu’à 45 °C. En hiver, la précipitation de la région est de 20,5 mm ce qui fait du mois de juillet le plus sec.

Comparez aux autres régions de la grande île, la température de la ville de maevatanana est beaucoup plus chaud et une précipitation inférieure a celle d’Antananarivo qui est en moyenne de 1295 mm.

Quel est le moment propice pour partir à Maevatanana ?

Dans cette partie de la grande île, il y a toujours du soleil. Mais la meilleure période pour se rendre à Maevatanana est le mois de février, avril et novembre. En effet, pendant ces périodes le temps est très favorable pour profiter de ses vacances. Généralement, la température à Maevatanana se situe en moyenne autour de 24 °C ce qui signifie que le temps est généralement ensoleillé dans cette partie de l’île.

D’ailleurs, pour pouvoir explorer la ville. Le mois de septembre et octobre aussi est idéal. Pareil pour mai et juin, car le climat est très favorable pendant ces périodes. Toutefois, lors de la période de pluie ou de cyclone, voyager dans cette région n’est pas conseiller, surtout en mois de mars, le voyage est inenvisageable. Lors de cette saison, vous ne pourrez pas profiter pleinement de votre voyage. Connaitre les différentes saisons de la grande île est donc essentiels si vous souhaitez voyage dans n’importe quelle région de la grande île. Ce dernier détermine également la réussite ou non de votre voyage.

Bref, n’hésitez pas donc à faire une escale à Maevatanana si vous partez dans la partie ouest de Madagascar.

Recette de viande hachée aux pommes de terre à la malgache

Envie de tester une nouvelle recette pour épater vos convives. Pourquoi ne pas essayer la recette de viande hachée aux pommes de terre ? Un plat assez simple à réaliser et pas compliquer à faire. En effet, la viande hachée aux pommes de terre est un mets que l’on trouve généralement à Madagascar. Mais en vérité, cette recette est tirée du Khimo une recette indienne qui a été amenée à Madagascar. Et depuis, cette recette est devenue un plat typique de la grande île. Dans cet article, nous allons vous faire découvrir cette recette et comme le réaliser avec une guide complète.

Image venant d’internet

La viande hachée aux pommes de terre

C’est une recette à base de pomme de terre et de viande hachée que Madagascar s’est inspiré de la recette indo-pakistanaise. En effet, dans la région nord-ouest de Madagascar, cette recette est aussi connue sous le nom de Kimo. C’est ensuite que cette recette s’est implantée dans les autres parties de la grande ile. Actuellement, c’est devenu une des recettes les plus prisées de la grande île. Une recette qui est très nourrissante et facile à faire.

Ce mets a une saveur agréablement épicée grâce aux différents assaisonnements que l’on utilise pour le concocter. Ce qui ne fait que séduire la majorité des gourmets. D’ailleurs, grâce à la sauce tomate qui accompagne ce met, il est idéal de l’accompagne avec du riz. De plus, chaque ingrédient de cette recette ne fait que nuancer son gout. Ce type de plat est un plat de résistance. On le mange généralement avec du riz sec ou riz simple lors d’un repas. Il est aussi possible de le manger avec des soupes au riz sans condiments.

Comment cuisiner cette recette de viande hachée aux pommes de terre ?

Image venant d’internet

Une recette facile à réaliser et facile à préparer.

  • Durée de préparation : 15 minutes
  • Durée de cuisson : 30 minutes

Les ingrédients pour préparer la viande hachée et les pommes de terre

Voici quelques ingrédients basiques pour concocter cette recette de Khimo malgache.

  • 500 gr de viande hachée ;
  • ½ kg de pomme de terre à chair ferme ;
  • 5 tomates bien mures ;
  • 1 gros oignon ;
  • 4 gousses d’ail ;
  • 1 c-à-c  de curry ;
  • 1 c-à-c de poivre ;
  • Quelques feuilles de persil ;
  • 1 c-à-s d’huile ;
  • Du thym ;
  • De laurier ;
  • Du sel.

Préparation de la recette de viande hachée et pomme de terre

Pour commencer,

  1. faites chauffer l’huile dans une sauteuse ou dans une poêle.
  2. Puis faire dorer la viande hachée. Laissez la viande rendre son jus en remuant de temps en temps jusqu’à évaporation totale.
  3. Entre temps, peler l’ail et l’oignon. Lavez puis émincez-les.
  4. Ensuite, préparez les pommes de terre. Épluchez-les puis coupez-les en dés. Réservez-les dans un bol d’eau froide pour que ces derniers ne s’oxydent pas.
  5. Préparez aussi les tomates et réservez-les de côté.
  6. Une fois que le jus de la viande hachée a complètement évaporé, ajoutez les oignons et les ails déjà émincés. Remuez-le tous jusqu’à ce que les gousses d’ail et les oignons deviennent translucides.
  7. Ajoutez ensuite les tomates puis les autres assaisonnements tels que le curry, le poivre, le sel. Bien, remuez afin que ces assaisonnements puissent être incorporés dans le mélange.
  8. Recouvrez ensuite la sauteuse et laissez le tout se mijoter pendant 5 minutes.
  9. Ajoutez ensuite les dés de pommes de terre sans rajout d’eau.
  10. Remuez-le tout puis continuer la cuisson à feu de ou.
  11. Lorsqu’il n’y a plus de jus, vérifier la cuisson de la pomme de terre. Si ce n’est pas encore cuit rajouter un peu d’eau.
  12. Une fois que les pommes de terre sont bien cuites, enlevez-le du feu. Vous pouvez actuellement déguster votre recette avec du riz blanc et du piment.

Bon appétit !

NB : pour bien présenter le plat, vous pouvez cisailler les feuilles de persil sur votre plat.

Que peut-on accompagner avec la viande hachée aux pommes de terre ?

Généralement, on accompagne du riz nature avec cette recette de viande hachée aux pommes de terre. En effet, ce plat est indétrônable pour accompagner la majorité des mets malgache. Il fait partie des habitudes alimentaires du pays. Il l’accompagne aussi avec du piment fait maison ainsi que l’achard. Que ce soit de l’achard légume ou du rougaille de tomates. Cela dépend de la préférence de chacun. D’autres l’accompagnent même avec du « ro matsatso » un bouillon de brède sans sel. Ce qui rend ce plat très appétissant et nourrissant à la fois. De plus, les piments et les l’achard stimule l’appétit. Accompagner votre plat avec ces derniers ne fera donc que rendre votre recette plus appétissante.

Bref, cette recette est très riche et reflète la couleur de la grande ile. Si vous avez l’intention de découvrir les facettes et la culture de la grande ile. Vous pourrez commencer par ces recettes. N’hésitez pas donc à reprendre cette recette chez vous.

 

Recette de langue de bœuf à la sauce piquante

La langue de bœuf est un plat très prisé dans la gastronomie malgache. En effet, de nombreux restaurant proposent cette recette dans leur menu. En effet, langue de bœuf est très savoureuse et riche. Cette partie du zébu a une texture fondant et un gout divinement relevé. C’est d’ailleurs pourquoi elle est très appréciée par les amateurs de cuisine. Cette recette figure d’ailleurs parmi les recettes traditionnelles de Madagascar. Dans cet article, nous allons vous montrer comment cuisine-t-on la langue de bœuf à Madagascar.  Découvrons alors dans ce guide quelques recettes que l’on peut réaliser avec de la langue de bœuf.

Image venant d’internet

Comment préparer la recette de langue de Bœuf à la sauce piquante ?

Image venant d’internet

Cette recette de langue de bœuf est une recette digne d’un grand diner.  En effet, dans la grande famille à Madagascar, cette recette est fortement appréciée surtout lors de jours de fête ou lors des repas en famille. La sauce piquante ne fait que relever du gout de cette recette. Ce qui le rend beaucoup plus appétissante et une pure merveille en bouche. Voici d’ailleurs comment concocter cette recette.

Les ingrédients :

  • 1 kg de langue de bœuf ;
  • 2 gros oignons ;
  • 3 grosses tomates ;
  • Du thym ;
  • Du poivre ;
  • Des feuilles de laurier ;
  • 2 clous de girofle ;
  • De la fleur de sel ;
  • 40 g de beurre ;
  • Du vinaigre de vin ;
  • 50 g d’échalotes.

Les ustensiles utilisés

  • Une cocotte ;
  • Une cuillère en bois ;
  • Une grande calotte ;
  • Une écumoire ;
  • Un couteau éminceur ;
  • Une planche à découpe.

Temps de préparation et de cuisson :

  • Préparation : 30 minutes
  • Temps de cuisson : 2 heures

La préparation :

  1. Commencer par tremper la langue de bœuf toute la nuit dans une cocotte remplie d’eau.
  2. Faite ensuite bouillir la langue de bœuf pendant 45 minutes puis ôtez la peau.
  3. Découpez-les après en tranches.
  4. Prenez une poêle et préparer la sauce.
  5. Découpez les tomates ainsi que les oignons et découper les en dés.
  6. Ajoutez de l’huile dans la poêle et déposez les tomates et oignons déjà préparé.
  7. Ajoutez ensuite la sauce dans la marmite qui contient la langue de bœuf.
  8. Goutez la sauce et ajoutez du sel et du poivre s’il le faut.
  9. Puis laissez cuire pendant plus d’une heure.
  10. Une fois le délai passé, vous pouvez déguster votre plat.
  11. Vous pouvez l’accompagner avec du riz blanc ou riz nature avec du piment et de la rougail de tomate.
  12. Servez votre plat au chaud, il aura meilleur gout.

Bon appétit !

NB : Pour une meilleure présentation de votre recette vous pouvez parsemer votre plat par des feuilles fraiches de basilics.

D’autres recettes de langue de bœuf

Voici d’autres recettes que vous pourrez concocter avec de la langue de bœuf. Vous pouvez l’accompagné par des petit pois  ou encore avec des légumes.

Ici nous allons vous donner ces deux autres recettes de langue de bœuf.

Recette de langue de bœuf aux petits pois.

Pour préparer cette recette, vous aurez besoins de certains ingrédients.

Ces ingrédients sont :

  • 1 kg de langue de bœuf ;
  • des oignons ;
  • des petits pois ;
  • des gousses d’ail ;
  • du sel ;
  • du thym ;
  • du poivre.

Préparation :

  1. Comme pour la réalisation de la langue de bœuf sauce, il vous faudra tremper la langue de bœuf la veille de la préparation pour que la peau se ôter facilement.
  2. Portez ensuite la langue de bœuf à ébullition pendant 10 minutes.
  3. Pendant ce temps préparer la sauce ainsi que les petits pois.
  4. égouttez ensuite la langue de bœuf et mettez-la dans une cocotte avec les petits pois ;
  5. Ajoutez de l’eau et faite cuire ces derniers jusqu’à ce qu’elle soit bien cuit.
  6. Une fois cuit, laissez-la se refroidir puis retirez la peau blanche qui la recouvre.
  7. Puis coupez-la en tranche avant de la remettre dans la marmite.
  8. Préparez maintenant la sauce. Prenez une poêle et ajoutez de l’huile de friture.
  9. Ajoutez ensuite les oignons déjà émincé ainsi que l’ail déjà écrase dans la poêle.
  10. Faite les sauter jusqu’à ce que le mélange bien translucide.
  11. Puis ajoutez les tomates, le thym, ainsi que le poivre et le sel.
  12. Rajoutez cette sauce dans la marmite et laissez-les mijoter quelques minutes pour que la sauce soit bien incorporer dans le mélange.
  13. Une fois la cuisson terminé, enlever le du feu. Vous pourrez maintenant servir votre plat.

NB : pour faciliter la cuisson de votre langue bœuf, ajouter du vinaigre dans l’eau dans lequel vous faite tremper la langue de bœuf la veille.

 

Recette de samossa comme à Madagascar

Le samossa est une recette d’origine indo-pakistanaise. C’est un petit chausson frit en forme de triangle. Il est farci par de la purée de pommes de terre épicée ainsi que de la viande hachée. En effet, cette recette est une spécialité indienne, mais revisitée par les Malgaches et est devenu aujourd’hui un des amuse-bouche les plus prisés de la grande île.

En effet, en Inde, cette recette est proposée dans les street Food. On peut facilement les acheter dans les marchés locaux surtout au Nord du pays. À Madagascar, c’est pareil. Vous pourrez acheter ces samossas à chaque coin de rue, dans les street Food, dans les bars et même dans certains restaurants qui vendent les spécialités de la grande île.

À Madagascar, cette recette est réalisée soit avec de la viande hachée et des oignons, soit avec des poissons. On le sert généralement avec de la salade ainsi que du piment ou avec de l’achard de légumes.

Son gout est délicieux et il est croustillant de quoi vous faire régaler lors du gouter. Certains commerçons change le farcis de ce dernier en pommes de terre et du poivre avec quelques herbes de ciboulette. Le gout n’est pas le même que celle faite avec de la viande hachée et celle avec du poisson, mais reste délicieux si bien assaisonner.

Image venant d’internet

Comment réaliser la recette de samossa facile à réaliser à la maison

Les samossas sont des produits omniprésents dans les menus des restaurants surtout dans les restaurants indiens. Toutefois, on le retrouve aussi dans nombreux pays comme à Madagascar. Dans ce pays, la manière de cuisine cette dernière est assez différente de celle de l’Inde, mais elle reste tout à fait savoureuse et croustillante. Pour réaliser cette recette, il vous faudra d’abord préparer la patte avant d’attaquer la farce et les accompagnements.

Voici d’ailleurs une guide pour vous aider à réussir cette recette de Samossa ou « sambosa ». Pour commencer : préparer la pâte à samossa puis sa garniture.

La pâte à samossa

Image venant d’internet

Si vous n’avez pas beaucoup de temps pour préparer la pâte à samossa chez vous. Vous pourrez acheter celle déjà prête à l’emploi que vous trouvez dans les supermarchés. Toutefois, savoir comment faire de la pâte à samossa est toujours utile.

Voici donc comment faire de la pâte à samossa fait maison.

Vous avez deux options pour le choix de la pâte. Sois-vous ôté pour une pâte feuilletée fine et croquante, soit une pâte beaucoup plus épaisse. Cette dernière est le plus souvent demandée dans les recettes traditionnelles.

Les ingrédients

Pour réaliser une bonne pâte à samossa, vous aurez besoin des ingrédients suivants :

  • de la farine ;
  • de l’eau ;
  • du sel ;
  • et de l’huile.

La préparation de la pâte

  1. Commencer par incorporer l’huile dans la farine en les mélangeant avec les mains.
  2. Une fois que vous obtenez un mélange à la consistance friable comme celle de la chapelure, vous pouvez ajouter de l’eau.
  3. Pétrissez ensuite jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et bien lisse. Cela peut prendre une dizaine de minutes au plus.
  4. Roulez ensuite en pâton et découpez-les en plusieurs boules de mêmes dimensions.
  5. Laissez ensuite reposez la pâte en le recouvrant pendant à 15 à 20 minutes.
  6. Prenez ensuite les boules puis à l’aide d’un rouleau étalez finement chaque boule sur le plan de travail fariné.
  7. Prenez ensuite chaque pâte et badigeonnez de l’huile à la surface avant de les saupoudrer de farine pour qu’elles ne se collent pas entre elles.
  8. Disposez les uns sur les autres pour former un tas, puis aplatissez à l’aide d’un rouleau.
  9. Prenez une grande poêle et faites-la chauffer.
  10. Déposez ensuite les pâtes en dessus et laissez-les pendant 1 à 2 minutes avant de le retourner. Attendez 1 minute de plus puis élever les.
  11. Mettez ces pâtes sur le plan de travail pour les refroidir.
  12. Puis, découpez les bords avant de les effeuiller

La garniture pour samossa

Entre temps pendant que vos pâtes à samossa se reposent. Commencer à préparer la garniture.

Les ingrédients

Pour le faire, vous aurez besoin de :

  • 1 kg de viande hachée ;
  • 5 gros oignons ;
  • du fromage râpé ;
  • 1 paquet d’oignon vert
  • 10 branches de ciboulette.
  • 1 gousse d’ail ;
  • 1 cuillère à café de curcuma ;
  • 1 cuillère à café de poivre moulu ;
  • 1 cuillère à café de cumin ;
  • 1 cuillère à café de coriandre ;
  • du sel ;
  • de l’huile de friture.

La préparation de la farce

  1. Mettez la viande hachée dans une poêle ou dans une marmite.
  2. Assaisonnez la avec du sel du poivre, du curcuma, avec de la poudre de coriandre et du cumin ainsi que le fromage râpé.
  3. Faites-les cuire à feu moyen jusqu’à ce que le jus soit complètement évaporé.
  4. Bien remuer de temps en temps pour bien incorporer le mélange.
  5. Puis transverse dans un autre récipient pour refroidir.
  6. Pelez ensuite les oignons et coupez les dés. Émincer aussi les oignons verts.
  7. Écrasez les gousses d’ail et ajoutez-le avec des oignons.
  8. Rajoutez ensuite ces ingrédients dans la viande hachée et mélangez le tout avec une cuillère en bois.
  9. Une fois bien incorporez, vous pourrez garnir la pâte.
  10. Formez un triangle en pliant la pâte. Puis ajoutez la garniture avant de le refermer.
  11. Faites les mêmes démarches jusqu’à ce que vous n’avez plus de pâte ou de garniture.
  12. Puis faites chauffer l’huile de friture. Plongez ensuite vos samossas dans l’huile et laissez cuire pendant 7 à 10 minutes.
  13. Une fois cuit, retirez-les puis égouttez pour enlever le reste d’huile.
  14. Faites la même opération jusqu’à ce qu’il n’y a plus de samossa.

NB : assurez que l’huile ne soit pas trop chaud pour bien cuire la garniture.

Bon appétit !

 

Les ylangs-ylangs de Madagascar

L’ylang-ylang est une plante emblématique qui fait la renommée de Madagascar. Ce n’est pas uniquement pour sa couleur dorée, mais aussi pour son parfum qui est reconnaissable entre mille. Il possède de nombreuses bienfaits pour la santé. Cette plante est une des plantes endémiques de la grande île. D’ailleurs, Madagascar figure parmi les producteurs d’huile essentielle d’ylang-ylang. Dans cet article, nous allons vous parler de cette plante.  Son origine ainsi que ses vertus.

Image venant d’internet

Tout savoir sur l’ylang-ylang

Ylang-ylang est une plante des zones tropicale. On le connait sous le nom scientifique Cananga Odorata. C’est une plante d’originaire des Philippines et ne survit que dans les zones tropicales. Il fait partie de la famille des Annonancées. Son nom peut être traduit comme fleur des fleurs. C’est d’ailleurs une des plantes les plus célèbres et très recherchées partout dans le monde.

Cette plante est ornée d’une couronne étalée et ses fleurs jaunes sont presque dorées et nous rappelle la forme d’une étoile. À sa maturité la base des pétales de cette plante devient rouge. Les Ylang ylang se développent facilement dans les zones humides à forte pluviosité.

Les fleurs de cette plante dégagent un parfum intense et pluvieux. Cette plante grandit rapidement et peut atteindre les 2 à 5 cm chaque année. Cette plante est taillée en hauteur d’homme de 2 à 3 mètres, mais en milieu naturel, il peut atteindre jusqu’à 30 mètres de hauteur.

Origine des ylangs-ylangs

Les ylangs-ylangs sont ses plantes qui viennent de l’Asie, de l’Indonésie et aussi des Philippines. C’est un arbre de forêts tropicales qui a été implanté dans l’océan indien au début du 20e siècle. Il a été élu à domicile au 19e siècle en Mayotte, mais on le trouve également à Nosy be Madagascar. On retrouve également en Comores ainsi que dans certains pays voisins tel qu’Anjouan et Mohéli.

Cette plante est surtout d’originaire d’Asie. D’ailleurs, le premier laboratoire de distillation d’Ylang Ylang se trouve aux Philippines et a été créé en 1860. Sa production s’est ensuite implantée à la réunion puis à Madagascar au 20e siècle. actuellement, Madagascar fait partie des producteurs d’huile essentielle d’Ylang Ylang.

Que peut-on faire avec cette plante ?

On peut faire de nombreux produits avec de l’ylang-ylang. En effet, avec l’essence d’ylang-ylang on peut utiliser pour la conception de bouquet florale plus particulièrement pour des bouquets de fleurs blanches. Cette fleur apporte de la sensualité et du caractère a un parfum, mais aussi d’un aspect crémeux.

On l’utilise aussi dans la parfumerie ainsi dans l’aromathérapie. Il est aussi utilisé comme sédatif et antiseptique, mais aussi comme aphrodisiaque. Dans certains pays, l’ylang-ylang s’utilise pour aromatiser les bonbons, les glaces, mais aussi pour aromatiser les chewing-gums et des boissons.

Quelles sont les vertus de l’Ylang ylang de Madagascar ?

Image venant d’internet

L’ylang-ylang renferme de nombreuses vertus pour la santé.

Antispasmodique

Grâce à la forte concentration d’esters monotospéniques, l’huile essentielle d’ylang-ylang est très utilisée afin de calmer de nombreuses douleurs spasmodiques causées par les règles douloureuses ou les douleurs chroniques. Pour l’utiliser, il suffit de l’appliquer sur votre ventre ou sur le bas de votre puis de le masser doucement.

Antistress et booste le moral

Un des avantages d’utiliser l’huile essentielle d’ylang-ylang est que cette plante produit des effets magiques sur le système nerveux. Il permet de booster le moral lorsque vous êtes démoralisé ou déprimer ou encore si vous être stressé. C’est aussi une excellente antistress. D’ailleurs, il est conseillé de l’utiliser comme huile de massage ou de le verser en goutte dans votre eau de bain. C’est aussi un excellent moyen de prendre soin de votre cerveau, car c’est un excellent stimulant intellectuel.

Lutte contre les troubles cardiovasculaires

Cette plante est également connue pour ses propriétés calmantes et sédatives. Si vous utilisez de l’huile essentielle d’ylang-ylang, il sera bénéfique à votre santé en réduisant votre tension artérielle et votre rythme cardiaque. En cas de palpitation, l’huile essentielle d’ylang-ylang peut aussi être utilisée avec d’autre huile végétale. Vous n’aurez qu’à masser légèrement le plexus cœliaque pour l’atténuer.

Un parfum de référence

En effet, cette plante est surtout connue pour son parfum. On l’utilise comme matière première par de nombreuses marques de parfum les plus célèbres. D’ailleurs, ce dernier produit des essences très sollicité dans le domaine de la parfumerie. C’est pourquoi il est très prisé par de nombreuses marques. On l’utilise d’ailleurs pour le parfum Gabriel de Chanel.

Un excellent produit de soin pour les cheveux secs et abimés

Utiliser de l’huile essentielle sur vos cheveux avec de l’huile cocotte est un excellent masque pour les cheveux secs et abimés. Laissez reposer ces mélanges sur vos cheveux pendant 5 minutes puis lavez avec du shampoing. Ce mélange est conseillé pour les cheveux colorés.

Différentes façons de cuisiner le maïs à Madagascar

La cuisine représente l’identité d’un pays. Comme chaque pays du monde, Madagascar a aussi sa propre cuisine, qui fait la réputation de sa gastronomie. En effet, la cuisine malgache est réputée comme étant une cuisine riche et copieuse et pleine de saveur. Le maïs fait partie de l’aliment de base dans certaines régions de Madagascar. Il est une bonne alternative du riz. Il se présente d’ailleurs sous différentes formes tantôt en semoule, soit en grains secs, soit en grains sur les jeunes épis frais. Dans cet article, nous allons surtout voir les différentes façons de cuisiner du maïs à Madagascar. Un ingrédient qui se trouve à chaque coin de rue de l’ile et qui est présent toute l’année. Faisons un zoom sur cette cuisine et découvrant les différentes façons de cuisiner cette dernière ainsi que la particularité de chaque recette de maïs.

Image venant d’internet

Recette de maïs au coco

C’est une recette à base de grains de maïs et de lait de coco. On le consomme le plus souvent au petit déjeuner ou à l’heure du gouter.

Image venant d’Internet

Les ingrédients :

Pour concocter cette délicieuse recette, vous avez besoin de :

  • 300 gr de maïs sec ;
  • 1 litre de lait de coco ;
  • 4 c-à-s de sucre blanc ;
  • 1 écorce de cannelle ;
  • 1 gousse de vanille ;
  • De l’eau.

La préparation :

  1. Commencer par laver dans une eau froide le maïs.
  2. Prenez ensuite une marmite et mettez-le dedans en ajoutant deux litres d’eau.
  3. Faites-les bouillir à feu doux pendant plus d’une heure trente minutes.
  4. Une fois que le maïs est tendre, rajoutez le lait de coco, le sucre, la gousse de vanille ainsi que la cannelle.
  5. Laissez ensuite le tout mijoter pendant trente minutes.
  6. Assurez que votre maïs a du jus, s’il le faut rajouter de l’eau.
  7. Une fois prêt, vous pourrez vous servir et déguster votre succulent gouter ou votre petit déjeuner
  8. Afin d’éviter que les grumeaux ne se collent à la marmite, n’oubliez pas de remplir de l’eau et de remuer de temps en temps votre préparation.

Recette de maïs à la malgache

La plupart du temps, les Malgaches n’utilisent pas d’épice en cuisine. Leurs plats sont simples sans artifice, mais tout aussi savoureux. Ici, on va vous parler de la façon de cuisiner le, mais à Madagascar.

Image venant d’internet

Les ingrédients :

Pour le faire, vous aurez besoin de :

  • 5 épis de maïs
  • De l’eau

La préparation

  1. Pour le concocter, enlever les feuilles et les barbes des épis de maïs.
  2. Puis faites-les cuire dans de l’eau bouillante et non salée pendant trente minutes.
  3. Une fois le délai passé, vous pourrez les déguster.

Recette de maïs au lait

Le lait est aussi un ingrédient phare dans la cuisine malgache, surtout pour les gouter. Voici une guide qui va vous aider à concocter du maïs au lait.

Image venant d’internet

Les ingrédients

  • Grains de maïs sec ;
  • Du lait frais ou en brique ;
  • Du sucre ;
  • Une gousse de vanille
  • Et de l’eau.

La préparation

  1. Lavez les maïs et faites-les cuire à feu doux dans une marmite remplie d’eau pendant une heure trente.
  2. Avant la fin de la cuisson, ajoutez la gousse de vanille, le sucre ainsi que le lait.
  3. Laissez mijoter quelques minutes avant de le servir afin que les ingrédients puissent se mélanger avec le maïs.
  4. Une fois la cuisson terminée, vous pouvez le déguster.

Recette d’épis de maïs grillés

Une des recettes de, mais le plus facile à faire. Il suffit d’enlever les feuilles et les barbes du maïs avant de le faire griller au feu.

Image venant d’internet

Les ingrédients :

Pour le faire, vous avez besoin :

  • D’épis de, mais
  • du sucre (facultatif)

La préparation :

  1. Commencer par enlever les feuilles ainsi que les barbes du maïs.
  2. Allumez ensuite le feu et étalez vos épis du maïs en dessus pour les faire griller.
  3. Assurez-vous de ne pas les bruler pour ne pas altérer le gout.
  4. Retournez de temps en temps pour cuire tous les côtés et pour éviter de les bruler.
  5. Puis vérifier qu’il soit bien cuit en le piquant avec une ponte de couteau.
  6. Une fois cuit, servez-vous !

NB : vous pouvez parfumer cette recette en ajoutant quelques épices tel que le miel, la cannelle, le poivre ou du paprika.

Recette de gâteau de maïs

Une recette facile et qui se réalise en quelques minutes seulement.

Les ingrédients :

  • De la semoule de maïs ou de la koba-katsaka ;
  • Du sucre ;
  • Des bananes ;
  • Et de l’eau.

La préparation :

  1. Pour le faire, commencer par écraser les bananes.
  2. Versez ensuite de l’eau et ajoutez le sucre ainsi que la farine de maïs.
  3. Bien mélanger le tout afin d’éviter de former de granuler.
  4. Versez ensuite la pâte dans une moule.
  5. Puis, faite les cuire en bain-marie pendant une heure.
  6. Une fois la cuisson terminée vous pouvez le déguster.

Comme vous pouvez le voir, il existe un infini de recette que l’on peut faire avec du maïs. Que ce soit avec les grains, les épis ou la semoule. Vous n’aurez donc qu’à opter a la recette de votre choix et le refaire chez vous pour pouvoir gouter a un de ces plats.

Recette de tilapia à la malgache

Le tilapia est un mets très connu à Madagascar. Comme la plupart de la cuisine malgache, ce plat est riche, copieux et savoureusement bon. En effet, ce plat figure parmi les plats les plus pris de la grande île. Que ce soit du tilapia sauce, du tilapia frit ou cuit au four. Il fait d’ailleurs la renommée de la gastronomie malgache. Mais comment cuisine-t-on ce poisson ? Découvrant dans cet article quelques recettes de tilapia à la façon malgache.

Image venant d’internet

Tout sur le tilapia

Le tilapia est un poisson d’eau douce que de nombreux amateurs de cuisine adorent pour son gout très riche. En effet, quel que soit le mode de cuisson de ce dernier, il reste toujours savoureux et copieux. De quoi vous faire régaler les gourmets. Il figure d’ailleurs parmi les mets les plus consommés au monde. De plus, vous pourrez le consommer toute l’année. Il existe d’ailleurs une centaine de tilapies, mais le plus consommer reste le tilapia du Nil.

Pour trouver du tilapia, vous avez plusieurs possibilités : soit vous les achetez au marché aux puces, soit dans une poissonnerie ou dans un supermarché. Dans ces deux derniers, ce poisson est généralement vendu congelé, mais vous pouvez aussi les trouver bien frais.

Le tilapia sauce

Le plus connu et le plus apprécié de tous sont le tilapia sauce. Cette recette figure parmi la spécialité locale le plus appréciée de la grande île. En effet, ce plat est idéal pour un repas en famille et même pour un repas de fête. Voici d’ailleurs comment le concocter. Une recette facile que vous pourrez tester chez vous si vous souhaitez épater vos invités avec un plat typique de Madagascar.

Les ingrédients :

  • 1 kg de tilapia
  • Une boite de cresson ;
  • 2 tomates bien mures ;
  • 2 gros oignons ;
  • 4 gousses d’ail ;
  • Quelques ciboulettes ;
  • De l’huile d’arachide ;
  • Du sel.

Étape de préparation :

  1. Pour cuisiner du tilapia, vous pouvez commencer par écailler, laver, vider et trancher le poisson en morceaux.
  2. Lavez ensuite les cressons et coupez juste les tiges.
  3. Préparez aussi les oignons et les gousses d’ail. Épluchez, lavez et émincez-les.
  4. Prenez ensuite une marmite et faites chauffer l’huile.
  5. Rajoutez en dessus, les tomates déjà couper en morceaux ainsi que les ciboulettes coupées finement et le sel.
  6. Rajoutez les gros oignons ainsi que les gousses d’ail.
  7. Puis déposez les cressons dedans comme « Lafika » au fond de la marmite.
  8. Rajoutez aussi les poissons.
  9. Recouvrez le tout par de l’eau et laissez-le cuire à feu doux pendant plus de 45 minutes jusqu’à évaporation totale.
  10. Ajoutez 3 cuillères d’huile pour rajouter du gout à votre plat et laissez mijoter quelques minutes. Cela évitera aussi que le lafika se colle à la marmite.
  11. Une fois prêt, vous pouvez le servir avec du riz blanc et du rougaille. Un peu de piment vert ne sera pas aussi de refus.
  12. Et voilà, vous pourrez apprécier votre plat !

Le voanjobory sy tilapia : un plat typique de Madagascar

Image venant d’internet

Le voanjobory ou pois de bambara est un ingrédient phare surtout pour accompagner le poisson. Cet assortiment de plat est très prisé à Madagascar. Ce plat est à base de poisson avec du pois de bambara.

Les ingrédients :

Pour le concocter, vous avez besoin des ingrédients suivant :

  • Du pois de bambara ;
  • Des gros oignons,
  • Des tomates bien mures ;
  • Du tilapia ;
  • Du sel ;
  • Du poivre ;
  • Et de l’huile.

La préparation :

  1. Pour commencer, préparer les pois de bambara. Prenez une casserole et ajoutez une bonne quantité d’eau ainsi que du sel pour cuire les pois. N’oubliez pas d’ajouter de l’eau lorsque le jus de cuisson s’évapore.
  2. Lorsque les grains sont cuits, préparer la sauce. Découpez les tomates ainsi que les oignons en morceaux et déposez-les dans une casserole avec de l’huile de friture.
  3. Laissez frire ces ingrédients jusqu’à ce que les oignons deviennent translucides et que les tomates soient bien purée.
  4. Ajoutez ensuite la sauce dans la marmite qui contient les pois de bambara. Puis ajoutez les poissons déjà lavé, vider et trancher en morceaux.
  5. Rajoutez ensuite de l’eau pour tout recouvrir.
  6. Puis laissez se mijoter pendant une heure à feu doux.
  7. À la fin de la cuisson, vous pourrez le servir au chaud avec du riz blanc.
  8. De plus, ce plat est un vrai régal pour les papilles gustatives.

Le tilapia est aussi assaisonné avec du lait de coco pour ajouter plus de gout à la recette. Cette dernière est surtout utilisée par les régions côtières de Madagascar. Ainsi, le plat devient plus exotique et beaucoup plus savoureux.

D’ailleurs, autres que les cressons et les pois de bambara. Il est aussi possible de remplacer ces ingrédients par des poireaux ou des haricots verts. Avec ces ingrédients, cette recette reste tout à fait succulente.

Escapade à Tsiroanimandidy : les lieux incontournables à visiter

Tsiroanomandidy se trouve à Bongolava. C’est la capitale de la région. Une ville qui se situe dans le moyen ouest de Madagascar. Il se situe à 219 km d’Antananarivo en suivant la route RN1 jusqu’à Analavory, puis RN1 bis d’Analavory jusqu’à Tsiroanomandidy. Si vous comptez donc faire une escapade ou une virée le temps d’un weekend dans cette région, n’oublier pas de visiter les lieux incontournables de Tsiroanomandidy. Découvrez aussi quelques activités que vous pourrez faire pour remplir votre journée.

Image venant d’internet

Tout sur Tsiroanomandidy

Tsiroanomandidy traduit comme « seulement une personne règne » est une ville qui se trouve à quelques kilomètres d’Antananarivo. Il se trouve au bout de la RN1 qui conduit vers Maintirano. Les gens de la région vivent principalement de l’élevage de bovins. Il a peu d’attrait touristique, mais lors de votre visité vous pourrez visiter certains lieux qui font la réputation de la région. Vous pourrez profiter d’une promenade en pousse-pousse pour admirer la région et découvrir ces attraits. Pour venir dans cette ville, vous effectuerez 6 heures de route en partant d’Antananarivo. Au maximum la durée du voyage peut durer une journée en tout.

Comment faire pour visiter la ville ?

Le moyen de transport le plus pratiqué dans la ville est le cyclo-pousse. En effet, vous pourrez visiter la ville par ce moyen de transport. Vous pouvez donc oublier votre voiture au parking pour le remplacer par un cyclo-pousse. Ce dernier peut sillonner facilement toutes les rues de la ville. Ainsi, vous pourrez admirer chaque coin et recoin de la ville. De plus, c’est le seul moyen de transport de la ville, puisque les taxis sont quasi-absents.

Quels sont les lieux incontournables à visiter à Tsiroanomandidy ?

Image venant d’internet

Il existe de nombreux lieux que vous pourrez visiter lors de votre escapade à Tsiroanomandidy. Vous pourrez commencer par :

L’exploration de l’allée des tamariniers et le jardin de la bible.

Lors de votre visite du centre-ville. Vous traverserez surement la ville en cyclo-pousse. Vous devrez ensuite traverser le reste de la région à pieds vous pourrez ainsi admirer l’allé des Tamariniers. Une des caractéristiques qui distingue la ville de Tsiroanomandidy. En effet, cette fameuse allée fait la réputation de la région. La présence de ces tamariniers rend le paysage de la ville très remarquable. D’ailleurs tout au long de cette allée vous pourrez voir de grands œuvres en béton qui représentent une grosse bible ouverte. Elle est unique en son genre à Madagascar. Un jardin clôturé muni d’un banc pour se repose. On appelle cet endroit « le jardin de la bible ».

Visiter le marché de zébu

Cette région est célèbre pour son vaste marché de Zébu. En effet, le marché de zébus de Tsiroanomandidy est le plus grand marché de zébu de Madagascar. Lors de votre passage dans cette région, vous ne pourrez pas rater ce lieu. D’ailleurs, pour de nombreux touristes, ce lieu est incontournable. Plus de mille zébus sont vendus dans ce marché chaque semaine du mardi jusqu’au vendredi.

Vous pourrez aussi visiter Bazar ou le marché municipal de Tsiroanomandidy. Vous pourrez observer les gens de ce village ou faire quelques achats avant de partir de la ville. Dans ce marché, le prix de certains produits est très abordable, surtout le riz ainsi que les fruits tels que les oranges, les mangues et d’autres produits phares de la région.

Visiter la cathédrale de Notre Dame du Bon Remède

Vous pourrez poursuivre votre exploration, en visitant la Cathédrale de Notre Dame du Bon Remède. C’est l’église catholique de Tsiroanomandidy. Elle est remarquable par sa grande taille. L’église porte également de nombreuses cloches. C’est celle qui a plus de cloches parmi l’église du pays. D’ailleurs, cette église est un des attraits touristiques de Tsiroanomandidy. Sur le toit de la cathédrale, vous pourrez avoir une vue panoramique de la ville de Tsiroanomandidy. Vous verrez ainsi la ville dans toute sa splendeur.

Gouter a la gastronomie de la région

Vous pourrez aussi tester les spécialités culinaires de la région lors de votre visite. Vous pourrez par exemple gouter au plat traditionnel de la région ou quelques spécialités asiatiques et européennes du restaurant de la ville. Vous pourrez aussi gouter au plat proposer tout au long de la rue de la Tsiroanomandidy. Vous pourrez vous régaler avec leurs brochettes de zébu ou poulet surtout en soirée.

Visiter un petit atelier de fabrication de produit artisanaux

En effet, en quinzaine de minutes de balade en pousse-pousse de la ville de Tsiroanomandidy, vous trouverez un atelier de fabrication de produits artisanaux. Il se trouve au niveau du quartier d’Androtra. Dans cet atelier, de nombreuses femmes s’attellent pour confectionner de petits paniers et quelques articles avec du Vétiver ou avec du Vaha. Ce dernier est surtout utilisé pour la fabrication de couvre bouteilles ou pour fabriquer des abat-jour.

Partez en randonnée au mont Tsiafajavona

Madagascar est un pays montagneux, le major parti du centre du pays est entouré de Montagne. C’est intéressant si on est une personne qui aime faire de l’escalade et des randonnées dans la nature. Pour vous alors amoureux de trekking, pourquoi ne pas vous aventurez dans ce pays. Parmi les endroits montagneux de Madagascar, partez en randonnée au mont Tsiafajavona.

Image venant d’internet

Où se trouve le mont Tsiafajavona ?

Tsiafajavona est une des plus hautes montagnes de Madagascar. Elle se trouve dans la région de Vakinankaratra, district d’Ambatolampy et province d’Antananarivo. La région où se trouve Tsiafajavona est volcaneux. Et il tire son nom de sa signification en malgache « tsy afaka ny zavona » ce qui veut dire : le brouillard ne s’estompe jamais. De même, dans la commune de Tsiafajavona, en bas, si vous regardez cette montagne, vous remarquerez qu’évidemment ça ne manque jamais de brouillard en haut.

En effet, cette montagne est la deuxième montagne la plus haute de Madagascar outre Tsaratanana et Boby. C’est surtout à cause de sa hauteur qui est de 2643 m qu’on observe toujours des brouillards à côté. Une expérience que vous pouvez tenter quand vous allez vous aventurer dans ce circuit. Essayer d’aller toute en haut de la montagne, vous y apercevez en bas des nuages qui planent partout en dessous.

Quelles activités peut-on faire au mont Tsiafajavona ?

Si vous voulez aller au mont Tsiafajavona, vous devez passer à Ankaratra. Au sommet d’Ankaratra, il y a une station forestière à 90 km d’Imeritsiatosika que vous pouvez visiter. Sachez qu’il n’y a pas beaucoup de biodiversité au mont Tsiafajavona. Il n’y a pas non plus beaucoup d’animaux spécifiques. Toutefois, vous pouvez quand même pratiquer différentes activités durant vos séjours dans ce lieu.

Par exemple, si vous aimez faire du vélo, il y a un circuit VTT que vous pouvez essayer. De plus, il y a plusieurs pistes intéressant dans ce circuit. Un autre moyen de profiter du lieu aussi est de faire des piqueniques en famille où vous pouvez profiter de la fraicheur du lieu et de l’air propre. Cela vous aidera à évacuer les stress du boulot et améliorer votre santé.

Si vous voulez pimenter un peu votre aventure, faite de la randonnée pour monter au sommet de la montagne Tsiafajavona. Cela va nécessiter beaucoup d’énergie et d’effort physique. Mais une chose est sure, une fois arrivée en haut, vous n’allez vraiment pas regretter. De plus, en chemin, vous pouvez admirer la belle vue.

Durant votre trajet, vous pouvez par exemple faire d’abord de la randonnée à Ankaratra et passer la nuit à faire du campement. Puis, le matin, de très bonne heure, vous pouvez reprendre la marche et profiter du lever de soleil en route. C’est préférable de monter au mon Tsiafajavona très trop le matin pour éviter que trop de soleil vous attrape en chemin. De plus, à force de monter, vous ressentirez encore beaucoup de fraicheur que vous allez oublier la fatigue. Vous vous sentirez même en pleine forme.

Comment faire si l’on veut faire de la randonnée au mont Tsiafajavona ?

Image venant d’internet

Si vous voulez alors faire de la randonnée au mont Tsiafajavona, il vous faut d’abord vous déplacer vers lieu. Pour cela, vous pouvez partir de la capitale, à environ 100 km de-là suivant la RN7 se trouve la ville d’Ambatolampy. Vous pouvez prendre le taxi-brousse pour votre déplacement ou bien votre transport personnel. D’Ambatolampy à Ankaratra, il y a également des bus qui peuvent vous conduire dans le village d’Ankaratra. Ou bien, vous pouvez commencer votre randonnée d’Ambatolampy à Ankaratra et après Ankaratra à Tsiafajavona, ce serait encore beaucoup plus excitant.

Comme vous ne connaissez pas bien le lieu, il est préférable que vous vous aventuriez avec un guide, qui vous montrera les chemins sans danger et pour éviter de vous perdre. Sauf si vous êtes une personne qui aime les imprévus et qui n’a pas peur des dangers, vous pouvez tenter une aventure seule. Mais n’oubliez pas vos équipements.

Qu’est-ce qu’on a besoin si l’on veut faire de la randonnée au mont Tsiafajavona ?

Dans les règles de sécurité surtout dans les escalades, être bien équipé est nécessaire pour sa survie, après vient l’agilité. Pour le cas de la randonnée, ce n’est pas tout le monde qui peut tenir des heures à marcher dans les montagnes, il vous faut donc impérativement les équipements de randonnée. À savoir, il y a la tente, le sac et chaussure pour la randonnée. En chemin, vous allez découvrir les merveilles du lieu, il vous faut aussi amener votre appareil photo pour capturer ce moment.

Si en route, vous êtes tenté de faire des escalades, il vous faut également amener des accroches et les autres outils de trekking utiles pour vous. Éventuellement, n’oubliez pas d’apporter votre map ou le GPS, vous éviterez de vous perdre. Mais également, cela va vous aider à bien programmer votre trajet. Et n’oubliez pas aussi d’apporter de l’eau à boire et quelque chose à mangé.

Le coco, un élément essentiel à la cuisine exotique malgache

Parmi les coutumes, les habilles et les dialectes, les mets reflètent aussi bien la culture malgache que les autres. Ce pays renferme différentes variétés culinaires qui est différent aussi selon les régions. Par exemple, si l’on goute au plat tropical, on remarque que la noix de coco est très utilisée. Comment est la cuisine malgache ? Et quels peuvent être les mets que l’on peut assembler avec la noix de coco ?

Image venant d’internet

Comment est la cuisine malgache ?

Madagascar comme tant d’autres pays a sa cuisine qui la différencie des autres. La cuisine malgache a sa particularité, ce qui pousse beaucoup de personnes à l’aimer. Comparée à la cuisine des autres pays africains, la cuisine malgache n’est pas du tout pimentée. Toutefois, il y a des aliments doucement pimentés. Des aliments sucrés et des aliments salés qui sont les plus consommés.

Le riz est l’aliment de base de la cuisine malgache. On accompagne seulement le riz avec le laoka. Ce dernier regroupe tous les aliments que l’on peut manger avec le riz (vary). Le laoka peut être de la viande, du poisson, des légumes et des herbes, et il faut que ça soit salé. Et il y a également deux façons de cuisiner le riz à Madagascar : il y a le « vary maina » ou le riz sec et le « vary sosoa », soupe de riz sans sel, sans condiment. Ce dernier est souvent consommé le matin et le soir.

Quels peuvent être les mets que l’on peut assembler avec la noix de coco ?

Madagascar est une île entourée d’océan, parmi les régions de Madagascar, vous pouvez observer la présence de cocotier, surtout au bord de la mer, à la plage. Ce n’est pas seulement comme ornement du paysage dont on a besoin des cocotiers, mais également, on a besoin de ses fruits comme nourritures. Par exemple, la noix de coco est beaucoup utilisée dans la cuisine malgache. Que ce soit salé ou sucré, on voit le lait de coco dans beaucoup de plats traditionnels de Madagascar comme pour le laoka. À savoir, il y a le ravitoto au voanio, le poisson au coco, poulet sauté au coco. Et comme mets sucré, il y a le bonbon coco, le manioc au coco, le plantain au coco.

Comment prépare-t-on le Ravitoto au voanio

Le Ravitoto est les feuilles de manioc qu’on a pilé. Quant au voanio, c’est le coco. Le ravitoto au voanio est un plat traditionnel de Madagascar, souvent on l’associe avec de la viande de porc. Pour le préparer, il faut d’abord que vous prépariez le lait de coco et après vous versez le lait dans le ravitoto. Il vous faut alors des noix de coco râpé que vous allez mélanger avec de l’eau chaude pour extraire le jus qu’on appelle lait de coco. Une fois le jus obtenu, vous allez couper des oignons et le mettre au feu à sauter avec de la viande de porc de préférence, pas besoin de mettre de la tomate. Une fois la viande sautée, vous allez ajouter le ravitoto et y mettre de l’eau pour le cuire. Après 20 minutes de cuisson, assurez-vous que l’eau que vous avez ajoutée à baisser. C’est là que vous allez ajouter le e lait de coco. Et cuire jusqu’à ce que les feuilles de manioc pilé soient à point. Vous pouvez manger ceci avec le riz et quelque salade légers.

Image venant d’internet

Comment cuisiner sucré avec la noix de coco ?

Comme on venait de parler en haut, il est possible aussi de préparer la noix de coco avec des aliments sucrés. À savoir, pour le plantain au coco, il vous suffit simplement d’épluché les plantains. De préférence, choisissez des plantains qui sont beaucoup plus murs comme ça, on aura encore beaucoup de gout sucré. Une fois épluché, vous pouvez les couper en rondelle ou bien seulement diviser en deux. Il faut ensuite les mettre dans la marmite, ajouter le lait de coco et mettre au feu pendant 15 minutes. Ajoutez un peu de sucre si ce n’est pas encore assez sucré pour vous.

Pour le manioc au coco, c’est un peu pareil, il vous faut éplucher les maniocs et les coupés en rondelle, pas trop petit environ 4 cm. Ensuite, il faut les mettre dans la marmite et les cuisiner jusqu’à ce que ça soit à point. Une fois à point, assurez-vous également qu’il n’y a pas trop de jus dans la marmite avant de verser le lait de coco. Laissez ensuite bouillir pendant 15 min avant de servir à table. C’est à la personne qui va le manger d’ajouter la quantité de sucre qu’elle veut.

Vous pouvez manger ses mets au petit déjeuner ou bien comme goutés à 10 h ou vers 15 h. En saison de pluie, le manioc au coco est beaucoup plus apprécié surtout à chaud, car cela donne un peu de chaleur. Parfois, on mélange le manioc au coco avec des maïs.

De quoi vous aurez besoin pour sublimer votre voyage à Madagascar ?

Madagascar, la grande île fait partie des lieux touristiques qui intéressent surtout les visiteurs. Ceci en raison de différentes richesses et des variétés de culture dans ce pays. Notamment, quand on se déplace dans ce pays, il y a certains endroits que l’on doit impérativement visiter. Que faire alors pour sublimer votre voyage là-bas ?

Image venant d’internet

Comment faire pour aller à Madagascar ?

Madagascar est une île qui se trouve dans le continent africain, elle est entourée de l’océan indien et du canal de Mozambique. Comme elle est une île, l’unique moyen pour aller dans ce pays est soit la voie maritime, soit la voie aérienne.

Si vous voulez alors aller à Madagascar, l’accès la plus rapide est de voyager par avion. Il vous faut seulement acheter votre billet et faire votre réservation. Sachez qu’il est nécessaire d’avoir un visa pour entrer dans ce pays. Vous devez aussi préparer cela. Normalement, le visa d’entrer à Madagascar n’est pas difficile à accéder. Vous pouvez songer à un visa à l’arrivée et payer les frais à l’aéroport d’Antananarivo.

Une fois arrivé à la capitale, vous pouvez commencer votre découverte du pays. Comme votre avion va atterri à Antananarivo (la capitale de Madagascar), vous pouvez en profiter pour visiter les monuments de la ville avant de visiter les périphériques et les autres régions de la Grande île.

Qu’est-ce qu’on peut trouver à Antananarivo ?

Étant la capitale de Madagascar, Antananarivo renferme plusieurs monuments et lieu historique qui n’attendent qu’à être visiter. Parmi ses monuments, on peut citer les différends « rova » qui ont été construits pendant la dynastie des rois. À savoir, il y a le rova de Manjakamiadana, un grand monument qui embellit la ville. Il y a aussi les différents musées qui renferment les objets anciens et l’histoire des souverains de Madagascar. Vous pouvez également passer voir les parcs de la ville comme le parc de Tsimbazaza pour découvrir les animaux endémiques de Madagascar et les différentes plantes médicinales qui sont protégés à l’intérieur.

Arrivé à Mahamasina, vous pouvez aussi voir l’ange blanc qui se trouve au milieu du lac Anosy. De là, vous pourrez aussi admirer l’aller de Jacaranda qui se trouve autour du lac. En regardant les alentours, vous apercevrez le Rova dans toute sa splendeur, l’écriture Antananarivo en haut sur la montagne et un grand statut de la vierge Marie à côté de la cathédrale d’Andohalo dont vous pouvez aussi visiter tout en admirant l’architecture.

Quels sont les autres endroits que l’on peut visiter à Madagascar ?

Image venant d’internet

Parmi les différentes régions de Madagascar en dehors d’Antananarivo, on peut visiter plusieurs villages et parcs. À savoir, vous pouvez aller aux sud pour visiter le parc Ranomafana ou le parc d’Isalo. À Fianarantsoa, vous pouvez découvrir les différents vins populaires de la région.

À l’Est, vous pouvez également visiter d’autres aires protégées comme Mandraka et le parc d’Andasibe. Et d’autre lieu touristique comme Manambato et Foulpointe. Vous aurez en même temps le temps de profiter de la plage, des noix de coco et des délicieuses crudités de la côte. De même pour Mahajanga, vous pourrez profiter de différentes plages comme Antsanitia, le grand pavois. Ou bien visiter le village touristique et le cirque rouge. Si vous aimez faire des sports nautiques, les différentes côtes de Madagascar vous donnent la possibilité de faire cela.

Si vous êtes surtout du genre à aimer la nature, vous pouvez faire de la randonnée et des campagnes dans les différentes montagnes de Madagascar. Ainsi, vous aurez la possibilité de découvrir les variétés de faunes et de flores du pays.

De quoi aurez-vous besoin pour sublimer votre voyage à Madagascar ?

Vous avez eu un aperçu des endroits que vous pouvez visiter à Madagascar, mais pour que l’aventure soit exceptionnelle pour vous, il faut faire des préparations. À savoir, pour éviter de ne pas trouver d’hébergement, il faut que vous fassiez des réservations à l’avance. Et il faut également que lister les endroits que vous voulez visiter.

Comme vous allez aussi visiter différents endroits parfois très éloignés, il faut que vous assuriez votre moyen de déplacement. N’oubliez pas votre map et le GPS pour vos randonnées et voyages en forêt. À la plage, vous aurez besoin de votre maillot, des crèmes solaires et de vos lunettes de soleil.

Malgré le fait que tous vos affaires et les objets dont vous avez besoin pour partir à Madagascar sont déjà prêts si vous ne vous sentez pas prête physiquement, ne pourrez pas profiter de vos séjours. Dans ce cas, il faut laisser de côté vos préoccupations pour le travail et seulement penser aux merveilles qui vous attendent dans ce pays.

Pour sublimer votre voyage, vous n’aurez besoin donc que de votre esprit et de votre corps qui est prêt à profiter des moments que vous allez passer durant vos vacances dans cette grande île. Laissez alors de côté tous vos tracas et vivez seulement vos instants présents.

La difficulté d’accéder aux études pour la majorité des femmes malgaches

L’éducation est le premier pilier de l’évolution dans un pays. Tous les grands œuvres que l’on voit sur cette terre sont le fruit de l’éducation émanant de tous ses intellects. Malheureusement, partout dans le monde surtout en Afrique, l’éducation est différente pour les hommes et les femmes. Qu’en est-il du cas de Madagascar ?

Image venant d’internet

Comment est l’accès aux études pour les Malgaches ?

Si dans les autres pays africains, l’accès à l’éducation est encore assez difficile, pour Madagascar, sa situation est différente. Depuis l’obtention de son indépendance jusqu’à maintenant, les dirigeants du pays, on essaie de rendre plus facile l’accès à la scolarisation pour ses populations.

Durant ses 62 années passées, un grand nombre du budget de l’état a été utilisé pour renforcer les infrastructures et construire des écoles et universités publiques à la portée de tous. Par la présence des écoles primaires publiques partout dans la grande île, ceci permet aux parents qui n’ont pas les moyens de payer la scolarité de leur enfant de les envoyer à l’école. De même, il y a également les universités publiques de Madagascar partout dans chaque région du pays qui sont aussi à la portée de tous. Ce système a été mise en place à fin de rendre plus facile l’accès à l’éducation pour la population malgache.

Il y a-t-il encore des différences sur la qualité des études pour les hommes et les femmes malgaches ?

L’inégalité du genre règne toujours dans les pays africains surtout dans l’Afrique subsaharienne. On constate un faible taux d’accès de scolarité chez les femmes africaines. Seule Madagascar et Rwanda qui montrent un taux de parité sur le niveau de scolarisation des hommes et des femmes. Ces deux pays ont mis en place un système d’éducation très prometteur.

Depuis l’année 2000, l’égalité de l’éducation pour le genre est devenue la préoccupation majeure du gouvernement malgache. Il n’y en a pas de discrimination du genre à Madagascar au niveau scolaire et dans l’accès à l’emploie. Les femmes tout comme les hommes ont le droit d’apprendre aussi. Cet apprentissage commence au niveau primaire jusqu’à l’université. De même, on remarque que 58 % des enseignants sont des sexes féminins.

Si l’on constate de temps à autre des traitements différents chez les garçons et chez les filles à l’école. Cela est surtout en raison des stéréotypes de la société qui peut encore exister dans les régions éloignées. Mais en général, jusqu’à maintenant, le gouvernement se bat pour donner accès à une éducation de qualité pour les Malgaches sans tenir compte du genre. Et l’on remarque également que beaucoup de femmes malgaches sont à des postes assez élevés, ce qui confirme le fait qu’elles ont eu accès à des éducations de bonne qualité.

Image venant d’Internet

 

Quels sont les grands problèmes rencontrés dans le domaine de l’éducation à Madagascar ?

Malgré le fait que Madagascar a instauré un système d’apprentissage pour l’égalité des sexes au pays, il y a quand même quelques problèmes que l’on rencontre sur le plan de l’éducation. Pour le cas de la capitale, les écoles publiques sont à proximité de la population et il y a les moyens de transport qui rend facile et rapide le trajet pour aller à l’école.

Cependant, si l’on regarde ce qui se passe au périphérique et aux villages qui sont loin de la ville. Les enfants sont obligés de marcher des heures pour aller à l’école, ce qui décourage tant d’autre. De même, pour obtenir les infrastructures scolaires, il faut également aller en ville pour acheter les cahiers et stylos, pour les parents qui n’ont pas de moyens de s’en procurer. Ils sont obligés d’abandonner les idées d’éduquer ses enfants.

On peut dire donc que les grands problèmes qui entravent la scolarisation des enfants malgaches sont surtout l’éloignement, et le manque de ressources financières. Ce dernier pousse généralement les enfants à travailler dès leurs plus jeunes âges.

Quelles sont les solutions qui peuvent améliorer l’accès à l’éducation à Madagascar ?

L’éloignement est la major problème qui décourage les enfants à aller à l’école. La présence de moyen de transport serait idéale pour lutter contre ce problème. Pour cela, il faut également qu’on améliore la qualité de route dans le pays. En ce qui concerne le faible revenu des parents, vu que l’école publique est gratuite, il faut également augmenter le nombre de personnes qui auront accès à des fournitures scolaires gratuites.

La réalisation de cela ne sera pas possible sauf si tout le monde tende la main pour s’entraider et bien travailler. Bien qu’il y ait des associations à but non lucratif qui visent à aider les enfants ayant ses difficultés, ceci n’arrive pas encore à résoudre radicalement les problèmes rencontrés dans la scolarisation du pays. L’état doit veiller à trouver un système plus efficace pour atteindre l’objectif fixé pour de bons accès et qualités des éducations.

Les Malgaches et les réseaux sociaux

Depuis l’apparition des réseaux sociaux, ceci a connu un très grand accroissement dans le monde entier, Madagascar est un des pays qui profite des avantages de l’utilisation de ces réseaux. Mais comment est l’évolution des réseaux sociaux à Madagascar ? Quels sont les réseaux sociaux les plus utilisés par la population Malgache ?

Image venant d’internet

Quels sont les réseaux sociaux les plus utilisés à Madagascar ?

On entend par les réseaux sociaux toutes les plateformes numériques qui sont utilisées par les êtres humains pour se communiquer entre eux. On peut citer : Facebook, un des réseaux le plus populaires dans le monde, instagram, twitter, wattsapps, linkedIn.

Pour le cas de Madagascar, Facebook est le réseau le plus populaire. Environ 16 % de la population Malagasy utilise ce réseau. De plus, c’est plus facile d’y accéder à cause de la disponibilité aisée chez les opérateurs Malgache. On parle ici des connexions internet comme les connexions Telma, orange et airtel. Le prix de ses connexions est abordable pour tout un chacun et il y a différentes offres qui répondent aux différents besoins.

Après Facebook, il y a également l’instagram qui commence à avoir son apogée dans le pays. Ensuite, il y a LinkedIn un peu plus utilisé dans le domaine professionnel. Pour les autres divertissements, on a Tiktok et pour la communication entre famille et ami, le Messenger occupe la grande place dans ses différents réseaux.

Comment les Malgaches utilisent le réseau Facebook ?

Comme on disait en haut, le Facebook est le réseau le plus utilisé pour les Malgaches tout ceci en raison de sa facilité d’accès. Or, si on regarde ce qui se passe en ligne, c’est en premier un moyen de communication pour la population.

Moyen de communication pour les Malgaches et réseau de divertissement

Outre la partie professionnelle, on constate aussi que le Facebook un des moyens de divertissement de la population Malgache. Ceci en suivant les faits divers, en étant abonné dans des groupes de divertissement. Il y en a ceux aussi qui suivent des vidéos des influenceurs. Pour ceux qui ont envie de parler avec leurs amis ou famille de loin, ils peuvent utiliser Facebook comme moyen de communication. Avec Facebook lite ou Messenger, vous pouvez écrire des messages et faire des appels.

Réseau qui permet de suivre les actualités

C’est aussi un moyen pour les Malgaches de s’informer des actualités en ligne ce qui se passe au alentour et ce qui se passe à l’étranger. Dans ce réseau social, on peut suivre les actualités sur le sport par exemple le mondial. On peut également connaitre la météo, le trafic routier dans le pays. On peut aussi voir les actualités politique et sociale du pays.

Réseau des business en ligne

Pour les entrepreneurs et même les entreprises, industrie, Facebook est un de moyens de communication très efficaces pour eux. Vu le nombre de cibles qui sont en ligne, le message publicitaire passe très vite aux oreilles des consommateurs. On constate également la prolifération des entreprises informelles sur ce réseau. Beaucoup fond des ventes en ligne et trouve leur profit dedans. De plus, c’est un gain de temps et rapidité d’accès pour les consommateurs.

Quelles tranches d’âge sont les plus intéressés par les réseaux sociaux ?

D’après les recherches que l’on a faites sur le site de datareportal, environ 10 % de la population Malgache utilisent les réseaux sociaux en 2022. On a surtout remarqué que depuis 2021 à 2022 le chiffre a connu une hausse de 5 %. Pour le cas de Facebook par exemple, parmi ses 16 % de la population qui utilise ce réseau, la majorité est toute des hommes.

En parlant de leur tranche d’âge, les adolescents et les jeunes de 16 à 30 ans sont les plus nombreux et ceci incluant les hommes et les femmes. Ce réseau est très populaire pour ses jeunes, car ils sont en général intéressés par les diverses distractions qu’ils voient en ligne.

Image venant d’internet

 

Quels sont les avantages et les inconvénients des réseaux sociaux sur les Malgaches

Comme toutes les choses qui existent sur cette terre, il y a toujours des avantages et des inconvénients même pour les réseaux sociaux qui sont devenus très populaires actuellement. Vu que la population utilise le plus Facebook, on va alors jeter un œil sur ce réseau. En effet, Facebook, renferme beaucoup d’informations qui peuvent nuire à l’éducation si l’on ne fait pas attention.

Malgré les restrictions dans ses paramètres, il y a toujours des groupes qui publient des informations qui vont à l’encontre de la communauté. C’est un peu un des inconvénients de ce réseau. Si les enfants et les adolescents tombent donc sur ses contenus, cela peut être une mauvaise influence pour eux. De même, les étudiants sont surtout trop distrayants en ligne qu’ils passent la majorité de leur temps connecter au lieu d’étudier. Malgré cela, de bonnes choses existent aussi sur Facebook. C’est un moyen rapide de trouver des annonces de recrutement. Il y a également des pages et groupes qui partagent des livres gratuits en ligne. Il y a aussi les pages qui partagent des cours gratuits en ligne, il vous suffit seulement de vous abonner.

je vous invite à lire Quels sont les problèmes majeurs des transports terrestres ? Une autre article concernant Madagascar qui pourrez vous intéresser.

Ifaty, une destination à ne pas manquer

Envie d’une escapade de rêve pour vos prochaines vacances ? Destination le sud de la grande île, découvrez Ifaty. Situé à quelques trentaines de kilomètres de Tuléar, du côté sud-ouest de Madagascar, Ifaty demeure une destination redoutable et attire de plus en plus de touristes chaque année. Une plage de rêve, des petits villages balnéaires, une communauté d’incroyables pêcheurs et une population avec des cultures plus qu’intéressantes, sans oublier diverses visites guidées et endroits historiques qui racontent les fascinants contes réputant la région de Ranobe. À travers ce guide, adoptez les meilleures raisons de voyager à Madagascar et découvrir la superbe partie du sud-ouest de l’île : Ifaty.

Contempler la beauté du côté sud de l’île

Partant de la capitale, cap vers le sud de Madagascar en empruntant la route nationale numéro sept pour atteindre Tuléar puis Ifaty. Une fois à Tuléar, il ne vous reste plus qu’à faire environ trente kilomètres avant d’arriver à la destination finale : Ifaty.

Sur le chemin vers le sud, vous pouvez déjà profiter pleinement du paysage du plateau avec ses routes droites à perte de vue, une vue panoramique sur les montagnes qui se succèdent les unes après les autres de chaque côté de la route. En voyageant le jour, ce paysage irrésistible vous promet des photos mémorables et de charmants souvenirs.

Avant d’atteindre la région de Ranobe, vous allez pouvoir faire une petite visite guidée sur Tuléar et ses merveilles. Pour ensuite poursuivre vers Ifaty, vous allez pouvoir marquer votre passage en longeant les petits villages balnéaires suivant le lagon décoré par les récifs de corailles.

Pourquoi choisir Ifaty comme destination ?

Image venant d’Internet

Le circuit Ifaty est une option avantageuse si vous souhaitez rendre votre voyage à la fois passionnant et unique. Pour un voyage parfait et sans imprévu, faites vos réservations à l’avance ou optez pour une offre complète (incluant transport, hébergement et visites guidées) auprès de votre agence de voyage. Voici les immanquables activités lors de vos voyages à Ifaty :

  • Visite guidée sur la réserve Reniala : une réserve naturelle qui renferme faune et flore rarissime pour de découvertes intéressantes.
  • Qui ne rêverait pas de faire des plongées sous-marines sans risques et contempler la beauté de la mer d’aussi près ? Eh bien à Ifaty, cette activité est tout à fait réalisable à prix abordable.
  • Excursion tout terrain en 4 x 4 et VTT : une activité qui vous fera découvrir la vraie nature rayonnante de la région.
  • Des bars et clubs : des endroits facilement accessibles et répondant à un charme inattendu pour vos soirées détentes pendant le voyage.
  • Excursions en bateau à bord du Yacht ISLAND STYLE avec option : des plongées sous-marines et PMT.
  • Des visites pédestres en taxi et navette avec Baobab Aventure qui vous promet quelques tours inoubliables sur le circuit Ifaty Magily.
  • Et enfin, il y a l’immanquable visite du parc botanique Arboretum d’Antsokay regroupant une incroyable flore à plus de 900 espèces.
  • La célèbre plage avec sable blanc et fin qui rend la région magique et incontournable en termes de vacances de rêve.

Ces diverses activités vous sont avancées non seulement pour vous donner l’eau à la bouche, mais surtout pour vous préparer à des vacances de rêve en un seul voyage.

Planifier son voyage : profiter des meilleures offres

Etant une destination très demandée et très recommandée, plusieurs agences de voyages et tours opérateurs locaux proposent des offres aussi alléchantes les unes que les autres pour un circuit vers Ifaty.

En effet, il existe plusieurs types d’offres selon vos besoins et dépendant de plusieurs facteurs, à savoir :

  • Solo
  • Couple
  • Famille
  • Groupe

Pour l’organisation du voyage, vous aurez le choix entre :

  • Une pension complète : incluant hébergement avec petit déjeuner, déjeuner et dîner
  • Une demi-pension : incluant nuitée avec petit déjeuner et dîner
  • Formule tout compris : incluant billet d’avion, transfert aéroport, circuit avec pension complète

Pour certains hôtels, il existe même d’autres options pour la pension complète incluant le goûter et quelques boissons alcoolisées.

Toutefois, vous êtes libre de choisir l’offre qui vous convient afin de profiter au mieux de votre voyage et de le rendre inoubliables sans pour autant vous ruiner. Pour cela, vous pouvez faire des études comparatives sur internet pour voir les meilleures offres ou encore utiliser des codes promo proposés par certains sites.

Parmi tant d’autres endroits mémorables et paradisiaques que renferment l’île tropicale de Madagascar et ses îlots, Ifaty figurent parmi les plus appréciés et les plus recommandés. En effet, si Ifaty est l’une des destinations préférées des touristes de nos jours, ce n’est pas seulement à cause de son paysage hors du commun. Pour un voyage en couple, en famille ou en groupe, rien ne vaut un détour sur Ifaty pour créer les meilleurs souvenirs avec vos proches.

 

Les avantages et les inconvénients des réseaux sociaux

Depuis la création des premières plateformes de networking dans les années 2000, les réseaux n’ont pas cessé de se développer et d’impacter notre société. En effet, on recense actuellement plus de 4,48 millions d’utilisateurs de réseaux sociaux dans le monde. Plus d’une personne utilise les réseaux sociaux au quotidien. Toutefois, on se pose la question sur l’impact de l’utilisation de ces réseaux sociaux sur la société. Quels seraient les effets engendrés par ces derniers pour ses utilisateurs ? Dans notre article, nous allons voir quels seront les avantages et les inconvénients de l’utilisation des réseaux sociaux. Mais avant cela, découvrant d’abord ce que c’est que les réseaux sociaux ainsi que les différents réseaux sociaux utilisés au monde ?

Image venant d’internet

Qu’est-ce que les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux sont des plateformes en lignes qui permettent à ces utilisateurs de créer, de partager et de communiquer avec d’autres utilisateurs. Ce dernier est accessible par l’intermédiaire d’une application mobile ou d’un site web. Il a connu récemment une forte explosion depuis ces deux dernières décennies et la majorité de la population mondiale ne jure que sur l’utilisation de cet outil.

Quels sont les différents types de réseaux sociaux le plus utilisés au monde ?

Il existe une multitude de réseaux sociaux qui sont utilisés à travers le monde.  En effet, chacun de ces sociaux médias se spécialise dans des domaines distincts. Ceci est fait afin que chaque réseau social puisse répondre parfaitement aux exigences et aux besoins de chaque utilisateur. On distingue d’ailleurs plusieurs types de réseaux sociaux dont :

  • Facebook ;
  • LinkedIn ;
  • Instagram;
  • Pinterest;
  • Snapchat ;
  • Youtube;
  • Dailymotion ;
  • Tiktok ;
  • Et Twitter.

Le plus utilisé actuellement parmi ces plateformes est Facebook avec plus de 2,91 milliards d’utilisateurs par mois. Il est suivi par YouTube et Instagram avec 2,30 milliards et 2 milliards d’utilisateurs chaque mois. Tiktok a été créé récemment, mais compte actuellement plus de 730 millions d’utilisateurs chaque mois. LinkedIn est un réseau social utilisé par les professionnels. Actuellement, elle rassemble 310 millions d’utilisateurs.

Quels sont les avantages des réseaux sociaux ?

Image venant d’internet

Utiliser les réseaux sociaux apporte de nombreux avantages à ses utilisateurs. Ces dernières offrent des avantages psychosociaux surtout pour les jeunes d’aujourd’hui. En effet, ils permettent à ses utilisateurs de communiquer avec leurs amis et leurs familles. Ils peuvent aussi tirer des réseaux sociaux de nombreux avantages surtout s’ils font du business sur les réseaux sociaux. Ce dernier leur permet de créer des relations avec leurs futures clientèles et d’assurer la notoriété de leurs produits. Autres que ces avantages, les réseaux sociaux permettent aussi aux jeunes de se forger une identité qui leur est propre.

L’utilisation des réseaux sociaux permet aussi le développement de la créativité des jeunes sous l’impulsion des partages d’image et de la réalisation. Il a aussi l’avantage de vous informer de l’actualité et permet d’avoir une ouverture d’esprit.

Pour les professionnels, être actifs sur les réseaux sociaux vous permet d’être en relation avec votre clientèle. Il permet également de booster votre notoriété en ligne de quoi vous créer une bonne image. Avec les réseaux sociaux, vous pourrez aussi toucher plus de clientèle et faire marcher votre business en ligne.

Quels sont les inconvénients des réseaux sociaux ?

Comme tout chose au monde, les réseaux sociaux ont des avantages indéniables, mais quels serez le revers de la médaille. Quels sont donc les impacts négatifs de ces derniers ?

Bien que les réseaux sociaux ont de nombreux avantages, ils sont aussi infestés de vices. Il est fort probable qu’ils nuisent à votre vie privée. En effet, si vous partagez constamment votre vie sur ces plateformes. D’autres utilisateurs pourront les utiliser contre vous en tachant votre réputation. Il est donc important d’être prudents concernant vos données personnelles afin que vous puissiez avoir plus d’intimité.

Les utilisateurs de réseaux sociaux sont aussi des cibles faciles pour la cyberintimidation, la pédophilie, les sextos ainsi que la tromperie. En utilisant les réseaux, il est possible qu’on vous harcèle, qu’on vous menace ou que vous subissiez des désagréments lorsque vous vous connectez sur les réseaux sociaux. Dans les pires des cas, vous pourrez souffrir d’anxiété, de stress aigu, de dépression, d’agression sexuelle, de viol ou même de suicide.

Il réduit aussi votre contact avec vos proches. La majorité des utilisateurs ne se communique plus face à face avec leur proche comme auparavant. Or, ceci peut en tacher la relation entre eux et risquerez que nous perdons la compétence de communiquer en dehors des réseaux sociaux.

Pour certains enfants et étudiants, être constamment sur les réseaux sociaux risque d’affecter leurs résultats scolaires. Cela entraine qu’ils ont de mauvaises notes en cours ou que leurs résultats ne soient pas concluants. Dans ces cas certaines précautions doivent être prises.

Vous l’aurez compris, être constamment sur les réseaux sociaux n’apporte pas donc que des avantages. Il comporte également des risques sévères. Il faudra donc être prudent sur son utilisation.

Si cet article vous a plus, je vous invite à lire La ville de Bangkok en Thaïlande.

Tout savoir sur Nosy Tanikely

Nosy Tanikely est un des petits ilots de Madagascar. C’est une ile paradisiaque qui se trouve à une douzaine de kilomètres de la baie de Nosy Be. En effet, c’est une réserve marine qui se trouve au Nord de la grande île. En effet, cette réserve est classée parmi les parcs nationaux de Madagascar. Il est géré par MNP ou Madagascar National Parc depuis plus de 11 ans. Dans cette partie de l’île, la pêche et la chasse sont interdites. Les animaux marins vivent donc en toute tranquillité dans cette zone. Dans cet article, nous allons vous informer sur les différentes activités que vous pourrez faire sur cet ilot et la particularité de ce dernier.

Image venant d’internet

Qu’est-ce qui spécifie Nosy Tanikely ?

Nosy tanikely a des fonds marins exceptionnels. Le fait que l’eau de ce site est peu profonde, il est possible de voir les animaux dans la mer. En effet, vous aurez une excellente visibilité de tout ce qui se trouve sous l’eau.   Vous y verrez la richesse marine de Nosy Tanikely, des centaines de poissons, des coraux ainsi que les tortues imbriquées qui font la réputation de Nosy Tanikely.

C’est un véritable sanctuaire de la nature, la vie marine peut évolue en toute sérénité dans les eaux de Nosy Tanikely. Autre que le parc marin, nosy tanikely se spécifie aussi par ses belles plages ainsi que son phare avec une vue à 360° sur la baie d’Ampasindava. Il abrite également de nombreuses espèces endémiques telles que les lémuriens surtout le maki brun et le maki macaco.

Pourquoi visiter Nosy Tanikely ?

Lorsque vous visitez Nosy Tanikely, vous aurez l’occasion de découvrir en même temps le parc marin et parc terrestre de ce petit ilot. En effet, vous aurez l’occasion de faire de la plongée sous-marine afin de découvrir la richesse marine de l’île. Vous découvrirez des fonds marins impressionnants et diversifiés, ainsi qu’une faune aquatique abondante.

Nosy tanikely est aussi très prisée par la biodiversité qu’il renferme. Vous pourrez observer sur ce site de nombreux animaux de l’ile tel que les tortues, les dauphins, ainsi que toute sorte de poissons et de coraux. Vous pourrez aussi découvrir les autres ilots qui se trouvent aux alentours de Nosy Tanikely. Ils sont tous autant magnifiques et exceptionnels. Vous y trouverez de nombreuses richesses naturelles très intéressantes sur ces sites. Vous y trouverez une végétation luxuriante et des faunes abondantes.

Quelles activités vous pourrez faire sur Nosy Tanikely ?

Image venant d’internet

Visiter cet ilot vous promet un séjour agréable. En effet, Nosy Tanikely s’apparente à un parc national. Il préserve de nombreuses richesses naturelles impressionnantes. Elle flotte au milieu de la baie de Nosy Be et accueille de nombreux visiteurs. Une fois dans ce lieu, vous ne manquerez pas d’activité à faire. Voici d’ailleurs quelques activités que vous pourrez faire si vous partez en excursion sur Nosy Tanikely.

Faire de la plongée

Si vous êtes amateurs de plongées, vous trouverez surement votre compte en partant en vacance à Nosy Tanikely. En effet, il vous suffit de palmes, de masque et de tuba pour pouvoir découvrir les richesses marines dans le parc marin de Nosy Tanikely. Vous y découvrirez la biodiversité exceptionnelle des récifs coralliens de l’île. Vous pourrez débuter votre découverte par son aquarium naturel. Puis, vous pourrez visiter les iles avoisinantes tel que Nosy Sakatia ou vous découvrirez les tortues vertes qui viennent manger le long des côtes.

Profiter de la plage

Vous pourrez aussi profiter de la plage de Nosy Tanikely. En effet, elle possède de belles plages qui vous permettent de vous ressourcer lors de votre visite. Vous pourrez profiter des vagues et vous baigner dans l’eau turquoise de Nosy Tanikely. Ainsi, vous passerez un merveilleux moment de baignade ainsi qu’une sieste à l’abri du soleil au bord de la plage. Vous pourrez aussi vous promener le long des côtes pour profiter de la vue que vous offre ce site touristique de Madagascar. De plus, la mer s’avère être un formidable allié ou vous pourrez trouver votre dose de bonheurs à travers de nombreuses activités.

Visiter le musée et le phare

Autre que ces activités, Nosy Tanikely possède aussi de nombreux attraits touristiques. Vous pourrez admirer un paysage exceptionnel à travers une randonnée dans l’ile. Vous observerez en cours de route de nombreuses espèces telles que les lémuriens. À la fin de votre balade, vous découvrirez surement le phare de l’île qui trône au sommet de Nosy tanikely. En grimpant sur la colline, vous arriverez sur ce site. Vous aurez ainsi l’occasion d’admirer l’ile avec une superbe vue à 360° sur la mer et dans tous les coins de l’île, la réserve de Lokobe ainsi que Nosy Komba et Madagascar. Il y a aussi le musée qui se trouve dans l’île. Ce musée renferme l’histoire de l’île ainsi que la culture malgache.