Accueil » Madagascar » La réouverture officielle du train voyageur « Dia Tsara » reliant Moramanga Tamatave

La réouverture officielle du train voyageur « Dia Tsara » reliant Moramanga Tamatave

Illustration en image de la ligne ferroviaire cote-est

Image faite pour notre article

Savez-vous que le trans­port fer­ro­viaire qui relie la côte Est reprend ses ser­vices. Après quelques années d’arrêt de ser­vice, cette ligne fer­ro­viaire est à nou­veau opé­ra­tion­nelle, offrant aux voya­geurs une manière unique de décou­vrir la beau­té du pays. En effet, réou­ver­ture de cette ligne est une bonne nou­velle pour les voya­geurs à Mada­gas­car, car il sera actuel­le­ment pos­sible de voya­ger à nou­veau en train pour aller à Tama­tave. La dis­cus­sion de sa réou­ver­ture a été d’ailleurs faite par les res­pon­sables de la région et de la socié­té mada­rail, le conces­sion­naire du réseau nord du che­min de fer mal­gache.

Illustration en image de la ligne ferroviaire cote-est
Image faite pour notre article

Quand le train a repris son service ?

La réou­ver­ture offi­cielle du trans­port fer­ro­viaire qui relie la côte a été pré­vue jeu­di der­nier, le 1er juin. Le minis­tère des Trans­ports et de la météo­ro­lo­gie a même confir­mé cette reprise de ser­vice. Le pre­mier voyage par­tait le 1er juin à 6 heures du matin et le prix du billet est à par­tir de 7000 aria­ry. Une autre ligne relie­ra aus­si ambi­la tous les dimanches et retours les mar­dis. Une autre ligne sera aus­si réac­ti­vée ce mois-ci, reliant Fia­na­rant­soa est la côte-est.

Le but de la réou­ver­ture de cette ligne fer­ro­viaire est de désen­cla­ver les com­munes, les vil­lages et les hameaux les plus éloi­gnés de la route natio­nale 2. D’ailleurs, plus de 12 com­munes vont béné­fi­cier de cette réou­ver­ture de la ligne de trans­port.

Le tarif de transport de ce train voyageur

Le ser­vice du train voya­geur entre Mora­man­ga et Toa­ma­si­na pro­pose dif­fé­rentes classes pour répondre aux besoins et aux bud­gets des voya­geurs. Que vous pré­fé­riez voya­ger en pre­mière classe avec des sièges confor­tables ou que vous optiez pour une expé­rience plus authen­tique en classe éco­no­mique, vous pour­rez pro­fi­ter de ce voyage pit­to­resque dans des condi­tions adap­tées à vos pré­fé­rences.

Autres articles du site :  Quels sont les grands restaurants dans la capitale de Madagascar ?

Le tarif pour le tra­jet mora­man­ga Tama­tave est d’ailleurs la sui­vante :

  • Pour les billets en deuxième classe, le tarif est de 7000 aria­ry.
  • Pour les billets de pre­mière classe, le tarif est de 15 000 aria­ry.
  • Pour les bagages, les voya­geurs doivent payer 110 ariary/kg pour les excé­dents de bagages. La limite est de 15 kg par voya­geurs. Plus de 15 kg com­por­te­ra donc des coûts sup­plé­men­taires.

L’achat des billets devra être fait la vieille du départ des voya­geurs.

Quels sont les avantages de cette reprise ?

Cette réou­ver­ture de cette ligne fer­ro­viaire fera un très grand bien à la popu­la­tion qui vit sur cet axe. Ce train per­met­tra à plus de 100 000 per­sonnes d’aller et venir entre ces deux des­ti­na­tions. La ligne tra­ver­se­ra d’ailleurs plus de 23 gares et les nou­velles voi­tures qui assurent les des­sertes com­portent plus de 280 sièges dont 216 en deuxième classe et 64 en pre­mière classe.

Le tra­jet entre Mora­man­ga et Toa­ma­si­na est aus­si répu­té pour offrir des pay­sages à cou­per le souffle. En voya­geant à bord de ce train, vous pour­rez donc admi­rer les mon­tagnes luxu­riantes, les rizières ver­doyantes et les vil­lages pit­to­resques qui jalonnent le par­cours. C’est une véri­table immer­sion dans la nature et la vie quo­ti­dienne des habi­tants de la région.

Outre les pano­ra­mas excep­tion­nels, le train voya­geur offre éga­le­ment une expé­rience cultu­relle unique. Vous aurez l’occasion d’interagir avec les autres pas­sa­gers, de par­ta­ger des moments de convi­via­li­té et de décou­vrir la richesse de la culture mal­gache à tra­vers les échanges et les ren­contres. De plus, sur le tra­jet de ce train, il y a les sites ambi­la le maint­so ain­si qu’Andasibe.

Autres articles du site :  L’incontournable danse « Afindrafindrao » de Madagascar

Bref, la reprise du ser­vice du train voya­geur est une ini­tia­tive du gou­ver­ne­ment pour res­tau­rer et moder­ni­ser l’infrastructure fer­ro­viaire. Les auto­ri­tés mal­gaches ont inves­ti dans la réha­bi­li­ta­tion des voies, des gares et du maté­riel rou­lant afin de garan­tir la sécu­ri­té et le confort des voya­geurs.