La malnutrition à Madagascar

Image prise sur Internet

La malnutrition touche majoritairement les enfants âgés de moins de six ans, les aliments qu’ils mangent n’apportent pas d’apport énergétique et nutritionnel. Classé comme étant l’un des pays les plus pauvres au monde, les Malgaches ont l’habitude de manger en grande qualité sans penser à équilibrer ou à varier leur alimentation dans le quotidien. C’est surtout la sous-alimentation qui frappe la majorité des peuples, surtout les jeunes et enfants. La qualité de la nourriture à Madagascar reste vulnérable avec une structure très fragile. Cela entraîne un trouble de croissance au niveau des enfants tout en sachant que 53 % des enfants en dessous de cinq ans rencontrent un retard au niveau de la croissance. Quelles sont les causes majeures de cette malnutrition ? Quelles en sont les conséquences ? Comment trouver une solution pour réduire le taux ?

La malnutrition et la sous-alimentation des Malgaches.

Notons que 42 % des jeunes Malgaches âgés de moins de 6 ans souffrent d’insuffisance pondérale, 13 % atteinte de malnutrition très sévère, et 50 % sont touchés par l’anémie. Les crises économiques, politiques ont favorisé l’augmentation du taux de la malnutrition, voire la famine dans le pays. Sans parler des catastrophes naturelles ainsi que la sécheresse qui se localise surtout dans la partie sud de Madagascar. Les sols dans cette zone sont arides, secs et infertiles, il est donc très difficile de faire pousser des récoltes afin d’assurer une production alimentaire pour nourrir les habitants. Par ailleurs, la cause principale de la sous-alimentation et la malnutrition proviennent de la pauvreté, l’insuffisance d’accès à l’eau potable, aux divers soins médicaux, mais essentiellement à l’alimentation.

Autres articles du site :  Qui a inventé l'hymne nationale Malgache ?
Image prise sur Internet

Les conséquences de la malnutrition

Au niveau des enfants, il provoque un trouble ou un retard au niveau de la croissance. C’est l’une des sources pouvant causer une perte de poids assez importante d’où l’amaigrissement. Elle peut être source de déséquilibre au niveau de la santé, elle se manifeste souvent sous forme de fatigue, de faiblesse, elle peut causer une douleur au niveau des muscles ou des articulations. Cette dernière impacte également la partie cognitive des enfants puisque suite à plusieurs carences en apport nutritionnel, la concentration aussi va être touchée.

Comment faire pour réduire le taux ?

On peut déjà commencer par soutenir les producteurs et les petits paysans, les encourager à exploiter au mieux les immenses champs disponibles afin d’avoir le strict nécessaire en matière d’alimentation. Augmenter et diversifier les récoltes. Améliorer le rendement et la productivité des habitants en zones ruraux pour qu’ils puissent accéder aux marchés locaux. Faire une séance de sensibilisation agricole dans le but de combattre la famine.

Les peuples malgaches mènent un combat rude pour lutter contre la malnutrition qui impacte fortement le pays. Majoritairement, ce sont les enfants et les femmes qui sont les plus touchés. Les risques sont énormes et chacun contribue dans cette lutte interminable dans l’espoir de vaincre la sous-alimentation.

★★★★★