Les 12 collines sacrées de l’Imerina

Comme tout autres pays, Madagascar a aussi ses endroits que les peuples Malagasy classifient comme particuliers. Il a ses sites sacrés, comme des lacs, des montagnes, des rochers et des palais des anciens rois qui ont régné sur les territoires malagasy. Dans cet article, nous allons vous faire visiter l’Imerina, qui est la capitale de l’île. La capitale étant vaste, des collines ont été baptisées comme des collines sacrées, et ces dernières restent encore des endroits mystérieux jusqu’à ce jour. Pour y entrer, des rituelles doivent être faites, et cela varie selon l’endroit, les malagasy y vont pour purifier leurs âmes, et même pour entrer en contact avec leurs ancêtres.

Voici 12 les collines les plus connues. Soulignons que chacune de ces collines a sa propre histoire, comme des tombeaux des dirigeants, l’endroit où certains rois sont nés, et ces sujets fascinent les touristes.

(Illustration en image des 12 collines. Image prise sur Internet)

Colline d’Alasora

Le village d’Alasora est considéré comme un des plus vieux villages d’Imerina. Il aurait été fondé en 1490 par un certain prince nommé Ramasimparihy. Son nom actuel a été donné par Rangita, qui y a transféré sa fille Rafohy vers 1500.

Colline d’Ambohidrabiby

 La colline d’Ambohidrabiby se situe à 20 km au nord d’Antananarivo. Le roi Ralambo y a régné vers 1575. Ralambo a retourné le dos en 1610 et a été enterré dans sa ville avec Rabiby, à la fois son beau-père et un astrologue qui a donné le nom d’Ambohidrabiby.

Autres articles du site :  Partez à la decouverte de Zafimaniry et ses artisanats en bois

Colline l’Imerina

Ce site est important pour l’histoire de l’Imerina, la ville dans laquelle était né le grand roi Andrianampoinimerina. Il est particulièrement réputé pour ses portes taillées par des pierres naturelles.

Colline d’Ambohidratrimo

Partant d’Antananarivo, à 17 km se situe la ville d’Ambohidratrimo. Il est à préciser que les noms des villes ou des quartiers malagasy sont presque tirés d’un nom propre d’une personne, et souvent par le nom d’un roi ou un maître spirituel. Le mot “Ambohidratrimo” comporte le nom de Ratrimo, qui était le premier roi à régner sur la ville en XIIᵉ siècle. Le mot “Ambohitra” vient de la radicale “vohitra” signifiant “colline”, alors Ambohidratrimo veut dire “ la colline de Ratrimo”.

Colline d’Ambohimanga

Située à 21 km du centre de la ville, la colline est surnommée “Colline bleue”, il fait partie de l’endroit où a régné le roi Andrianampoinimerina dès son vivant.

Colline d’Analamanga

Si un jour, vous voyagez à Madagascar, sachez que lorsqu’une personne vous parle d’Analamanga, la personne vous parle de la ville capitale. Il est donc au plein centre du pays. La ville d’Analamanga a été fondée en 1610 par le roi Andrianjaka.

Colline d’Alasora

En 1725, se situe l’une des premières écoles fondées principalement par l’initiative du roi Radama I.

Colline d’Ikaloy

Considéré comme un lieu de détente pour le roi Andrianampoinimerina I, c’est également la ville sur laquelle il a dirigé pendant son règne vers 1770.

Colline d’Imerimanjaka

L’endroit considéré comme sacré, car c’est là-bas qui se trouve les tombeaux de Rafohy et Rangita.

Autres articles du site :  Le "vary amin'anana", comment il est cuisiné ?

Colline d’Imerimandroso

 Un lieu sacré et valeureux pour les vazimba.

Colline de Namehana

C’est sur cette colline que la guerre entre les Français et les Hovas s’est déroulée en 1895.

Colline d’Ambohijoky

Andrianammpoinimerina avait beaucoup d’épouses, sa femme Rabodo y a régné. Cette colline est considérée comme la plus haute colline de l’Imerina avec 1.5 km d’altitude.