Quelle est la capitale de Madagascar ?

(Image montrant la capitale de Madagascar. Image prise sur Internet)

Madagascar, appelé aussi sous le nom de « la grande île rouge », cette appellation vient du caractère de ses sols qui est majoritairement gorgé de latérite. Les sols rouges sont présents surtout dans les hauts plateaux, tandis que dans les autres provinces, les sols sont formés de sable, de calcaire, mais surtout d’un mélange d’argile. Sa longueur mesure 1 580 km et sa largeur est de 580 km avec une superficie d’environ 587 000 km². Actuellement, elle est divisée en six provinces et sa capitale se trouve au centre du pays, dans les hauts plateaux. Connu sous le nom d’Antananarivo ou Tananarive pour la version française dont la signification est “le village des milles”. D’où vient exactement le nom de la ville d’Antananarivo ? Voyons toutes les informations complémentaires par rapport à cette ville dans cette rubrique. Qui-vive principalement dans le capital de Madagascar ? Comment est la situation économie de cette dernière vis-à-vis de l’exode rural ?

(Image illustrant une plaque Antananarivo. Image prise sur Internet)

 Parlons de la ville d’Antananarivo.

Le roi Andrianjaka régnant vers le 17e siècle qui a donné ce fameux nom au capital. Elle signifie “la ville des milles”. Par ailleurs, au 17e siècle, l’économie a considérablement augmenté, d’où la provenance de ce nom par les chefs de l “ethnie merina”. Antananarivo, abrite une grande diversité de peuple, à savoir les “Antadroy”, les “ Antakarana”, les Bestileo et beaucoup d’autres peuples malgaches provenant des autres provinces de Madagascar. Il est important de préciser que ce sont les “Mérina” qui sont les peuples d’origines de ce capital. Actuellement, il existe encore plusieurs palais pour les Merina dans le capital, telle que le palai du Rova de Manjakamiadana qui est d’ailleurs le plus connu, il a été construit vers le XVIIe siècle. Le capital a une superficie de 85,01 km² et comporte environ 1,275 million d’habitants. Il est important de savoir que c’est dans la ville de Tananarive qui est littéralement le point d’arrivée, mais aussi le point de départ de plusieurs vols internationaux.

Voyons la situation économique dans ce capital

De nos jours, les conditions de vie dans le capital sont précaires et très difficiles pour la majeure partie de la population.

D’autant plus qu’avec l’exode rural, énormément de paysans décident de partir en ville dans l’espoir de trouver une meilleure condition de vie. Une fois arrivée à destination, les migrants n’ont pas forcément l’opportunité de trouver du travail pour mille et une raisons.

D’où l’augmentation du taux de chômage, mais également une énorme crise économique dans le capital. Face à ces facteurs, les parents n’ont pas la possibilité d’envoyer leurs enfants à l’école. Ces différentes situations favorisent davantage la délinquance juvénile, engendrant l’insécurité dans plusieurs quartiers, mais surtout la pauvreté dans le capital.