Quels sont les jeux de société traditionnels malgaches ?

Image venant d'internet

Madagascar est un pays qui est riche de son patrimoine naturel, de son histoire, de son peuple, et de sa culture. Pour apprécier un pays, il est nécessaire de connaître sa culture. Parmi les valeurs culturelles d’un pays, comptent ses jeux, et Madagascar en possède une diversité, qui varie des régions et des tribus, et même du genre. En effet, il existe des jeux typiquement féminins, et ceux qui sont uniquement pour les garçons. Les jeux traditionnels malagasy permettent de développer tant les capacités physiques, intellectuelles, mais aussi l’imaginaire et la créativité. Une particularité pour ces jeux traditionnels : ils préparent déjà les enfants de leur jeune âge à leur vie d’adulte, particulièrement les filles. Des jeux mixtes existent aussi, bien que ce soit assez rare. Les jeux malgaches sont pour la plupart hérité des ancêtres, bien sûr, certains sont les résultats d’une forte influence étrangère et coloniale.

Les jeux typiquement féminins

La majorité des jeux typiquement féminins permettent de préparer les jeunes filles à leur vie de femme. Les femmes malgaches sont rares à travailler, elles sont surtout des femmes au foyer.

Voici quelques exemples de jeux féminins malagasy :

  • Le tsinkonina : jeu de dînette, il se pratique avec des ustensiles de cuisine en miniatures, en fer ou en aluminium, le tsinkonina est de base faites pour que les jeunes filles apprennent et s’habituent à cuisiner les plats malagasy. Toutefois, ce jeu peut parfois être dangereux à cause du feu ;
  • Le tantara vato : littéralement, cela signifie  » l’histoire par les pierres ». Chaque pierre représente un personnage et un jeu de rôle s’en suit. Généralement, la jeune fille raconte des scènes de vie quotidienne. Dans leurs histoires, les petites filles parlent plus d’une vie domestique, reproduisent ce qu’elles vivent et/ou ce qu’elles rêvent de vivre. Ce jeu permet d’extérioriser ces ressentis et de laisser parler des envies. En outre, le tantara vato permet à une petite fille de comprendre ce qu’est une vie de famille, et ce, très jeune ;
Autres articles du site :  Top 3 des plus beaux hôtels de Madagascar

Plusieurs jeunes filles jouent encore à ces jeux actuellement. Aussi, il n’est pas rare que les jeux soient innovés et mis au goût du jour selon la génération et en fonction de l’ère du temps.

Les jeux de société pour garçons

Des jeux plus physiques, les garçons sont préparés pour les travaux des champs pour subvenir aux besoins de la famille plus tard, lorsqu’ils seront mariés. Pour développer leur intellect également, des jeux comme le fanorona et le katro sont plus appris aux garçons.

Le fanorona

Jeux de stratégie pareil aux jeux de dames et aux jeux d’échecs, le fanorona permet de développer le raisonnement du jeune garçon et de voir comment il se débrouille face à un problème. Le fanorona est en quelque sorte le jeu national Malagasy et tout homme Malagasy qui se respecte doit savoir en jouer. Assister à un jeu de fanorona est toujours divertissant, le public n’hésite pas de donner leur avis, à ironiser et /ou à encourager les joueurs. Les adultes passent parfois leuraprès-midi à jouer au fanorona et ce jeu convient aux enfants à partir de 7 ans. Il arrive aussi que les femmes apprennent ce jeu.

Image venant d’internet

Le kiombiomby

Le zébu tient une grande place dans la culture malagasy. Avec des boules de terre, les jeunes garçons façonnent des petits zébus qu’ils laissent séchés au soleil pour après reproduire des scènes de travaux effectués par les zébus. Il arrive également qu’ils utilisent des insectes pour tenir le rôle du zébu. Ces derniers peuvent ne pas être dirigés et se déplacer de façon autonome, ce qui est plus amusant. Des fois, ces insectes participent à une course, avec généralement aucun règle fixe.

Autres articles du site :  Liste des pharmacies à Antananarivo

Les jeux mixtes

À la base, ces jeux sont soit pour les filles, soit pour les garçons, mais, au fil du temps, les deux genres peuvent en jouer ensemble.

Illustration en image du « Katro », via Internet

Le katro

Ce jeu est un dérivé du mancala africain et consiste à prendre tous les pions de l’adversaire. Jeu de stratégie, il convient tout aussi bien aux filles qu’aux garçons.

Celui ou celle qui commence le jeu est tiré au sort.

Le fanenjika

C’est le jeu du chat et de la souris malgache. Un jeu assez physique, tout le monde y participe, bien que ce sont les plus petits qui s’y prêtent le plus. Parfois, pour pimenter un peu le jeu, les yeux du chat sont bandés : c’est le rahosijamba. Le chat devra non seulement attraper les autres joueurs, mais également deviner de qui il est question. S’il se trompe, il doit relâcher l’enfant et faire en sorte d’attraper un autre. C’est seulement quand il prononce le nom exact qu’il sera libéré de son bandage et cède sa place à lui qu’il a attrapé et deviné le nom.

Image venant d’internet

Plusieurs autres jeux Malagasy sont encore au goût du jour, en particulier à la campagne. En ville, faute de place ou par l’influence des jeux vidéo, certains enfants n’ont pas eu la chance d’en jouer, ce qui est dommage.