La particularité de la province de Toliara

Une statue de la carte géographique de Madagascar se trouvant au centre d'un rond point dans la ville de Toliary

Image venant d'internet

La province de Toliary ou Toliara est l’achèvement de la route nationale n°7. Située au sud-ouest de la grande île, elle est surnommée “cité du soleil” expliquée par la chaleur qui envahit le territoire pendant toute l’année. En français, le Toliary s’écrit “Tuléar”, elle est l’une des 6 provinces de Madagascar avec une superficie de 161 405 km2, elle compte vingt-et-un districts et quatre régions. Géographiquement, la province de Toliary occupe la partie Sud de l’île, notamment le Sud-Ouest. Parfois, quand une personne venant des hautes terres entend le dialecte du sud, elle la surnomme « Ndaty », un mot que souvent utilisent les gens d’origine Sud pour dire « quelqu’un » ou « lui ». À cause de son faible taux de précipitation, cette partie est incontestablement la plus aride de la grande île, c’est pourquoi les savanes et les plantes épineuses y règnent. En moyenne, la température stagne à l’environ des 25 degré celsius. Voulez-vous que nous vous en disions plus ? Sans plus attendre, nous allons voir la caractéristique de la population de cette province. Ensuite, sa situation économique et ses beautés naturelles. Alors, entrons dans le vif du sujet !

Une statue de la carte géographique de Madagascar se trouvant au centre d'un rond point dans la ville de Toliary
Image venant d’internet

 

Les caractéristiques de la population de la province de Toliary

« Toliara tsy miroro », c’est la devise des habitants du Sud de Madagascar, une expression qui signifie  » Tuléar ne dort pas ». Effectivement, les gens se trouvant dans les provinces climatiquement chaudes ont tendance à se balader la nuit. Les boutiques s’ouvrent vers l’après-midi, sauf les services publics et certains cadres privé qui respectent l’heure de bureau.

Côté linguistique, les dialectes utilisés par les ethnies d’origine Sud ne prononcent pas la lettre « d », ils la changent en « l » non seulement sur l’écriture, mais quotidiennement dans les langages parlés. En sus, ils sont connus par l’utilisation des « tsofoka » dans les mots parlés, surtout le « in » qui est fréquemment utilisé. Prenons un exemple, « tinapaka » , ce mot signifie « coupé ». Dans la langue d’Imerina, qui n’est autre qu’une des 18 ethnies malgaches, ce mot s’écrit « tapaka ». À part le « om », le « in » fait officiellement partie des deux « tsofoka » des règles grammaticales malgache.

La population de la province de Toliary est de nature Vezo ou Vezos, les Vezo sont les doyens des Malgaches, ce sont des excellents pêcheurs qui, au fil du temps, certains d’entre eux se sont installés dans la partie sud-ouest de Madagascar. Leurs descendants ont emboîté les pas de ses ancêtres et gardent leur expertise dans la chasse maritime.

La situation économique de la province de Toliary

Toliary a un port et fait partie des villes portuaires de l’île. Ces biodiversités attirent autant de touristes jusqu’à présent, car ses forêts terrestres et sous-marines restent encore intactes jusqu’à présent. Le tourisme joue donc un rôle très important sur l’auto-développement de ces villes. Par la même occasion, des grands investisseurs sèment leurs capitaux dans la restauration et hôtelleries, Toliary a des dizaines d’hôtels de luxe à trois-étoiles qui font l’honneur de cette province. À part la pêche, la population locale se focalise dans l’élevage caprin, la plantation du maïs et le manioc.

D’une manière générale, on peut insinuer que Toliary est indépendante, elle a un aéroport, elle dispose un centre hospitalier et une clinique privée très modernisée qui peuvent prendre en charge, non seulement les patients locaux, mais également ceux des régions voisines. La province de Toliary offre à ses jeunes l’opportunité d’y poursuivre leurs études sans quitter les grandes villes.

La plage de Toliara
Image venant d’internet

Pour les vacances, est-il une bonne option de s’y rendre ?

Vous adorez la plage ? Rendez-vous à la station d’Ifaty, un endroit qui se situe au nord de la province. Ifaty vous offrira une vue à couper le souffle avec ces horizons tous bleus de 360 degrés, son eau semblable à la couleur d’azur et ses fins sables naturellement blancs.

Pour les curieux et qui veulent apprendre plus sur l’histoire de cette province et ses richesses sous-marine, le musée Cedraton et la Musée Océanographique Rabesandratana vous ouvrent ses portes. Vous y découvrirez ses deux principales ethnies, ses trésors marins comme les requins, le mola mola et les mérous. Pas de panique, chacun de ces établissements a une guide spécialisée pour vous décrire ce qu’elle regorge la province.

Vous le connaissez peut-être bien, Madagascar est souvent présenté par son emblème qui est le zébu, le lémurien, sans oublier les Baobabs qui se trouvent abondamment à Toliary. Au bord de la ville de Majunga, vous en trouvez un, mais Toliary vous en offre une forêt. Cette province est un véritable paradis pour les randonneurs, vous y trouverez le célèbre Parc national d’Isalo, un endroit où les artistes et les géants de le cinéma locaux tournent leurs clips et diverses prises de vue. Si vous songez visiter le pays un de ces jours, surtout, ne zappez pas cette province.