Quelles sont les principales causes de déforestations à Madagascar ?

Déforestation à Madagascar

Image venant d'internet

Avant Madagascar a été une île verte, maintenant ce n’est plus le cas. Le major parti des forêts de Madagascar a été détruit. Surtout pour cette année 2022, les alertes à la déforestation ont été alarmantes. Mais quelles sont les principales causes de déforestations à Madagascar ? Comment faire pour lutter contre cette déforestation ?

Déforestation à Madagascar
Image venant d’internet

Quelle est l’importance de la forêt pour les êtres humains ?

L’homme et la nature sont interdépendants. Surtout l’homme, il a besoin de la nature pour bien vivre. La faune et la flore ont donc un rôle crucial dans sa survie. Sans les plantes et les animaux, l’homme n’aura pas à manger. Les forets contribuent également à la protection du sol et la présence de forêt permet aux animaux de biens vivre. C’est aussi leur refuge

Une des raisons qui cause le changement climatique dans le monde est la destruction de ce foret. Le sol devient aride, beaucoup d’animaux et de plantes sont en voie de disparition. Et il y a les effets de serre qui impacte grandement sur la santé de tous. Le foret était là pour nous protéger des rayons ultraviolets. Maintenant qu’il n’y a presque plus, le bien être de l’homme et des autres êtres vivant sont à craindre.

Quelles sont les principales causes de déforestations à Madagascar ?

Malgré le fait que 20 % des terres de Madagascar sont composés de forêts. Ce chiffre a aujourd’hui diminué. Les raisons sont nombreuses, dont chacun contribue à la déforestation de ce pays. Un est l’utilisation du bois dans le quotidien, un autre les anciennes pratiques en agriculture. Mais pas loin de cela, il y a également des trafics forestiers qui impactent grandement sur la forêt de Madagascar.

Autres articles du site :  Les infrastructures routières à Madagascar
Feux de brousse
Image venant d’internet

Le bois dans le quotidien des Malgaches

En effet, la population malgache utilise beaucoup de bois dans sa vie quotidienne. L’utilisation de bois de chauffe est une pratique qui se fait depuis des décennies. Cette pratique est utilisée principalement pour la cuisson, mais les Malgaches n’ont pas trop besoin pour chauffer la maison en période d’hiver. Ce genre de pratique se passe surtout dans les zones rurales de Madagascar. Cependant, dans les zones urbaines du pays, le charbon de bois est également utilisé. Ce qui fait que toutes ses pratiques favorisent les abats des arbres dans l’île.

D’un autre côté, il y a également l’utilisation du bois pour la construction de certains objets nécessaire au quotidien, mais également pour la construction. Les travaux de construction nécessitent beaucoup de bois même si la maison est faite en brique. Il y a également des maisons fait en bois.

Pratique ancien dans l’agriculture

Une des anciennes pratiques agricultural que les Malgaches utilisent est le « tavy » ou culture sur brulis. Cela consiste à battre les arbres ou ce qu’il y a dans l’espace à cultiver et à les bruler après pour obtenir des cendres. Ce sont ces cendres qui vont fertiliser le sol. Cependant, quand cette pratique se fait constamment, cela n’a plus d’effet sur la terre à cultiver. Ce qui fait que l’agriculteur cherche d’autres terres idéales pour sa culture et dont il peut y pratiquer le tavy.

À ce terme, beaucoup d’arbres seront détruits. Il arrive même que les villageois n’arrivent pas à maitriser le feu et ce dernier se répand partout augmentant ainsi le dégât sur la nature. Non seulement, la flore qui est détruite à cause de cela, mais également, les animaux sont aussi victime.

Autres articles du site :  Spiritualité : Le Kalanoro

Trafics forestiers illégaux

Ce ne sont pas seulement l’utilisation de bois de chauffe, de charbon de bois et la pratique de tavy qui cause la déforestation à Madagascar, mais il y a aussi les trafics illégaux de bois précieux. Ces bois se vendent très cher et ils sont idéals pour la fabrication des objets de décoration et meubles de maison. Les trafiquants sont prêts à tous pour obtenir ses arbres. Ce sont les bois de rose, les palissandres qui sont les plus convoités.

Comment faire pour lutter contre cette déforestation ?

Vu le changement climatique qui se passe dans le monde, il est vraiment plus que recommander de trouver des solutions pour arrêter cette déforestation. Pour le cas de Madagascar, l’état a déjà mis en place des aires protégées et de parcs nationaux pour la conservation de la biodiversité. Il y a également des autorités qui luttent contre les trafics de bois précieux. Et des sanctions sont aussi mises en place pour les personnes qui pratiquent le tavy.

Cependant, l’état ne peut pas être partout, chacun devrait prendre comme sa responsabilité la protection de la biodiversité. Pour cela, il faut que tout le monde fasse des gestes écoresponsables. Par exemple, au lieu d’utiliser du charbon de bois, pourquoi ne pas utiliser des gaz.  N’achetez pas des meubles faits avec des bois précieux s’il n’y a pas de papier justifiant l’exploitation. Il faut aussi faire des campagnes de sensibilisations pour avertir les villageois des dangers de la pratique abusée du tavy.

★★★★★