Qui sont Ranavalona I, Ranavalona II et Ranavalona III?

Image prise sur Internet

Parler de l’époque de royauté malagasy, le nom d’Andrianampoinimerina et Ranavalona peut s’y répéter à plusieurs reprises. En effet, ceux sont des dirigeants très remarquables lors de leurs règnes. Ils ont régnés sur le territoire de l’Imerina qui se situe sur les hautes terres centrales de Madagascar. À l’époque, trois Ranavalona sont passées sur le trône de l’Imerina, et même certains Malagasy confondent leurs identités ainsi que leurs particularités. Nous allons vous résumer dans cet article la biographie et fait marquant durant le passage des Ranalavona sur le pouvoir.

Qui est Ranavalona I ?

Image prise sur Internet

À Madagascar, si quelqu’un surnomme votre fille de “Ranavalona”, c’est que la personne a remarqué, à l’égard de votre fille, un trait de caractère rigoureux et exigeant. Effectivement, cette reine est connue à être la reine la plus autoritaire de l’Imerina.

Son vrai nom est Mavo et puis nommée Rabodonandrianampoinimerina. Née vers 1788, elle est une des nièces du roi Andrianampoinimerina qui a pris le trône après la mort de son mari Radama I qui n’est autre que le fils cadet du roi Andrianampoinimerina.

Son règne est marqué par l’arrêt radical de sa collaboration avec les Européens non seulement sur le plan militaire, mais également spirituel. Ranavalona I s’est montrée indépendante pendant son régime. Elle a rendu martyrs des nombreux missionnaires et fidèles chrétiens. Rappelons qu’à l’époque de Radama I, ces missionnaires européens ont travaillé étroitement avec le roi pour l’instauration et l’ouverture des premières écoles tananarivienne.

Ranavalona I a tourné le dos le 16 août 1861, soit un règne de 33 ans.

Autres articles du site :  Madagascar, la pauvreté, quelle solution proposer ?

Qui est Ranavalona II ?

Image prise sur Internet

Ranavalo-Manjaka II est née en 1829, elle est la cousine de la reine Rasoherina qui est la première épouse du premier ministre Rainilaiarivony.

Si le passage de Ranavalona I se resume sur le renvoi des étrangers, Ranavalona II, à son tour, a fait politiquement le contraire. Elle a favorisé l’entrée du christianisme dans le territoire malagasy et l’occidentalisation du pays, grâce à quoi elle a été surnommée “reine chrétienne”.

Le 13 juillet 1883, la reine Ranavalo-Manjaka II est decedée à Tananarive, la ville sur laquelle elle a régné.

Qui est Ranavalona III ?

Image prise sur Internet

Couronné depuis le 30 juillet 1883, le vrai nom de Ranavalona III est Razafindrahety. Elle est née le 22 novembre 1861 à Amparibe, ville de Tananarive.

La nièce de Ranavalo-Manjaka II, Ranavalona III a tenté à tout effort de s’échapper à la colonisation française en maintenant sa coopération diplomatique et commerciale avec la Grande-Bretagne et les États-Unis. La frontière étant fragile en termes de sécurité, l’armée française a franchi en toute facilité les villes frontales.

La reine a été exilée à La Reunion après que l’autorité française ait pris connaissance du mouvement revolutionnaire organisé par les Menalamba, depuis lors, aucune autorisation ne lui a été donnée pour revenir à son pays natal.

À 55 ans, Ranavalona III est décédée à Alger suite à une embolie.