Tout savoir sur le parc national de Zahamena

Image venant d'internet

Zahamena est un complexe d’aires protégées qui est d’une beauté remarquable. La zone s’étend à un parc de 42 300 ha de superficie et d’une réserve naturelle de 22 100 ha. La réserve naturelle ne s’ouvre pas au grand public. C’est seulement le parc qui peut être visité.  En effet, ce complexe a été initialement créé en 1927 au titre de réserve nationale intégrale. C’est en 1997 qu’il fut classé comme étant parc national. Lors de votre visite à Madagascar, n’hésitez pas à faire un saut dans cette part national. Avec ces richesses naturelles, vous serez surement subjugué par sa beauté. Empruntez donc les différents circuits de ce parc et contempler ce magnifique complexe une biodiversité impressionnante s’y abrite.

Où se situe le parc national Zahamena

Le parc national Zahamena se trouve dans la partie est de Madagascar entre la région d’Alaotra Mangoro, Analanjirofo et Antsinanana. Il se situe à 20 km à vol d’oiseaux de la région de Lac Alaotra et a 50 km à vol d’oiseau de l’océan Indien.

Image venant d’internet

Pour y aller, vous devrez prendre la route nationale RN2 vers Toamasina. Arrivée à Moramange, vous prenez la route nationale 44.une bêtification en arrivant à Ankasina. De là, vous devrez parcourir une distance de 15 km pour arriver au parc National de Zahamena. Au total, vous devrez parcourir plus de 348 km dont 187 km est une route secondaire.

D’ailleurs, en raison de la présence des espèces endémiques, ce site joue un rôle important comme étant une banque d’espèce. Un site qui remplit la tôle économique et écologique de la région d’Alaotra Mangoro et d’Analanjirofo et Antsinana.

La spécificité de ce parc national de Zahamena

Le parc national de Zahamena est un des plus beaux parcs de Madagascar. C’est une biodiversité préservée qui présente deux écosystèmes, dont un écosystème marin et un écosystème terrestre qui est riche en biodiversité à travers ses forêts humides. L’écosystème marin de ce site est constitué par un réseau très dense de cours d’eau et des formations marécageuses. D’ailleurs, de nombreux oiseaux aquatiques abritent cette partie comme Anas mellerii, Tachybaptus pelzelnii.

Quant à son écosystème terrestre, il est dominé par des forêts tropicales humides sempervuente avec la présence des forets sclérophymme de montage, des brousses éricoïdes et les formations de savanes herbacées avec ces arbustes.

De plus,sa position géographique avantage aussi ce site. Sa zone touristique est soumiseà un climat tropical semi-humide. La précipitation dans ce site varie entre 1800 et 2000 mm par an. Des fois, il peut aller jusqu’à 4000 mm surtout pendant le mois de novembre à avril. Ces mois de l’année sont les périodes ou la plus est beaucoup plus abondantes.

Ce parc est également un réservoir de la région. En effet, il alimente les réseaux hydrographiques qui drainent les grandes vallées de l’Alaotra ainsi que les plaines des environs de Toamasina. Il alimente l’Onibe au Sud, Manambato, l’Ihofika ainsi que Sahatavy, Sarondroina et Antsahabe.

Un berceau d’une richesse florale

Le parc national de Zahamena offrira à qui voudra le découvrir sa flore, des espèces végétales qui restent un des plus impressionnants de tout le pays. Un véritable paradis des biologistes. En effet, en visitant ce lieu, vous aurez l’occasion d’observer plus de 151 espèces de plantes ptéritophytes ou vasculaires. Vous trouverez plus de 511 variétés de ligneuses, 60 espèces d’orchidées,10 espèces de pandanus et 22 espèces de palmier. D’ailleurs, les inventaires des plantes ligneuses ont recensé plus de 1450 arbres par hectare avec une canopée de 20 m de hauteur.

La faune est riche et diversifiée

Lors d’une randonnée pédestre, vous pourrez observer à chaque pas de nombreux animaux. En effet, les faunes de Zahamena s’illustrent à merveille. Vous pourrez admirer les animaux et vous serez ravi de l’explorer. Sa richesse faunistique fait de ce parc un des plus importants parcs du pays. D’ailleurs, plus de 48 espèces de mammifères sont énumérées dans ce site, dont 13 lémuriens. Ces espèces bénéficient d’une bonne conservation. Le parc abrite aussi plus 112 types d’oiseaux dont plus d’une soixantaine sont endémiques. Il y a aussi les animaux aquatiques, les reptiles et les amphibiens.

Image venant d’internet

Idées d’activité à faire dans ce site

Vous pourrez empêtrer les circuits de randonnée de ce site pour vous permettre d’observer la richesse naturelle de ce site. Engagez-vous dans le circuit d’Ankosy. Vous aurez l’occasion de rencontrer des lémuriens et des oiseaux en vous promenant dans ce circuit.Vous y découvrirez aussi en cours de route une piscine naturelle das laquelle vous pourrez vous rafraichir. Vous aurez aussi l’occasion de profiter de la splendide vue du lac Alaotra. Vous pourrez aussi emprunter le circuit de Bemoara. Un site qui se termine sur une chute d’eau de 80 m. vous ferez plus de 3 heures de marche, mais lors de votre parcours, vous pourrez observer les Indris Indri.