Tout sur les maisons traditionnelles malgaches

Image prise sur Internet

À l’instar des cultures, les maisons traditionnelles à Madagascar sont toutes aussi différentes d’une région à une autre. Ces maisons ont été, à la base, construites en bois avec une seule pièce. L’arrivée des Européens dans l’île a apporté certains changements au niveau architectural. En effet, ils ont appris aux Malagasy l’utilisation de plusieurs autres matériaux de construction, tels que la terre cuite, la terre crue, la pierre, le métal, entre autres. Les rituels à faire pendant les constructions, quant à eux, n’ont pas changé. Dans ce guide, découvrez comment sont construites les maisons traditionnelles malgaches et quelles en sont les différentes sortesque vous allez sûrement voir lors de votre passage, dans les hautes terres ou en province.

Comment sont construites les maisons traditionnelles malgaches ?

« Trano feta », « trano gasy », « tranofalafa », il y a de nombreuses appellations pour les maisons malgaches en fonction des matériaux utilisés pour leur construction. Les travaux doivent se référer à certaines croyances, et ce, dès leur commencement. Les Malagasy ont tendance à se fier à l’astrologie lors des grands projets de vie. Ils croient au « vintana », un destin lié au signe astrologique. Selon eux, les travaux doivent absolument débuter suivant la date indiquée par le calendrier lunaire, sinon, tout se passera mal, jusqu’au non aboutissement du projet. Il en va de même pour les saisons de construction à Madagascar. Pour cela, ils consultent un astrologue dit « mpanandro » avant d’entamer la construction de leur maison.

Image prise sur Internet

Même pendant les travaux, il y a des rituels à respecter, notamment lors du creusement des fondations, pour que le projet ne rencontre aucun obstacle au cours de sa réalisation jusqu’à sa finition.

Les croyances malgaches présentent une très haute importance pour la société que même la disposition d’une maison à construire en dépend.Par exemple, une maison doit toujours être orientée vers l’Ouest, c’est ce qu’ils appellent le « miankandrefam-baravarana ». En plus des croyances, cette disposition permet que les rayons de soleil puissent pénétrer à l’intérieur de la maison pour que la lumière y règne.

Quelles sont les différentes sortes de maisons traditionnelles à Madagascar ?

Des maisons construites en terre, en brique, ou en bois, vous allez en découvrir de toutes sortes lors de votre passage à Madagascar. Parmi les plus célèbres et les plus nombreuses, il y a les maisons en bois de pilotis, les maisons en bois Zafimaniry et les maisons traditionnelles qui ornent les villages dans les hautes terres.

Les maisons sur les côtes construites en bois sur pilotis

Sur les côtes de la grande île, ce n’est pas uniquement la végétation qui change, les maisons que vous apercevrez sur le trajet et dans les villages sont aussi bien différentes de ce que vous avez pu voir en centre-ville.

Les maisons sont généralement construites sur pilotis, étant couvertes de chaumes fait de feuilles d’arbres tels que les palmiers, les roseaux, les ravinalas, les joncs, entre autres, et sont appelées « tranofalafa ». Cependant, les matériaux de construction varient d’une région à une autre.Les maisons près des rivières sont par exemples sont généralement construites avec des roseaux. Autour de la région de Mahajanga, la plupart des maisons sont construites avec des palmiers. Les joncs sont les principaux matériaux de construction pour les maisons dans les régions aux alentours de Tuléar. Au nord et nord-est de la grande île, notamment à Diego-Suarez, le raphia est le plus utilisé pour construire des maisons. Sur l’île de Sainte-Marie, vous apercevrez beaucoup de maisons construites avec du Ravinala ou l’arbre du voyageur.

Certaines de ces maisons sont, toutefois, endurcies avec de la terre et de la boue dans les régions assez pluvieuses.

Les maisons en bois Zafimaniry

Image prise sur Internet

Ce sont des maisons traditionnelles de la tribu Betsileo aux portes et aux fenêtres particulièrement sculptées, étant les fruits d’un réel savoir-faire du travail du bois. C’est la raison pour laquelle in considère les Zafimaniry comme les architectes-sculpteurs de la grande île. On rencontre ce genre de maisons, d’une taille relativement grande, dans la région de Fianarantsoa, plus précisément dans les villages Zafimaniry, à quelques kilomètres de la ville d’Ambositra. La beauté de ces maisons ont fait que l’art Zafimaniry soit inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Quand vous passerez à Madagascar, organiser une randonnée dans les villages de Zafimaniryest une des activités richement culturelles à ne pas rater.

Les maisons de village dans les hautes terres de Madagascar

Avant, il y avait des maisons en bois dans les hautes terres de Madagascar. Actuellement, cette partie de Madagascar regorge de maisons en dur, surtout en centre-ville. Cependant, une fois que vous vous éloignez de la capitale, vous allez encore voir des maisons traditionnelles construites en terre crue recouvertes avec du toit de chaume, d’autres construites en brique, disposant de vérandas et de toits en tuiles. Ces dernières ont été introduites par Jean-Laborde et les missionnaires anglais.