5 plats typiquement malgaches à essayer absolument

Hormis les plages et l’ambiance chaleureuse qui font rêver le plus grand nombre de touristes, l’île Rouge présente également une cuisine particulièrement diversifiée qui invite à la dégustation. Les plats malgaches sont généralement copieux et épicés, ressemblant un peu aux mets créoles, mêlant produits de la terre et de la mer. Vous souhaitez faire une escapade gustative au cœur de l’Océan Indien ? Découvrez en avant-goût les 5 plats typiques de Madagascar à travers notre article.

Le riz, accompagné du « laoka »

(Image du riz, accompagné du « laoka ». Image prise sur Internet)

Le riz, en malgache « vary », que ce soit du riz blanc ou du riz rouge, est l’aliment de base du peuple Malagasy. Ce plat se mange avec du « laoka », 3 fois dans la journée : matin, midi et soir. Le riz est cuit seulement avec de l’eau, et le « laoka » qui s’associe avec est généralement composé de légumes, de viande, des volailles et de fruits de mer, mijotés avec des épices, en bouillons ou encore en sauce. Comme « laoka », vous avez par exemple du « hen’omby ritra » (de la viande de bœuf mijotée avec différentes épices), du « anamadinika sy henakisoa » (des brèdes d’origine sauvage avec de la viande de porc), des crevettes curry, du poulet au coco, du bouillon de légumes avec de la viande hachée, etc. Le riz est servi en grande quantité par rapport au « Laoka ».

À côté, vous avez le « ranonapango », de l’eau chauffée dans le reste de riz brûlé dans la casserole après la cuisson, à boire chaude ou froide selon la préférence. Pour couronner le tout, ce plat est servi avec une petite quantité d’achard de légumes ou de fruits à la sauce vinaigrette.

Le fameux Ravitoto

(Image du Ravitoto. Image prise sur Internet)

Ce nom est obtenu par l’assemblage de deux mots « ravina » qui veut dire feuille et « toto » qui veut dire pilage. Le « Ravitoto », est, en fait, des feuilles de manioc pilées. Accompagné avec de la viande de porc ou de bœuf bien grasse, avec du jus de coco, avec de l’arachide pilé, ou tout simplement avec une quantité conséquente d’huile végétale et de quelques gousses d’ail, ce plat typiquement malgache est très savoureux. Au premier coup d’œil, vous n’aurez peut-être pas l’eau à la bouche, mais il suffit d’en prendre une petite bouchée avec du riz et vous serez surpris du goût que vous allez sûrement en redemander.

Le hen’omby ritra, le top « laoka »

(Image de hen’omby ritra. Image prise sr Internet)

Tous les restaurants au cœur de Madagascar proposent du hen’omby ritra au menu. Ce n’est autre que de la viande de zébu cuite assez longtemps avec des épices et des condiments. C’est un plat à base de viande moelleuse, à la fois huileux et goûteux. Il existe aussi le « henakisoa ritra », c’est de la viande de porc cuite de la même façon. Toutefois, le hen’omby ritra reste le préféré de la plupart des Malagasy.

L’incontournable Romazava

(Image du romazava. Image prise sur Internet)

Le « Romazava » est un mélange délicieux de viande de zébu et de brèdes mafana cuite dans une quantité conséquente d’eau. A part le ranonapango et l’achard de légumes, le « Romazava » accompagne également le riz et le « laoka » pour une meilleure expérience culinaire. La préparation d’une recette de « Romazava » varie d’un cuisinier à l’autre suivant les ingrédients qu’il utilise.

Le koba ravina, le casse-croûte hors pair

(Image d koba ravina. Image prise sur Internet)

La préparation du koba ravina est assez longue. C’est un casse-croûte concocté à base de farine de riz gluant, de cacahuètes et de bananes. Ces ingrédients sont mélangés et cuits à feu doux dans des feuilles de bananier. Mangé en collation ou en dessert, le koba ravina est apprécié aussi bien par les petits que par les grands. Les vendeurs ambulants parcourent les rues des quartiers pour en vendre tout en criant « Koba oh, Koba oh… Koba vao mafana oh… ».