L’embouteillage dans la ville d’Antananarivo

Embouteillage dans la ville d'Antananarivo

Image venant d'internet

Un des problèmes que l’on rencontre à Madagascar est le problème de circulation dans la ville d’Antananarivo. Ceci à des impacts sur le rythme des travailleurs, mais également celle des élèves et étudiants. Que peut-on dire des embouteillages à Antananarivo ? Quelles sont les causes de ses embouteillages ? Quelles sont les solutions proposées par l’état pour résoudre ces problèmes ?

Embouteillage dans la ville d'Antananarivo
Image venant d’internet

Que peut-on dire des embouteillages à Antananarivo ?

Antananarivo est la capitale de Madagascar, tous les bureaux ministériels sont centrés dans cette ville. De même, il y a également beaucoup d’écoles et d’universités. Les moyens de transport dans la capitale sont des bus, des taxis et les motos. Le matin, les bureaux sont ouverts à 8 heures ce qui fait que tout le monde sort de chez eux pour aller travailler ou étudier suivant leur routine quotidienne. Vu que l’heure d’ouverture son similaire, chacun sort donc à la même heure. Ce qui favorise encore plus la présence de trafic circulaire.

Les embouteillages à Antananarivo deviennent vraiment stupéfiants. Trop de trafic en route qui causent des heures de retard au travail et à l’école. C’est toujours comme cela dans cette ville le matin, à midi et le soir aux sorties du boulot. De plus, les embouteillages peuvent même durer deux heures. Pour éviter d’être entrainé dans cet embouteillage, il fallait sortir deux heures plutôt pour ne pas être en retard. Chacun est entrainé par cette routine et au final, on voit que la population commence à s’adapter.

Autres articles du site :  Quelle commission prend une agence de voyage ?

Quelles sont les causes de ses embouteillages à Antananarivo ?

En général, les raisons des embouteillages à Antananarivo sont surtout à cause de la route qui est trop étroite alors que bon nombre de voitures sortent à la même heure. Quand il pleut également, la quantité d’eau sur la route empêche la circulation de ses transports publics. Et cela entraine des heures d’embouteillage jusqu’à ce que la hauteur de l’eau descende.

D’un autre côté, comme les moyens de transport public sont les bus, les arrêts fréquents qu’ils font sont en partie une des causes des trafics à Antananarivo. Il y en a parfois ceux qui ne respectent pas les arrêts imposés ce qui ajoute encore une raison au problème cité.

Outre cela, on a également remarqué que certains habitants de la ville, les commerçants ambulants, vendent sur les trottoirs. Ce qui fait que les passagers sont obligés de marcher sur la route causant ainsi des embouteillages, car les cars ne peuvent pas rouler normalement. Les chauffeurs doivent toujours faire bien attention.

Quelles sont les solutions proposées par l’état pour résoudre ce problème d’embouteillage ?

Analakely
Image venant d’internet

Face à ces problèmes de trafic, effectivement l’état malgache a pris des perspectives à fin de réduire du mieux ces embouteillages. Toutefois, cela ne supprime pas complètement ce dernier. Il faut savoir que ce n’est pas seulement l’état qui doit prendre en charge ce genre de problème, chacun a aussi son devoir dans cela. Voyons alors quelles sont les solutions proposées par l’état et les devoirs de la population.

Solutions proposées par l’état malgache

Comme les communes sont en charge de ce qui se passe dans son secteur, chacun a donc instauré un plan d’urbanisation qui permet d’éviter que les canaux d’évacuation d’eau ne soient pas bouchés. Ceci aidera par la suite à réduire les trafics en période de plus. Mais également, l’état a décidé de déplacer certain arrêt de bus à fin de mieux ouvrir la circulation. Il y avait également eu un travail de construction de bâtiment à fin de déplacer les marchands ambulants qui occupent les trottoirs. Effectivement, bon nombre de ces travaux ne sont pas encore terminés, mais on remarque que dans certains endroits de la ville les trafics ont bien diminué.

Autres articles du site :  Les points culminants de Madagascar

Les devoirs de la population malgache

L’état a beau tout faire pour réduire les embouteillages, mais si tout le monde ne s’y met pas, ça ne va jamais changer. Effectivement, chacun a un devoir pour lutter contre ce trafic, à savoir, il faut respecter le plan d’urbanisation instauré par l’état. Comme les canaux d’évacuation sont importants pour la circulation d’eau, la population devrait éviter de jeter les ordures dedans et n’importe où, pour éviter que ces canaux soient bouchés.

De même, pour les conducteurs de transport public, ils devraient respecter les arrêts bus imposés par la commune. Mais également, il faut respecter les règles de la route, car les accidents causent aussi des embouteillages.

Ceci s’adresse aussi au commerçant ambulant, certes, la vie est difficile à Madagascar. Vous avez besoin de travailler pour subvenir à vos besoins. Toutefois, le fait d’effectuer ce travail dans un endroit inapproprié ne fait que rajouter des problèmes au trafic de circulation à Antananarivo. Les commerçants devraient donc travailler dans un endroit approprier à ses activités. Comme ça, ils n’auront pas des problèmes avec la commune, mais également c’est pour leur sécurité dans leur travail.

★★★★★