Démotivation des enseignants malgaches

Une enseignante et son élève

Image venant d'internet

Depuis ces quelques années, on remarque sur les réseaux sociaux et les journaux des affirmations qui stipulent que les enseignants malgaches sont démotivés. Chacun exprime leur raison en espérant que l’état malgache les entend. On se demande quelles sont les raisons de cette démotivation ? Et quelles solutions pensons-nous proposer pour résoudre ce problème ?

Education à Madagascar
Image venant d’internet

Quelles sont les raisons de la démotivation des enseignants à Madagascar ?

Le métier d’enseignant est un métier très noble et les personnes qui le pratiquent méritent d’être respectées. Puisque c’est de ses personnes que sont nés les grands hommes. Sans eux, il n’y a pas les médecins qui nous guérissent. On peut dire également qu’être enseignant n’est pas du tout facile, il faut beaucoup de discipline et faire preuve de beaucoup de savoir-faire pour transmettre ses savoirs. Malheureusement, les enseignants d’aujourd’hui se sentent démotivés. On remarque surtout cela dans les écoles primaires et secondaires. La raison majeure est la rémunération. Mais il y a également la non-reconnaissance.

La rémunération des enseignants malgache

Le niveau de vie à Madagascar augmente chaque année et avec leur faible rémunération, les enseignants malgaches n’arrivent pas à subvenir complètement aux besoins de sa famille. Ceci ne concerne pas seulement les fonctionnaires. Il y a également les enseignants dans les collèges et lycée privé qui ont mêmes problèmes. Leur taux horaire sont trop bas comparé au nombre d’effort qu’ils font dans leur travail. Pour les fonctionnaires, il y a également le retard de payements. Au finale, les enseignants se sentent non-valorisés et incompris, d’où cela les rendent encore plus démotivés.

Autres articles du site :  Le "vary amin'anana", comment il est cuisiné ?

Il y a aussi le manque de matériels nécessaire pour le bon déroulement de leur travail. Ces enseignants sont obligés de sortir l’argent de leur poche pour le bon fonctionnement de son métier. Ce qui affaiblit encore leur salaire qui affecte leur besoin.

Une enseignante et son élève
Image venant d’internet

Le manque de reconnaissance sur les enseignants malgache

Il faut vous mettre à la place d’une personne qui passe ses jours à travailler pour le bien de vos enfants et au final, même pas de merci quand vos enfants ont réussi leur examen. C’est un exemple plus clair de ce qu’est le manque de reconnaissance aux enseignants à Madagascar. Ceci ne s’adresse pas vraiment à des personnes particulières, mais c’est juste un exemple concret de ce qui se passe dans le pays. Vu que l’enseignant ne se sent pas valorisé dans son environnement de travail, il peut penser qu’il ne fait pas bien son métier ce qui devient une pression psychologique dans son esprit. Un enseignant a besoin de voir qu’il a bien fait son travail, ce n’est pas seulement à travers les notes de ses élèves qu’il voit cela. Mais également, il saura qu’il a bien travaillé si les parents et son employeur lui montrent un peu de reconnaissance. Et cette reconnaissance deviendra une force qui le pousse à s’améliorer et à donner encore le meilleur de lui-même.

Quelles sont les conséquences de la démotivation des enseignants sur la qualité de l’éducation à Madagascar ?

On dit que pour qu’une entreprise fructifie, il faut que ses employés travaillent bien. Or un bon travail ne peut sortir que des personnes qui sont bien motivées dans ce qu’ils font. On peut en dire de même pour les enseignants malgaches. Si ces enseignants perdent leur motivation dans leur travail. Ils peuvent perdre aussi ce feu qui les anime à bien transmettre leur savoir.

Autres articles du site :  Pourquoi la plupart des Malgache ne mangent-ils pas de la viande de porc ?

Vu que dans le premier besoin dans la pyramide de Maslow est le besoin physiologique, les enseignants ont aussi ce besoin à satisfaire. Or si le salaire ne convient pas, ce besoin ne sera jamais complet. Ce qui fait que les enseignants sont maintenant dans l’obligation de subvenir à ce besoin avant son épanouissement. Dans ce cas, on peut dire que son travail devient seulement une obligation ce qui peut affecter grandement leur capacité à enseigner. Bien évidemment, cela aura aussi des impacts sur les niveaux scolaires des enfants.

L’absentéisme est aussi une des conséquences de la démotivation. Il peut arriver que l’enseignant commence à laisser son travail parce que cela ne lui convient plus. Seul celui qui a l’amour pour son métier peut rester et bien faire son travail.

Quelles peuvent être les solutions qui pourraient remotiver les enseignants malgaches ?

La raison majeure de la démotivation est la rémunération. Par conséquent, pour rallumer le feu qui fait travailler les enseignants malgaches, il faut résoudre leur problème d’indemnisation. Ceci s’adresse donc à leur employé et à l’état malgache. Il faut du moins considérer leur niveau d’étude et les travaux ainsi que les efforts qu’ils font.

Normalement, quand il est question d’argent, il est souvent très difficile de résoudre cela rapidement. Toutefois, il y a également d’autres moyens psychologiques de redonner motivation à quelqu’un.

Vu que les enseignants font beaucoup d’effort pour inculquer ses valeurs à ses élèves, le minimum des choses est de leur montrer de la reconnaissance. Il faut également améliorera leur lieu de travail à fin d’alléger un peu leur travail. Et qu’ils se sentent bien à l’aise dans son environnement de travail.

Autres articles du site :  Le parc naturel de Tsimanampetsotsa

★★★★★