Madagascar et le cinéma : quelle est la place du cinéma ?

Image venant d'internet

La population malgache adore le cinéma. Actuellement, ce sont surtout les films étrangers (Français, Anglais, Coréen, Chinois) qui attirent davantage la majorité des Malgaches. Depuis toujours ; le milieu du cinéma à Madagascar reste local puisque la qualité et la prestation ne répondent pas encore aux attentes exigées au niveau internationales. Les matériels utilisés ne sont pas encore performants et le budget reste serré pour pouvoir réaliser un film de bonne qualité dans le pays. Nous allons parler un peu plus du monde de cinéma dans cet article.

 

Plaza Ampefiloha
Image venant d’internet

Histoire du cinéma malgache

Selon l’histoire, le film intitulé “Rasalama Maritiora” a été sorti vers l’année 1937, il s’agit du tout premier film malgache, il a été réalisé par un réalisateur d’origine malgache connu sous le nom de Philippe Raberojo. De couleur noir et blanc, le film parle d’un martyr qui a été condamné à mort suite à son choix de pratiquer le christianisme et d’abandonner la croyance traditionnelle. Après l’obtention de l’indépendance, vers l’année 1968, quelques cinéastes ont eu l’opportunité de suivre des formations pour parfaire leur connaissance dans le monde du cinéma. Ils ont fait la formation dans plusieurs pays différents tels que le pays du Moscou ou encore la Suisse. D’autres séances de formation ont été déployées à l’étranger pour les cinéastes malgaches ayant obtenu des bourses étrangères entre l’année 1980 et 1990. En 2000, de groupe de jeunes sont partis en formation à l’étranger en fréquentant des écoles de prestiges renommés pour approfondir leurs connaissances dans le milieu du cinéma. Le domaine du cinéma n’est pas facile puisqu’il rencontre souvent des hauts, mais dans la généralité des bas. Il faut savoir que vers l’année 1990, toutes les salles de cinéma dans l’île rouge ont été fermées et ont été remplacées par des locaux commerciaux. C’est uniquement vers l’année 2017 que la salle de cinéma se trouvant dans la ville d’Antananarivo connu sous le nom de “plaza” a été ré-ouvert qui est d’ailleurs l’une des salles de cinéma la plus immense du capital puisqu’elle peut contenir jusqu’à plus de 800 personnes.

Autres articles du site :  Le Kabary Malagasy, l’art oratoire de la Grande île

Comment se passe l’accès des grands publics dans les salles de cinéma ?

Vu que le coût du cinéma en salle n’est pas à la portée de tous les Malgaches, le fait de regarder un cinéma en salle est un divertissement qui attire peu de personnes. En effet, le prix d’entrée pour voir une seule projection peut coûter entre 10 000, 20 000 ou encore à 30 000 ariarys par personne. Généralement, ceux qui n’ont pas la possibilité de se rendre en salle de cinéma peuvent acheter le DVD ou VCD pour qu’ils puissent les voir chez eux. Le film malgache est souvent romantique, comique, et des fois, il laisse aussi la place aux actions pour faire des démonstrations sur la maîtrise de certains arts martiaux pratiqués par les Malgaches. Les scénarios ne doivent pas contenir des scènes complexes pour éviter les dégâts matériaux et minimiser les dépenses en termes de budget. D’ailleurs, c’est le principal souci rencontré par les réalisateurs et les producteurs, car les budgets sont très limités. La production d’un film n’est pas rentable dans le pays. En effet, le plus grand sujet qui s’impose, c’est l’augmentation progressive des piratages du DVD. Malgré cette situation assez critique, cela ne décourage pas les réalisateurs ; ils arrivent quand même à sortir dans les 4 voir 5 films tous les mois, soit 48 à 50 sortis durant toute une année. En tout ; il faut compter deux semaines pour tourner un film à court métrage et une semaine tout au plus pour réaliser son montage.

Autres articles du site :  Tout savoir sur le "Savika" : le rodeo malgache
Image illustrative de Rasalama Martiora
Image venant d’internet

La problématique rencontrée lors de la réalisation d’un film

Le problème majeur se situe au niveau des budgets. C’est difficile de réunir la somme nécessaire, peu de personne s’invertissent dans ce domaine puisque c’est un placement qui n’est pas rentable et il n’est pas sans risques. Côté matériel, souvent les appareils sont obsolètes et ils ne sont pas performants. Les matériaux utilisés sont très basiques et ne produisent pas une image de qualité. Les maisons de production sont contraintes de fermer leur entreprise puisqu’elles tombent souvent en faillite à cause de plusieurs facteurs dont le plus connu est le piratage. D’autre part, les acteurs sont habituellement déçus parce que leurs salaires sont très faibles, généralement, ils accoquinent le travail d’acteur avec d’autre métier et ils ne sont pas à 100 % dans leurs rôles. Il y a encore du chemin à parcourir pour que ce milieu puisse développer continuellement. Il faut également beaucoup de courage et de volonté pour toute l’équipe de production et de réalisation pour pouvoir avancer, car le chemin est encore long, il comporte plusieurs obstacles à surmonter pour parvenir à bout de la destination menant dans la réussite et dans le succès pour tout un chacun.

L'intérieur de Plaza salle de cinéma à Antananarivo
Image venant d’internet

L’avancement du domaine de cinéma

Depuis quelques années, une chaîne spécifique dédiée aux films malgaches est apparue suite à une collaboration entreprise avec Canal plus. En effet, grâce à cette étroite colaboration entre canal satellite et les différentes maisons de productions présentent dans le pays, les Malgaches peuvent accéder à cette chaîne portant le nom de ‘Novegasy’ les abonnés du canal plus peuvent y accéder en composant les numéros suivants 33, 209,222. Depuis quelque temps, le cinéma malgache commence à faire sa place dans la vie de la population, il avance petit à petit et tout le monde reste confiant par rapport à l’avancé de ce dernier. Pour l’instant, le cinéma malgache n’est pas encore reconnu à l’étranger hormis les documentaires qui ont été conçus par des réalisateurs étrangers dans le but de faire connaître par le monde entier les merveilles que regorge ce pays.

Autres articles du site :  Les artistes les plus célèbres à Madagascar

★★★★★