Le parc national de Mikea

Parc de Mikea

Image venant d'internet

Le parc national de Mikea fut créé en 2011. C’est la 43e aire protégée gérée par Madagascar National parc. Ce site se trouve au Sud ouest de l’ile dans le foret de Mikea et abrite de nombreuses espèces endémiques. En effet, ce parc renferme des faunes et des flores exceptionnelles. Plus de 300 espèces de plantes répertoriées, dont la majorité, sont endémiques. On y trouve aussi de nombreux animaux qui peuplent ses forêts. Afin de mieux connaitre alors ce parc national de Mikea, voyons où peut-on le localiser et quels sont ces attraits touristiques.

Parc de Mikea
Image venant d’internet

Tout savoir sur le parc national de Mikea

Le parc national de Mikea est une réserve nationale créée en juillet 2011. La zone est dominée par la culture sur abattis brulé qui a modifié la végétation du parc. Cette pratique a aussi causé la perte de 13 % de la forêt naturelle depuis 1996.

Concernant son climat

Le climat dans la côte Ouest du parc est un climat subaride avec une pluviométrie annuelle moyenne de 350 mm à 550 mm Dans la partie Est du parc, le climat est semi-aride avec une pluviométrie annuelle de 550 mm à 880 mm.

Concernant la température dans le parc

La température moyenne annuelle de la région est de 26 °C. Pendant les périodes les plus chaudes, elle peut s’élever à plus de 30 °C.

Autres articles du site :  Les oiseaux endémiques de Madagascar

Le relief

Le relief dans le parc est plat avec une pente de 8 % et il ondule à l’ouest avec une pente de 8 à 25 % dunes et plaines.

Sa spécificité

Ce qui spécifie ce parc c’est surtout ces forêts denses sèches, les fourrés sur sable et sur calcaire ainsi que ses lacs, ses marais et ses faunes aquatiques. Ces faunes endémiques locales font aussi sa particularité. Ainsi, lors de votre visite, vous pourrez observer le fameux lémurien nocturne et le diurne, des espèces endémiques locale.

Où se trouve le parc ?

Le parc national de Mikea se trouve dans la région Sud-Ouest de Madagascar entre le district de Toliara II et de Morombe. Ce parc s’étend à plus de 120 km de long du Nord au Sud à 600 mètres d’altitude. Il est limité par ma rivière de Manombo, de Befandriana, du lac Ihotry et le fleuve de Mangoky. Sa superficie est de 184,630 hectares.

Pour venir sur ce site, vous devrez traverser une route secondaire à partir de Toliara. Il se situe à peu près de 75 km au Nord de Toliara. Vous avez d’ailleurs trois options pour vous y rendre au parc, soit en avion, soit en 4 X 4 soit en taxi brousse. Vous partirez d’Antananarivo par la RN7 jusqu’à Toliara et vous prendrez ensuite la RN9 jusqu’Ankililaoka.

Quelles sont les faunes et les flores du parc ?

Illustration de deux tortues
Image venant d’internet

Le parc renferme plus de 63 espèces d’oiseaux dans la forêt de Mikea. La majeure partie de ces oiseaux sont endémiques à Madagascar. Il abrite aussi 9 lémuriens, 8 espèces de macromammifères et de 6 espèces de chauve-souris. Vous y trouverez aussi 65 espèces d’herpetofaune, 24 espèces de poissons dont 3 sont endémiques.

Autres articles du site :  A la découverte des meilleurs restaurants au Sud de Madagascar

Pour sa flore, il renferme plus de 300 espèces végétales avec un taux d’endémicité de 28 %. On y recense aussi 2 familles endémiques, dont 20 espèces classées par IUCN et 6 espèces en danger. Il abrite aussi 3 espèces de baobab endémique.

Quels sont les attraits touristiques du parc ?

Illustration d'un baobab de Tuléar
Image venant d’internet

Ce parc possède de nombreux attraits touristiques. La partie orientale du site est dominé par des forets dense sèche de 12 à 15 m. vous y trouverez le Commiphota et le Dalebergia ainsi que l’Adansonia et le Gyrocarpus. Ces arbres s’élèvent à plus de 18 mètres. Les arbustes dans le site mesurent entre 4 à 10 mètres de long. Ils sont composés d’Euphorbia et le sous-bois est dominé par des Dracaenas de Ruellia ou des lianes succulentes comme Adenia ou Vanilla madagascariensis.   Une formation de transition entre la forêt dense séche et la fourré sec épineux couvre la partie occidentale du parc. Vous y trouverez aussi 2 espèces de Baobabs endémiques, dont Adansonia, grandidieri EN ainsi qu’un Andasonia rubrostia.

Le parc abrite aussi des espèces animales terrestres et aquatiques dont le lémurien nocturne et le diurnes ou sifaka.   Il renferme aussi plus de 22 espèces de serpents, 13 espèces de chiroptères ainsi que 8 espèces de lémuriens. Vous y trouverez aussi plus de 103 oiseaux dans le parc.

Quelques informations pratiques

Pour entrer dans le parc, vous devrez payer un droit d’entrée de 45 000 Ar pour un adulte étranger et de 25 000 Ar pour un enfant étranger. Si vous êtes un résident du pays ou un Malgache, le droit s’élève à 500 Ar pour un enfant et de 2000 Ar pour un adulte. Lors de votre visite dans le parc, vous devrez obligatoirement être accompagné d’un guide local. Le droit de guidage n’est pas inclus dans ce droit d’entrée dans le parc national. L’heure de visite est de 8 heures à 16 heures. Il est ouvert toute l’année.

Autres articles du site :  Pourquoi ne faut-il pas enterrer un mort le matin à Madagascar ?