Nosy Komba : une destination de rêve dans la grande île

Nosy Komba

Image venant d'internet

À l’image d’une grosse carapace de tortue à cause des rochers qui entourent la petite portion de terre, Nosy Komba est l’une des destinations incontournables à Madagascar. Isolée, mais non loin de Nosy Be, pour atteindre cette portion de terre, il faut tout juste 20 minutes de trajet en pirogue. Nosy Komba fait à peine 8 km de diamètre, mais les activités sont diversifiées et toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Un petit tour dans ce bout de paradis vous tente ? Commençons le voyage ici. Les highlights de Nosy Komba.

Nosy Komba
Image venant d’internet

Une petite histoire pour commencer

Les gros rochers qui entourent Nosy Komba lui valent son nom d’antan : Nosy Ambariovato. L’histoire raconte qu’autrefois, ce fût une terre d’asile pour la Reine Tsiomeko, du royaume Sakalava, une tribu au Nord-Ouest de la Grande Ile. Cette souveraine aurait été poussée à quitter son royaume par une armée menée par des Hova (caste des hauts plateaux) qui cherchaient à le conquérir en l’an 1839. Voulant poursuivre la reine, les Hova ne parvenaient cependant pas à toucher les rives, ayant perdu plusieurs hommes en mer. Depuis, les eaux qui entourent la petite île ont été considérées comme « les eaux qui tuent le Hova ».

La légende raconte aussi que lorsque la souveraine Tsiomeko s’était établie à Nosy Ambariovato, elle avait avec elle un couple de lémuriens Macaco. Jusqu’à aujourd’hui pour la population locale, les Makis représentent la bienfaisance : ils sont alors interdits à la chasse. Pour d’autres, ils sont sacrés et sont alors interdits au toucher, ou alors, ils portent malheur.

Autres articles du site :  Spiritualité : Le Kalanoro

Nosy Komba et sa nature

Comptant actuellement un peu plus de 4 000 habitants, vous trouverez dans cette portion de terre une nonchalance et une joie de vivre qui est devenue rare. Vous ne trouverez aucune route sur Nosy Komba, pas d’électricité non plus. Pour connecter les villages entre eux, il y a de petits chemins tracés par la foulée. Des plages presque sauvages, du sable blanc fin, des eaux avec plusieurs tons de bleu, une faune et une flore époustouflante… tout autant d’élément qui font le charme de l’île.

Sa flore

Étant une terre volcanique et ayant un tropical humide, le sol favorise une végétation dense et diversifiée. En effet, nous retrouvons plus de 190 espèces de plantes tropicales, dont des bambous, des ylangs-ylangs, des flamboyants, le fameux Ravinala ou arbre du voyageur, le Raphia, des palétuviers, etc. Aussi, plusieurs arbres fruitiers plantent leurs racines dans ce bout de paradis comme les tamariniers, les cocotiers, les vanilliers, les manguiers, l’arbre à pain, etc., sans compter les espèces de fleurs et d’arbres sauvages.

La meilleure saison pour déguster des fruits tropicaux ou assister à la récolte des cacaos, du café, des ananas, des goyaves, des citrons verts, des pommes cannelle, et bien d’autres encore, est celle juste avant la saison des pluies. En période sèche, vous aurez toutes les variations des oranges. Les espèces de plantes médicinales sont comptées au nombre de 70.

Sa faune

Comme l’île est recouverte d’une forêt dense et est bordée d’une eau claire qui invite à la baignade, nous avons la faune terrestre et la faune marine.

Autres articles du site :  Les lieux incontournables de Fianarantsoa

La faune terrestre

est principalement composée des Maki Macaco qui sont les emblèmes de l’île, des mammifères comme les chauves-souris, des batraciens, amphibiens et des reptiles. Il faut aussi compter les insectes qui peuplent Nosy Komba : papillons, libellules, sans oublier les oiseaux tels que le Railovy ou le roi des oiseaux, le souimanga, la crécerelle, le pigeon vert, le martin-pêcheur, le guêpier de Perse, etc.

La faune marine

de Nosy Komba est tellement diversifiée et est d’une beauté à couper le souffle. Dans cet aquarium naturel, vous pourrez admirer des coraux, différentes espèces de crustacés et bien sûr des poissons et des baleines (selon la saison). Parmi toutes les espèces aquatiques, nous pouvons citer entre autres :

  • les tortues de mer qui sont visibles toute l’année ;
  • les dauphins à bosse qui ont élu certaines zones comme leur domicile ;
  • les Grands Dauphins de l’Indo-Pacifique ou Tusiops ;
  • les baleines qui viennent de juillet à septembre ;
  • le requin-baleine ou encore celle à bosse ;
  • le requin-léopard ;
  • les raies ;
  • les tortues vertes ;
  • la fausse orque ;
  • les poisson-perroquet, Mérou, vivaneau, barracuda ;
  • le Globicephala macrorhynchu ;
  • etc.

Que faire à Nosy Komba ?

Carte de l'île des lémuriens
Image venant d’internet

Vous ne risquez pas de vous ennuyer à Nosy Komba. En effet, diverses activités sont proposées pour vous, telles qu’une randonnée pédestre pour rejoindre le point culminant de l’île ou une plongée sous-marine. Lors de vos balades, vous pouvez faire un tour du côté du marché pour admirer les nappes brodées et pourquoi pas ne pas en ramener une avec vous ? Vous mettrez en valeur votre table lorsque vous aurez des invités.

Autres articles du site :  Quelle est la monnaie utilisée à Madagascar ?

Plusieurs îlots se trouvent à proximité de Nosy Komba. Vous pourrez alors faire une balade en mer pour les rejoindre. Un tour de l’île en bateau ou en pirogue est aussi possible. Il est également possible de faire du snorkeling ou du canoë-kayak si vous êtes amateurs de sports.

Si vous voulez connaitre d’autre monde perdu de la grande île, vous pourrez vous interesser par Nosy Iranja, la plus grande plage de Madagascar ?

 

★★★★★