Quels sont les différents parcs qui se trouvent au Sud de l’île ?

Image prise sur Internet

Le Sud de Madagascar possède de nombreux attraits touristiques impressionnants. Regroupant à la fois des massifs montagneux, des formations géographiques exceptionnelles ainsi qu’une végétation unique, magnifique et hors du commun. Découvrez alors dans cet article les différents parcs et sites touristique du cap Sud. N’hésitez pas à aller à l’encontre d’un environnement féerique et époustouflant que vous réserve le sud de l’île.

Parc National de Bemaraha

Image prise sur Internet

Connu pour ces formations géologiques exceptionnelles qui sont les Tsingy. Il se trouve dans le centre Ouest de Madagascar. Lors de votre visite dans ce site, vous aurez l’occasion de découvrir les champs des pics acérés et les falaises déstructurées qui constitue les Tsingy. Formé il y a des millions d’années alors que la mer recouvrirait encore cette partie de l’île. La formation de ces Tsingy est aussi accentuée par la mer, le temps et aussi la pluie.

Ce parc national s’étend à plus de 157 710 d’hectares. Un orné protégé qui abrite de nombreux lémuriens, d’oiseaux et de reptile avec un fort taux d’endémisme. Lors de votre visite dans ce parc vous aurez l’occasion de voir les Tsingy de Bemaraha dans la partie Sud du parc.

Parc National de Kirindy Mitea

Image prise sur Internet

Ce parc est proche du canal de Mozambique. Se trouvant au centre ouest de l’ile. Il allie la biodiversité de l’ouest et du Sud de Madagascar. Une faune très remarquable, comprenant le sifaka, le boanga et le Tanta. Des animaux qui envolée dans les 72 200 hectares de forêt du parc. Il y a également les flamants roses et d’autres oiseaux qui habitent dans cette zone.D’ailleurs, ce site a une endémicité élevée, un vrai petit paradis pour les mordues de la nature et d’aventures.

Parc National d’Isalo

Image prise sur Internet

Un des parcs nationaux les plus visités de Madagascar. Il se situe dans le Sud centre de la grande île. Il renferme un massif ruiniforme de l’ère jurassique. Un paysage exceptionnel, magnifique et particulier. Ce parc abrite de nombreuses  espèces faunistiques. Au soleil, couchant, la vue sur ce site est sans pareil.

Parc National d’Andohahela

Image prise sur Internet

Situé dans l’extrême Sud-Ouest de la grande ile dans la région d’Andray. La superficie de ce parc s’étend à 76 020 hectares. Vous aurez la possibilité d’observer la seule forêt dense et humide qui se trouve au Sud de Madagascar. Ce parc renferme de nombreuses espèces endémiques. Une faune riche avec plus de 12 espèces de Lémuriens, dont le maki, il partage le parc avec de nombreux animaux, des oiseaux et des reptiles.

Parc National d’Andringitra

Image prise sur Internet

Ce parc se trouve dans le Sud Est de Madagascar. Sur ce site, vous aurez l’occasion d’escalade le Pic Boby. Une des plus hautes montagnes de Madagascar. La superficie de ce parc est de 31 160 hectares. Il abrite plus de 54 espèces de mammifères dont les lémuriens. Vous aurez aussi l’occasion de rencontrer d’autres animaux telle que les oiseaux. On recense plus de 108 espèces d’oiseaux dans le site. Il y a aussi d’autres espèces très rares telles qu’un petit caméléon noir tacheté de blanc, rouge et jaune qui a une corne. La végétation de ce site est aussi diverse et variée, renferme de nombreuses plantes endémiques.

Parc National de Midongy Befotaka

Image prise sur Internet

Le parc national de Midongy befotaka se trouve dans la partie Sud Est de la grande ile. Il s’étend sur 192 198 hectares et renferme de nombreuses espèces animales et végétales. Dans ce parc, les visiteurs pourront apprendre à connaitre diverses plantes médicinales. En effet, ce parc est un lieu clé de la médecine par les plantes, car il renferme de nombreuses plantes endémique et unique. Son endémisme est presque total. Vous aurez aussi l’occasion de voir le mont Papango dans ce parc. II culmine à 1679 mètres soit près de 1000 mètres de dénivelé avec les autres lieux du parc. Son attrait principal est surtout ces plantes, mais sa faune est loin d’être inintéressant avec ces lémuriens, ces reptiles et oiseaux qui résident dans la forêt.

Parc National de Ranomafana

Image prise sur Internet

Ce parc se trouve dans le centre est de Madagascar. Sa superficie est de 41 601 hectares. Il figure parmi les patrimoines naturels mondiaux. Ce parc abrite au sein de son territoire de nombreuses espèces rares et endémiques. Il accueille une biodiversité riche et endémique menacée. Dans ce site, il essaie de protéger cette biodiversité et essaie de le préserver au maximum. Parmi ces espèces menacées se trouve le Lémurien diurne. Une espèce rare de lémurien qui est en voie d’extinction.

Parc national de Tsimanampetsotsa

Image prise sur Internet

Se situe dans le Sud-Ouest de Madagascar à 90 km au Nord d’Itampolo et à  km au Sud d’Anakao. Créé en 1887, mais devenu une réserve naturelle protégée en 1997. Sa superficie est de 43 200 hectares. On recense plus de 72 espèces d’oiseaux endémiques, dont les inséparables têtes grises, les foulques à crêtes, les Drogi de Madagascar, les perroquets et les faucons de Newton. On y trouve des tortues et aussi trois espèces de lémuriens, dont le Lémur catta. Il renferme aussi une espèce très rare, le Galidictis grandidieri, un mammifère nocturne qui se nourrissent de petits vertébrés comme les lézards et les rongeurs. La flore du parc est des plantes dans feuilles et épineuses typiques du sud ainsi que de nombreux arbustes utilisés dans la médecine traditionnelle. Sans oublier les banians, les lianes ainsi que les baobabs.