6 animaux endémiques à Madagascar

Illustration des animaux endémiques de Madagascar

Image venant d'internet

Madagascar possède un megabiodiveriste avec un fort taux d’endémicité. En effet, plus de 75 % des espèces de la grande ile ne vivent nuls par ailleurs qu’à Madagascar. Plus de 25 000 espèces vivent dans la Grande île, faisant de ces terres un véritable hot-spots de biodiversité de la planète, un véritable laboratoire vivant. De nombreuses espèces animales fascinent d’ailleurs de nombreux chercheurs et de touriste, vu qu’on ne trouve pas ces espèces qu’a Madagascar. Découvrant alors dans cet article, 6 espèces endémiques de Madagascar.

Illustration des animaux endémiques de Madagascar
Image venant d’internet

La grenouille tomate

Illustration d'une grenouille tomate
Image venant d’internet

Une petite grenouille qui se trouve dans le parc National de Masoala, dans la région de Maroantsetra. Elle habite dans la forte, les garrigues, les zones cotières, les étangs, les marais, les canaux et les zones proches des rivières. C’est une espèce endémique de Madagascar, il appartient à la famille des Microhylidae. Elle est très rare et il est nécessaire de les protéger pour assurer sa survie. D’ailleurs, la déforestation menace la survie de cette espèce. C’est une des grandes menaces de cette espèce. Actuellement, cette dernière est inscrite dans la liste des espèces menacées de l’IUNC.

Sifaka soyeux

Illustration de deux sifaka
Image venant d’internet

Le sifaka est une espèce de lémuriens. Il est connu pour son épaisse fourrure soyeuse. Il vit dans les montagnes de Madagascar et est surnommé les « fantômes de la forêt ». Ce lémurien possède une fourrure dense et blanche, et il a une grande queue. Il se déplace d’arbre en arbre et ses bons peuvent atteindre jusqu’à 10 mètres. Pour se nourrir, ces lémuriens mangent des fruits, des grains ainsi que des fleurs.

Autres articles du site :  Parc national de Masoala

L’Indri Indri

Illustration d'un Indri indri sur un arbre
image venant d’internet

Ce mammifère fait partie de la famille des indradea. Il est le grand des lémuriens de Madagascar. On le retrouve dans les forêts pluviales de l’Est, dans le parc d’Andasibe. Dans ce parc, ce lémurien est une attraction à part entière. C’est l’un des animaux qui attire le plus de visiteurs dans cette partie Est de la Grande île. L’Indri indri est aussi connu sous l’appellation Diurne, mesurant entre 70 à 90 cm de long. Son poids est de 10 kg. C’est un lémurien de couleur noir. Il mange des plantes, 32 espèces de feuilles différentes. Pour se nourrir, il mange plus de 1,5 kilo de feuilles par jours.

Le fossa

Illustration d'un fossa
Image venant d’internet

Aux allures de félin, le fossa est un des prédateurs le plus redoutés des lémuriens de Madagascar. Il fait partie des espèces endémiques du pays. Un grand félin et le plus grand des carnivores de la Grande île. On le trouve dans le parc d’Andringitra et dans la forêt de Kirindy. Il vit en solitude et chasse de jour et nuit pour se nourrir. D’ailleurs, le fossa est un animal qui vit en forêt et un excellent grimpeur. Il peut chasser au sol que dans les arbres le jour comme la nuit. Ses griffes et ses coussinets leur permettent de grimper et de se déplacer facilement dans les arbres ainsi que de faire un grand saut. Sa longue queue lui permet de garder sa balance. Il pèse en moyenne 10 kg et mesure plus de 70 cm de long.

L’aye-aye

Illustration d'un lémurien nocturne
Image venant d’internet

L’aye-aye est un le plus gros primate nocturne du monde, il mesure 90 cm de long. Cet animal est très étrange, il est le mélange de rats, de chauves-souris, de lapin et de renard. On le reconnait facilement pour ses grandes oreilles triangulaires. En effet, ces grandes oreilles lui permettent de localiser ses proies de la même manière que les chauves-souris. La fourrure de l’aye-aye est de couleur brune avec des poils blancs sur la tête et sur le dos. L’habitant de la région le considère comme maléfique. Ce petit lémurien tire d’ailleurs son môn du malgache « heh heh » qui veut dire « je ne sais pas ». Une réponse qui aurait été donnée lorsqu’on les interrogeait au sujet de l’animal. D’ailleurs, on ne trouve cet animal qu’à Madagascar. Il se nourrit généralement d’insectes qu’il récupère dans les trous des arbres avec ses longs doigts.

Autres articles du site :  Les lieux historiques d'Antsirabe

Le lémur catta

Illustration d'un lémur catta
Image venant d’internet

Connu aussi sous l’appellation de Maki. C’est un lémurien avec une queue rayée de blanc et de noir, un primate lémuriforme. C’est un animal emblématique de Madagascar appartenant à la famille des lémuridés. Il est le plus connu, la star du dessin animé Madagascar. Pour se déplacer, il saute de branche en branche avec sa longue queue qui lui permet de garder sa balance. Pour se nourrir, le lémur catta mange presque de tout de feuille, de fleur, des sauterelles, des monticules de termites ou de fruits. C’est un omnivore. Il vit en groupe de deux à trente individus dans les fourrés épineux et la forêt sèche. Ils sont dirigés par une femelle dominante. C’est d’ailleurs, l’un des plus anciens lémuriens de Madagascar et le seul qui représente le genre Lemur. Ils sont actuellement menacés et figurent parmi les espèces en danger d’après l’IUNC.

Autres que ces différents animaux, vous pourrez aussi voir d’autres espèces endémiques à Madagascar, telles que la tortue étoile, le lézard panthère, l’araignée pélican ou le gecko. D’ailleurs, si vous cherchez des articles qui concernent Madagascar, vous pourrez cliquer ici.