Accueil » Madagascar » Comment produise-t-on du savon artisanal à Madagascar ?

Comment produise-t-on du savon artisanal à Madagascar ?

Actuel­le­ment, le prix des pro­duits de pre­mière néces­si­té ne cesse d’augmenter à Mada­gas­car, même les savons ména­gés. De même, on remarque que la majo­ri­té des Mala­ga­sy com­mence à fabri­quer  eux même leur savon chez eux. Il y a même le savon arti­sa­nal que l’on voit beau­coup sur le mar­ché. Com­ment pro­duise-t-on ces savons arti­sa­naux à Mada­gas­car ? Décou­vrez la réponse dans notre article.

Savon artisanal
Image venant d’in­ter­net

Pourquoi donne-t-on l’appellation : savon artisanal ?

Le savon fait par­tie des pro­duits quo­ti­diens dans toute une famille. Il est pré­sent dans la cui­sine, dans les salles de bain, dans la lave­rie. C’est le pro­duit que l’on ne peut pas lais­ser quand on fait le net­toyage. Le savon peut être fabri­qué indus­triel­le­ment, mais éga­le­ment de façon arti­sa­nale. Cepen­dant, pour le fabri­quer, il vous faut connaître ce qu’on appelle la sapo­ni­fi­ca­tion.

C’est quoi la saponification ?

La sapo­ni­fi­ca­tion est la réac­tion chi­mique qui se pro­duit lorsqu’on fabrique le savon. En géné­ral, il y a deux types de sapo­ni­fi­ca­tion : la sapo­ni­fi­ca­tion à froid et la sapo­ni­fi­ca­tion à chaud. Les prin­cipes des deux sont les mêmes, il vous suf­fit de mélan­ger les acides gras et la base pour don­ner comme pro­duit final le savon. Il faut éga­le­ment que vous res­pec­tiez le temps de fabri­ca­tion même si vous avez chauf­fé les mélanges (sapo­ni­fi­ca­tion à froid).

 Le savon artisanal

On fait réfé­rence tou­jours des objets ou des choses arti­sa­nales comme les pro­duits de fabri­ca­tion faits à la main. Pour le cas des savons arti­sa­naux, ce sont les savons que les mains des hommes ont fabri­qués. Des savons qui ne sont pas pro­duits dans les grandes indus­tries et par des machines. Les savons arti­sa­naux peuvent se faire chez soi, dans les ate­liers de for­ma­tion et ne requièrent pas trop de maté­riels très sophis­ti­qués.

Autres articles du site :  Quelles sont les différentes entreprises de télécommunications à Madagascar ?

Comment produise-t-on du savon artisanal à Madagascar ?

Savon de Madagascar
Image venant d’in­ter­net

Fabri­quer un savon ne paraît pas dif­fi­cile que l’on peut pen­ser, il suf­fit sim­ple­ment d’avoir le mode opé­ra­toire, les ingré­dients et les usten­siles.

Pour com­men­cer, il vous faut choi­sir entre sapo­ni­fi­ca­tion à froid et sapo­ni­fi­ca­tion à chaud. Ensuite, il faut être en pos­ses­sion des ingré­dients tels : les acides gras, la soude comme base et l’eau pour dis­soudre la soude. En ce qui concerne la quan­ti­té de matières pre­mières à uti­li­ser, vous pou­vez télé­char­ger une appli­ca­tion en ligne qui vous don­ne­ra la quan­ti­té de soude en rap­port avec la quan­ti­té de votre huile. Vous aurez aus­si besoin d’une balance pour mesu­rer la soude, d’un réci­pient et d’une cuillère en bois ou bat­teuse et d’une moule.

Pour la sapo­ni­fi­ca­tion à chaud, il vous faut mélan­ger les acides gras, la solu­tion de soude diluer dans l’eau et mélan­ger jusqu’à ce que cela devienne pâteux. N’attendez pas que le mélange soit solide avant de ver­ser dans le moule. Dès que l’aspect pâteux appa­raît, vous pou­vez ajou­ter quelques addi­tifs pour don­ner un peu de cou­leur ou un peu de par­fum à votre savon. Une fois que vous avez ver­sé la pâte du savon dans une moule, vous devez attendre trois à quatre semaines pour que la réac­tion de sapo­ni­fi­ca­tion se ter­mine avant de l’utiliser et que le savon devient bien solide.

En ce qui concerne la sapo­ni­fi­ca­tion à chaud, le prin­cipe est le même, mais vous aurez seule­ment besoin de la cha­leur pour chauf­fer les mélanges jusqu’à ce que l’aspect pâteux appa­rait. Dans ce cas, vous pou­vez uti­li­ser de la mar­mite et du réchaud. Pour cette méthode de sapo­ni­fi­ca­tion, une fois que le savon se soli­di­fie, vous pou­vez uti­li­ser direc­te­ment. Vous consta­te­rez que les savons à chaud ont un temps de repos un peu plus court que les savons à froid. Tout ceci est dû à la pré­sence de la tem­pé­ra­ture, cette der­nière accé­lé­rer la réac­tion de sapo­ni­fi­ca­tion qui a éli­mi­né les traces de soude dans le savon.

Autres articles du site :  Quels sont les problèmes touristiques à Madagascar ?

Quelles matières grasses peut-on utiliser pour fabriquer du savon ?

Les matières grasses sont une par­tie indis­pen­sable pour la fabri­ca­tion de savon. Tou­te­fois, cela a aus­si un effet durant son uti­li­sa­tion. Sur­tout que le savon n’est non seule­ment uti­li­ser comme pro­duit ména­ger, mais éga­le­ment il peut ser­vir de pro­duit de soin. Dans ce cas, le choix de l’huile dépen­dra de l’activité que l’on veut obte­nir. Par exemple, si on veut un savon qui adou­cit la peau et qui n’est pas agres­sif sur la peau des bébés, on peut uti­li­ser l’huile d’olive comme matière grasse.

Si vous cher­chez un savon à effet très déter­gent, vous pou­vez uti­li­ser l’huile de coco. Il est aus­si à noter que toutes les huiles végé­tales peuvent être uti­li­sées pour fabri­quer du savon. Vous pou­vez éga­le­ment faire des mélanges pour aug­men­ter la pro­prié­té du savon et de son pou­voir mous­sants. À part les huiles végé­tales, les huiles ani­males comme les suifs peuvent être aus­si uti­li­sés pour fabri­quer du savon sur­tout les savons ména­gers. De plus, le prix des huiles ani­males est moins cher que les huiles végé­tales. Et vous pou­vez vous en pro­cu­rer en ache­tant des viandes grâce à la bou­che­rie. Il vous faut par la suite chauf­fer et récu­pé­rer les huiles fon­dues.

Si vous sou­hai­tez lire des articles simi­laires concer­nant Mada­gas­car, vous pour­rez lire Les pro­duits d’exportation de Mada­gas­car.