Découverte d’une nouvelle tortue géante dans la Grande île.

Tortue géante

Image venant d'internet

Récemment, une nouvelle espèce de tortue géante a été découverte à Madagascar. En effet, des scientifiques ont trouvé des traces de nouvelles espèces de tortue géante éteinte qui habitait dans la grande île il y a environ 1000 ans. La découverte a été faite suite à une étude sur la lignée des tortues géantes qui habitaient Madagascar et les autres îles de l’ouest de l’océan Indien. Cette découverte a été assez spéciale et remarquable puisque le spécimen est encore une espèce inconnue, jusqu’ici. Quelles informations on a réellement sur cette nouvelle tortue géante de la grande île ! Dans notre article, on va essayer de comprendre cette nouvelle découverte.

Tortue géante
Image venant d’internet

 

Une nouvelle espèce de tortues géantes identifiée

Madagascar autrefois abrite de nombreuses espèces de tortues géantes endémiques à l’île. En effet de nombreuses espèces de ces reptiles parcouraient la terre. Mais ces dernières furent éteintes à l’arrivée des humains et il n’en reste plus que quelques-unes de ces espèces. Afin de connaitre le rôle de ces espèces sur l’écosystème. De nombreuses spécialités ont étudié leur histoire afin de connaitre exactement le mode de vie, l’habitat et la cause de l’extinction de cet animal. De nombreuses espèces ont déjà été découvertes.

Cependant, récemment, des équipes de paléontologie ont fait une étude à partir de plusieurs fossiles de tortues dont la plupart avaient déjà daté une centaine d’années. À l’aide de certaine donnée déjà récolté et après avoir analysé l’ADN nucléaire et mitochondrial d’un tibia, les scientifiques ont pu identifier une nouvelle espèce de tortue.

Autres articles du site :  Le riz, la base de la nourriture à Madagascar

Comment a été découverte cette nouvelle tortue géante ?

Cette nouvelle tortue géante a été découverte suite à une étude faite concernant la lignée de la tortue vivant à Madagascar ainsi que sur les autres îles de l’ouest de l’océan indien. Les chercheurs ont trouvé un tibia appartenant à une tortue. Il a fait une analyse à l’aide des techniques modernes sur ce tibia, et on découverte que c’est une nouvelle espèce de tortue géante. L’analyse ADN nucléaire et mitochondrial sur ce tibia a bien montré que c’est une nouvelle espèce.

D’ailleurs, on lui a donné le nom «  astrochelys rogerbouri » pour rendre hommage à Roger Bour, une herpétologie française et spécialiste des tortues géantes de l’ouest de l’océan indien. Les chercheurs n’ont pas pu donner la date exacte ou cette espèce s’est réellement éteinte. Cependant, selon leur estimation, cette espèce de tortue aurait vécu il y a environ 1000 ans.

Des technologies qui ont permis de réaliser une découverte remarquable

tortue géante
Image venant d’internet

Astrochelys rogerbouri est la nouvelle espèce découverte par des équipes paléontologues. Le fossile qui a été utilisé pour identifier cette nouvelle espèce a été découverte il y a plus de 100 ans. Mais à l’époque les chercheurs pensaient que c’était un os juvénile de la tortue géante. Cependant, les avancés de la technologie moderne, à permis à ces chercheurs d’identifier cette nouvelle espèce.

Karen Samonds a expliqué que : « au fur et à mesure qu’ils auront une technologie améliorée, ils seront en mesure de fournir différents types de données qui changent leur point de vue. D’ailleurs Karen Samonds est très enthousiaste face à cette nouvelle découverte.

Autres articles du site :  La sécurité sociale des salariés à Madagascar

Les tortues géantes de l’ouest de l’océan indien

Plus de 100 000 espèces de tortues géantes habitaient encore Aldabra, un atoll au nord-ouest de Madagascar. Ces espèces se nourrissaient d’environ 11,8 millions de végétaux par an. La majorité de ces espèces de tortues géantes qui habitaient la grande île déjà disparue il y a plus de mille ans. Mais le scientifique cherche à comprendre le mode de vie de ces espèces ainsi que leur histoire. Tout ceci grâce à leur ADN qu’il analyse pour comprendre la vie préhistorique de ses animaux.

De plus, ils ont expliqué que si nous voulons savoir à quoi ressemblaient les écosystèmes insulaires a l’origine, nous devons inclure les tortues géantes de grand membre disparues de l’écosystème qui ont repris le rôle souvent occupé par les grands mammifères herbivores. C’est d’ailleurs la réponse qu’a fait Karen Samonds, un co-auteur de l’étude et professeure au département des sciences biologiques de la Northern Illinois Universuty en réponse à sciences en direct.

D’ailleurs, à partir du moment où les explorateurs ont commencé à collecter les fossiles de tortues géantes au 17e siècle, la population indigène de tortue géante de Madagascar avait déjà été éteinte depuis longtemps. La cause de leur disparition est encore méconnue jusqu’ici. mais on suppose que leur disparition peut être suite à la colonisation des peuples indo-malais il y a 1000 ans ou encore par le fait que ces animaux pourraient être victimes d’habitant de l’île et des activités humaines.

Bref, cette découverte est une bonne nouvelle pour beaucoup de chercheurs, car même si les paléontologues ont encore du mal à reconstituer l’histoire de ces tortues disparue. ils sont actuellement sur la bonne voie sur la découverte de l’histoire de ces lignées de tortue géante.

Autres articles du site :  Les 6 meilleurs hôtels spa de Madagascar

 

 

★★★★★