Les lieux incontournables de Fianarantsoa

Le nom de Fianarantsoa signifie  » La ville où s’apprend le bien « . Baptisée comme la ville capitale de la région Matsiatra Ambony ou « Haute Matsiatra ». Fianarantsoa, le foyer des Betsileo se situe à plus de 400 km du centre-ville d’Antananarivo. Plus précisément, Matsiatra est l’une des 3 grandes fleuves qui traversent cette région, dont Fianarantsoa se localise géographiquement dans sa partie nord. Cette province est dispatchée par 7 districts, elle compte à peu près 200 000 habitants qui se siègent sur une superficie de 87 km2. Sa présence parmi les provinces de Madagascar est indéniablement important en termes de gestion du pays ainsi l’autonomie de cette partie sur le plan gouvernemental. Fianarantsoa est considérée comme la porte du Sud du pays, chaque région a son authenticité, ses richesses culturelles et naturelles. Si votre principale destination sera dans le grand Sud, sachez que cette province et aussi unique en on genre. La population est très conservatrice et en même temps civilisée. N’hésitez pas à s’y séjourner quelques jours pour contempler ses beautés et de savoir ce qu’elle regorge réellement. Dans cet article, nous allons voir de près les lieux incontournables de cette province de Madagascar, tour d’horizon.

Le Tsingy de Bemaraha vue d'en haut
Image venant d’internet

Tsingy de Bemaraha

Cette merveille aurait été formée il y a 160 millions d’années à l’occasion de la scéssion de Madagascar à la partie sud-est de l’Afrique. A cet effet, des immenses plaque calcaires se sont émergées au dessus de la surface terrestre à cause des mouvements de la plaque sous terraine. Les Tsingy de Bemaraha se situent à côté de la ville de Bekopaka qui fait partie des petites villes de la région Melaky. Ce site est devenu un lieu touristique et fait partie des réserves nationales malgaches qui attirent bon nombres de touristes. En général, cette réserve ouvre ses portes le mois de juin jusqu’en novembre. Faute de la qualité au niveau routière, les Tsingy de Bemaraha restent inaccessible pour tout le monde.

 

La visite du musée de Faniahy
Image venant d’internet

Le Musée FANIAHY

Situé à Isaha, ce musée a été fondé le 13 février 1993. Le nom du musée de Faniahy a été tiré par le surnom d’un pasteur chrétien dénommé Ranaivozanany qui est “Tsiahy”, ce surnom signifie “souvenir”. Dans le cadre de la conception d’un musée ou ce genre de projet, ce mot devrait avoir un autre sens figuré “ce qui doit être mémorisé”. Plusieurs sont les raison de la mise en place de ce musée. “Il n’y a pas de développement durable pour celui qui ne connaît pas son histoire”, il conserve en intacte toutes les périodes traversées par l’histoire de l’ethnie Betsileo, les époques de royauté et des objets traditionnellement utilisés lors des rituels. Pour les jeunes, ce musé s’agit d’une preuve factuelle et tangible car ils peuvent voir de visu ce que les “lovan-tsofina” (tradition orale) disent. Le Musée de Faniahy répond parfaitement aux moindres exigence du musée de l’ICOM. Il est important de souligner les musées conservateurs comme celui-ci joue un rôle crucial dans la pratique des tradition, dans le cadre de l’enseignement, ainsi de rappeler aux jeunes leurs racines afin que chaque détails ne tombe dans les oubliettes. A part sa collaboration avec l’ICOM, le musée Faniahy travaille main dans la main avec des universités, des établissements scolaires et d’autres partenaires, dans le but d’eveiller, à nos jeunes, l’amour de leurs patrie. En fonction du domaine dans lequel les partenaires s’excellent, le musée reste ouvert à toute organisation qui souhaite apporter sa valeur ajoutée dans la préservation de la coutume malgache. Des visites organisées, des ateliers artisanaux et des lectures s’y font périodiquement.

Réserve villageoise d’Anja

Avec une superficie de 30 Ha, la réserve villageoise d’Anja se localise dans la partie sud d’Ambalavao. Conformément à la loi en vigueur dans le pays, cette réserve naturelle est protégée. En voulant préserver la naturalité de l’endroit et l’environnement, les villageois se sont concertés pour créer cet air si attractif. Protégée depuis 1999, elle est également sous la direction d’un groupe formel des personnes engagées. A titre de précision, ce groupe d’environ 300 personnes, fonctionne indépendamment de la congrégation nationale qui administre les parcs nationaux de la grande île. Si vous songez y aller un jour, vous ne serez pas seul, ces 300 personnes ne sont tous pas des gérants, certains sont des pisteurs et d’autres des guides pour vous accompagner lors de votre visite.

La piscine noire de Fianarantsoa
Image venant d’internet

Black pool

Cette piscine est colorée naturellement en bleue avec des bordures et fond noir. Elle se situe à Ranohira, toujours dans le province de Fianarantsoa. Ce lieu est une véritable attraction touristique, calme et serein. Elle vous offre plusieurs activités de divertissement et de loisirs, vous n’aurez pas à chercher loin pour trouver de quoi faire de votre journée.