Qu’est ce que la technique du Phajaan ?

Torture

Image prise sur internet

Avez-vous déjà entendu parler de la technique du Phajaan ? C’est une pratique qui consiste à dresser les éléphants et les soumettre à leur maître. Mais est-ce que cette pratique est-elle légale ? Comment se passe le dressage ? Découvrez les différentes réponses à vos questions dans cet article.

Qu’est-ce que la cérémonie du Phajaan ?

La cérémonie du Phajaan se pratique beaucoup en Thaïlande. Cette technique consiste à soumettre un éléphant. Il faut donc briser son esprit, cela se fait en plusieurs étapes. D’abord, il faut immobiliser l’éléphant et le mettre dans une cage. Ensuite, ses membres seront liés. La technique va également empêcher l’éléphant de dormir. Puis, le priver de nourriture. L’éléphant va subir des châtiments corporels sur les endroits les plus sensibles de son corps. Bref, pour une simple traduction, la technique du Phajaan est une façon de torturer un éléphant.

La technique peut aussi être traduite par le dressage d’un éléphant via l’anéantissement et l’écrasement. Ce sont surtout les éléphants qui subissent tous les châtiments corporels afin de les rendre dociles. Aujourd’hui, cette pratique est interdite par plusieurs organisations en charge de la protection des animaux. Elles jugent le rituel comme étant un acte de cruauté envers les animaux.

Pour les éléphants, cette cérémonie est aussi traduite comme une grande séparation. En effet, lors de la pratique du Phajaan, les éléphanteaux seront séparés volontairement de leur mère.

Éléphants
Image prise sur internet

Comment se passe le dressage ?

Cette méthode se pratique en Inde, au Myanmar et en Thaïlande, selon le rapport des Nations Unies. La technique consiste à placer l’éléphant dans une grande cage résistante. Il sera immobilisé avec des cordes. Les pratiquants estiment que cette méthode va écraser l’esprit de l’éléphant. Il va apprendre les dressages de bases, notamment : « halte » et « silence ». Cela va également aider l’éléphant à s’adapter à de nouveaux environnements. En Thaïlande, l’éléphant va subir des coups d’ongles et de pieux dans les oreilles afin de l’anéantir.

Autres articles du site :  Quelles sont les différentes races de tortues qui existent à Madagascar ?

Certains dresseurs usent même de coups de bâtons, de chaînes pour torturer la bête. On peut aussi constater le fait que les dresseurs privent les éléphants de sommeil, de nourritures, d’eaux pour soumettre l’animal à son propriétaire. Cette pratique dite cruelle va priver la bête de tout ce qui compte pour lui : famille, besoin fondamentale, etc. Le but étant de le soumettre à son dresseur.

Quelle est la finalité de cette méthode ?

A titre d’information, la technique du Phajaan a également été utilisée dans d’autres zoos à travers le monde, comme aux Etats-Unis par exemple afin de dompter les éléphants. Celle-ci a été visible jusque dans les années 70. Aujourd’hui, le Contact protégé ou la non-domination est la nouvelle technique utilisée dans les zoos modernes. Cette méthode bannie les punitions mais encourage au contraire une adaptation au comportement de la bête. Il existe aussi d’autres méthodes pratiques pour dresser les éléphants. Cela consiste à utiliser les éléphants dressés pour dresser les éléphants sauvages. Cette pratique est très encouragée dans les pays comme la Thaïlande par exemple.

Bref, la technique du Phajaan se pratique surtout en Thaïlande pour dresser les éléphants sauvages et le soumettre à son propriétaire. Il est quand même nécessaire de rappeler le fait que cette pratique est aujourd’hui interdite par toutes les associations en charge de protéger les animaux afin de priver les pauvres bêtes de toutes formes de cruautés.

Si vous avez aimé cet article, voici quelques suggestions qui pourraient vous intéresser :

Autres articles du site :  Quels sont les centres commerciaux de Madagascar ?

★★★★★