Qui sont les potentiels candidats aux prochaines élections ?

Présidents

Image prise sur internet

La dernière élection présidentielle de Madagascar a eu lieu en 2018, celle-ci a été remportée par Andry Rajoelina qui a vaincu Marc Ravalomanana au second tour avec 55,66 % de voix électorales. Afin d’éviter toutes formes de crise post électorale, son adversaire a reconnu sa défaite et a félicité le nouveau président. Il a pris sa fonction le mois de janvier 2019. Cette année sera décisive pour la grande île car, ce sera l’année de préparation de nouvelles élections. A travers la grande île, on constate déjà que la plupart des grands partis politiques se préparent à cette grande élection. Les candidats potentiels sont même déjà identifiés avant l’annonce officielle de l’ouverture des dates de présentation au scrutin de 2023. Dans cet article, nous allons soulever cette question.

L’actuel président renforce sa place

Andry Rajoelina, l’actuel président de la grande île renforce sa place à la tête de la nation. Il a même créé une nouvelle formation politique nommée « Nous tous, ensemble avec Andry Rajoelina ou IRK ». D’ailleurs, ce parti a remporté la majorité absolue au sein de l’Assemblée Nationale. Lors de la campagne électorale, le candidat n°13 a évoqué la suppression du sénat, mais a reçu un avis défavorable par la Haute Cour Constitutionnel, par contre, le nombre des sénateurs a été réduit. Cela allait de 63 à 18 sénateurs actuellement.

La plupart des membres de l’opposition a refusée cette réforme de 2020, du coup, la majorité sénatoriale a été remportée par le bureau IRK. De ce fait, le mouvement politique du président possède donc la majorité dans les 2 chambres du parlement. On peut déjà traduire cette geste par la représentation de l’actuel président au scrutin de 2023. D’ailleurs, lors de sa représentation, il placera une personne de confiance à la tête de la nation. C’est aussi ce qu’évoque la constitution au cas où l’actuel président se présentera pour un deuxième mandat. A travers tous ses faits et gestes, Andry Rajoelina et son parti politique se prépare pour un deuxième mandat.

Autres articles du site :  Comment faire pour monter une association caritative à Madagascar ?
Élections
Photo prise sur internet

Les partisans soutiennent la représentation du président aux élections

A travers toutes les prises de paroles en publiques, lors des inaugurations de bâtiments publics ou d’infrastructures, les partisans du régime actuel soutiennent la représentation de l’actuel président aux élections. D’ailleurs, on peut constater sur les réseaux sociaux des groupes de soutien pour la présidence de 2023 se créer. Toutes les préparations sont déjà en place pour assurer la victoire d’Andry Rajoelina en 2023 sur le plan politique, administratif. On peut traduire cela par le placement d’une personne de confiance au sein de la Haute Cour Constitutionnelle, au sein de la Commission Electorale Nationale Indépendante ou CENI.

L’opposition de son côté tente de faire revenir l’ancien président Marc Ravalomanana au pouvoir. Pour preuve, le président du groupe Tiko ne cesse de faire du pré campagne dans plusieurs quartiers et communes de la capitale et des périphéries. Fidèle Razara Pierre un ancien partisan d’Andry Rajoelina s’est même allié à la cause de l’opposition, en portant la casquette du TIM.

Par ailleurs, d’autres personnages célèbres dans le monde la politique Malgache se préparent également pour cette fameuse élection de 2023. On peut citer par exemple le député de Tuléar Siteny Randrianasoloniaiko parmi ces potentiels candidats.

On peut dire que les élections de 2023 s’annoncent serrées pour les Malgaches. Pour l’heure, l’actuel président continue d’exercer ses fonctions, aucune date n’a été prononcée. En outre, l’inscription à la liste électorale est toujours ouverte pour tous les citoyens Malgaches.

★★★★★