Zoom sur la grenouille tomate de Madagascar

Madagascar est un pays qui regorge d’une multitude d’espèces faunistique très rare, voire endémique. En effet, le taux d’endémicité de la biodiversité de la grande île est considérable. Il n’est pas rare qu’une espèce soit endémique à une région, c’est le cas de la grenouille tomate de Madagascar. Cet amphibien, rouge comme une tomate, d’où son nom, est également connu sous l’appellation scientifique  » Dyscophus antongili« . Cette espèce a plusieurs points de ressemblance avec le Dyscophus guineti. Ce crapaud rouge a été découvert et vit dans le Nord Ouest de Madagascar, plus précisément dans la baie d’Antongil. Cette région lui a d’ailleurs prêté son nom. Découvrons plus sur la grenouille tomate de Madagascar.

Grenouille tomate de Madagascar

Image venant d’internet

Présentation générale de la grenouille tomate

D’un rouge vif, à l’image d’une tomate, la grenouille Dyscophus antongili fait à peine 6 à 10 cm de taille. Son poids à l’âge adulte ne dépasse généralement pas les 50 grammes. Les plus petits pèsent au maximum 20 grammes. Chez cette famille de grenouille, le mâle est plus petit que la femelle. Les crapauds de couleurs vives peuvent sécréter une substance toxique lorsqu’ils se sentent en danger. Cette espèce n’échappe pas à la règle. En effet, lorsqu’elles sont agressées, elles dégagent une toxine qui peut causer des sensations de brûlure au niveau de la bouche et des yeux. Chez l’être humain, cette grenouille peut être allergène. Aussi, lorsque la grenouille tomate se met dans une posture défensive, elle se met à gonfler. Le liquide sécrété par la grenouille tomate colle aux dents de leur prédateur, ce qui les empêche ensuite de les attraper.

Autres articles du site :  Entre randonnée et camping : quelle est la meilleure activité à faire à Madagascar ?

Reproduction de l’espèce

Lorsque les femelles des grenouilles tomate atteignent leur maturation sexuelle entre 9 et 14 mois. Une fois mature sexuellement, elles se reproduisent, et peuvent pondre de 1 000 jusqu’à 1 500 œufs. La période d’incubation est toutefois très rapide, car l’éclosion se fait entre 36 heures et 48 heures seulement. Une grenouille tomate possède cependant une longévité remarquable. Effectivement, c’est une espèce qui peut vivre jusqu’à 10 ans.

Développement de la grenouille tomate

L’accouplement de la grenouille tomate se fait lors de la saison ds pluies. Tout se passe dans l’eau. Une fois que les quelque 1500 œufs soient éclos, les têtards ne tardent pas non plus pour devenir des grenouilles. En effet, il leur faut seulement 45 jours environ pour prendre l’apparence d’une grenouille.

Habitat et point de répartition de la grenouille tomate

Les zones où l’on peut trouver les crapauds rouges de Madagascar sont près des points d’eaux. Ils sont très présents près des zones d’eau de la forêt primaire de Nord Ouest de la grande île. La grenouille tomate évolue dans un étang, un marais ou une marre, une rivière, ou encore dans une simple flaque d’eau. De ce fait, c’est dans les zones tropicales et subtropicales des forêts basses et humides qu’elles prospèrent le plus. Il est fort possible que vous en trouviez même dans votre jardin et/ou dans vos plants de légumes ou potagers.

Une nuance dans les couleurs

Le Dyscophus antongili a le dos qui est d’un rouge orangé, parfois un peu jaune ou d’un rouge assez foncé. Le ventre quant à lui, est plus clair et vire parfois au jaune. Il n’est pas rare d’apercevoir des tâches noires au niveau de la gorge de ces grenouilles tomate. Si le mâle présente des couleurs assez ternes qui virent parfois au brun ou à l’orange, les femelles sont toutefois plus brillantes. Cet éclat se fait voir lorsqu’elles sont prêtes à s’accoupler et se reproduire, c’est-à-dire, au moment de la maturation sexuelle. Lorsqu’elles sont jeunes, les couleurs des mâles et des femelles sont similaires : terne.

Autres articles du site :  Quelles sont les différentes entreprises de télécommunications à Madagascar ?

De quoi se nourrit la grenouille tomate ?

Une grenouille tomate est insectivore. De ce fait, elle se nourrit essentiellement de vers, d’araignées, mais aussi de divers autres petits d’insectes. Elle est douée pour se cacher dans la boue lorsqu’elle est en quête d’une proie. Assez patiente, la grenouille tomate attend seulement qu’un insecte aventureux passe pour s’attaquer à lui.

Grenouille tomate

Image venant d’internet

La grenouille tomate en danger

Depuis quelques années, la grenouille tomate ou encore Dyscophus antongili est en voie d’extinction. Elle compte en effet parmi les espèces exotiques victimes d’une exportation illicite. Ce trafic fait qu’à Madagascar, la grenouille tomate risque de s’éteindre et portant, sa protection n’est pas encore classée urgente. En outre, il y a aussi l’un des problèmes majeurs de la grande île : la pollution.

Il est possible de voir la grenouille tomate dans son habitat naturel dans le parc national de Masoala. Ce parc fait partie des patrimoines de l’Unesco. Le grenouille tomate nécessite un plan de protection.

 

★★★★★