Les différentes matières premières utilisées par les industries agroalimentaires

Des légumes

Image venant d'internet

Madagascar dispose de plusieurs industries qui se spécialisent dans le domaine de l’agroalimentaire. L’avantage de ces entreprises locales se repose surtout dans la diversité des matières premières qui sont disponibles un peu partout et en grande quantité dans le pays. Ces industries exploitent pleinement toutes les ressources naturelles que regorge la grande île. Les produits finis vont être exposés sur les marchés locaux. Grâce à leur existence, l’économie de Madagascar est moyennement développée car ils offrent à la population la possibilité d’avoir un travail stable. Dans cette nouvelle rubrique, nous allons vous révéler les différents types de matières premières que les industries agroalimentaires utilisent. Nous allons aussi voir les problèmes majeurs qu’ils rencontrent et qu’est-ce qui les empêche de mettre en vente leur produit au niveau international, nous allons voir les deux types d’industries agroalimentaires qui existent à Madagascar. Et pour clôturer l’article, nous allons voir les problèmes majeurs rencontrés par ces industries. C’est parti !

Des légumes
Image venant d’internet

Les deux types d’industries agroalimentaires du pays

Il faut savoir que dans le pays de Madagascar, il existe des grandes industries qui emploient plusieurs salariés avec des rendements très volumineux. Les produits manufacturés sont mis en vente dans le pays mais également à l’étranger, la plupart de ces industries sont installées principalement dans les grandes villes. On peut trouver aussi des petites industries artisanales qui se spécialisent dans le domaine agroalimentaire, ceux sont généralement des entreprises familiales qui ne produisent que très peu de rendement et les produits finis sont destinés uniquement dans le marché local.

Autres articles du site :  Qui sont les influenceurs les plus connus de la grande île ?

Quelles sont les matières premières qui sont les plus exploitées dans le pays ?

La majeure partie des industries agroalimentaires s’orientent dans l’utilisation des fruits et légumes comme matière première puisqu’ils sont très faciles à trouver et leur prix sont fréquemment abordable.

Les fruits les plus transformés sont les pêches, les pommes, les pok pok, les bananes et les mangues. Ils poussent dans les hautes terres centrales, ces fruits serviront de matières premières dans la fabrication des compotes, des confitures, des sirops, des jus ou encore des achards. L’industrie le plus connu qui œuvre dans ce domaine est CODAL, la vente de ces produits finis ne s’arrêtent pas dans le marché local, mais elle s’ouvre également à l’échelle internationale. Cette entreprise arrive à transformer plus de 100 tonnes de légumes et fruits tous les ans.

Les arachides : la productivité de cette matière première se trouve dans la zone sud-ouest de la grande île dans la ville de Majunga. Dans la moyenne, la récolte des arachides arrive à atteindre les 35 000 tonnes par an. Ils seront transformés en huile d’arachide pour subvenir aux besoins de la population en interne. Dans la moyenne, la production arrive à atteindre les 17 500 litres d’huile par an.

Le lait, la population malgache ne sont pas des vrais consommateurs de lait, leur préférence s’oriente plutôt dans les produits dérivés du lait comme les yaourts, les beurres, les fromages, les glaces ou encore le lait concentré en boîte. Deux grandes industries œuvrent dans la transformation du lait qui sont TIKO et SOCOLAIT. Depuis l’extinction à petit feu de l’entreprise TIKO, beaucoup d’entreprise artisanale sont apparues pour fabriquer principalement des yaourts et des fromages pour répondre aux besoins quotidiens des Malgaches.

Autres articles du site :  La pratique du Tavy dans le pays

Le Cacao de Madagascar, il est réputé comme étant l’un des meilleures en termes de goût dans le monde. Il est cultivé dans la partie nord du pays, son rendement peut atteindre jusqu’à plus de 6 000 tonnes durant une année. Il est utilisé par la société de chocolaterie très connue dans la grande île, dénommé “Chocolaterie Robert.”

Les cannes à sucre qui poussent majoritairement dans la partie sud-est de Madagascar, ils sont transformés en rhums par une grande compagnie dans le pays, connu sous le nom de “compagnie Vidzar”, c’est en effet l’une des industries le plus populaire dans le pays. Il existe également des petites industries qui se spécialisent dans la transformation des cannes à sucre pour produire des rhums artisanales.

Conditionnement des haricots verts
Image venant d’internet

Les problèmes majeurs rencontrés par les industries agroalimentaires sis à Madagascar

En quoi consiste la problématique principale des industries agroalimentaires à Madagascar ? elle se repose sur le manque de ressource humaine, les matériaux et équipements de production. En effet, d’un côté, les personnels manquent d’expertise et ils n’ont pas les compétences requises dans l’exercice de leur fonction, absence de formation professionnelle. D’une part, les matériels utilisés sont obsolètes et souvent, ils tombent en panne. Il n’y a presque pas d’entretien et les techniciens qui sont chargés de faire les interventions et réparations en cas de panne ne sont pas aptes à réparer les anomalies et dysfonctionnement rencontrés, ce qui fait que la production doit s’arrêter à un moment donné. Cet arrêt, même temporaire, impact le taux de rendement et de productivité de l’industrie concerné.

Autres articles du site :  Où acheter des coffrets de dégustation de Rhum Malgache ?

★★★★★