Quelles sont les causes de l’insécurité alimentaire à Madagascar ?

Insécurité alimentaire

Image venant d'internet

Madagascar dispose de tous les atouts pour devenir le grenier de l’océan indien, pourtant, le taux d’insécurité alimentaire au sein de son territoire atteint les 47 %. Un des taux les plus élevés du monde. En effet, près de la moitié de la population malgache est atteinte de l’insécurité alimentaire. Il touche surtout les enfants. Mais quelle est la cause de cette insécurité alimentaire à Madagascar ? Découvrons la réponse dans cet article. Voyons quelles sont les causes de cette insécurité alimentaire. Les personnes les plus touchées par la crise ainsi que les solutions à adopter pour y remédier à cette insécurité alimentaire.

Insécurité alimentaire à Madagascar

Quelles sont les causes de l’insécurité alimentaire à Madagascar ?

L’absence d’action de l’État malgache est une des causes principales de l’insécurité alimentaire à Madagascar. En effet, il n’existe aucune politique de lutte contre l’insécurité alimentaire mise en place par gouvernement. Il y a aussi le changement climatique actuel, les terres ne sont plus cultivables à cause de la sècheresse. Surtout dans le sud, la sécheresse prédomine depuis des décennies. C’est pourquoi la population du sud de Madagascar est fortement touchée par la malnutrition.

Les familles malgaches ont actuellement du mal à nourrir leur famille à cause de l’érosion et la dégradation du sol ainsi que la rareté de pluie. Ce qui rend l’agriculture presque impossible. Il n’y a plus assez de terre cultivable à cause de la condition climatique et la culture sur brulis. Ce qui diminue la capacité d’approvisionnement de produits agricoles au sein du pays. Et le peu de récolte cultivé n’arrive pas à subvenir au besoin de la population.

Autres articles du site :  Les lémuriens : une des espèces emblématiques de Madagascar

De plus la mauvaise récolte ne fait qu’accentuer la situation. Plus, les producteurs locaux n’arrivent plus à approvisionner les besoins locaux, ce qui oblige l’État à importer. De plus, même les aides alimentaires et financières faites par les différentes organisations non gouvernementales n’arrivent pas à combler le manque. D’où le pays risque d’une grave crise alimentaire.

Qui sont les plus touchés par la famine ?

Plus de la moitié de la population malgache sont touchés par l’insécurité alimentaire surtout les enfants. En effet, la situation de famine à Madagascar empire de jour en jour et devient actuellement très inquiétante. Il compte actuellement plus d’un demi-million d’enfants souffrant d’insuffisance alimentaire. On retrouve la majorité des personnes souffrant de malnutrition dans le sud de Madagascar dont la sécheresse ne fait qu’accentuer cette insuffisance alimentaire. Il n’y a plus assez de récolte pour parvenir à subvenir au besoin de la population d’où la majorité de la population souffre d’insécurité alimentaire. Or, à cause de cette situation, la vie des enfants dans cette partie sud de l’île est en danger. Il risque d’être victime d’une malnutrition aigüe.

Quelle solution pour lutter contre l’insécurité alimentaire à Madagascar ?

Insécurité alimentaire
Image venant d’internet

Pallier l’insécurité alimentaire à Madagascar est un vrai défi, mais comment assurer la sécurité alimentaire à Madagascar ? Voici quelques suggestions :

Avoir une meilleure productivité

Comme Madagascar est un pays à vocation agricole, il est donc beaucoup plus facile d’instaurer une politique de production afin d’avoir une meilleure productivité. Pour cela, il est important de bien former la population et améliorer leur technique de production. D’ailleurs, si l’État met en place une politique agricole qui est favorable aux producteurs malgaches, cela pourrait en effet, l’encourage est produire plus. Plus ces producteurs ont plus de récolte, plus l’état pourrait diminuer leur importation du riz et assurez ainsi son autosuffisance alimentaire.

Autres articles du site :  Parlons des différents transports maritimes dans les côtes de la grande île

Mettre en place un grenier de riz comme réservoir

Avoir un grenier de riz en réserve pour assurer l’approvisionnement de tout le pays. En effet, le gouvernement doit mettre en place ce réservoir que ce soit centraliser ou décentraliser au sein des producteurs. Instaurer ce grenier de riz n’est pas simple vu le taux d’humidité dans le pays. De plus, il faut aussi lutter contre le pillage pour assurer la sécurité alimentaire.

Améliorer les infrastructures

L’impossibilité pour les producteurs de faire parvenir aux consommateurs leurs productions agricoles à cause des routes mal entretenues est aussi une des causes de l’insécurité alimentaire à Madagascar. Comme solution donc, il faut entretenir ces routes afin que ces produits agricoles puissent être livrés en ville. Ainsi, le paysan pourra parvenir à subvenir à certains besoins alimentaires de la population malgache.

La méconnaissance des besoins nutritionnelle et l’habitude alimentaire. Pour de bon nombre de malgache, il se nourrit surtout de riz, de manioc ou de maïs. Ils ont surtout du mal à adopter d’autres formes d’alimentation pour pallier le manque comme les fruits et légumes. Cela est surtout dû aux habitudes alimentaires du pays.

Actuellement, la seule solution dont l’État a recours c’est les aides alimentaires en plus des importations. Or ceci ne fait qu’accentuer le fait que Madagascar est un pays pauvre. Il s’endette chaque année en recourant aux aides et financements étrangers. Quand parviendra donc Madagascar à sortir de la pauvreté et assurer son autosuffisance alimentaire. Cela reste à voir et il y a encore du long chemin à parcourir pour y parvenir.

Autres articles du site :  Quels sont les plats proposés à Antsapanana ?

 

★★★★★