Tout savoir sur le raphia Madagascar

Illustration d'un palmier de raphia

Image venant d'internet

Madagascar est l’un des pays qui possèdent le raphia. En effet, ce palmier est utilisé pour de nombreux usages. Madagascar exporte d’ailleurs ces fibres vers de nombreux pays telles que la France, la Chine, l’Allemagne et les Etats-unis. Cette exportation contribue même au revenu économique du pays. Rencontrer le plus souvent dans les régions côtière, mais on le retrouve aussi dans la zone des hautes terres. La fibre textile de cette plante est utilisée dans l’artisanat malgache. Dans notre article, on va surtout parler de cette rapière de Madagascar. Découvrons alors ce que c’est qu’un raphia, à quoi il sert et son origine.

Qu’est-ce que le raphia ?

Illustration d'un palmier de raphia
Image venant d’internet

Le raphia de Madagascar est une fibre naturelle d’une qualité rare qui pousse en plein cœur de la grande île. En effet, c’est un palmier connu pour avoir de longue feuille du règne végétal. C’est à partir de ces longues feuilles que l’on extrait les fibres de raphia. Comme la grande majorité de la flore de Madagascar, le raphia présente de nombreuses qualités illégales pour sa souplesse, sa couleur et sa solidité.

D’ailleurs, le raphia est l’un des palmiers le plus répandus dans la grande île. On le connait sous le nom scientifique « farinifera ou Palmae. En malgache, on l’appelle “maivanaty” ou “fomby”. On le retrouve dans les 4 régions côtières, mais on retrouve le plus rare au centre de la grande île. Cette plante pousse généralement dans les endroits humides surtout près des rivières.

Quelles sont les caractéristiques du raphia ?

Le raphia ou le Farinifera est un arbre splendide, au stipe très droit qui peut atteindre jusqu’à plus de 20 mètres de haut. Il est garni des gaines des vieilles feuilles. Ses feuilles atteignent généralement les 7 à 8 mètres de longueur. Dans leur jeune âge, ces feuilles se plient en accordéon, mais elles se déchirent suivant les plis en un grand nombre de segments à nervures parallèles.

La nervure principale est creusée en gouttière au sommet. On utilise la nervure pour constituer des montants d’échelles. Concernant les segments des feuilles, elles sont battues et on recueille une sorte de cire qui est à l’intérieur des feuilles

Caractéristiques du palmier de raphia :

  • Nom scientifique : Farinifera
  • Famille : Acéracées
  • Type : arbre
  • Origine : Madagascar
  • Couleur : fleur jaune-vert
  • Plantation : au printemps
  • Floraison : en été
  • Hauteur : plus de 10 m
  • Longueur des feuilles : peut atteindre jusqu’à 20 m de long

D’où vient le raphia ?

Le raphia est un palmier originaire de Madagascar. On le connait aussi sous l’appellation Raphia farinifera. On récolte la feuille de ces paniers avant qu’elles aient fini leur croissance. Elles mesurent 2 mètres de long maximum. On retrouve aussi ce palmier dans l’Afrique de l’Est.

Le raphia tire aussi son nom du grec “raphis” qui signifie “aguille”. Ce nom est en rapport avec la forme des fruits du palmier qui est drunes ovoïdes pointues.

Cette plante se développe dans un sol frais, riche et bien drainé. Il se développe aussi dans un endroit mi- ombré et pas trop exposé au soleil. Il pousse surtout dans des zones humides le plus souvent le long d’un cours d’eau.

Comment on prépare le raphia ?

Voici comment préparer un raphia :

  1. Pour commencer, il faut couper le palmier de raphia.
  2. Enlevez ensuite les feuilles de sa tige
  3. Puis, prenez le milieu et séparer la fine pellicule transparente de la feuille à l’aide d’un couteau.
  4. Cette fine pellicule c’est le raphia sous forme de fibre que l’on sèche et qu’on trie ensuite pour obtenir une rabane.

Vous obtiendrez donc des raphias aux teintes naturelles, mais si vous souhaitez les colorer, vous devrez le chauffer dans une marmite et ajouter des pigments naturels très colorés. Vous obtiendrez ainsi du raphia teinté et coloré.

À quoi sert le raphia ?

Raphia
Image venant d’internet

Le raphia est à la fois souple et résistant, c’est pourquoi il est très prisé pour fabriquer de nombreux arts. Les fleuristes l’apprécient pour attacher ces bouquets, ou pour construire leur composition florale. D’autres l’utilisent dans des créations créatives pour faire des cordages. Quant aux artisans de vannerie, il l’utilise pour ses créations telles que les chapeaux, les sacs, les paniers et les corbeilles. On l’utilise aussi pour faire des sandales, des nattes, des tongs ainsi que des tissues rabanes utilisées comme revêtement naturel en aménagement et en décoration d’intérieur.

Il est le plus souvent vendu dans sa teinte naturelle, surtout en jardinage et en composition florale. Par contre, pour les créations artisanales, il est souvent teinté et coloré. On utilise aussi le raphia dans la cuisine, on utilise le cœur de ce dernier pour faire de la salade. La cire qui provient des feuilles du raphia quant à elle est utilisée pour entretenir les meubles et les chaussures. Dans certaines régions, on utilise ses feuilles pour couvrir la toiture.

On peut dire que le raphia de Madagascar est doté de multiples usages. Tout le monde trouve son intérêt dans cette perle rare et unique de l’ile.