La particularité de la province d’Antsiranana

La province d’Antsiranana connu également sous le nom de Diego Suarez, fait partie de l’une des six provinces de ‘île rouge. Elle s’étend sur une superficie de 43 406 km² et comporte plus de 1 465 606 habitants en 2011 dont la majorité sont des étrangers venant de l’Inde, de la Chine, de Comores et de l’Europe. Diego Suarez est la quatrième ville de Madagascar. Il s’agit en effet de l’une des villes portuaires la plus belle du pays. Plusieurs années se sont écoulées après la colonisation, en revanche, la ville offre encore un magnifique plan des villes coloniales. Depuis 1977, elle dispose un centre régional universitaire. Notons que depuis l’année 2007, elle a été proclamée comme la capitale de la région de Diana. Dans cette rubrique, nous allons plutôt découvrir toutes les particularités de cette ville.

La plage d'Antsiranana vue de loin
Image venant d’internet

Qu’est-ce qui rend la province d’Antsiranana exceptionnelle ?

Grâce à la couleur bleu turquoise de la mer, elle offre une beauté rare tout en se promenant le long du large. Se bronzer sur la plage, et profiter du soleil exceptionnellement généreux ne peut que vous donner une sensation de bonheur. Sans oublier, les randonnées en plein air tout en escaladant la montagne d’Ambre. Lors de votre passage dans la ville d’Antsiranana, vous pouvez bien évidement admirer les lémuriens menant une mode de vie particulière en pleine nature. Vous allez sans doute faire des nouvelles rencontres avec sa population locale, qui est d’ailleurs réputé pour leur amabilité et leur courtoisie. Vous allez, en effet, vous imprégner de leur culture, de leur mode de vie au quotidien, de leur Histoire et bien sûr de leur spécialité en cuisine.

Il est important de préciser que la province  est considérée comme la 2ᵉ plus belle baie du monde, si de Rio de Janeiro est en première place. Ce rang est expliqué par la présence de nombreuses baies d’une beauté rare où situent les plages plus que magnifiques, les petits villages de pêcheurs construits d’une manière traditionnelle. Elle possède par ailleurs un grand massif volcanique comportant des faunes et des flores d’une espèce rare. C’est une presqu’île qui s’ouvre à l’est sur l’océan Indien et à l’ouest sur le canal du Mozambique. En résumé, c’est un vrai petit paradis pour les adeptes de la nature, une destination parfaite pour les amoureux des grandes escapades.

Les différents sites touristiques existantes dans la province d’Antsiranana

Celle qui attire les touristes, c’est dans un premier temps la mer d’émeraude d’Ankarana, sa couleur et son immensité reste incomparable. Ensuite, il y a également la montagne d’Ambre qui vous offre l’occasion de découvrir et de profiter à fond de la vraie nature. Sans parler des Tsingy rouge qui est considéré comme la montagne des Français, le village de pêcheurs de Ramena. Faire un tour au marché local est fortement conseillé, ce passage vous fera découvrir la vie quotidienne des Malgaches aussi bien sur leurs coutumes que sur leurs cultures. Si vous êtes fans des sports mécaniques, vous allez trouver votre plaisir en roulant à moto, ou en quad sur les pistes du nord, vous allez voir que vous n’allez pas être déçus des différents circuits qui s’y trouve. Grâce à son climat tropical, vous pouvez profiter pleinement des baignades à la mer du matin jusqu’au soir, ou pourquoi pas opter pour des différentes activités nautiques. Plusieurs activités vous attend pour animer votre nuit comme les discothèques, les bars et les karaokés. Lors de votre séjour, vous allez découvrir des merveilleux endroits, que vous soyez en couple, en famille ou entre amis, vous allez vivre des moments fantastiques que vous n’hésiterez pas à revivre.

Un pêcheur avec un gros poisson capturé
Image venant d’internet

Les principales sources de revenu de la population locale.

En tout, les habitants se reposent sur trois activités clé : l’agriculture, l’élevage et la pêche.

Favorisé par l’abondance des pluies, ainsi qu’à la présence des vastes plaines qui sont d’ailleurs très fertiles, des so

ls d’origine volcanique, la province possède un vrai potentiel économique dans l’agriculture. Les habitants pratiquent les cultures vivrières comme le riz, les cultures industrielles, par exemple les cannes à sucres et les arachides. Les agriculteurs effectuent également des cultures de rente qui sont dédiés essentiellement pour les exportations telles que les cafés et les vanilles.

L’Élevage

L’élevage bovin est très dominant dans la partie ouest d’Antsiranana avec plus de 311.600 têtes, soit 76 bovins pour 100 habitants, si la moyenne nationale étant de 80 bovins pour 100 habitants.

La Pêche

La partie ouest est par ailleurs un énorme potentiel de production halieutique, on peut estimer plus de 33.200 ha de zone de mangrove répartie entre les estuaires de Mahavavy et Sambirano. Le plateau continental est assez large. Il existe trois catégories de pêche exploitée par les différents pêcheurs qui sont la pêche traditionnelle, artisanale et industrielle.