Le Sikidy ou Sikily : divination malgache

La divination n’est autre qu’une pratique courante répandue dans toutes les régions de Madagascar. Il s’agit par ailleurs d’une pratique que les Malgaches des Arabes, elle a été entre autre propagée dans les pays Africains. Cette dernière fait partie également des éléments de croyance traditionnelle des Malgaches qui ont été transmis de génération en génération. La personne qui pratique la divination est appelé sorcier si c’est un homme et sorcière si c’est une femme. Les habitants se raprochent d’eux pour prédire leur avenir, jeter un mauvais sort, faire du mal à une personne ciblée. Les sorciers peuvent faire du mal comme du bien à leurs entourages. Ils ont la possibilité de guérir une personne malade grâce à leur pouvoir et force surnaturels qu’ils ont en leur possession. Ils peuvent aussi jeter des mauvais sorts, rendre quelqu’un malades et même tuer si cela leur convienne. D’où vient ce mot “ Sikidy” ou “Sikily” ou encore divination malgache ? Voyons l’historique des diseurs et leurs communications entre eux.

Deux jeunes hommes mettant des tenues des mpisikidy
Image venant d’internet

La formation et description du mot “Sikily”

Selon l’orientaliste français Gabriel Ferrand, le mot Sikidy” ou “Sikily” qui a pour sens la divination vient du mot arabe “sikhl” qui a pour signification « image »c’est la prononciation qui est proche de ce mot arabe. Un célèbre écrivain malgache connu sous le nom de Régis Rajemisa-Raolison la définit comme suit :

« La capacité de prédire l’avenir ou d’expliquer la raison de quelque chose qui s’est passé à travers le programme des graines ou des graines, ce qui est très difficile pour les non formés pour cela. »

Comment se déroule la pratique au niveau du “Sikidy” ou la divination malgache ?

Avant toute chose, il est important de savoir que les bons sorciers sont appelés des “diseurs”, ces derniers utilisent leur pourvoir pour aider leur prochain. En revanche, ceux qui font du mal à leurs alentours sont les sorciers, le mpamosavy.

Une personne souhaitant savoir les choses cachées ou mystérieuses se rapprochent d’un diseur, il est d’ailleurs réputé d’avoir des pouvoirs surnaturels grâce auxquels ils pourront voir au-delà de ce que les autres ne peuvent pas découvrir. C’est justement la raison pour laquelle les ancêtres malgaches dépendaient entièrement d’eux avant d’entamer un projet important

Aujourd’hui encore, dans les milieux ruraux et même dans les grandes villes de Madagascar, bon nombre de personnes n’ont pas abandonné cette pensée de toujours consulter un diseur avant de faire quoi que ce soit dans leur vie. Par exemple, si un couple décide de se marier, les deux amoureux se rapprochent d’un diseur pour définir la date et l’heure de la célébration de leur union, si les Malgaches vont construire une maison, partir en long voyage, acheter une voiture, ils vont consulter également un diseur. En principe, dans les campagnes, si une personne tombe malade, cette dernière ne va pas consulter un médecin, mais plutôt partir chez un diseur pour se procurer des médicaments à base de plante naturelle. Suite à une perte de leur bien les plus précieux, les Malgaches n’hésiteront pas à se rapprocher d’un diseur pour lui demander de l’aide pour retrouver les biens volés.

Des sikidy rangés sur une natte en plastique
Image venant d’internet

Historique du diseur malgache

Toutes les tribus, les ethnies et régions de Madagascar connaissent l’existence et la puissance de la divination, mais la prononciation du mot qui peut être différente puisque chaque ethnie ont leur propre dialecte. Les analystes de l’histoire de la divination malgache estiment que les Antemoro se trouvant dans la partie sud-est de Madagascar, ont été les premiers Malgaches à pratiquer la divination. Cette dernière provient d’ailleurs d’Arabie Saoudite selon les archéologues malgaches

Comment se passe la communication entre diseurs ?

Les diseurs sont en contact les uns avec les autres, ils échangent d’ailleurs des expériences, transmets leurs acquis à ceux qui vont leur hériter. Ils effectuent entre autre des divers échanges de connaissances. Le script de divination est écrit sur un papier pour pouvoir le mémoriser facilement. Le script sera par tailleur simple à interpréter

Le déroulement de la divination

Afin de sanctifier la divination et la magie, le diseur va verser de la poudre blanche sur la divination qui a été ouverte. Puis cette poudre est placée dans une petite tasse dans laquelle se trouve un mélange de feuilles broyées, de la poussière de bois, du miel, et parfois même du lait, etc. Ce mélange fait par divination est porté à un endroit désigné par la divination afin d’enlever un mauvais sort, aspergé sur ceux qui demandent des bénédictions, être respiré ou avaler par une personne malade.

La divination est une pratique traditionnelle ancestrale, malgré l’augmentation progressive du nombre de chrétiens dans le pays, cela n’empêche pas les habitants de continuer cette pratique.