Les travails les plus convoités à Madagascar

Plusieurs jeunes diplômés sont encore au chômage à Madagascar. En effet, les secteurs d’activités manquent encore à travers la grande île, ou le système mis en place est défavorisant pour les jeunes pleins d’idées. Après la remise de diplôme, la plupart des jeunes ont du mal à trouver un emploi décent. Soit le travail est mal payé, soit le marché est saturé. Le taux de création d’emploi est également très bas. Dans ce texte, nous allons vous présenter les travails les plus convoités à Madagascar.

Les fonctionnaires, les salariés les mieux payés

On peut dire qu’à Madagascar, les fonctionnaires sont les salariés les plus payés. Ce qui confirme le fait que la plupart des jeunes, des adultes désirent le fait de travailler dans les différents ministères. Il est quand même à préciser que les revenus dépendent de la catégorie socio-professionnelle du salarié, et surtout de son département. En effet, selon les statistiques d’Instat, les fonctionnaires sont les salariés les mieux payés de la grande île. Selon toujours les statistiques, le salaire des cadres supérieurs ou moyens peuvent atteindre jusqu’à 3millions d’ariary, dans le secteur de l’administration. Les ouvriers qualifiés touchent dans les 1.500.000 ariary. Les ouvriers non qualifiés de leur côté touchent dans les 500 à 600.000 ariary. Cependant, dans le domaine de l’enseignement publique, le salaire est un peu plus bas voire très mal.

Autres articles du site :  Quelle est la place des ainés dans la culture Malgache ?
call center
Image prise sur internet

Le domaine de l’externalisation ou les centres d’appels

Depuis un certain temps, le domaine de l’externalisation des appels, commencent à prendre de l’ampleur dans la grande île, mais surtout dans la capitale. En effet, Madagascar est sur le point de devenir la meilleure destination d’outsourcing du monde. Madagascar concoure parfaitement avec les pays du Maghreb, ainsi que l’île Maurice. Aujourd’hui, Madagascar compte plus d’une vingtaine centre d’appel qui travaille dans le domaine : des relations clients, la gestion d’appels, les métiers du web, etc. On peut aussi constater le fait que des grandes entreprises se sont installées à Madagascar. Ces installations confirment le fait que le secteur de l’externalisation est à la bonne place dans la grande île. De plus, plusieurs facteurs font que ce business marche à Madagascar, notamment :

Le réseau internet de la grande île est performant

A Madagascar, le réseau internet est plus que performant, celui-ci est un facteur permettant aux centres d’appels de marcher. De plus, il existe plusieurs pays qui ont décidés d’externaliser des services aux centres d’appels de Madagascar. Puis, de nouvelles infrastructures suivant les normes internationales se sont implantées dans la grande île. C’est la raison pour laquelle, le métier de l’outsourcing commence à prendre du terrain dans la capitale. La fibre optique ainsi que les faisceaux Hertziens favorise l’externalisation de la gestion des appels et les relations clients. La qualité de la fibre est de très haut débit, d’ailleurs, c’est la meilleure connectivité de toute l’Afrique.

Des jeunes Malgaches à forts potentiels

Une de raisons pour laquelle, les centres d’appels cartonnent à Madagascar, c’est surtout le potentiel des jeunes Malgaches. Etant donné que Madagascar ait traversé beaucoup de crises, la plupart des jeunes diplômés n’arrivent pas à trouver des emplois. Du moins, un salaire décent, ils se tournent donc vers la relation client. De plus, ce nouveau secteur fait beaucoup de recrutements en ce moment. Le métier de la relation client est également mieux payé, c’est-à-dire, à partir de 500.000 ariary, plus les primes et les bénéfices, les salariés peuvent donc en gagner plus en fonction de leurs objectifs. Les jeunes Malgaches sont dynamiques et motivés, ce qui rend l’activité favorable.

Autres articles du site :  La médecine traditionnelle à base de différentes plantes qui se trouve à Madagascar

L’implantation de ces centres d’appels à Madagascar font plaisirs aux jeunes Malgaches qui sont en quête d’un emploi. Le travail est quand même stable avec tous les droits qu’un salarié doit jouir : assurance santé, CNAPS, etc. Puis, les jeunes Malgaches peuvent aussi s’adapter à toutes les situations, des personnages qui endurent. En même temps, la qualité du service de Madagascar est reconnue mondialement. La qualité de l’écoute et l’empathie, c’est agréable à écouter. C’est également important pour gérer la relation client.

Autres facteurs favorisant l’implantation des centres d’appels à Madagascar

Les centres d’appels sont des entreprises franches. De ce fait, ce secteur n’est pas soumis aux impôts. Il bénéficie d’une moindre taxe. Entre la France et Madagascar, il existe 8500 km de distance, le décalage horaire est donc d’une ou deux heures en fonction de la saison. La communication entre les clients ainsi que les prestataires est toujours possible. Puis, les centres d’appels exercent un service 24/24 et 7j/7.

Bref, aujourd’hui, on compte en compte plusieurs milliers de jeunes sans emploi à Madagascar. Pour être plus claire, les secteurs d’activités manquent encore dans la grande île. Ce qui fait que le taux de chômage ne cesse d’augmenter dans tous le pays. Le taux de scolarisation est aussi bas dans toute l’île.

★★★★★