Le coco, un élément essentiel à la cuisine exotique malgache

Noix de coco

Image venant d'internet

Parmi les coutumes, les habilles et les dialectes, les mets reflètent aussi bien la culture malgache que les autres. Ce pays renferme différentes variétés culinaires qui est différent aussi selon les régions. Par exemple, si l’on goute au plat tropical, on remarque que la noix de coco est très utilisée. Comment est la cuisine malgache ? Et quels peuvent être les mets que l’on peut assembler avec la noix de coco ?

Coco de Madagascar
Image venant d’internet

Comment est la cuisine malgache ?

Madagascar comme tant d’autres pays a sa cuisine qui la différencie des autres. La cuisine malgache a sa particularité, ce qui pousse beaucoup de personnes à l’aimer. Comparée à la cuisine des autres pays africains, la cuisine malgache n’est pas du tout pimentée. Toutefois, il y a des aliments doucement pimentés. Des aliments sucrés et des aliments salés qui sont les plus consommés.

Le riz est l’aliment de base de la cuisine malgache. On accompagne seulement le riz avec le laoka. Ce dernier regroupe tous les aliments que l’on peut manger avec le riz (vary). Le laoka peut être de la viande, du poisson, des légumes et des herbes, et il faut que ça soit salé. Et il y a également deux façons de cuisiner le riz à Madagascar : il y a le « vary maina » ou le riz sec et le « vary sosoa », soupe de riz sans sel, sans condiment. Ce dernier est souvent consommé le matin et le soir.

Autres articles du site :  Parlons des différents transports maritimes dans les côtes de la grande île

Quels peuvent être les mets que l’on peut assembler avec la noix de coco ?

Madagascar est une île entourée d’océan, parmi les régions de Madagascar, vous pouvez observer la présence de cocotier, surtout au bord de la mer, à la plage. Ce n’est pas seulement comme ornement du paysage dont on a besoin des cocotiers, mais également, on a besoin de ses fruits comme nourritures. Par exemple, la noix de coco est beaucoup utilisée dans la cuisine malgache. Que ce soit salé ou sucré, on voit le lait de coco dans beaucoup de plats traditionnels de Madagascar comme pour le laoka. À savoir, il y a le ravitoto au voanio, le poisson au coco, poulet sauté au coco. Et comme mets sucré, il y a le bonbon coco, le manioc au coco, le plantain au coco.

Comment prépare-t-on le Ravitoto au voanio

Le Ravitoto est les feuilles de manioc qu’on a pilé. Quant au voanio, c’est le coco. Le ravitoto au voanio est un plat traditionnel de Madagascar, souvent on l’associe avec de la viande de porc. Pour le préparer, il faut d’abord que vous prépariez le lait de coco et après vous versez le lait dans le ravitoto. Il vous faut alors des noix de coco râpé que vous allez mélanger avec de l’eau chaude pour extraire le jus qu’on appelle lait de coco. Une fois le jus obtenu, vous allez couper des oignons et le mettre au feu à sauter avec de la viande de porc de préférence, pas besoin de mettre de la tomate. Une fois la viande sautée, vous allez ajouter le ravitoto et y mettre de l’eau pour le cuire. Après 20 minutes de cuisson, assurez-vous que l’eau que vous avez ajoutée à baisser. C’est là que vous allez ajouter le e lait de coco. Et cuire jusqu’à ce que les feuilles de manioc pilé soient à point. Vous pouvez manger ceci avec le riz et quelque salade légers.

Autres articles du site :  Sifaka soyeux : un animal en voie de disparition
Noix de coco
Image venant d’internet

Comment cuisiner sucré avec la noix de coco ?

Comme on venait de parler en haut, il est possible aussi de préparer la noix de coco avec des aliments sucrés. À savoir, pour le plantain au coco, il vous suffit simplement d’épluché les plantains. De préférence, choisissez des plantains qui sont beaucoup plus murs comme ça, on aura encore beaucoup de gout sucré. Une fois épluché, vous pouvez les couper en rondelle ou bien seulement diviser en deux. Il faut ensuite les mettre dans la marmite, ajouter le lait de coco et mettre au feu pendant 15 minutes. Ajoutez un peu de sucre si ce n’est pas encore assez sucré pour vous.

Pour le manioc au coco, c’est un peu pareil, il vous faut éplucher les maniocs et les coupés en rondelle, pas trop petit environ 4 cm. Ensuite, il faut les mettre dans la marmite et les cuisiner jusqu’à ce que ça soit à point. Une fois à point, assurez-vous également qu’il n’y a pas trop de jus dans la marmite avant de verser le lait de coco. Laissez ensuite bouillir pendant 15 min avant de servir à table. C’est à la personne qui va le manger d’ajouter la quantité de sucre qu’elle veut.

Vous pouvez manger ses mets au petit déjeuner ou bien comme goutés à 10 h ou vers 15 h. En saison de pluie, le manioc au coco est beaucoup plus apprécié surtout à chaud, car cela donne un peu de chaleur. Parfois, on mélange le manioc au coco avec des maïs.

Autres articles du site :  Les plus grandes entreprises de Madagascar

★★★★★